Ouvrez ce bandeau pour des informations importantes sur le site ou la plongée sous-marine!
Plongeur.com Magazine #7La dernier mag
Le numéro 7 est prêt à télécharger!
La GoPro en plongée sous-marineGoPro et la Plongée
Toutes les astuces, les tuyaux de la communauté!
630068489112248866521339
Forums plongée Plongeur.com


Précédent   Forums plongée Plongeur.com > Où Plonger ? > Compte-rendus de voyages
Identifiant
Mot de passe

Réponse
 
Outils article
Plonger à Punta Cana
Passage de mon Avanced Open Water
Posté par Lumiu
Posté 20/02/2012
 
CE QUI A MOTIVÉ MON CHOIX.

Bien que je sois inscrit au club de plongée de Chelles pour y préparer mon niveau 2 FFESSM, j’ai souhaité passer mon Padi Avanced Open Water lors de mon séjour. C’est je pense une formation complémentaire. Je reste persuadé que la double certification est un plus.

J’affectionne les eaux chaudes et en ce mois de février, particulièrement froid en France, j’ai choisi de mouiller mes palmes en République Dominicaine. Mon choix de destination sera au nord de Punta Cana et j’ai choisi comme base le Club Marmara. Mon séjour se fera à l’hôtel Tropical Princess.

Ce choix répond principalement à mon besoin et aussi à celui de mon épouse, de voir le soleil sur des plages de sables fins en plein hiver. Il ne faut pas oublier non plus le carnaval de Samana pour ceux qui s’adonnent aux excursions locales. Je ne pense pas que je pourrais m’y rendre car mon séjour est trop court.

Une autre raison à également guidé mon choix : C’est que janvier/février/mars est la période où les baleines à bosse se rassemblent pour mettre bas et pour copuler afin de préparer la survie de l’espèce. Ça se passe dans la baie de Samana mais j’espère que quelques un de ces mammifères marins viendront me présenter leurs ballets prénuptiaux.

J’ai répertorié pour la République Dominicaine plus de 75 spots de plongée dont des épaves (le Saint Georges, l’Astron, …), des récifs coralliens, des éponges tubulaires et autres gorgones, des grottes, une promenade (touristique) parmi les requins ainsi que quelques tombants. Avec des profondeurs de -5 à -65 pour la plus profonde. Il doit bien y avoir de bonnes plongées pour moi …

LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

Christophe Colomb y débarqua en 1492 et l’Espagne régnera sur ce qui deviendra la première colonie Européen en Amérique pendant trois siècles. Saint-Domingue sera sa capitale. Elle est toujours aujourd’hui la capitale et la plus grande ville de l’île.

La France s’y installera en suite et y abolira l’esclavage. Mais loin de la France et de Napoléon, des incompréhensions subsisteront et les habitants de l’île, avec à leur tête un ancien esclave abolit, Toussaint Louverture, rechercheront une autonomie et instaureront une nouvelle constitution propre au pays. Pour Napoléon, ce sera un affront et il décidera de mater ce qu’il considèrera comme étant une révolution devant conduire immanquablement à l’indépendance de l’île.

À voir ou à revoir un très bon film qui relate cette partie de l’histoire au travers de la vie de Toussaint Louverture, le héros de la ‘’révolution’’ Haïtienne. Cet homme sera à l’origine de l’indépendance de l’île avec son adjoint Desalines le 1er janvier 1804.

Il faudra attendre 1821 pour qu’une grande partie de l’île prenne définitivement son indépendance et devienne la République Dominicaine. L’autre partie restera Haïti.

On trouve sur cette ile cinq massifs montagneux de 815 mètres à 2750 mètres et également des forêts tropicales, les mangroves y sont nombreuses et protégées, il est interdit de les élaguer. Le point le plus bas de la République Dominicaine est le lac salé Enriquillo. Situé dans le sud Ouest ; Il est à 44 mètres en dessous du niveau de la mer. Le littoral, va de la côte Atlantique nord à la mer de Caraïbes et représente 1633 Km de côte. Pour ceux qui le désirent, il est possible de se promener ou de randonner dans les nombreux parcs nationaux

Cinq aéroports permettent l’accès à la République Dominicaine : Saint-Domingue, [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.], [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.], [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.][Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.] où j’arriverai pour mon séjour.

La population est estimée à près de dix millions d’habitants dont l’immense majorité vit dans des zones urbaines. Le tourisme prend une part importante dans l’économie du pays. On trouve également de nombreux champs de culture de canes à sucre, de tabac ainsi que des exploitations d’une pierre endémique, le [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.] qui est une pectolite de couleur bleu et parfois verte mais elle est moins appréciée. Le Cacao est également produit en grande quantité et l’on trouve localement des produits dérivés surprenant comme le vin au cacao ou la confiture de cacao.

