Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mouillages écologiques près de Marseille

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mouillages écologiques près de Marseille

    De nouveaux sites équipés, 3 ans de concertations ...

    Voir
    Backmount is so DEAD
  • Pub

  • #2
    ... 15 ans après les Iles d'Hyères ....
    Bardass utilise aussi un OSTC.
    Je n'oserais pas utiliser un autre ordinateur.

    Commentaire


    • #3
      Ca fait déjà quelques années qu'il y en a, c'est la seconde vague, monsieur CMDC !

      Ce n'est pas "près de Marseille" mais "à Marseille", bouées installées par la ville de Marseille.

      Malheureusement, la plupart de ces bouées sont retirées de la surface dès qu'il fait froid et qu'elles deviennent vraiment intéressantes, pour ne plus être que sous la surface.
      Il faut plonger pour s'amarrer, et autant en été on peut le faire en maillot de bain, autant en hiver ça devient compliqué, ça demande à s'équiper entièrement, et bien sûr ce n'est jamais accessible à des plongeurs en solo....
      La plongée c'est coule !

      Commentaire


      • #4
        Et quand il ya du vent et des vagues, balancer un plongeur a la mer avec le bateau manœuvrant c'est pas forcément le top niveau sécurité.

        Je suis toujours étonné qu'il n'y ait jamais eu de problème...

        Commentaire


        • #5
          Les bouées sont prioritaires aux embarcations plongée sous-marine par pour bronzer en bikini .
          En général, ça se pratique en combinaison. Donc pas de souci pour qu'elles soient immergées bien au contraire. Esthétiquement ce serait même appréciable qu'elles le soit aussi en saison estivale et cela que ce soit à Mars ou près de la Lune

          Pour ce qui est des procédures pour ce genre de mouillage, c'est pratiqué depuis bien longtemps sur plusieurs sites insulaires. ça ne pose pas de souci particulier à condition que l'armement du bateau soit équipé en conséquence pour rester en permanence en sécurité.
          Backmount is so DEAD

          Commentaire

          • Pub

          • #6
            le problème ne vient pas de la combinaison ou pas la combinaison...L'été, une rapide apnée en maillot avec ses palmes permet d'accrocher rapidement, ce n'est pas le cas en hiver où la combi est donc obligatoire, les lestage aussi, bref, ça dure pas le même temps, ce ne sont pas les mêmes conditions.

            Parlons des clubs : le patron d'un club devra avoir un moniteur obligatoirement pour se mettre à l'eau et attacher son bateau ( même s'il ne fait que du transport de client sans encadrement), si non, qui reste aux commandes du bateau qui reste alors obligatoirement manœuvrant. Comment est signalé ce plongeur ? Car oui, nous pouvons aussi avoir du courant assez fort autours de ces bouées, un bateau à l'erre peut donc s'en éloigner rapidement.

            Les bouées sont aussi faites pour les individuels, même dangers que plus haut...

            tu peux citer tes sources sur le "c'est pratiqué depuis bien longtemps sur plusieurs sites insulaires. ça ne pose pas de souci particulier" ? Ici, ça fait débat. On est bien contents d'avoir des bouées, perso, je préfère largement les utiliser. Mais pas si je dois courir un risque ou faire courir le moindre risque à une personne sur mon bateau

            J'ai déjà pratiqué à l'Estartit : les bouées sont en surface ; en Corse ( pas un parc, mais les bouées sont bien en surface) , j'en ai vu vers Cavalaire, toujours en surface, pour ce qui est de la méditerranée. Le coté esthétique me semble être une aberration.. ça ne gêne personne "esthétiquement" les bouées des filets ?
            - Flo -
            mon site : www.plongeuse.eu
            Vidéoflo, la galerie vidéo
            La galerie photo (non-sous'm)
            La galerie photo sous-marine

            Commentaire


            • #7
              Je comprends bien entendu ce que tu expliques. C'est bien entendu moins pratique et rapide lorsque les bouées sont immergées.

              Un exemple en Corse sur l'épave de l'Alcyone. La bouée est immergée en toute saisons depuis des années. Présence de courant régulièrement.
              Eté comme hiver, sont présents un skipper habilité à naviguer sur ce site et un moniteur se met à l'eau totalement équipé pour fixer le mouillage avec une attache rapide et une longueur de cordage importante pour éviter tout risque. Moteur à l'arrêt systématique, plongeur à l'eau.

              Lorsque le mouillage n'est pas possible pour diverses raisons, y compris le manque de personnel, pour des palanquées d'autonomes, la largage et la récupération au parachute reste une option assez pratique.

              Pour l'esthétique, c'est subjectif. Pour certains, ça gène en particulier lorsque les couleurs sont "peu naturelles" (blanc, noir, ...). Il en est de même pour les bouées, jerricans et autres objets flottants plus ou moins gros aux yeux de certains riverains ou locaux.

