Ouvrez ce bandeau pour des informations importantes sur le site ou la plongée sous-marine!
Plongeur.com Magazine #7La dernier mag
Le numéro 7 est prêt à télécharger!
La GoPro en plongée sous-marineGoPro et la Plongée
Toutes les astuces, les tuyaux de la communauté!
630075230123312130921690
Forums plongée Plongeur.com


Précédent   Forums plongée Plongeur.com > Où Plonger ? > Asie
Identifiant
Mot de passe


Un mois à Bali et ptit détour aux komodo !


Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 29/09/2009, 22h20   #1
RicoJumpy
Petit baigneur
 
Date d'inscription: mars 2008
Localisation: làbas
Un mois à Bali et ptit détour aux komodo !

Bonjour,
Avant que tout déjà ne s'efface, voici un chtit (ahem) compte rendu de mon voyage improvisé à Bali, AOWD et CB en poche.

Tout d'abord merci à Manta et buzet47 pour leurs rapides réponses à mes interrogations sur ce forum.

Au programme :
- Plongée à Pemuteran
- Séjour vert à Banyuatis
- Séjour massag... culturel à Ubud
- Croisière dans les îles Komodo
- Exploration rapide des plongées de la côte est


Billet d'avion : Singapore Airlines pour Singapour en A380 puis Denpasar.
Une nuit d'hôtel à Legian à l'hôtel Pelasa dont un des employés est fort gentiment me chercher à l'aéroport. Premier contact avec l'Asie et les 30 degrés extérieur ... déjà du bonheur.

Pemuteran
Cherchant avant tout le calme, j'avais opté de partir directement à Pemuteran plonger et lézarder au Reef Seen Aquatics (club de plongée et hôtel).
Contacté en dernière minute par mail, Chris, le proprio, me donnera de plus la chambre réservée usuellement aux divemasters, avec juste deux lits et une moustiquaire, mais 3 fois moins chère que les bungalows. Une attention déjà fort appréciable et appréciée.
Le voyage depuis Kuta/Legian se fera en bus Perama (une agence qui organise des shuttle et autres visites touristiques dans tout Bali) jusque Lovina (côte nord au centre globalement), puis de Lovina jusque Pemuteran, mon gros sac entre les jambes du conducteur ... en scooter.

Le Reef Seen est juste sur la plage de sable noire, au milieu de la baie de Pemuteran. Le petit déjeuner propose des oeufs sous toutes formes (mais un peu trop huileux), des toasts, et des Banana Pancakes .. les meilleurs qu'il m'ait été donnés de manger à Bali !
Je resterai ici 6 nuits, pour réaliser 9 plongées. Cela faisait un an que je n'avais plongé et à mon arrivée il est trop tard pour un check dive. Qu'à cela ne tienne, j'ai tout bien révisé et le lendemain est proposé une excursion à l'île Menjangan, bout de la réserve naturelle de Bali ouest. Je préviens, lors du briefing avant le départ, la Dive instructor du club (en fin de contrat et pas spécialement agréable ; elle partira pendant la semaine) de ce fait. L'info n'avait pas été transmise, je sens un début de panique mais shh là tout va bien.

Le divemaster s'appelle Wayan, il parlotte anglais, pas énorme non plus, mais on se met d'accord sur tout pour cette première plongée. De toute façon nous sommes 5 à embarquer sur le bateau et seulement 2 à plonger ce jour. En route en bateau pour 1 petite heure de mer très calme jusque destination.
Le paysage est magnifique. La côte nord, particulièrement en saison sèche, est fort aride bien que la côte même reste verte. Mais la vision des flancs bruns des montagnes qui tombent si vite dans la mer est à couper le souffle. Enfin l'arrive sur l'île de Menjangan est également superbe avec cette masse rocheuse mangée par les eaux, le volcan est de Java à l'horizon, et cette mer transparente et éclatante donnant sur le tombant.

Plongée 1&2 - Menjangan Island

1ère plongée, tout se passe bien, miracle ! 2nde plongée ... oublié de nettoyer le masque avant de faire plouf et je me battrai un peu avec la buée.
Côté faune / flore, il s'agit d'un fort joli tombant de coraux avec moult nudibranches. Les souvenirs sont confus d'autant qu'il s'agit des plongées de reprise.
Ayant eu l'énorme privilège de goûter à de superbes plongées dans les Maldives je ne suis pas très impressionné. Mais entre la richesse des coraux le bonheur de retrouver l'eau et surtout les 28-29° ... c'est le bonheur.
Souvenir en sortant à 3 mètres d'une magnifique crevette pourpre (oui oui !) cachée dans une anfractuosité mais dont les 2 grosses antennes blanches avaient attiré mon attention.
Repas fort bon sur le bateau (bateau customisé d'ailleurs avec toilettes, coin à l'ombre et suffisamment de place pour 6 plongeurs on dira) le midi entre les 2 plongées. Rentrée, farniente, lecture.

Diner le soir au Warung Bukil, étant un peu rebuté par tous les restaurants des hôtels sur la baie. Le warung est tenu par la même famille que la plupart des employés du Reef Seen Mais il demeure formidable que d'être à nouveau accueillis par eux (car comme je ne l'ai encore dit, l'équipe du Reef Seen est vraiment formidable). De plus la nourriture est excellente, assaisonnée à votre goût et très peu chère ! Bref allez-y donc (sur la route à l'est de la supérette après le gros hôtel).
Le lendemain, me voila embarqué par deux charmantes demoiselles allemandes pour un trekking (enfin une promenade) de 2 bonnes heures dans le parc naturel situé au nord ouest de Bali. Début sur la mangrove puis promenade dans la forêt et on finit sur un étonnant temple situé en haut d'une colline aride.
Rentré juste à temps pour une plongée dans la baie de Pemuteran,Napoleon Reef (Plongée 3 - 71' 19m 28° - 14h00 29/08). Toujours du petit, toujours bien agréable.

Plongée 4&5 - Napoleon Reef - 58' 23,5m 28° - 9h17 30/08 & Close encounters - 71' 18,5m 28° - 13h30 30/08
Le lendemain, Napoleon Reef (mais par l'autre côté ... ce n'est pas comme si je me lassais déjà de toute façon !) et Close Encounter. Coraux et petit à voir et se sentir bien dans l'eau. Les souvenirs sont déjà lointains.

