MAGAZINE

Essais matériel

20/06/2017

Aqua Lung i750TC le prix de l'OLED

Préambule : Il s’agit du premier test publié sur la nouvelle version de Plongeur.com, il est donc important de préciser l’orientation que nous prenons. Ces tests ont pour but d’informer le grand public qui pratique la plongée « loisir », qu’elle que soit son école de formation. Soyons francs, le plongeur « tek » trimix ou recycleur, n’a pas vraiment besoin de notre avis avant de choisir son matériel. Ces aspects ne seront donc évoqués que ne manière anecdotique.
Les tests seront toujours réalisés en conditions réelles, sur un nombre de plongées suffisant pour se forger une opinion. Plongeur.com n’a aucun lien avec les fabricants et la régie publicitaire est gérée de manière totalement indépendante, il n’y donc aucun conflit d’intérêt dans un sens ou dans l’autre.

 

Présentation :

 

L’i750TC est un ordinateur qui a connu une vie mouvementée, né en 2014 sous le nom de Aeris A300 CS il est ensuite rapidement devenu Oceanic VTX, et est maintenant aussi connu sous le nom de Aqua Lung i750TC. A quelques touches cosmétiques près, il s’agit du même ordinateur.
La promesse est simple : un ordinateur moderne avec un écran OLED prometteur et une connexion Bluetooth permettant de synchroniser facilement les plongées avec un Smartphone ou un ordinateur.
Comme tout ordinateur moderne, il supporte le multigaz jusqu’à 3 gaz et avec possibilité d’associer 3 émetteurs pour avoir la gestion d’air sur les 3 bouteilles.

 

I750 boite

 


Dans la boite, on trouve l’ordinateur, le câble de connexion USB, une attache avec des élastiques « bungie » pour ceux qui n’aime pas le bracelet, et un manuel de démarrage rapide. On trouve aussi une pile de remplacement, ce qui pourra s'averer utile compte tenu de l’autonomie annoncée de seulement 15h en plongée.

 

I750 vs galileo luna

 

A la réception de l’ordinateur, la première chose qui frappe est le format : il est vraiment compact. Comparé au Galileo Luna de votre serviteur, la différence est vraiment impressionnante. L’ordinateur donne aussi une nette impression de solidité, sans doute grâce à l’habillage de la face en métal.
L’i750TC dispose de 3 boutons qui promettent un fonctionnement des plus simples, avec un bouton pour monter dans les menus, l’autre pour descendre, et le troisième (sur la droite) pour valider. Les menus sont franchement intuitifs et agréable à manipuler, et la simplicité semble être le maitre mot de cet ordinateur.

 

   


Le seul point surprenant à ce stade est la présence de 2 menus sans possibilité de passer facilement de l’un à l’autre : Le menu général qui permet de régler l’heure, d’accéder à l’historique et de choisir son mode de plongée (plongée, profondimètre ou apnée), puis une fois un mode plongée sélectionné un second menu pour les options de gaz, paliers etc…


En plongée :

 

On poursuit dans cet objectif de simplicité absolue avec sur l’écran seulement les informations les plus importantes : La profondeur actuelle, le temps de plongée, le no-déco, la durée totale de remontée, la pression restante, le temps de gaz restant et… C’est tout. On regrettera néanmoins que la partie dédiée à la gestion d’air ne soit pas libérée en absence de sonde. En appuyant sur le bouton de droite, on accède au 2eme écran qui affiche l’heure, la température et la profondeur maxi.

Au final, cela donne une présentation très lisible de 3 lignes de 2 items. Auxquelles on ajoute des barres pour la vitesse de remontée et le taux de saturation, et des petits pictogrammes pour la charge de la pile et le gaz en cours. L’ordinateur propose également un compas numérique qui peut toujours s’avérer utile et qui n’appelle pas de commentaire particulier.

