Ouvrez ce bandeau pour des informations importantes sur le site ou la plongée sous-marine!
Plongeur.com Magazine #7La dernier mag
Le numéro 7 est prêt à télécharger!
La GoPro en plongée sous-marineGoPro et la Plongée
Toutes les astuces, les tuyaux de la communauté!
>630075474123622540221694

Filtre rouge pour GoPro : le Dôme SRP + Dive Housing

Filtre rouge pour GoPro : le Dôme SRP + Dive Housing

Snake River Prototyping nous a produit le meilleur filtre actuel adaptable sur le caisson GoPro Dive Housing, de quoi donner de la vie à vos souvenirs sous-marins dont l’univers était limité au bleu ou au vert. Passer du bleu au rouge, et à des blancs plus blancs, avec des contrastes plus marqués, c’est possible, SRP l’a fait avec : Le Dôme !


» Lire la suite…

Olympus E-PL1 : the new generation

 Olympus E-PL1 : the new generation

Dans cet article, l’Olympus E-PL1 fourni par Photo-Denfert, est passé au crible par des testeurs hors-pair.


» Lire la suite…

Liveview en photo sous-marine avec reflex Nikon et Canon

 Liveview en photo sous-marine avec reflex Nikon et Canon

Liveview : c’est la possibilité de viser par l’écran arrière. Elle va de soi sur les compacts, dont c’est le mode principal de cadrage, elle a longtemps été absente des reflex du fait de la présence du miroir entre le capteur et l’objectif.


» Lire la suite…

Caisson Sea&Sea RDX et Canon 450D : vers la démocratisation du reflex en photo sous-marine.

 Caisson monté
caisson monté avec dôme

L’annonce de la nouvelle génération de caissons Sea&Sea pour reflex a émoustillé le photographe testeur que je suis. Sea&Sea avait annoncé la couleur avec la production d’un caisson très ergonomique pour compact - le DX-1G - et affirme désormais sa stratégie en annonçant de manière plus généralisée la production de caissons moins coûteux, en polycarbonates, compatibles avec l’ensemble des accessoires de la marque – hublots, dômes, flashs, … - gamme financièrement beaucoup plus accessible.


» Lire la suite…

Sony DSC-W170, un appareil pour tous les plongeurs

Présentation

Sony DSC-W170

Cet article a commencé de triste façon, alors qu’il était prévu de passer l’appareil de main en main pour un test de terrain grandeur nature durant un stage de photos sous-marines, les évènements en ont décidé autrement (cf article du 9 juillet 2008)

Photo Denfert, magasin spécialisé photo sous-marineAprès trois tests «Plongeur.com» d’appareils sous-marins «experts» - 2 compacts «haut de gamme» et un reflex- nous avons proposé à notre partenaire Photo-Denfert de nous prêter un appareil avec des caractéristiques adaptées au grand public et assez conforme au gros des ventes du marché.

L’idée initiale étant de confier l’appareil et son caisson à des plongeurs expérimentés mais photographes novices, je remercie les deux testeurs membres du CASA (club de plongée d’Airbus) qui ont bien voulu jouer le jeu, Frédéric Deal NIII et Olivier Verlhac, MF2 et plongeur recycleur qui m’ont permis d’adapter aux circonstances les conditions prévues initialement pour ce test. Toutes les photos sous-marines de cet article en dehors des 3 images où les testeurs apparaissent et le petit test macro en piscine sont de Frédéric et Olivier.

Nous remercions notre partenaire Photo-Denfert pour son professionnalisme et la qualité de nos échanges. Il a envoyé l’appareil, le caisson, ainsi qu’un flash équipé (platine, bras et fibre optique) le jour même de ma demande devant l’urgence des échéances.

Le Sony DSC-W170 appartient à la catégorie des appareils «bijoux», drôle de positionnement marketing, mais qui existe dans toutes les marques et qui, il faut bien le reconnaître tient une part très importante du marché des appareils photo numériques.

Ces appareils se caractérisent par une très jolie finition, une compacité exemplaire, une simplicité d’emploi qui permet de les confier à tous, et enfin des caractéristiques techniques qui n’ont rien à envier aux appareils experts.


» Lire la suite…

Test express: le caisson Patima pour Canon G9

Caisson Patima pour G9 équipé d’un grand angle Inon et de son dôme

’utilisateur du Canon G9 a l’embarras du choix s’il veut emporter son appareil sous l’eau. Dans un ordre de prix croissant il trouvera :

  • Le caisson Canon, basique mais léger et très abordable ;
  • Le caisson Ikelite, le plus volumineux, équipé d’une prise flash propriétaire et nécessitant un hublot court optionnel pour permettre l’utilisation d’un grand angle ;
  • Le caisson Patima que nous allons découvrir ;
  • Le caisson Sea&sea lui aussi doté d’une prise flash Nikonos mais nettement plus cher que le Patima.