Plongée 6&7 - Secret Bay x2 - 64' 8m 27° - 8h45 31/08 & 67' 8,5m 27° - 10h50 31/08
Jour suivant, nous voilà embarqués, sans avoir aucune idée de ce que cela puisse être (pour ma part du moins) à Secret Bay pour 2 plongées ... Chris a pris le relais des briefings. Et là surprise : Muck Dive ! Une nouveauté pour moi et cette eau trouble avec ses créatures étranges m'a un peu mis sur la défensive pour la première plongée. Il y fait froid, on y voit rien il y a des oursins qui piquent tout partout ! Mais il est vrai qu'on y trouve d'étranges créatures dans les structures métalliques autour desquelles la vie sous-marine se regroupe.
Accueillis par 2 énormes poissons lions toutes ailes déployées, nous rencontrerons de grosses poires de poissons chats, des crevettes, des limaces informes, des ... hmmm voilà ce que c'est de ne pas prendre de notes sur ses plongées.
Bref, étonnant, il parait que l'on y voit moins de diversité qu'avant depuis quelques temps. Pour moi une bonne expérience malgré tout malgré un petit froid dans ma 3,5mm (mais je suis frileux brrr). Déjeuner dans un warung du coin où l'on nous amène devant nos yeux tout étonnés d'urbains modernes 2 poulets rotis, tête et cou compris Sauce et légumes excellents ... Retour à l'hôtel (une heure de route) pour un repos ahem bien mérité.

Plongée 8&9 - Menjangan Island x2 - 61' 25m 28° - 10h15 01/09 & 63' 18,5m 28° - 12h30 01/09
Pour mon dernier jour de plongée à Pemuteran, allons de nouveau à Menjangan ! Familiarité retrouvée avec l'eau, ces 2 dernières plongées n'en seront que meilleures encore que la première fois. Nous sommes cette fois 4 ou 5 à plonger. Wayan est à nouveau accompagné par Bego qui passe son Divemaster et nous servira de guide pour plonger un peu plus profond avec Thierry, lui aussi plongeur itinérant solitaire qui venait finir à Pemuteran son périple balinais.

Ces quelques jours furent tout simplement sublimes.
Pemuteran est une baie protégée, plus chère qu'ailleurs à Bali dit-on, mais ô combien agréable. La plage y est propre et tranquille (pas de vendeur ni de massage proposé !), les coreaux accessibles au snorkeling notamment grâce aux efforts des clubs de plongée pour favoriser la repousse du corail.
De plus le faible nombre de chambres au Reef Seen favorise le fait de sympathiser avec chacun, toujours appréciable quand on voyage seul ! Plein de bonnes pensées à Pierre, Marie, Yannick et Elodie, Thierry également, Morrison et sa maman ... et puis tout le monde au Reef Seen ; enfin bref nostalgie déjà !

Quelques notes sur le club de plongée :
Déjà, c'est bien simple, le plongeur n'a rien à faire sinon plouf, l'équipe s'occupe de tout porter / rincer une fois rentrés. Chris est sympathique et ses briefings suffisants. On regrettera cependant un certain manque de communication avec les Divemaster à l'anglais un peu limité. Les briefings de sécurité sont pour le moins réduits voire inexistants mais on reste dans le cadre de plongées Padi et les AOWD sont considérés autonomes.
Le matériel est bon ; je suis cependant venu avec mon propre régulateur / combi / palme / masque.
A noter que la fermeture éclair du pied droit de ma combi a explosé lors d'une plongée avec une dent qui s'est fait la malle ... bref rien de grave mais le lendemain j'eus la surprise de constater qu'ils me l'avaient réparée ; ce qui dénote bien pour moi leur attention à leurs clients, gros bon point.
Prix : 85$ la journée à Menjangan, 70$ secret bay, dégressif pour les plongées locales. 5 nuits, 9 plongées, quelques boissons, je m'en sortirai pour 340 euros. Raisonnable, de toute façon les prix pour la plongée sont tous les mêmes dans la baie ...



Banyuatis et Ubud (nodive inside)
Je passerai rapidement sur les 2 étapes suivantes : Banyuatis et Ubud qui ne concernent que de loin la plongée mais tout de même comment ne pas en dire quelques mots ?

Trouvé sur le forum du guide du routard, j'avais en partant pris l'adresse de Atres Villa. Sorte de guesthouse / bungalows perdus dans les rizières de Banyuatis, à 20 minutes nord de Munduk.
Après un rapide coup de fil le soir avant de partir, me voilà donc embarqué avec Yannick et Elodie (qui eux vont jusque Munduk donc) vers cette destination. Une étape pour visiter une ferme d'huitre perlières (fort intéressante !) et me voilà largué avec mon sac au croisement qui me mènera jusqu'à cette fameuse "Atres Villa", accompagné d'une ribambelle d'enfants rigolards rentrant de l'école.
Le lieu n'est pas (encore) dans les guides et les commentaires sur le forum du routard étaient dithyrambiques ... autant de raisons de se méfier donc. 300000 roupies la nuit dans le bungalow, un peu au dessus de mon budget mais .. tout est compris : petit dej, dej, diner ... enfin bref de toute façon on est vraiment au milieu des rizières et le MacDo le plus proche ne l'est justement pas.

Bon et puis là que dire en fait ? 5 bungalows et une maison construite par un propriétaire terrien du coin mais vivant à Djakarta. Et pour s'occuper de cela une famille ainsi qu'une partie d'une autre sont là. Il serait bien difficile de dire à quel point je pense aujourd'hui à eux tous avec affection. Gusti, le père de la famille résidant là en permanence, vous emmène tous les jours vadrouiller à pied, en jeep ou en scooter aux 4 coins du pays, voire la beauté du nord intérieur de Bali. Jego, sa femme, s'occupe de la cuisine ... et puis et puis ... Elawati Nura Ayu Made Kadek Wayan, autant de noms et de gens au sourire, au rire et à l'accueil extraodinaire que ce serait trop long à expliquer tout pourquoi. J'avais prévu d'y rester un jour ou deux et y suis finalement resté 5 nuits.

Alors je vais faire de la pub, voici leur contact :
Gusti : 081 55 81 89 235
Atres Villa
Banjar Kelod
Banyuatis Village
Bueleng Regency
North Bali, Indonesia
Profitez-en donc avant que trop de tourisme ne change cela (mais en même temps le tourisme les fait vivre donc il faut bien faire de la pub).

De plus rencontrés là bas, une formidable française de la Réunion installée pour 6 mois à Bali avec qui je partagerai repas et séjour suivant à Ubud.
Ubud où le choc est rude ! D'un Bali du nord aux touristes, sinon rares, du moins suffisamment pour que l'on soit à l'aise, on tombe dans une espèce de Playa Del Carmen ... mais en moins pire tout de même. Ici, assister aux danses le soir est véritablement excellent, visiter les rizières au nord ; où l'on passe étonnamment vite de cette ville au calme de la nature et à cet écoulement en permanence contrôlé de l'eau. Prendre un scooter et vadrouiller (de préférence avec le permis international sinon la dime aux policiers sera plus ou moins forte !).

