Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Structures Professionnelles et Fédérations de bénévoles

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    Envoyé par nanobulle Voir le message
    Dans ce contexte, la suppression de l’environnement spécifique, l’arrivée opérante sur le marché français des acteurs de la plongée internationale, comme PADI, SSI, véhiculant une autre conception de notre activité tournée résolument vers le loisir et l’autonomie, serait une vraie bouffée d’oxygène.
    C'est vrais qu'il n'y a "que" 364 écoles de plongées PADI en France.... ils sont en sous-marin actuellement .

    Source ? Le site Padi en mettant le filtre France (et chez Padi ça veut dire que la métropole SANS la Corse) :
    https://locator.padi.com/search?lang=fr&location=France

    Commentaire

    • Pub

    • #77
      Et il n'y a pas que PADI... il y a SSI qui monte...


      l'avenir, c'était mieux avant !

      Commentaire


      • #78
        Je comprends que le système instauré en France sous l'influence de la 2F ne soit pas apprécié. C'est tout à fait légitime de ne pas en approuver son fonctionnement bien décrit au demeurant.
        Je suis parfaitement d'accord que la plongée en France manque de managers. C'est criant tellement beaucoup de club se complaisent dans un fonctionnement routinier se cantonnant à un sam-suffit de bon aloi voire à des pratiques d'entente anti-concurrentiel qui un jour, certainement, seront sanctionné pour non respect des règles de la concurrence.

        Ce qui est moins clair, c'est l'avantage qu'un système alternatif pourraient apporter tel que décrit par nanobulle concernant la réglementation ou berny concernant la représentativité de l'activité pro et/ou syndicale. J'ai posé plusieurs fois la question mais aucune réponse à ce stade.
        Je remets donc le couvert :

        - Il y a encore des centre de plongée qui fonctionne en France uniquement dans le cadre RSTC et en respectant le CDS. Fort bien mais qu'est ce que cela apporte de plus aux plongeurs ? Cela est représente un espoir pour quoi faire ?
        Il est bon que cette liberté existe mais le bénéfice ne saute pas aux yeux : ces structures ne sont ni plus créatives, ni plus dynamiques. Elles ne payent pas mieux leurs moniteurs et, bien souvent, elles utilisent aussi sous le manteau des plongeurs formés RSTC ou 2F pour quelques besognes afin de baisser leurs charges ou compenser le manque de personnel ...
        Bien souvent, elle s'associe à l'anmp ou à la fsgt pour pouvoir aussi fournir des brevets "made in france" à leurs clients qui le souhaitent ou en vue de formations ultérieures.

        - Les formations d'instructeurs dans le cadre RSTC ne sont en rien moins onéreuses pour les clients qu'une formation "équivalente" 2F. Parfois bien au contraire que ce soit chez PADI ou SSI où les coûts de formation comme d'exercice sont assez élevés. Le cas de SDI est un peu différent pour le moment sachant que cet organisme est en quête de part de marché.

        - J'avais déjà publié les salaires des moniteurs dans différents pays où le cadre RSTC est dominant dans des pays où l'horrible CDS n'existe pas Dans l'immense majorité des cas si ce n'est à l'unanimité, la profusion de moniteurs disponibles ne sert en aucun cas leur intérêt du point de vue des salaires ou des conditions de travail. Régulièrement les salaires pour bien plus que 35h sont à moins de 1000 €/$ voire proche de 500/600 €/$par mois en Italie, Grèce ou Espagne ... Je ne parle même pas des Philippines, Thaïlande et autres Malaisie - Maldives ou encore Egypte et Jordanie. Ce n'est pas une règle absolue mais c'est très fréquent.

        - Enfin je ne vois pas en quoi le secteur associatif pourrait bénéficier d'une rupture organisationnelle avec l'activité pro. En terme de gestion de ses "propres intérêts", elle se doit de maintenir une activité où ses plongeurs formés trouvent des débouchés loisirs voire professionnels en tant que clients ou en tant que moniteurs soit par lobbying en permettant aux MFx de bosser contre rémunération soit en ouvrant des passerelles allégés au vue de leur compétences acquises.Je ne dis pas que c'est bien mais que c'est compréhensible qu'elle agisse de la sorte.