La marque Patima est peu connue sous nos climats car elle est surtout distribuée en Asie. Patima propose pourtant une gamme étendue de caissons pour reflex et flashs mais aujourd’hui nous découvrons un nouveau caisson pour Canon G9, le compact sans doute le plus convoité des photographes sous-marin en 2008.

dos face

Dans la boîte

L’offre de Patima est particulièrement complète puisque la boite contient :

Essai photo : Sea&Sea DX-1G « Voyagez léger ! »

Sea & sea DX-1G

Présentation

Sea&Sea est un concepteur d’appareils photo, de flashes et de caissons étanches.
Au siècle dernier, cette marque était surtout connue pour ses appareils 35mm (argentiques donc…),
seule véritable alternative abordable à la domination des Nikonos et des reflex en caisson.
Actuellement cette marque développe des flashes, des caissons pour reflex, de nombreux accessoires (bras, optiques…) et des appareils photo numeriques (APN) en caissons étanches.
Pour ces derniers Sea&Sea utilise des APN existants pour élaborer un système de caisson et d’accessoires sur mesure.
L’avantage de cette approche est que le caisson est construit « au plus près » de l’appareil par un spécialiste de la photo sous-marine, ce qui garantie une compacité et une ergonomie que l’on ne retrouve pas sur les caissons des constructeurs d’APN.


» Lire la suite…

L’Olympus E-330 et son caisson, un reflex atypique

Passer du compact au reflex

L’Olympus E-330 et son caisson

Le compact est l’appareil photo numérique le plus répandu chez les amateurs de photo sous-marine. Il permet d’obtenir d’excellents résultats et les superbes photos publiées sur Plongeur.com en sont souvent la preuve. De plus, le matériel est relativement peu encombrant, maniable et (presque) abordable financièrement. Et enfin, dernier avantage, les compléments optiques grand-angle ou macro peuvent être montés et démontés directement sous l’eau, contrairement au reflex qui vous condamne à utiliser en plongée l’objectif que vous avez choisi. En d’autres termes, si vous montez un objectif macro, vous ne ferez que de la macro.
Mais pour moi, là comme en d’autres circonstances, et je ne suis pas un cas unique, la tentation du : « à quoi bon faire simple quand on peut faire compliqué » a été plus forte. Donc, étant photographe avant d’être plongeur au point de ne plus vouloir plonger sans appareil photo et fidèle à la devise du Shadock moyen, je n’ai pas résisté longtemps, le seul frein dans ma fuite en avant vers le reflex (et les emm….ments) ayant été mes problèmes de vision de près qui pratiquement m’interdisent sous l’eau d’utiliser la visée optique.

Le Live-View ?
C’est quoi ce truc ?

Le Live-View est simplement le nom donné à la fonction consistant pour un APN, à afficher en permanence sur son écran la scène visée à travers l’objectif. Cette possibilité est un des avantages de tous les compacts du marché dont une grande majorité ne dispose plus de viseur optique, ce dernier ne pouvant encore être utile qu’en plein soleil, ce qui n’est vraiment pas le cas sous l’eau. C’est le capteur qui génère cette image mais dans le cas des reflex, le problème se complique car le capteur est en permanence masqué par le rideau d’obturation qui ne s’ouvre et par le miroir qui ne se relève qu’au moment de la prise de vue. Donc, sauf à relever le miroir et ouvrir le rideau en permanence, ce qui a pour effet immédiat d’inactiver la mesure de la lumière et l’autofocus, exit le Live-View sur les reflex numériques jusqu’à ce que Olympus propose début 2006 une solution innovante avec le E-330 et ses deux modes de visée sur écran.


» Lire la suite…

Essai photo : Canon G9, le compact sous-marin ultime ?

Présentation

Canon G9, le compact sous-marin ultime ?

Cet article inaugure les tests de matériel photo/vidéo sous-marin qui sont en train de se mettre en place à l’initiative de plongeur.com.
Pour une première, nous avons souhaité tester une combinaison appareil + caisson qui, par ses caractéristiques (constructeur), pourrait fournir un étalon référence pour les tests à venir.

Photo Denfert, spécialiste de la photo sous-marineÀ notre demande, notre partenaire Photo Denfert, spécialiste français de la distribution dans le matériel photo et vidéo sous-marin, à travers son magasin parisien et son site Internet : http://www.photo-denfert.com, nous a fourni un des kits qu’il constitue autour du Canon G9.

L’ensemble testé, le plus avancé des kits proposés, comprend un canon G9, un caisson Ikelite avec platine, un carte SD de 4 go, un flash Ikelite DS125, une valise de transport.

Le G9, compact “phare” du fabricant japonais Canon, était très attendu des photographes experts qui connaissent bien la série “G” de la marque.


» Lire la suite…

Page 1 sur 11