Et puis juste s'étonner, une fois que l'on est rentré à sa guesthouse (Nirvana, rue Goutama pour moi où je me suis bien senti) du calme préservé au sein des propriétés face au trafic trop présent des rues. Manger dans un restaurant français, se faire masser au salon Kiwii (bonjour Ekat et Suris !), faire visiter la Monkey Forest à deux enfants géniaux et les aider à donner des morceaux de banane à ces mécréants de macaque. Craquer et acheter une énorme peinture ... il reviendra aussi cher en France de lui poser un chassis que de l'acheter.

Bref, Ubud s'apprivoise.
Un conseil, levez vous dès 6 heures (5 heures même si vous êtes maso) pour visiter le marché. Dès 7h00 déjà il change et des poissons puants, fruits et légumes, viandes et douceurs, on passe aux multiples sarongs et articles touristiques.
Oh well nous sommes surtout là pour la plongée alors après 10 jours hors de l'eau, direction les Iles Komodo !




Croisière aux Iles Komodo avec ARI DIVE
Là encore, Internet fait des miracles. Trouvé et contacté le jour avant mon départ, Ari Dive nous a emmené sur l'Ari Jaya du 11 au 17 septembre plonger dans le Parc National de Komodo.

Aleksandra, contactée par email, m'informe d'une première croisière puis d'une seconde possible car une autre personne française aussi souhaitait également partir en croisière ; ce qui se goupillera donc pour le 11 septembre.
Arrivée à l'aéroport de Kuta depuis Ubud ou le père de Jérôme, associé de Aleksandra (suivez un peu !) nous attend avec les billets réservés pour nous. Bavard ! Il nous faudra bien dix minutes pour réaliser que la demoiselle présente devant nous est bien Séverine qui sera ma compère de croisère.
Vol et arrivée intacts à bord d'un Cessna 50 et nous sommes accueillis à l'aérop... enfin au batîment de l'aérogare de Labuan Bajo par Nurdin (nickname Nero) qui sera notre Divemaster lors de la plongée.
Nous serons finalement 4 lors de la croisière puisque Piotr et sa femme, polonais en longues vacances, ont décidé de remettre le couvert pour une deuxième semaine sur le bateau.

Autant Séverine que moi ne savons pas à quoi nous attendre. Elle m'annonce que nous dormons sur le pont, je cherche à fuir mais nous sommes déjà arrivés. Embarquement sur le Dingy pour arriver sur l'Ari Jaya, notre maison pour une semaine.
Autant vous le dire tout de suite, j'ai adoré.
Le bateau, les plongées, la nourriture, la compagnie même.
Cela ne veut pas dire qu'il n'y eut pas de défauts et je dois ici avouer que c'était ma première croisière plongée ; mais je reviens enthousiaste de cette expérience !

Le bateau :
- 4 cabines pour 2 personnes max., en soute avant, fermées par des rideaux, pour dormir uniquement
- l'avant du bateau sous une toile avec des matelas pour se prélasser et / ou dormir + deux transats devant
- La cabine / salle à manger (avec table donc)
- douches / lavabo / toilettes
- la cuisine
- l'espace plongée à l'arrière
- sur le toit l'espace de l'équipage et le compresseur / diesel électrique

Equipage :
- Divemaster : Nurdin (Nero)
- Captain : the captain
- Mechanic / crewman, Nur
- L'homme le plus important du monde : le cuistot, Dur
A noter qu'Aleksandra avait du s'absenter cette semaine et n'a donc pu faire la croisière avec nous. Cela constituera un des points négatifs du séjour éventuellement car le contact avec l'équipage est limité par un anglais approximatif. Nurdin notre divemaster est celui qui parle le mieux anglais heureusement !

Dormir dehors ou dedans ?
La journée il fait chaud, très chaud même et l'ombrage est bienvenu. Mais la nuit il fait froid ! Résultat, les deux passagers masculins dormiront en cabine et féminins dehors, protégés à n'en pas douter par la couche adipeuse génétique de la gent féminine, emmitouflées dans quelques couvertures tout de même ... Séverine me dira que la première nuit fut froide mais finalement chacun s'est fait à son aire.
Les cabines sont petites et simplement là pour dormir / poser ses affaires. J'ai croisé pour ma part un bon gros cafard (et l'ai jeté par dessus bord ce passager clandestin !). Rien de choquant, il n'y a vraiment pas d'invasion mais enfin il est bien difficile de ne pas avoir de ces chtites bêtes sur un bateau. Nous aurons écho en rentrant de voyage d'un autre bateau bien plus luxueux qui était apparemment envahi !
Surtout, j'étais dans une cabine coté poupe et l'odeur de gazoil était très présente au début. Puis, on s'habitue, tout comme au roulis léger la nuit ... à tel point que je me croirai revenu sur le bateau lors du tremblement de terre matinal du 19 septembre à Amed !
L'odeur du gazoil fut aussi présente le dernier jour lors d'une longue traversée sous la pluie où nous étions réunis en cabine de pilotage.

La cuisine : formidable. Tout était bon (sauf le tofu mais qui aime honnêtement le tofu je vous le demande). Nous avons eu droit à un peu de tout sans répétition ressentie. Dur était un formidable cuisinier. Il faudrait juste penser à détartrer la thermos d'eau chaude à disposition pour se faire thé ou café à toute heure


A suivre ...
RicoJumpy est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Sponsor  



Vieux 29/09/2009, 22h20   #2
RicoJumpy
Petit baigneur
 
Date d'inscription: mars 2008
Localisation: làbas
Les plongées
On ne vient pas à Komodo pour voir du gros qu'on se le dise, bien que quelques plongées réservent de jolies surprises. Mais enfin ce n'est pas pléthore de requins et gabegie d'otaries. Les plongées sont pourtant bien diverses. Beaucoup de corail bien sur mais également du sable et ses secrets, des paysages sous marins magiques dans les passes si le courant s'y prête etc.
Les conditions furent excellentes et notre divemaster Nero l'est tout autant. Les îles autour de Komodo sont connues pour d'éventuels forts courants. Nous n'en rencontrerons qu'un appuyé lors de la première plongée, les suivantes en étant dépourvues ! Autant dire que la chance nous a souri. Le temps était au beau sauf un peu de pluie le dernier jour.