        Mon propos ne consiste pas à dire non plus que "tout baigne" dans l'organisation actuelle de la plongée cornaquée par une 2F qui défend son pré carré mais le remplacement de ce système par un modèle type RSTC, souvent n'apparait pas comme une panacée pour autant.

        Pour cette raison, sur au moins les 3 points cités ci-dessus, je cherche à comprendre quels seraient les avantages avérés et concrets d'un changement de gouvernance ou de modèle pour la plongée en France. Si ça ne consiste qu'à une défense d'intérêt patronaux ou corporatistes, il n'est pas certain que ça puisse mobiliser les plongeurs ou leurs associations à soutenir une telle démarche revendicative.
        Backmount is so DEAD

        Commentaire


        • #79
          Ça n'apportera rien de mieux, peut-être... alors prenons le problème dans l'autre sens;
          Ça va démonter quoi, ça va péjorer quoi, ça va impliquer quoi si ça arrive ?
          les gens qui proposent du ffessm devront être bons et accessibles... les gens qui vendent du padi ou du ssi devront être aussi accueillants qu'un club d'amateurs... ça demande une remise en question...
          le "client " est pressé et a des horaires variables, il peut se former chez un pro qui n'a "que ça à faire de ses journées ", mais ça a un coût... il préfère un système associatif et a du temps, il va dans un club...

          Après, ça gêne e quoi si un pro vend du ffessm ou si des amateurs proposent du pas-ffe ?


          l'avenir, c'était mieux avant !

          Commentaire


          • #80
            Envoyé par nics Voir le message

            Après, ça gêne e quoi si un pro vend du ffessm ou si des amateurs proposent du pas-ffe ?
            ça gêne rien du tout, les autres pays le font bien et cela marche plutôt pas mal.
            Après le monde parfait et bien il n'existe pas

            Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une. Titre du livre de Raphaëlle Giordano.

            Commentaire

            • Pub

            • #81
              Envoyé par Amore Voir le message
              Les formations d'instructeurs dans le cadre RSTC ne sont en rien moins onéreuses pour les clients qu'une formation "équivalente" 2F. Parfois bien au contraire que ce soit chez PADI ou SSI où les coûts de formation comme d'exercice sont assez élevés.
              Si on compare avec les formations pour être professionnel en France, l’écart est tout simplement abyssal. Surtout si on prend en compte la durée totalement délirante des formations françaises.
              Pour le reste on est d'accord, globalement l'ouverture du marché ne profiterait sans doute pas aux moniteurs professionnels qui se retrouveraient avec une concurrence beaucoup plus importantes.

              Envoyé par nics Voir le message
              Après, ça gêne e quoi si un pro vend du ffessm ou si des amateurs proposent du pas-ffe ?
              Pour moi ca pose un problème pour la continuité de l'activité des plongeurs : tu as passé ton N1 l'été au bord de l'eau, et tu rentres chez toi en te disant que ça peut être sympa de continuer. Si ton club associatif te répond "oui mais en fait va falloir repartir de zéro parce que c'est pas la même école" c'est pas terrible.
              A l'opposé, tu as été formé jusqu'au N2 en association et tu te dis que tu ferais bien le N3 pendant tes vacances, si tu dois repartir de l'open water ça risque de bloquer un peu.

              Bref, il y a quand même un intérêt a avoir un standard de formation commun, ou avec des équivalences fortes, entre les deux mondes.

              Commentaire


              • #82
                Envoyé par brochet Voir le message
                Après le monde parfait et bien il n'existe pas
                Est-ce une bonne raison pour maintenir de force un truc qui ne satisfait personne ?


                l'avenir, c'était mieux avant !

                Commentaire


                • #83
                  Envoyé par nics Voir le message

                  Est-ce une bonne raison pour maintenir de force un truc qui ne satisfait personne ?
                  Satisfait personne ?
                  C'est surtout Berny que ça ne satisfait pas et peut être au total 5 personnes sur tout le forum.
                  A noter d'ailleurs que Berny et quelques autre ne veut/veulent surtout pas qu'un simple PADI/SSO/NAUI/... Instructor ou divemaster (sans autre diplôme complémentaire) puisse travailler demain en France.

