Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Quels sont les dangers d'une remontée rapide (non controlée) à faible profondeur?

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    "Parce que si je suis l'avis de bardass c'est procédure "secours" … et dans ce cas je m'étonne, pourquoi il n'y a pas chaque weekend le SAMU à la GDF.
    Je suppose qu'il y a en saison au moins une fois par weekend ce genre de situation avec le nombre de plongeurs en formation présent sur site."

    pourquoi le SAMU devrait-il être présent ?

    s'il y a un problème, la procédure de secours impose une prise en charge par la structure organisant la sortie, donc kit oxy et tout le tralala.
    mais pas par le SAMU, qui n'est appelé qu'en cas de besoin.
    Chuck Norris utilise un OSTC.
    Je n'oserais pas utiliser un autre ordinateur.

    Commentaire

    • Pub

    • #17
      C'est peut-être pas au DP de gérer sauf s'il est avec lui sous l'eau, sinon c'est le guide où le formateur, et après que le DP soit sortie non?
      Pour info tout les DP ne reste pas au bord où sur le bateau.
      Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une. Titre du livre de Raphaëlle Giordano.

      Commentaire


      • #18
        Envoyé par bardass Voir le message

        ça c'est la procédure pour les professionnels qui utilisent les tables MT92
        idem pour les plongeurs militaires ou touristes ceux qui utilisent les tables MN90

        en revanche, pour ceux qui utilisent un ordinateur de plongées et qui plongent FFESSM, ils doivent se référer au manuel de l'ordinateur
        et que disent les fabricants ?
        rien ...
        donc mise sous oxy, appel de secours et surveillance en surface.

        https://www.plongeur.com/forums/foru...emontee-rapide
        J'ai eu, ce printemps deux BEES2 (oui tu les connais bien ces deux lascars) qui ont eu du mal à étouffer leur rires quand j'ai dit que je faisais une introduction aux tables pour une formation PA20 .
        Et puis quand j'ai dit que c'était dans le MFT, leur hilarité a augmenté et enfin je l'ai ai calmés quand je leur ai dit que les tables étaient le meilleur moyen que j'avais trouvé pour introduire ces notions de plongées successives, consécutives, remontée rapide etc.. etc..
        Depuis ils me baisent les pieds et ont oublié mon prénom pour m’appeler Monsieur le E2 ....
        J'exagère naturellement, mais pas trop quand même !!
        Bardass utilise aussi un OSTC.
        Je n'oserais pas utiliser un autre ordinateur.

        Commentaire


        • #19
          en quoi la notion de consécutive ou successive a-t-elle un sens pour des plongeurs utilisant un ordinateur ?
          à mon sens, aucun.
          C'est juste un artifice lié aux tables avec des valeurs figées.

          La décompression avec ordinateur n'a pas besoin de cet artifice : le plongeur a besoin de comprendre le non retour à une saturation normale an azote en sortie de plongée
          et pour cela, pas besoin de tables non plus (groupe de machin, de bidule ...).
          Une illustration via un simulateur avec lequel il joue sur une succession de plongées leur permet de comprendre aussi bien et en général, ludiquement.
          Ils se prennent au jeu assez vite en faisant pas mal de simulations.

          Enfin, le concept de remontée rapide, remontée lente : là aussi, non sens avec un ordinateur (à mon sens ).
          Les fabricants ne précisent rien à ce sujet hormis que les vitesses doivent correspondre à leur algo : vitesse fixe ou variable selon la profondeur.
          Pas besoin de tables pour leur expliquer ce qu'est une vitesse rapide et les possibilités qui s'offrent à eux pour choisir une procédure de secours

          je suis surpris que tes deux BEES2 ne te l'ai pas fait remarquer, en dehors évidemment de toute liberté pédagogique
          Chuck Norris utilise un OSTC.
          Je n'oserais pas utiliser un autre ordinateur.

