MAGAZINE

Destination plongée

02/08/2021   par Plongeur.com

L'archipel de Guadeloupe : 5 iles pour satisfaire tous les plongeurs

Même si les restrictions sanitaires s’assouplissent plus ou moins, il n’est pas encore possible de partir plonger dans toutes les destinations habituelles. Alors pour partir plonger sous les tropiques, quoi de mieux que de rester en France en allant dans les îles de Guadeloupe ?

 

 

Une destination, 5 iles, des possibilités infinies

La Grande-Terre : Vous aimez les plages de sable blanc, les cocotiers, l’eau turquoise des lagons mais aussi la vie authentique des marchés, concerts et musées ? Laissez-vous transporter par les charmes de la Fascinante Grande-Terre. 

La Basse-Terre : L’ile volcanique dans toute sa majesté. Sur ses pentes abruptes, rivières et cascades traversent la forêt tropicale et offrent le spectacle d’une nature époustouflante. Ce sont aussi des plages où la palette complète des couleurs de sable se décline : du noir au blanc en passant par l’ocre et le rose, le littoral offre autant de paysages qu’il y a de plages.

 

 

La Désirade : Avancée dans l’océan, cette ile toute en longueur propose d’une part la réserve géologique de pierres semi-précieuses, de l’autre la réserve des deux îles de Petite-Terre, qui vous offrira votre rêve de robinson.

Les Saintes : Tourné vers les activités de la pêche et du tourisme, l’ensemble de l’archipel a réussi le difficile pari de faire cohabiter les promeneurs et les traditions saintoises.  Le charme de ces îles réside dans ses paysages éblouissants. Terre-de-Haut fait partie du club des plus belles baies du monde. Les canots de pêches et les nasses enrichissent ce décor.

 

 

Marie-Galante : Une ile « campagne » avec très belles plages et le meilleur rhum de Guadeloupe ; où le temps donne l’impression de s’écouler au ralenti. L’île a su conserver ses traditions et mettre en valeur son patrimoine

La plongée en Guadeloupe :

Evidemment les conditions de plongées sont absolument exceptionnelles, une eau entre 26° et 30° toute l’année et jusqu’au fond, une visibilité qui donne l’impression d’être infinie. Une multitude de sites à moins de 20m permet à tous les plongeurs de d’évoluer dans un aquarium rempli de poissons de toutes les couleurs, riches d’une biodiversité fabuleuse.

 

 

La plongée est globalement praticable toute l’année mais la période de novembre à aout est à privilégier pour éviter la saison des cyclones et globalement la pluie, le vent et la houle qui donnent des conditions de plongées plus sportives.

Les plongées incontournables se situent dans la réserve Cousteau. La réserve s'étend sur environ 400 hectares autour des îlets Pigeon, face à la plage de Malendure en Basse-Terre. Globalement toute la côte sous le vent propose une grande variété de sites et de profondeurs. 

 

 

Les Saintes proposent également des plongées magnifiques avec une faune particulièrement présente.

A l’opposé, la Désirade propose des plongées moins connues et plus engagées mais avec des paysages sous-marins à couper le souffle.

Zoom sur 3 sites exceptionnels :

Le sec paté est un site exceptionnel, unanimement reconnu comme un des plus beaux sites de plongée au monde. Cette montagne sous-marine remonte jusqu’à 15m de profondeur à partir d’un fond à 200m et propose un foisonnement de poissons anges gris et royaux, balistes océaniques murènes ainsi que tortues marines, coraux, gorgones, langoustes et crustacés qui s'approprient le domaine marin autour des trois pitons du sec.

Attention tout de même, la position du site en pleine mer entre les Saintes et la Basse-Terre peut rendre difficile la mise à l’eau et la récupération. Cette plongée est plutôt réservée aux plongeurs ayant un N2 ou un AOW au minium, et un peu d’expérience.

 

 

L’augustin Fresnel, navire baliseur de 53 mètres a été construit à la fin des années 40 au Canada. Après avoir servi pour les Phares et Balises en méditerranée, il est affecté à Pointe-à-Pitre pour assurer l'entretien du balisage de la zone Antilles Guyane.

Après sa mise à la retraite en 1994, il est dépollué et coulé comme récif artificiel en 2003. Il repose bien droit sur sa quille sur un fond de sable à 31 mètres. L’épave est en bon état et très colonisé, vous pouvez profiter de l’extérieur comme de l’intérieur. L’épave ne présente pas de difficulté particulière mais vu la profondeur un PE40 minimum est nécessaire.

 


 

« La Cathédrale » à Port-Louis propose une plongée accessible aux premiers niveaux de plongeur. L’accès à la grotte s’adresse néanmoins aux plongeurs plus confirmés qui sauront éviter de soulever sable très fin au sol de celle-ci. Après 35 m de progression sous un plafond bas on arrive dans une salle large de 5 m et haute de 8 m véritable nurserie de langoustes et crevettes.

 

 

A l’extérieur, le tombant propose de nombreuses cavités et petites arches ou viennent dormir des tortues. La rencontre avec des Raies Aigles est fréquente.

L’accessibilité (informations valables au xx juin 2021)

Dans le contexte de l’épidémie de Covid, l’archipel de Guadeloupe est une destination assez facilement accessible depuis la France Hexagonale pour les personnes vaccinées, puisqu’un test PCR de moins 72h ou un test antigénique de moins de 48h suffisent.

Les personnes non vaccinées doivent en revanche, jusitfier d'un motif imperieux en plus du test et respecter un isolement de 7 jours à leur arrivée avant de refaire un test. Autant dire qu'il vaut mieux etre vacciné.

Au retour les personnes vaccinées n’ont aucune contrainte et les non vaccinés doivent respecter un isolement de 7 jours avant de refaire un test. 

 

 

Cet article a été redigé en coopération avec le comité du tourisme des iles de Guadeloupe.




SUR LE MÊME THÈME