                  Commentaire


                  • #84
                    Pas si sûr que ça.
                    Je crois que Berny était pour la suppression de l'environnement spécifique et pour l'ouverture, et il avait même parlé de normes ISO pour les N1 et N2 en conformité avec PADI
                    La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne; la pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi; si la pratique et la théorie sont réunies rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. Albert EINSTEIN

                    Commentaire


                    • #85
                      Envoyé par Matt Voir le message
                      Si on compare avec les formations pour être professionnel en France, l’écart est tout simplement abyssal. Surtout si on prend en compte la durée totalement délirante des formations françaises.
                      Pour le reste on est d'accord, globalement l'ouverture du marché ne profiterait sans doute pas aux moniteurs professionnels qui se retrouveraient avec une concurrence beaucoup plus importantes.
                      Essayons de voir ça de plus près en comparant des niveaux de formation comparables (prérogatives équivalentes).
                      Si tu prends la succession de niveaux à franchir pour devenir Course Director chez Padi, combien penses tu payer au total ?
                      Backmount is so DEAD

                      Commentaire

                      • Pub

                      • #86
                        Un CD n'est pas offert mais certainement guère plus qu'un DESJEPS qui est l'équivalent. Et avec un Course Director il ne faut pas oublier que tu peux enseigner partout dans le monde. Avec un DES tu te limites à la France avec l'évolution de carrière que l'on connait. Pas très réjouissant comme perspectives ?
                        Pour info je suis IDC staff inst. (il me resterait le Master Instructor -juste le coût de la certif- et enfin le CD) et cela principalement dans un cycle bénévole (et pas mal de SAFR mais chut !). Au final mon IDC Staff ne m'a pas couté plus cher que mon MF1. Il me resterait donc une bonne marge financière disponible pour attaquer le CD. Au final avec le coût du seul DE je devrais, sans difficulté, pouvoir me payer mon CD. Mais encore faudrait-il que j'ai envie d'être un pro de la plongée !!! Mon diplôme d'Ingé me rapporte largement plus. Quoiqu'un CD sa marche plutôt bien car le nbre est limité.
                        Depuis l'arrivée du code du sport 2012 , j'ai décidé de me lancer dans une activité non réglementée... la trottinette !

                        Commentaire


                        • #87
                          Je parle surtout de la durée de formation : pour un DEJEPS tu pars sur quasiment 6 mois de formation en étant déjà MF1 + Nitrox confirmé + PSE1.
                          Avec la même base de départ pour avoir l'OWSI ca doit te prendre 2 semaines.

                          Dans un cas tu peux le faire avec un boulot à coté, dans l'autre cas il faut accepter de ne pas gagner ta vie pendant plusieurs mois...

                          Commentaire


                          • #88
                            Envoyé par Matt Voir le message
                            Je parle surtout de la durée de formation : pour un DEJEPS tu pars sur quasiment 6 mois de formation en étant déjà MF1 + Nitrox confirmé + PSE1.
                            Avec la même base de départ pour avoir l'OWSI ca doit te prendre 2 semaines.

                            Dans un cas tu peux le faire avec un boulot à coté, dans l'autre cas il faut accepter de ne pas gagner ta vie pendant plusieurs mois...
                            C'est pas si long, si on pense qu'un N1 dure une année et qu'il n'est pas autonome au bout du compte


                            l'avenir, c'était mieux avant !

                            Commentaire


                            • #89
                              Envoyé par nics Voir le message

                              C'est pas si long, si on pense qu'un N1 dure une année et qu'il n'est pas autonome au bout du compte
                              un N1 qui a besoin d'un an, et non pas d'une dizaine de séances réparties sur au mieux 6 mois, pour accomplir sa formation ne mérite pas d'être autonome

                              tiens, au fait, un OW, tu le lâches, à Chillon ?
                              Sexa j'exagère Club

                              Commentaire


                              • #90
                                Envoyé par Matt Voir le message
                                Je parle surtout de la durée de formation : pour un DEJEPS tu pars sur quasiment 6 mois de formation en étant déjà MF1 + Nitrox confirmé + PSE1.
                                Avec la même base de départ pour avoir l'OWSI ca doit te prendre 2 semaines.

                                Dans un cas tu peux le faire avec un boulot à coté, dans l'autre cas il faut accepter de ne pas gagner ta vie pendant plusieurs mois...
                                normal, car comme vu plus haut, ou ailleurs, un DEJEPS peut devenir cadre de la fonction publique, et devenir DTN handball, alors qu'un OWSI, va savoir.
                                Sexa j'exagère Club

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X