Les soirées se font au rythme des sons de la Merengue et de la Bachata accompagnés d’un rhum de production locale mais, avec modération car plongée et alcool ne font pas bon ménage. On y déguste également des salades de fruits de mer, des poissons frits, et en guise de pomme de terre, des bananes plantains frites.

Dans ce beau pays, on peut payer en Dollars et aussi en Euros, La monnaie locale est le Pesos Dominicain (Dop). La température y est de 25° à 29° de janvier à avril, la température de l’eau à 26°. Le climat est idéal pour moi.

LE CHOIX D’UN CLUB DE PLONGÉE

Là, il y a pléthore d’organismes et le choix ne fut pas aisé. Une grande partie des hôtels de la côte offre à leurs résidents et également aux touristes de passage la possibilité de plonger avec un club partenaire. Je n’ai rien trouvé sur le mien. Après avoir parcouru divers forums, j’ai pu constater selon les auteurs que certains plongeurs avaient été satisfaits de leurs plongées et d’autres pas. Donc cela ne m’aidait pas. J’ai contacté Marmara pour savoir quel était leur partenaire pour la plongée à Punta Cana. Il m’a été impossible d’avoir la moindre information ; je devais attendre une semaine avant mon départ pour avoir mon dossier. J’ai donc entrepris bien avant mon départ une recherche personnelle.

Mon premier contact fut avec le centre de plongée Dressel Divers. Il s’agit d’une organisation internationale qui travaille en partenariat avec la chaine d’hôtel Iberostar et qui semble très professionnelle. Les plongées standards étaient proposées sur 11 sites de Bavaro dont les profondeurs n’excédaient pas -15 mètres. Des sorties sur les sites de Catalina (-12 à -30 mètres), Saona (-16 à -23 mètres) et des épaves (-13 et -26 mètres). Ce type de plongées compte tenu de mon niveau et de mon souhait de préparer le Padi Advanced Open Water pouvait me convenir. Le seul point qui m’a posé problème, c’était la logistique. Pour me rendre sur les lieux de plongée, Dresse Divers se proposait de venir me chercher mais ne pouvait pas toujours me ramener et il me faudrait prendre un taxi pour le retour.

Un autre centre avait retenu mon attention c’était Scubafun Bayahibe, J’ai doncpris contact avec eux. Ce club m’a tout de suite donné une bonne impression par son accueil chaleureux et amical. Les plongées se faisant dans des lieux identiques par des profondeurs de -9 à -40 mètres. Ingrid mon interlocutrice a su me convaincre et c’est avec plaisir que j’aurais plongé avec eux. Il s’est posé malheureusement, de nouveau le problème du transport qui grevait beaucouptrop le temps restant à passer avec mon épouse qui ne plonge pas et aussi mon budget. Tous ces déplacements retiraient une grande partie du plaisir de plonger d’autant qu’il était possible de faire plus simple et de perdre moins de temps. Je m’en suis expliqué auprès d’Ingrid de Scubafun qui a particulièrement bien compris mon problème et m’a recommandé le centre de plongée Pelicanosport un centre de plongée situé de l’autre coté de l’île, à moins de 10 minutes à pied de mon hôtel. J’ai trouvé que cette démarche était particulièrement commerciale.

Nouvelle démarche et nouvelle prise de contact avec Pelicanossport, mon interlocutrice sera Emi. Ce club était tout aussi amical et les contacts en français y étaient faciles. Après de nombreux échanges nous sommes tombés d’accord et c’est là que je décidais de passer mon niveau Padi. J’espérais également y effectuer une ou deux plongées d’exploration après ma certification Padi mais des évènements imprévus ne me le permettront pas.

MON SÉJOUR

Mon séjour a débuté Samedi à Paris Charles De Gaulle avec deux heures de retard pour le départ de l’avion. Nous avions perdu deux passagers et il a fallu retrouver leurs valises dans la soute de l’avion avant le décollage. Après un vol pénible dont je passerai les détails, nous arrivons à Punta Cana. Là une surprise m’attend, une valise est restée à l’aéroport à Paris. Décidément dans cet aéroport Parisien on perd beaucoup de choses. Pas de chance pour moi c’est mon sac où se trouve tout mon matériel de plongée. Il me faut entreprendre les démarches pour signaler la perte de mon bagage. Mon planning de plongée prévoyait que je commence dès le Dimanche matin mais arrivé trop tard à l’hôtel, je n’ai pu confirmer mon arrivée au centre de plongée Pelicanosport aussi ce n’est que Lundi que je ferais mes premières plongées.