          Commentaire


          • #20
            Envoyé par bardass Voir le message
            "Parce que si je suis l'avis de bardass c'est procédure "secours" … et dans ce cas je m'étonne, pourquoi il n'y a pas chaque weekend le SAMU à la GDF.
            Je suppose qu'il y a en saison au moins une fois par weekend ce genre de situation avec le nombre de plongeurs en formation présent sur site."

            pourquoi le SAMU devrait-il être présent ?

            s'il y a un problème, la procédure de secours impose une prise en charge par la structure organisant la sortie, donc kit oxy et tout le tralala.
            mais pas par le SAMU, qui n'est appelé qu'en cas de besoin.
            Oui peut etre pas le SAMU mais c'était pour imager la situation
            Dans toutes mes plongées depuis 4 ans 1/2 (presque 400 a présent) j'ai vu 2 fois quelqu'un sous oxy. Une fois ma douce et tendre (en mer, aux maldives avec des symptômes qui justifiaient clairement sa mise sous O2) et une seconde fois a la fin d'une plongée en lac en revenant au bord une plongeuse était sous O2, suite a une panique.

            Par contre j'ai vu ou côtoyé beaucoup de remontés rapides, certaines de pas loin de 40 (38 à la GDF) et souvent (toujours?) sans palier obligatoire avant cette remontée.

            Il y a donc une grosse différence entre ce qu'il "devrait" etre fait et la réalité.


            brochet a exprimé une remarque que je voulais aussi te faire. En premier lieu c'est le GP qui doit prendre une décision. Le DP est très souvent sous l'eau et en plongeant en lac pas de support de surface. Il faut revenir au bord.

            Est ce mieux de nager en surface? ou de redescendre ( si possible bien entendu ) a mi profondeur ou tout au moins dans une zone (vers -10 par exemple) ou on s'éloignera de la pression de sursaturation ?... tout en restant a distance raisonnable de la surface afin de pouvoir parer le cas d'une nouvelle "crise, ou ???" de la personne ayant percée la surface?

            Perso mon choix est fait (dans les conditions et endroits ou je plonge) Je redescends si possible et preserve a mon avis un maximum les membres de ma palanquée, moi inclus. En lac et gravière, on peut se poser au fond dans une zone proche de la surface et laisser passer le temps dé-saturer un maximum afin d'éviter de créer des bulles supplémentaire. Bien sur si j'ai une déco 50% ou autre passage sur celle ci afin d'optimiser un max la désat, si cas compliqué sortie de 2 paras côte a côte histoire d'indiquer aux autres qu'il y a un souci…. (ordi bloqué, réserves de gaz faibles, ou tout simplement si le profil est vraiment pourrie, que j'estime que redescendre a été la moins pire des solutions).

            Comme je compte passer DP dans pas trop longtemps je suis preneur de toutes informations pouvant me faire avancer dans mon processus de prise de décision dans une situation "critique"...

            Commentaire

            • Pub

            • #21
              Envoyé par bardass Voir le message
              (...) là aussi, non sens avec un ordinateur (à mon sens ).
              (...)
              A mon avis, le seul non-sens, c'est la confiance en l'ordinateur....
              Ma seule confiance, pour paraphraser mon cher Christophe, c'est en ce que j'ai entre les deux oreilles!

              Bardass utilise aussi un OSTC.
              Je n'oserais pas utiliser un autre ordinateur.

              Commentaire


              • #22
                Envoyé par bardass Voir le message
                (...)
                Pas besoin de tables pour leur expliquer ce qu'est une vitesse rapide et les possibilités qui s'offrent à eux pour choisir une procédure de secours

                (...)
                Les tables sont un moyen très condensé et surtout universel (c'est à dire compris par tous et n'émanant pas d'un seul constructeur) d'expliquer deux ou trois bricoles à un apprentis plongeur
                Bardass utilise aussi un OSTC.
                Je n'oserais pas utiliser un autre ordinateur.

                Commentaire


                • #23
                  Tu parles des tables US navy, là ? Les BSAC 88, les mn90, les PADI RDP ? Ou une des autres nombreuses tables locales ou spécialisées, toutes incompatibles les unes avec les autres ?

                  Envoyé par CMDC Voir le message
                  Les tables sont un moyen ... universel (c'est à dire compris par tous et n'émanant pas d'un seul constructeur) ...