Au programme : 3 plongées par jour voire 4 si on motive Nero pour une plongée au coucher de soleil / la nuit. Une première plongée avant le petit déjeuner entre 6h30 et 8h, ptit dej, repos, plongée, déjeuner, sieste, plongée, farniente, plongée ou apéro, dîner, repos post dîner, dodo. Autant dire que la vie nous semblât à tous bien dure.
Nous serons 3 plongeurs plus le divemaster. L'ensemble des plongées durera 60 minutes ou plus avec des marges pour chacun en fonction de son air après que Nero fasse notre connaissance de plongeur. Profondeur max atteinte 30 mètres. Piotr et Séverine ont déjà chacun 150 plongées à leur actif tandis que je serai le petit poucet avec un peu moins de 50. Chacun a son ordi et le matériel fourni est sans reproche, BCD modernes, seules les lampes sont exécrables.
L'entrée dans l'eau se fait depuis l'arrière du bateau avec récupération (au moins du matériel, on peut ensuite nager jusqu'au bateau) par le dingy. Température de l'eau aux alentours de 27 28° en général.


Plongée 10 - Sebayuk Island - 62' 20m 28° - 16h00 11/09
Plongée négociée dès le premier jour de l'embarquement (on ne plonge usuellement pas le premier jour).
Première plongée avec un courant moyen / appuyé. Coraux et petite vie sous marine bien difficiles à apprécier dans ces conditions surtout que j'ai refusé de prendre un crochet et n'ai pas de gants. Ma dernière plongée courant remonte à loin et l'exercice s'avère difficile au début avec Piotr qui s'arrête allègrement pour fouiller tandis que nous l'attendons avec Séverine accrochés à des bouts de corail. NB pour la prochaine fois : se cacher derrière un rocher et prendre un crochet !
Sinon ben euh c'était joli une fois le gros du courant évité

Plongée 11 - Tatawa Besau - 57' 18,5m 28° - 7h00 12/09
RAS, c'est çà de ne pas prendre de note à chaque plongée

Plongée 12 - Gili Lawa Channel - 65' 21m 28° - 10h45 12/09
Encore le même coin. 2 îles séparées par un petit channel d'eau avec 4 5 spots à explorer autour et dans le channel. Pas la meilleure plongée du coin mais eau limpide à 28°, un peu de corail fort joli et des nudibranches (encore mais çà n'arrête pas !) en veux tu en voilà ... De quoi occuper les 2 plongeurs avec appareil photo. Une jolie tortue nous rendra visite.

Plongée 13 - Coral Garden (Gili Lawa Channel)- 61' 17m 28° - 15h30 12/09
Toujours le même coin, on change un peu de versant par rapport à la plongée précédente. D'avantage protégé du courant, le spot porte bien son nom avec des coraux magnifiques et toujours cette même vie aquatique omniprésente (mais petite, pas de gros). Poissons scorpions, lions, crevettes impériales, tous l'éventail de poissons de coraux ...

Plongée 14 - Coral Garden by night (Gili Lawa Channel) - 51' 16m 28° - 18h30 12/09
Plongée de nuit magnifique sur Coral Garden. Drop en dingy avec plancton électroluminescent toujours aussi magique. Faune de nuit qui s'active, température de l'eau excellente. Là encore pas de notes particulières prises mais un excellent souvenir.

Plongée 15 - Castle Rock - 67' 32m 27° - 7h30 13/09
On avait demandé de voir un peu de plus gros à Nero ... et nous voilà à Castle Rock. Grosse plongée "au large" sur un affleurement rocheux qui peut s'avérer difficile si les courants sont capricieux mais Neptune est toujours à nos côtés. Marée descendante, nous descendons donc côté ouest en surpoids plus un kilo pour couler rapidement. Et là en effet nous sommes servis. Entourés par des bancs de poissons, et une foule de gros Traveli bien gras et dodus, nous regardons les yeux écarquillés cet Agora piscicole. De plus nous sommes aujourd'hui seuls sur le site et en profitons un max en observant le ballet des pointes blanches, quelques barracudas curieux et toujours cette multitude qui nous entoure.
Nero tapote frénétiquement sa bouteille et nous apercevons pour les chanceux l'ombre d'un requin gris qui s'enfonce dans le bleu vers les 30 mètres. Remontée magnifique pour finir sur des plateaux de coraux hélas de plus en plus abîmés par les plongeurs ou les ancres. Séverine se fera une amie tortue et voudra voler à son secours en la voyant se coincer la patte sous un plateau ... j'avais plus l'impression qu'elle se frottait sa vieille carapace toute sale sur l'extrémité du plateau mais ne contredisons donc pas ici les velléités tortutitaires d'une si bonne camarade de plongée. Là encore, énormément à voir jusqu'à la sortie de l'eau (ah nostalgie !)

Plongée 16 - Light House - 64' 22m 28° - 11h30 13/09
Pas de souvenir impérissable !

Plongée 17 - Crystal Rock - 61' 23m 27°- 16h00 13/09
Un petit Castle Rock

Plongée 18 - Castle Rock le retour - 61' 30m 27° - 7h30 14/09
On a tant aimé qu'on y revient avec entrée pas tout à fait au même endroit cette fois. Hélas, alors que nous étions hier même heure seuls sur le spot, celui ci rassemble aujourd'hui 3 ou 4 groupes de plongeur en tout. Nous descendrons sur un coin isolé admirer le ballet des requins avant de voire notre bon coin envahi par les autres présents ... et constaterons les raisons pour lesquelles les coraux sont tant abîmés par les plongeurs. Nero signalera d'ailleurs à l'un d'eux que poser ses palmes n'importe comment sur des coraux pour prendre une photo n'est pas vraiment recommandé ... je hurlerai en remarquant un apprenti photographe simplement prendre appui sur l'extrémité d'un plateau pour exercer ses talents photographiques.
Site toujours aussi agréable avec une remontée sur tout plein de plateaux de corail et la faune locale diverse entre crevettes, nudibranches, poissons de coraux, anémones, scorpions et lions, raies etc. Moins de gros aujourd'hui qu'hier mais avec tous ses plongeurs ce n'est pas comme si l'on manquait de pachydermes.