Tout au long du séjour la température de l’air sera de 28 à 30° et l’eau à 25° à -30mètres. Jusqu’au Mercredi l’océan sera bien formé et le ressac important, génèrera un courant fort sous l’eau.

Je ne peux dire que peu de choses sur les sites de plongée car je n’ai pas fait d’exploration, mon objectif était de passer mon Advanced Open Water Diver avec Pelicanosport et mes plongées étaient techniques. Je n’ai pas vu non plus les baleines à bosse. Pour se rendre à Samana il faut une journée complète et il m’aurait fallu prendre un petit avion. Les jours et places sont limités, je n’ai pas eu le temps ; Une semaine c’est trop court.

Lundi matin, j’ai effectué mes deux premières plongées à -7 mètres. La première plongée était sur le thème de la flottabilité et la seconde sur l’orientationsous marine. Elles ont toutes les deux été effectuées dans des courants sous marin, liés au ressac, particulièrement fort à cette profondeur. Pour moi qui suis débutant avec peu d’expérience, j’ai trouvé cela plutôt sportif mais pas désagréable. Les fonds étaient principalement sableux et n’y avait pas d’organisme aquatique notable. Il est vrai que ce n’était pas des plongées d’explorations mais des plongées d’apprentissage.
Ces deux premières plongées ont été réalisées avec du matériel de prêt appartenant au centre Pelicanosport. Suite à mon problème de valise perdue,c’est tout naturellement qu’Emi, la responsable du centre de plongée, m’a proposé le prêt gracieux d’un équipement complet (shorty, palmes, masque,compas, détendeurs, …) et bien entendu les plombs et bloc Alu. Mon seul souci était que mon masque personnel est équipé de verres correcteurs, avec un masque standard je ne peux lire avec précision mes instruments. Un petit incident est survenu lors de ma deuxième plongée mon masque prenait de plus en plus l’eau ce qui n’était pas fait pour arranger ma vision. Un verre se déchaussait et il finira par tomber. Noémie ma charmante monitrice dû me prêter son masque et regagner la surface pendant que moi, j’étais confié à Chris la monitrice d’un autre groupe. Mon examen d’orientation fut interrompu avant la fin. Il se terminera en promenade et me fera découvrir l’épave d’un petit sous marin. Mon épreuve sera tout de même validée car j’en avais fait la plus grande partie. Mes compétences sur l’orientation seront confirmées lors d’une prochaine plongée. J’aurais du vérifier le matériel avant de plonger, probablement que mon masque a subi des « outrages » sur le bateau entre les deux plongées. C’est ce que l’on nomme l’expérience et là, j’ai encore du chemin à parcourir et de nombreuses bulles à partager. Désormais je surveillerai mieux mon matériel.



Mardi, le vent ne s’est pas calmé bien au contraire il s’est renforcé. Les vagues sont encore plus fortes et les deux plongées prévues sont annulées. Cette journée de repos sera mise à profit pour mettre la pression sur les responsables du club Marmara où je séjourne pour accélérer le rapatriement de ma valise. En République Dominicaine, tout est simple, parfois trop simple, Les Dominicains sont charmants, souriants et toujours prêts à vous aider ; il faut juste qu’ils aient le temps de le faire… Méfiez-vous lorsqu’ils vous disent : « dans dix minutes ce sera fait » car il vous faudra attendre parfois plusieurs heures. Mais tout se règle avec le sourire. 16 heures, j’ai récupéré mon sac de plongée à la réception de l’hôtel ; il était arrivé depuis la veille au soir à Punta Cana mais il faut laisser le temps au temps, les choses se font…

Mercredi matin, la mer s’est un peu calmée et j’ai pu faire denouveau deux plongées avec un nouveau moniteur nommé Peter et cette fois-ci avec mon matériel, surtout mon masque et ma combinaison. Compte tenu de la température, un shorty peut être suffisant mais avec le ressac et la présence des coraux je trouve plus « confortable » de plonger avec une intégrale. Mes jambes ont quelques souvenirs dont elles se seraient bien passées.La première plongée du jour est une plongée profonde -32 mètres le paysage est complètement différent la visibilité est très bonne l’eau y est claire. Maintenant on y trouve des coraux de la végétation Gorgone et autres ainsi que de nombreux poissons que je ne sais malheureusement pas encore reconnaitre à l’exception d’un petit barracuda. Il y a du courant et la plongée sera dérivante nous sommes suivis en surface par le bateau. La seconde plongée de la matinée se fera sur une épave dont le dernier nom était l’Astron. C’est un ancien pétrolier de 127 mètres de long construit en1957 sous pavillon français et nommé à l’époque Esméralda. Il prendra ensuite le nom de Bonnie puis sera sous pavillon Russe un céréalier avec le nom d’Astron. Il sera sabordé à quelques encablures des cotes de la République Dominicaine. Son épave en partie effondrée est visible de la côte et git par -13 mètres de fond. Son gouvernail, son hélice et une partie de la machinerie sont des points remarquables. De nombreux poissons ont pris possession des lieux et j’y ai également rencontré furtivement une timide langouste.