              Quoi qu'il en soit, immergées ou pas, ces bouées sont clairement une avancée pour la protection des fonds.
              Backmount is so DEAD

              Commentaire


              • #8
                Sur st Raphael , il y a des bouées sur quelques sites de plongée. Ces bouées sont pour les bateaux portant un macaron , délivré aprés signature d'une charte. Cette charte que tu t'engages a suivre , porte sur le respect de la mer et des sites , et tu remplis en fin d'année un questionnaire sur tes plongées,que tu retournes à la Mairie. Les bouées sont en surface.
                dan
                LMNT /ALKIN

                www.alkin.fr
                www.nitrox-trimix.com/fr/produits/

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Amore Voir le message
                  Je comprends bien entendu ce que tu expliques. C'est bien entendu moins pratique et rapide lorsque les bouées sont immergées.

                  Un exemple en Corse sur l'épave de l'Alcyone. La bouée est immergée en toute saisons depuis des années. Présence de courant régulièrement.
                  Eté comme hiver, sont présents un skipper habilité à naviguer sur ce site et un moniteur se met à l'eau totalement équipé pour fixer le mouillage avec une attache rapide et une longueur de cordage importante pour éviter tout risque. Moteur à l'arrêt systématique, plongeur à l'eau.
                  .
                  Je connais cette épave, comparons ce qui est comparable aussi : ton épave est située en plein eau, aucune roche à proximité.
                  Ce n'est pas le cas de la majorité des bouées/ points d'ancrage des sites de Marseille. La plupart se situent près des iles ( très près pour beaucoup). Sauf erreur, je ne vois que "la pierre à la bague" où une bouée de surface pourrait être comparable (et encore, le dispositif n'est pas une bouée, mais un point d'ancrage situé sur un récif guère plus profond que 3m)

                  ça ne me choquerait pas plus que ça de devoir signer une charte ( qui existe), payer même une taxe ( pour l'entretien, la pose de nouvelles bouées etc), mais pour des dispositifs utilisables tout le temps et par tous. Je trouve même que c'est une grande avancée ces bouées, un réel plus pour nos fonds, pour notre sécurité confort. D'ailleurs, je participe aux consultations des usagers lorsque cela est possible !

                  - Flo -
                  mon site : www.plongeuse.eu
                  Vidéoflo, la galerie vidéo
                  La galerie photo (non-sous'm)
                  La galerie photo sous-marine

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Flo Voir le message
                    Je connais cette épave, comparons ce qui est comparable aussi : ton épave est située en plein eau, aucune roche à proximité.
                    Ce n'est pas le cas de la majorité des bouées/ points d'ancrage des sites de Marseille. La plupart se situent près des iles ( très près pour beaucoup). Sauf erreur, je ne vois que "la pierre à la bague" où une bouée de surface pourrait être comparable (et encore, le dispositif n'est pas une bouée, mais un point d'ancrage situé sur un récif guère plus profond que 3m)
                    Bonne remarque.
                    Backmount is so DEAD

                    Commentaire

                    • Pub

                    • #11
                      Ça se passe comment pour la gestion des priorités sur ces bouées , en fait ?
                      1er arrivé, premier servi et les autres vont voir ailleurs ou comment c'est administré ?
                      parce que prenons le cas d'un "yacht" qui s'y amarre et ses occupants veulent juste se bronzer la couenne et un bateau avec 20 plongeurs à bord arrive... on fait quoi ?


                      l'avenir, c'était mieux avant !

                      Commentaire


                      • #12
                        Non les plongeurs sont prioritaires, c'est écrit sur la bouee.

                        Entre les supports de plongée c'est premier arrivé premier servi et on peut se mettre à couple ou les uns derrière les autres, mais souvent le rayon d'évitement est un peu court pour jouer a ça.

                        Commentaire


                        • #13
                          Moi j'aurais fait l'inverse...
                          bouees de surface en hiver quand les conditions sont moisies et la fréquentation limitée, et immergées quand la météo est plus clémente et quand la populace est abondante. Et surtout pas spécialisée plongée.
                          (\ /)
                          ( . .)
                          c('')('')

                          Commentaire


                          • #14
                            J'ai une question bête: en dehors de l'aspect esthétique (bien que), pourquoi laisser ces bouées sous l'eau et non en surface?
                            Merci.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par NTD Voir le message
                              J'ai une question bête: en dehors de l'aspect esthétique (bien que), pourquoi laisser ces bouées sous l'eau et non en surface?
                              Merci.
                              Bonjour,

                              Il n'y a strictement aucune raison autre qu'esthétique.


                              D'accord avec Xabi, mieux vaudrait des bouées en surface l'hiver et subsurface l'été, quand il y a pas mal de bateaux en mer dont beaucoup de plaisanciers non plongeurs....

                              Par contre pas d'accord pour ne pas les réserver aux plongeurs.
                              On est tout de même dans la deuxième ville de France, pas mal de monde sur l'eau donc, et il faut gérer les priorités.
                              La bouée est beaucoup plus nécessaire aux plongeurs qui s'amarrent tous aux mêmes endroits (là où il y a un site de plongée), nombreux et souvent (donc dégâts répétés des ancres s'il n'y a pas de bouée), laissent leur bateau sans surveillance (donc un amarrage plus sûr), n'auront pas d'effort à faire après la plongée pour remonter l'ancre.
                              Les plaisanciers, eux, sont plutôt dans les calanques, et jettent leur ancre sur du sable. Ils restent à bord, si le bateau dérive ils n'ont qu'à poser le verre de Pastis le temps de faire la manoeuvre.

                              La plongée c'est coule !

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X