Plongée 19 - The Cauldron (Gili Lawa Channel) - 62' 22m 28° - 11h00 14/09
Les courants sont maintenant favorables pour traverser le channel déjà exploré sur sa face nord voici 2 jours ! Au milieu de la passe se situe le chaudron : un renfoncement ovale d'une cinquantaine de mêtre de large qui descend jusque 23 mètres sur fonds de sable avec murs rocheux. Sur notre chemin pour y descendre, nous croisons quelques requins nourrices endormis d'un oeil, assez peu de corail; l'eau est limpide, quelques raies sableuses filent alors que nous passons par trop près. Descente dans le chaudron, nous atteignons le mur opposé et là le miracle se produit. Ting ting fait le crochet de Nero sur sa bouteille alors qu'il désigne les cieux.
Une énorme raie manta passe paresseusement juste au dessus du mur, en surface puis traverse au dessus de notre tête. Le miracle est accompli, j'ai enfin croisé une raie manta en plongée (malgré tant de coins propices explorés aux Maldives), me voilà bon pour honorer mon pari et régler les boissons extra de Séverine sur le bateau (croyant tant à ma malédiction répulsive de manta que j'avais parié dessus).
Nous continuons la plongée et notre exploration du chaudron avec toujours tant de ces poissons rigolos (ou pufferfish mais pour moi ils seront toujours poissons maladroits rigolos), pointes blanches, grosses truites de corail aux énormes dents acérées cachées dans un renfoncement, petit pointe blanche qui se cache non loin pour dormir bref que de chance tout de même que de venir plonger dans les Komodo.
Enfin nous quittons les chaudron, croisons une tortue pas timide qui nous dit de prendre une photo avec elle mais pas de chance plus de batterie pour ma compère (ahah) quand ... Ting ting ting !

Et là, nouvelle manta, plus petite certes mais à 12 mètres de profondeur elle fonce droit sur nous, majestueusement, ensorceleuse magicienne. Aller copain poumon mon balast, expire que je te dis. Je me plaque au sol et l'organique ovni fait mine de se détourner ... puis se ravise et continue de foncer sur nous. Séverine et moi sommes tout prêts. Et voilà qu'elle me rase les cheveux, du moins les eus-je eu long qu'elle me les eût rasés. Obligé de me contorsionner le cou pour admirer les fesses de cette déesse. Moment magique vous l'aurez compris. Inoubliable.

Plongée 20 - Mawan Island, The Sands - 71' 14m 28° - 14h50 14/09
Le spot porte bien son nom : The Sands, étendue sablonneuse parcourue de quelques rochers, moultes anémones et autres recoins propices aux crustacés. Je plane encore de ma plongée précédente et passerai euphoriquement mon temps à admirer la diversité et la beauté des ... anémones. Non ne vous moquez point ! Et pis les Nemo sont sympas ! De jolis crustacés et je verrai les 2 grosses pinces rouges vif avec lesquelles Nero se battait en planant et culbutant au dessus du rocher où se prélassaient quelques crabes admirables. Les pinces affirmeront leur timidité en restant cachées mais il s'agissait bien d'un homard rouge (et hargneux).
Qu'elles sont belles les anémones !


Plongée 21 - Red Beach by sunset/night - 40' 17,5m 27° - 18h00 14/09
Red beach ou Pink beach, faite de nuit ou presque. L'eau est à 27° mais le froid semble intense lorsque l'on saute dans l'eau. Et puis çà bouge un peu dans l'eau, les lampes du bateau sont vraiment mauvaises à telle point que je finirai par donner la mienne pour que chacun puisse un peu apprécier la plongée tout de même. C'est joli mais les conditions ne sont pas terribles et nous sommes contents de sortir tôt.

Plongée 22 - Loh Namo - 56' 30m 26° - 8h30 - 15/09
Dans les notes : "bof, gros nudibranche d'une dizaine de centimètre bien gras ; un peu de courant, çà bouge ; telle ment de corail qu'on ne sait où mettre son crochet face au courant". Sic, pas de souvenir précis, c'est qu'on deviendrait difficile

Plongée 23 - Batu Bolong South East side - 66' 23,5m 28° - 15/09
Batu Bolong, littéralement le trou dans la pierre, rocher perdu au milieu de l'archipel, avec une petite arche de pierre, de taille d'homme peut être. En tous cas un spot de plongée excellent. Richesse du corail et de la vie, poissons crocodiles et compères, observation prolongée de 2 pointes blanches dormant d'un oeil seulement sur le fonds quasiment à la verticale de notre entrée. Nous observerons quelque specimen local en nous rapprochant et les voyons s'agiter. Et puis Batu bolong c'est aussi ce pointe blanche sportif rencontré soudainement au détour d'un mur oblique et qui filera à 2 mètres de moi sous les regards moqueurs d'une plongeuse suite à ma surprise de me trouver si près face à lui. Un site incontournable.

Plongée 24 - Arang Makassar Manta Cleaning Station Area - 69' 10,5m 29° - 15h25 15/09
Le spot à manta comme son nom l'indique. Fonds sablonneux là où nous coulons dans un courant moyen pour nous accrocher à tout rocher possible. Rapidement une énorme manta nous survole depuis derrière pour s'éclipser sur la droite. La même ou une autre viendra par le fonds droit, passant tout près de Piotr un peu plus avancé que nous. Familiarité plus acquise encore avec l'eau, gérer le courant est facile. Nous ne verrons pas d'autre planeur et volerons nous même vers une étendue de coraux mous, rencontrer une tortue verte et observer ce qui s'offrira à nous. Nous sortons à l'opposé de là où nous attend le bateau, parachute oublié ... nos vies sont une nouvelles fois sauvées par le jaune de mes palmes, ouf !
Cette plongée sera également l'occasion de faire connaissance avec notre ami Fire Corail dont une branche m'a simplement effleuré l'auriculaire ... çà pique Le soir, nous grimperons Piotr, Nur et moi, en haut d'une île déserte voir le soleil se coucher. La descente fut sportive après avoir sacrifié une bouteille de bière à Ra.

Plongée 25 - Tatawa Kecil - 73' 25m 28° - 8h10 16/09
Nous partons le lendemain par avion, aussi n'avons droit qu'à deux plongées aujourd'hui malgré nos supplications et tentatives de planning avancé. Tatawa Kecil fut une excellente plongée à nouveau, sur le flanc d'un gros rocher îlien au milieu de l'océan. Poissons crocodiles lions, scorpions, murènes crevettes, enfin en fait tout ce qu'on peut voir par là bas quoi. Au fonds, Nero me fait signe pour descendre dans une petite grotte ouverte sur deux côtés, l'air ok, limite de décompression bof ... vision de gorgones blanches privées de soleil me rappelant les cénotes mexicaines, sortie à 1 minute, et remontée contrôlée pour échapper au palier. Zig zag pour explorer la richesse du site et nous remontons au nord immergés dans le soleil jusqu'alors caché par l'île, un bonheur. L'occasion également de me moquer à mon tour de Séverine, surprise par une crevette manta qui voulut boxer son appareil photo !