Jeudi, la mer s’est enfin calmée et il en sera ainsi jusqu'à lafin de mon séjour. Une plongée l’après midi est prévue au programme. L’exercice du jour sera la recherche et la remontée d’objet avec Chris ma monitrice ce jour. L’exercice se fera sur un fond rocheux et sableux à -13 mètres. En dehors de l’épreuve, peu de points notables si ce n’est une bonne visibilité.

Avant chaque plongée un briefing avec vérification des connaissances apprises dans le manuel Padi et rappel des consignes était réalisé.

Mes cinq thèmes ayant été validés, après la remise des épreuves écrites relatives aux thèmes abordés me voila certifié Padi. Cette formation technique et rapide est intéressante mais pour moi elle ne peut être comparée à la formation beaucoup plus longue en club de la FFESSM. Ces deux formations sont complémentaires et je vais donc poursuivre ma formation dans mon club de Chelles pour y préparer mon niveau 2 FFESSM.

CENTRE DE PLONGÉE PELICANOSPORT

Je ne regrette pas d’avoir choisi le centre de plongée Pelicanosport ( [Vous devez vous enregistrer pour voir les liens.] ). J’y ai rencontré une équipe internationale parlant le Français, L’Anglais, l’Italien, L’Allemand et bien d’autres dont, je crois, le Russe. (L’espagnol étant la langue locale).

Le centre est équipé principalement de deux catamarans à moteurs ainsi que de petits bateaux rapides avec coque en alu. Les plongées de formation, se sont effectuées à deux plongeurs maxi plus l’accompagnant. Deux monitrices et un moniteur se sont relayés pour ma formation Chris, Noémie et Peter. Je profite de l’occasion pour leur dire un grand merci pour leur formation très pédagogique. J’ai passé avec eux des moments formidables. Dans ce centre Pelicanosport, j’ai trouvé aussi de l’entraide et de la solidarité notamment avec Chris qui n’a pas hésité à m’aider dans mes démarches pour retrouver ma valise en faisant appel à son réseau d’amis. Merci Chris. Les deux Capitaines Jovany et Wilkins maitrisent parfaitement leur navigation et c’est toujoursavec une grande précision qu’ils nous ont conduits sans instrument sur nos sites de plongée. Ce sont eux également qui transportaient notre matériel sur le bateau, qui nous aidaient pour nous équiper et pour nous remonter à bord. Je ne voudrais pas terminer ce reportage sans remercier Emi qui m’a accompagné tout au long de ce stage, Merci Emi. Autres point positif de Pelicanosport, pour les plongeurs équipés de matériel DIN, un adaptateur leur était proposé et pour les plongées Nitrox il n’y a pas de supplément de prix.

En conclusion, j’ai vu beaucoup de petits centres de plongée sur la cote près de l’hôtel ou je me trouvais, Pelicanosport reste, pour moi, sans conteste, celui qui a le plus de classe et qui donne confiance de part la qualité de son accueil, de ses installations avec salle de cours et de son matériel. Ce que j’ai vu et fait me semble parfait pour un débutant comme moi. Pour des plongeurs plus qualifiés, il existe sur l’ile de nombreuses possibilités à découvrir. Ce centre de plongée restera pour moi une très bonne adresse et idéal pour le débutant que je suis.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et bonnes bulles à toutes et à tous.
Dan
Réponse


Outils article

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le HTML peut être employé : oui
Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Plonger seul sans risque ? + Questions de débutant ko55 Apnée 104 23/12/2011 10h17
plongée au départ de Punta Cana doss92 Caraibes 7 07/07/2005 19h31
Ou faire 1 ou 2 plong à Punta Cana ? PPA Caraibes 4 10/02/2005 15h33
Plongées à Punta Cana (rép. Dominicaine) tchappatte Caraibes 2 13/08/2004 09h08
Punta Cana - Rep. Dominicaine Gael Caraibes 53 28/02/2003 20h22


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 14h05.





vBulletin Copyright ©2010, Jelsoft Enterprises Limited - Plongeur.com (t)
Copyright © 2006 PLONGEUR.COM