Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Quels sont les dangers d'une remontée rapide (non controlée) à faible profondeur?

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #31
    Je profite de ce mini-déterrage pour revenir sur cette interrogation pertinente :
    Envoyé par caolila Voir le message
    Le DP est très souvent sous l'eau et en plongeant en lac pas de support de surface. Il faut revenir au bord.
    Est ce mieux de nager en surface? ou de redescendre ( si possible bien entendu ) a mi profondeur ou tout au moins dans une zone (vers -10 par exemple) ou on s'éloignera de la pression de sursaturation ?... tout en restant a distance raisonnable de la surface afin de pouvoir parer le cas d'une nouvelle "crise, ou ???" de la personne ayant percée la surface?
    Perso mon choix est fait (dans les conditions et endroits ou je plonge) Je redescends si possible et preserve a mon avis un maximum les membres de ma palanquée, moi inclus.
    Suite à une remontée non contrôlée, retour au bord en surface ou ré-immersion, ton choix est fait.

    OK, tu préfères la ré-immersion. Sauf que ton choix est essentiellement fondé sur la crainte de l'ADD. C'est un risque potentiel en effet. Mais tu ne peux pas négliger la cause qui a conduit à la remontée non contrôlée, comme très bien expliqué par bardass en #15 . Et cette cause peut très bien te contraindre à ne pas redescendre, ou te conduire à une ré-immersion catastrophique (par exemple, nouvelle panique et 2ème remontée non contrôlée, ce qui sera au final pire, ...). Toute la difficulté est là. Dans un temps contraint (3' maxi), ne pas être aveuglé que par le risque d'ADD.


    Envoyé par caolila Voir le message
    Comme je compte passer DP dans pas trop longtemps je suis preneur de toutes informations pouvant me faire avancer dans mon processus de prise de décision dans une situation "critique"...
    En position de DP, je peux te garantir, que ma véritable angoisse, c'est que quelqu'un reste au fond. Ce qui peut se traduire par un mort dans 99,9% des cas.
    Une procédure de désaturation foirée ou même un ADD, c'est chiant, mais à coté d'un plongeur raide au fond, si on devait choisir, mon choix serait très largement fait depuis longtemps.


    Envoyé par caolila Voir le message
    En lac et gravière, on peut se poser au fond dans une zone proche de la surface et laisser passer le temps dé-saturer un maximum afin d'éviter de créer des bulles supplémentaire. Bien sur si j'ai une déco 50% ou autre passage sur celle ci afin d'optimiser un max la désat, ...
    Juste pour pousser un peu ta réflexion, attention à cet argument limité au seul principe physique. On peut aussi hypothéser que ta remontée trop rapide à généré un supplément de bulles circulantes veineuses. Ta ré-immersion va peut être calmer le dégazage, mais aussi re-comprimer partiellement les bulles et leur permettre de voyager plus facilement dans d'autres secteurs de l'organsime (circulation gauche par exemple, en passant le filtre pulmonaire), d'autant plus que pour redescendre il faut équilibrer les oreilles à nouveau, donc souvent, faire un Valsalva et potentiellement perméabiliser un shunt D-G (30% des pratiquants quand même), au moment précis où un flot de bulles se présente ... Vu sous cet angle, la ré-immersion n'apparaît pas forcément comme une panacée. Si tu disposes d'un déco surox (type 70-80%), on peut légitimement se poser la question de la respirer en surface.

    Donc ré-immersion, pourquoi pas, mais il faut que toutes les conditions soient réunies, et ce n'est pas très souvent le cas.


    Club associatif en Guadeloupe ?

    Commentaire

    Chargement...
    X