Plongée 26 - La dernière - 60' 19,5m 28° - 11h20 16/09
Tellement dur de se dire qu'il s'agissait de la dernière plongée que je n'en ai pris le nom ! Plongée un peu atypique à la limite de la Muck Dive, mais pas vraiment, sur fonds sableux avec quelques anémones et rochers, à la poursuite notamment des hippocampes pygmées. Des champignons bizarres, venus d'une quelconque planète extraterrestre, parsèment le sable. Nous sommes rentrés trop à gauche et je suis étonné de voir nemo partir sur la droite contrairement au briefing. Oh well je les laisse faire un mouvement a attiré mon attention. Ressors petit animal timide, oh mais tu es un poulpe gros comme mon doigt et un peu curieux toi ! En plus les ventouses de tes tentacules deviennent bleu lorsque tu es stressé. J'aurai ainsi la chance de voir seul un Blue Ringed Octopuss que Nero me regardera avec des gros yeux énormes quand je lui décrirai en sortie, 5 ans qu'il le cherchait à nouveau ... Petits hairy scorpionfish dans des algues, un magnifique yellowtail coris juvenile orange et blanc s'amuse plus haut, où je croiserai également un trout grouper accompagné d'un baramundi cod. Je perdrai la palanquée à 6 mètres, non loin de la plage, en contemplant une magnifique crevette ... bleue et remonterai un peu tôt en entendant au loin les ting ting effrénés de Nero, sait on jamais. Mais tout va bien et ils se consoleront de mon blue ringed octopus en me disant avoir contemplé un poisson pierre et un poisson grenouille en goguette. Une plongée atypique mais fort agréable.


Le soir, nous rentrerons à Labuan Bajo, non sans avoir eu droit à la chevauchée des chauves souris fruitivores après le coucher de soleil, s'envolant par milliers à n'en plus finir depuis leur île refuge pour envahir Flores. Le retour se fait un jour avant en raison de la fin du ramadan et Dur notre cuistot nous quittera tôt le lendemain pour se rendre à Java.
Finalement, ces quelques jours sont passés bien vite malgré une petite angoisse à notre arrivée sur le fait de passer tant de temps sur un si petit espace. La plongée fut excellente et les souvenirs impérissables. Seul regret, l'anglais limité de nos compagnons polonais et les échanges forcément limités avec l'équipage. Nous n'avons ainsi pas eu droit aux glorieux récits de plongée tels qu'illustrés par la visite de Jérôme, associé avec Aleksandra pour le bateau sur lequel nous étions, la matinée du jour du départ. Jérôme qui nous fera d'ailleurs visiter un autre bateau dont il s'occupe, plus gros et luxueux et qui donnait également l'eau à la bouche !
Retour à Denpasar le 17 donc par Cessna 50 d'une autre compagnie, petites aventures des lignes aériennes intérieures !
RicoJumpy est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 22h21   #3
RicoJumpy
Petit baigneur
 
Date d'inscription: mars 2008
Localisation: làbas
Quelques plongées sur la côte est.
Comment plonger à Bali sans visiter l'épave du Liberty ? 5 jours avant le retour en France, allons donc rapidement voire Amed et Padangbai.
Arrivé à Amed, Chris, du Reef Seen à Pemuteran, m'avait conseillé le club de plongée Jukung Dive, ex Euro Dive, chez qui je débarque avec sac à dos et tout le toutim. Ils me conseillent un hôtel peu cher à 5-10 minutes de marche du club et je prends rdv pour explorer le liberty le lendemain et faire une plongée de nuit sur le Amed Wall le soir même.

Et ce sont finalement les plongées les plus inattendues qui sont parfois les plus agréables.

Plongée 27 - Amed Wall by night - 65' 13,5m 28° - 18h40 18/09
Une plongée tout simplement excellente, même mon diveguide en sortira étonné et souriant. Nous avons de la chance car il n'y a ce soir pas de courants (2 jours auparavant, ceux ci étaient trop forts pour plonger !). Nous plongeons depuis un jukung, bateau local avec 2 roseaux de chaque côté et équipons BCD et bouteille dans l'eau. Pas très pratique quand Le BCD est un peu vieux et basique. De plus j'ai du prendre des palmes du club puisqu'il faut des chaussons pour marcher sur les rochers à l'endroit de l'embarquement. Catastrophe que ces palmes hyper souples à la limite de la retraite obligatoire, alors que les miennes sont rigides ... retrouver ces marques avec ce BCD baladeur et ces palmes est au début très ch... et puis on s'y fait. Et là ...
Spotted rayfish, Pipe ghost fish sans barebelés aucun découvert dans une algue, l'air de rien comme ils savent si bien le faire, un superbe petit sepia, flamboyant sepia ou un petit cuttlefish, si rapide à se camoufler et s'échapper, 2 spanish dancer, des petits nudibranches, des énormes nudibranches bordeaux et blancs, d'autres tels des nuits étoilées avec points de toutes les couleurs et pourtours rouges, dont un en pleine digestion de corail, un gros escargot de mer en train de faire son repin d'un gros oursin, tous les yeux de crevettes éclairés par la torche tels des points rouges brillants, et puis des crabes à ne plus savoir qu'en faire ! Des énormes crabes tels des dormeurs bretons, un crabe des plus étrange avec une carapace intégrale, collé à un rocher, grisatre et dont je suis sur qu'il s'agit d'un émissaire alien, des crabes moyens camouflés par les coraux leur poussant dessus, ceux tous blancs cachés dans le sable ...
Vraiment géniale.

Plongée 28 - Liberty Wreck plongée 1 - 53' 25m 27° - 9h30 19/09
Ou comment être déçu par une plongée. Forcément tout le monde rencontré m'avait dit que c'était une excellente plongée. Mouai. Déjà le club m'avait indiqué que nous y étions tôt avant la ruée. Résultat 1ère plongée à 9h30 et la plage est déjà largement envahie. Et puis ce divemaster qui avait du se lever du pied gauche. A peine bonjour, conversation proche du néant et l'art de faire sentir qu'on le retarde au retour. Bon cela arrive d'avoir des mauvais jours après tout. Et puis la plongée. Déjà ces même palmes moisies d'hier me gavent et je lutte pour trouver mon équilibre dans l'eau. Ensuite il faut se dire que le Liberty, c'est la liberté de plonger avec 30 40 bonzhommes en Néoprène autour de soit. Après tout on en fait partie donc on ne peut se plaindre. Ensuite la plongée proprement dite. Si nous sommes accueillis dès avant la proue du bateau par un énorme barracuda stationnaire, je n'ai hélas pas trouvé ce qui justifie l'emballement pour cette plongée. L'épave n'est pas extraordinaire, la visibilité moyenne avec tout ce monde, la vie marine a forcément fui. Et puis la recherche des hippocampes pygmée, oui mais pas quand il s'agit de faire redescendre mon binôme Open Water à 28 mètres à 35' de plongée pendant 10 minutes pour le lui montrer. Le seuil de non décompression dépassé, certes marginalement, je n'ai pas vraiment vu de palier sur la fin pourtant. Enfin vous l'aurez senti je suis ressorti de là pas très content
A noter la magnifique plaine de ribbon eels en sortant, sur la droite !