 

i750 no deco ecran 1  i750 no deco ecran 2


Pour finir, ajoutons que les différentes informations changent de couleurs en fonction de leur criticité : le no-déco passe en rouge en dessous de 5 minutes et les barres également quand il le faut, de même que la pression restante qui s’affiche en orange sous les 100 bars et rouge sous les 50 bars. Aqua Lung ne nous ayant pas envoyé de sonde pour ce test nous n’avons pas pu tester plus avant la gestion d’air.
A l’entrée dans les paliers, les informations affichées sont encore plus allégées : la profondeur actuelle, le détail du prochain palier (en rouge), la pression restante et le temps de gaz restant. Il est tout de même un peu dommage de ne pas avoir le temps de plongée et la profondeur max sur cet écran.

Un petit mot sur la désaturation qui semble parfaitement alignée avec ce qu’on peut trouver chez la concurrence, les paliers affichés sont sensiblement similaires à ceux du Galileo qui sert de référence pour ce test. On notera que l'entrée dans les paliers est décrite dans la section "complications" du manuel d'utilisateur, ce qui trahit sans doute les origines américaines de cet ordinateur. Les paliers profonds (2 minutes à la moitié de la profondeur max) comme le palier de sécurité (3 minutes à 5 mètres) sont désactivés par défaut, nous n'avons pas jugé utile de les activer pour ce test.

 

i750 deco ecran 1  i750 deco ecran 2

 

Au final, l’affichage est extrêmement allégé et c’est un vrai plaisir de pouvoir se concentrer sur l’essentiel. On n’en parlera pas ici mais toutes les alarmes sont très clairement identifiées avec un texte en rouge ou orange suivant l’importance.
Il reste un défaut qui peut être rédhibitoire dans certaines situations : le fond noir de l’affichage transforme parfois l’écran en un véritable miroir et il devient quasiment impossible de déchiffrer quoi que ce soit. On se retrouve parfois obligé de cacher l’écran avec sa main pour pouvoir le lire. Ce phénomène n’est pas aidé par l’atténuation automatique de la luminosité, qui essaie de protéger la pile mais qu’il est quasi obligatoire de désactiver. Aqua Lung pourrait sans doute résoudre le problème avec un film de protection antireflet mais ce n’est pas le cas de celui fournit avec l’ordinateur.

 

 i750 reflets 1  i750 reflets 2

 

Apres la plongée :


La connexion Bluetooth n’a pas voulu fonctionner avec le PC de votre serviteur mais fonctionne parfaitement avec son Smartphone android. Heureusement le câble de connexion USB fourni est vraiment bien pensé et fonctionne sans problème. Il faut néanmoins penser à synchroniser assez souvent car l’ordinateur ne garde que 25 plongées en mémoire.

 

  


Dans les 2 cas l’application n'est pas très moderne graphiquement mais fait plutôt bien son travail. on ralera neanmoins sur une petite mesquinerie : pour pouvoir avoir un carnet de plongée partagé entre le PC et le mobile, il est nécessaire de passer à la caisse… 3 fois ! Il faut en effet la version full de diverlog sur ordinateur (20$), la version full sur android ou iphone (15$) et un abonnement premium au service DiveCloud (10$/an). Suffisant pour vous convaincre de passer par une application tierce.

En conclusion :

 

L’i750TC possède un format compact très agréable et une interface utilisateur d’une simplicité exemplaire. L'utilisation de la couleur est optimale pour identifier au premier coup d’œil les informations importantes.
Cependant, l'utilisation d'un écran OLED a son prix : la luminosité de l’écran n’est pas toujours suffisante pour permettre une lecture facile et il faudrait à minima un meilleur traitement antireflet de l’écran. Il est également la raison de l'autonomie limitée à une quinzaine d'heure, ce qui peut s’avérer gênant même si la pile CR2 utilisée est trouvable facilement et que son remplacement est aisé.
Au final, compte tenu de son prix (promo en cours) de 599€ sans sonde, il constitue une alternative intéressante et un peu plus économique à ses concurrents directs pour qui veut un ordinateur simple à utiliser et qui se concentre sur l’essentiel.




SUR LE MÊME THÈME