                  Commentaire


                  • #24
                    Envoyé par caolila Voir le message

                    . Bien sur si j'ai une déco 50% ou autre passage sur celle ci afin d'optimiser un max la désat, si cas compliqué sortie de 2 paras côte a côte histoire d'indiquer aux autres qu'il y a un souci…. (ordi bloqué, réserves de gaz faibles, ou tout simplement si le profil est vraiment pourrie, que j'estime que redescendre a été la moins pire des solutions).

                    Comme je compte passer DP dans pas trop longtemps je suis preneur de toutes informations pouvant me faire avancer dans mon processus de prise de décision dans une situation "critique"...
                    Attention pour les deux paras tout le monde ne connait pas la signification de cette procédure, d'ailleurs comme avec les paras de différentes couleurs, connue surtout par les plongeurs tek!!! sinon le dire et redire avant.
                    Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une. Titre du livre de Raphaëlle Giordano.

                    Commentaire


                    • #25
                      Envoyé par brochet Voir le message

                      Attention pour les deux paras tout le monde ne connait pas la signification de cette procédure, d'ailleurs comme avec les paras de différentes couleurs, connue surtout par les plongeurs tek!!! sinon le dire et redire avant.
                      Merci pour la précision, mais les plongeurs avec qui je plonge en ce moment, connaissent cela n'est ce pas?

                      Je ne manquerais pas de leur rappeler durant ma formation DP, histoire d'en etre certain….

                      Commentaire

                      • Pub

                      • #26
                        certain oui
                        Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une. Titre du livre de Raphaëlle Giordano.

                        Commentaire


                        • #27
                          Envoyé par shapeshifter Voir le message
                          Tu parles des tables US navy, là ? Les BSAC 88, les mn90, les PADI RDP ? Ou une des autres nombreuses tables locales ou spécialisées, toutes incompatibles les unes avec les autres ?

                          Tu as raison , j'aurais du parler des tables préconisées par ma chapelle en France ...
                          Bardass utilise aussi un OSTC.
                          Je n'oserais pas utiliser un autre ordinateur.

                          Commentaire


                          • #28
                            En meme temps "Les mn90 sont un moyen très condensé et surtout utilisé par la FFESSM (c'est à dire compris par pas mal de français et n'émanant pas d'un seul constructeur) d'expliquer deux ou trois bricoles à un apprentis plongeur" en jette un peu moins.

                            Envoyé par CMDC Voir le message

                            Tu as raison , j'aurais du parler des tables préconisées par ma chapelle en France ...

                            Commentaire


                            • #29
                              Envoyé par tyvain Voir le message
                              Bonjour,

                              Je connais quelques personnes qui sont amenés à faire des courtes plongées à faible profondeurs (réparation d'un mouillage, nettoyage de la coque d'un navire etc..). On s'est posé la question sur les risques de telles plongées.

                              Quels sont les risques si on fait une remontée rapide sur une plongée avec les profils suivants:

                              1: 10min à 5m
                              2: 10min à 3m
                              3: 10min à 2m
                              4: 10min à 1m


                              Y a-t-il un réel risque d'accident en cas de remontée rapide ?
                              Ce sont de faibles profondeurs, mais il est parfois compliqué de rester stable à ces profondeurs.

                              Quoi qu’il en soit, une augmentation rapide peut provoquer l’accident de décompression qui survient lorsque, lors de la libération du gaz inerte en excès dans notre corps, de très grosses bulles se forment dans notre circulation sanguine, ce qui provoque un blocage veineux, car il a été effectué une décompression (une augmentation) plus rapide que nécessaire pour que l'excès de gaz soit libéré par la respiration.

                              Commentaire


                              • #30
                                Envoyé par FerranRM Voir le message
                                Quoi qu’il en soit, une augmentation rapide peut provoquer l’accident de décompression qui survient lorsque, lors de la libération du gaz inerte en excès dans notre corps, de très grosses bulles se forment dans notre circulation sanguine, ce qui provoque un blocage veineux, ...
                                Non, pas pour le profil annoncé par tyvain, 10' entre 1 et 5 m, même en remontant très vite, l'ADD apparaît quasi impossible.
                                Club associatif en Guadeloupe ?

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X