Plongée 29 - Liberty Wreck 2 - 62' 20m 27° - 11h30 19/09
Déjà, peu importe les galets pour rentrer dans l'eau, je prends mes palmes, là cela va mieux, le jaune m'apaise. Plongée plus agréable, nous passons dans les entrailles et avons par moments moins l'impression d'être entouré de plongeurs. L'habitude peut être. Rien de fort notable si ce n'est un Ghost Pipe fish barbelé qux couleurs grisâtres, un énorme scorpionfish qui fuira soudainement ainsi qu'une jolie crevette manta en fin de parcours, mais plongée agréable somme toute. Nous serons encore au delà du seuil de non décompression sans mention dans le brief, bref !

Je partirai déçu par le club de plongée Jukung Dive, entre le premier divemaster très sympa mais à l'anglais hyper limité et le second porte de prison, le matériel limite et un (très) petit litige de facturation au moment de régler au responsable occidental présent qui faisait véritablement office de caissier. Mon expérience avec eux n'a été que limitée cependant.


Départ pour Padangbai l'après midi même. Padangbai que je trouve fort peuplé après mes excursions au nord de Bali puis Amed. C'est finalement ici que j'aurai le plus de mal à trouver de la place pour plonger. Nous sommes mi septembre et si les européens refluent (mais sont toujours bien présents), les vacances australiennes et japonaises ont débuté. Résultat les clubs de plongée sont souvent plein et mieux vaut ne pas attendre le dernier moment pour s'inscrire à la sortie du lendemain, tel un touriste en tongues que je fus
J'avais contacté Ikan Dive avant de partir et l'occasion fut donc d'aller leur rendre visite. Hélas quelques bancs de plongeurs saisonnés et bardés de diplômes aux noms barbares de CMASS et FEFES&M avaient envahi ce qui semble un excellent centre (ceci dit sur des critères totalement subjectifs et non éprouvés !). Sur les conseils de Claire, j'irai donc voir Wayan qui tient son propre modeste club de plongée, Blue Lagoon, pour explorer les alentours du port de Padangbai.
Je vous recommande vivement ses services, c'est tout simplement un divemaster génial qui connaît le coin comme sa poche ! Le matériel est en parfait état et c'est de lui que je reçus le meilleur briefing pré plongée et sécurité de tout mon séjour à Bali.

Plongée 30 - Tanjung Jepun - 65' 28m 21°min - 9h30 20/09
Première plongée, on sort en jukung, on s'équipe tant bien que mal sur le bateau et plouf en faisant bien attention au flotteur de bois. On descend rapidement sur l'épave d'un petit bateau coulé là relativement récemment et dans lequel rôde une énorme truite de corail à l'air patibulaire. Puis l'on descend en admirant un joli leaf scorpionfish au passage ... à la recherche des hippocampes vers les 25 -30 mètres. Mais ce n'est plus les îles Komodo par ici ! la côte est de Bali est exposée aux courants océaniques et à notre profondeur il fait 21° ! Nous trouverons un hippocampe, hélas esseulé et nous aurons beau chercher 5 minutes son compagnon, ce sera chou blanc. Nous remontons doucement vers des structures métalliques enfouies dans lesquelles traînent une foultitude de petits coraux et poissons : un gros porcupine fish tente de se faire discret, les nudibranches dévorent, un gros angler fish marron/rouge nous regarde passer en se convaincant lui même être une grosse algue de 45 centimètres de large. Remontons encore un peu vers une zone corailleuse et un courant étonamment chaud nous réchauffe l'organisme. C'est avec regret que nous le quittons pour finir doucement notre plongée sur quelque crevette manta et autres joyeuseté. A noter la vision d'une ENORME crevette type manta mais dont le trou dans lequel elle est réfugiée dans le sable faisait bien 10-15cm de diamètre, impressionnante !
Il a beau faire gris sur Bali aujourd'hui, cette plongée pourtant gelée fut radieuse.

Plongée 31 - Tanjung Bungsil - 58' 20m 24°min - 11h55 20/09
Deuxième plongée, nous partons cette fois au sud du port dans un endroit peu fréquenté. La mer s'agite, un poil, le ciel est gris, mais les courants sont cléments. Là encore l'eau n'est pas très chaude et les 20-30 premières minutes sont un peu monotones avec peu à voir et surtout fraîches. Nous croisons une puis deux crevettes manta en pleine eau, étonnamment rapides créatures mais pourtant curieuses avec leurs grands yeux Un superbe sepia (à 3 bandes) nous fait une démonstration de ses capacités de camouflage extrême, simplement fou. Blue spotted puis eagle Ray salués, nous finissons la plongée sur un énorme plateau de coreaux mous dans les teintes jaunes, vertes, marron à n'en plus finir. Un honorable pointe blanche vient nous saluer de près juste avant notre remontée.


Là cela se complique. Manta point et Crystal bay sont de fameux spots de plongée sur Nusa Penida et je souhaitais donc voire de quoi il retournait. Ce dimanche 19 17h30, impossible de trouver de la place parmi les clubs pour le lendemain, qu'à cela ne tienne je me lève tôt et rend visite en me promenant à Q-Dive qui affichait une place disponible pour Manta Point / Crystal bay ... Me voilà donc embarqué avec une combinaison 5mm empruntée au club, il faut bien cela.

Plongée 32 - Manta cleaning station, Nusa Penida - 45' 13,5m 21°min - 21/09
Nous partons en bateau rapide, 5 plongeurs, 3 hollandais 1 australien 1 français, et un jeune divemaster d'avantage occupé à nous conter ses expériences sexuelles avec les touristes qu'à nous briefer. Une heure de voyage dans le gris de Bali. Cela fait maintenant 3 jours de temps gris et la température de l'eau s'en ressentira. Le club a oublié la combinaison 5mm intégrale d'un des plongeurs qui tire de ce fait une drôle de tronche. Un autre présent ayant pris un shorty 5mm et disposant d'un confortable isolant naturel lui donnera généreusement sa combi et plongera en short/lycra le fou ! Fou car l'eau est à 21-22° aujourd'hui et l'on ne palme pas à manta point ! On s'immerge parmi la multitude de bateau présents pour se grouper autour du monticule sous marins avec la trentaine de plongeurs présents autour et l'on espère et observe / admire. Chance pour nous cependant ce jour, les mantas sont présentes en nombre, au minimum une dizaine vole et se donne en spectacle. Je tourne le dos à la foule pour observer le bleu d'où arrivent parfois ces belles de mer. Une, deux passent non loin. Je joue avec un petit puffer fish pas peureux, vraisemblablement habitué à la présence de tous ces étranges poissons à bulles dans l'eau, je palme dans un sens puis dans l'autre en m'amusant des plongeurs japonais avec leur énorme appareil photo s'approchant toujours trop prêt sur le monticule ... enfin nous partons vers la zone de sortie. Mantas magiques certes mais plongeurs parfois tragiques !

Plongée 33 - Crystal Bay, Nusa Penida - 36' 23,5m 22° - 21/09
Deuxième étape à Nusa Penida : Crystal Bay où il est possible de voir des ... Mola mola, cet énorme poisson élusif. Là encore l'eau est froide. Nous arrivons et comptons 30 bateaux sur la zone ! Après la pause, nous revoilà partis dans nos aventures frigorifiques. Nous descendons (profondeur max 25m selon le briefing), il fait froid, j'ai bien fait de boire beaucoup. Le pic rocheux et son tombant se trouvent à notre droite, nous contournons, bifurquons, signalons avec notre clignotant aux autres groupes présents, le courant se fait un peu sentir mais palmer fait du bien dans ce froid. Notre divemaster nous montre par deux fois une ombre dans le bleu, deux mola ou peut être deux fois le même, affolés pas les rideaux de bulles dans l'eau. Un des plongeurs hollandais pointe un joli serpent de mer blanc et noir. La palanquée est arrimée à un rocher face au courant et un petit poisson noir n'aime pas qu'on dérange sa maison et le fait sentir à un de nos plongeurs. Nous jouons un peu avec et suivons finalement notre divemaster pour un rapide retour. Trop de monde, trop froid, mais tout de même 2 molas molas vus ... de loin certes !

Petite note tout de même sur le club de plongée Q-dive. Le matériel est de qualité, avec notamment de bonnes combis 5mm, mais j'en ressors avec un mauvais feeling tout de même. La facturation se fait en euros ce qui revient bien plus cher que les 100$ des autres clubs alentours, d'autant qu'ils se prennent une marge complémentaire sur la conversion en roupies, sujet sur lequel j'eus quelques mots avec le responsable. Venu récupérer mon matériel pour lequel je commis l'erreur de leur laisser nettoyer, je retrouvai mon premier étage mal fermé et qui avait donc pris l'eau, pas top pour le moins dire.


---
Voilà tout pour ce compte rendu de voyage et plongée à Bali et aux îles Komodo ! En conclusion, merci à toutes les personnes rencontrées, en particulier ... ce serait en fait trop long, tout comme l'est déjà ce compte rendu

Aussi bonnes bulles à tous !


ps : un nombre certain de fautes et hallucinations doit s'être glissé dans ce texte, veuillez les excuser ces viles !
RicoJumpy est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 29/09/2009, 23h19   #4
Manta
Plongeuse en mer chaude


Super-Moderateur
 
Avatar de Manta
 
Date d'inscription: février 2003
Localisation: Lille

Superbe!
J'adore ton compte-rendu et ta façon de nous faire partager ce voyage!
Merci beaucoup!
Et je suis ravie que tu te sous régalé ainsi!
ça y est, tu es dans le club des mantas!
__________________
.

Modérateur Asie
Diving is life.... and the rest is just surface interval...
Manta est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 30/09/2009, 08h42   #5
Redseadiver
Fou de Bassin
 
Avatar de Redseadiver
 
Date d'inscription: février 2003
Localisation: Au fond du bled...
Envoyer un message via MSN à Redseadiver
Super CR, merci!

Pour le Liberty, nous avons eu la chance d'avoir l'epave pour nous tout seuls, mais nous etions a l'eau avant le petit dejeuner...
__________________
Un CR illustré de Bali? C'est [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]

Les Maldives? [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]

Les Maldives version fille?? [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
Redseadiver est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2009, 06h49   #6
aladin83
bulleur paisible
 
Avatar de aladin83
 
Date d'inscription: septembre 2006
Localisation: TOULON
Annotation: par Redseadiver
Super CR, merci!

Pour le Liberty, nous avons eu la chance d'avoir l'epave pour nous tout seuls, mais nous etions a l'eau avant le petit dejeuner...


deux fois sur le liberty pour nous

la première comme redseadiver et pratiquement personne

la seconde arrivés plus tard donc un peu plus de monde mais pas de rancune contre notre dive master car c'était jour d'élections et il a du aller faire son devoir de citoyen avant d'aller à l'eau le reste de la journée nous étant consacré

il s'est tout de même débrouillé pour que nous ne sentions pas trop la présence des autres plongeurs tout autour de nous
il a été super sympa avec nous tout au long de notre séjour
si quelqu'un cherche une bonne adresse sur amed je le recommande fortement (suffit de demander le lien )
__________________
un tit coup d'oeil sur mon site?
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]
ou
[Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.]

aladin83 est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2009, 14h23   #7
titi77
Respire sous l'eau
 
Avatar de titi77
 
Date d'inscription: février 2006
Localisation: Morbihan
Merci pour ce Cr ça me rappelle de bons souvenirs.
Pour nous , l'USS Liberty 3 fois : 1 de nuit et 2 avant le petit dej. tout à fait correct car peu fréquentée à cette heure.
Les Mantas et 2 Mola Mola en plus de près sur la fin du séjour comment ne pas avoir envie d'y retourner ?
titi77 est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2009, 17h46   #8
RicoJumpy
Petit baigneur
 
Date d'inscription: mars 2008
Localisation: làbas
cccxx
RicoJumpy est déconnecté(e)   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le HTML peut être employé : non
Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
[CR + photos] Philippines - Cabilao : un coup de coeur! Manta Asie 21 21/11/2010 18h10
CR Safari Bali avec Skubaskool ndiver Compte-rendus de voyages 26 30/06/2010 18h02
[CR pas très long] un mois à Bali langoustine Asie 30 28/08/2009 14h58
indonésie bali, iles gili, komodo rinca Poisson clown Asie 16 17/09/2008 10h51
Fin des p'tits Clowns enzo68 Concours Photo et Vidéo 10 04/07/2004 20h09


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 18h51.





vBulletin Copyright ©2010, Jelsoft Enterprises Limited - Plongeur.com (t)
Copyright © 2006 PLONGEUR.COM