Annonce

Réduire
Aucune annonce.

je me pose des questions

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #46
    Envoyé par CMDC Voir le message
    Meuh non, juste que nous sommes en Gaule (fortement élargie aux Helvètes, Belges et cousins d'Outre-Atlantique) et que, de par le fait, l'esprit Gaulois y perdure !
    Le Nics amer (c'est ma préférée celle là !)
    Le Benbulle anti-tout ....
    etc... etc...
    Bienvenue ma bonne Maudd
    Oh les attaques personnelles et gratuites.... toujours aussi sympa .
    Voila Maudd, tu es prévenu.
    Depuis le début je lis des trucs monstrueux et faux, mais je te laisse aller, car certains t’attaque personnellement et pas sur le fond,

    Commentaire

    • Pub

    • #47
      En plus de tout ce qui a été dis je vais quand même revenir sur une chose que tu as écrit et je m'étonne que personne ne l'ai relevé.

      Envoyé par maudd Voir le message
      Le staff du bateau qui me dit d'enlever mon détendeur sur l'échelle (le contraire de ce qu'on m'a appris )
      Là sur le coup ils ont raisons. A l'époque on enseignait de remonter détendeur en bouche au cas où on tomberait de l'échelle, mais c'est une époque où tout les plongeurs n'avait pas ne serait-ce qu'une fenzy. J'imagine que tu plonges avec une stab et que tu remontes avec ta stab gonflée. Tu es donc avec l'équivalent d'un gilet de sauvetage, si tu tombes tu ne risques pas de te noyer ce n'est donc pas nécessaire. Par contre remonter avec détendeur en bouche te fais faire un effort assez important (tu transportes bloc et plomb) glotte fermée et augmente très fortement le risque d'ouverture d'un FOP et donc d'un ADD.

      Beaucoup de moniteurs enseignent encore de remonter avec le détendeur car ils ont appris comme ça de moniteurs qui avaient appris comme ça et ne se posent pas de questions. La bonne façon de remonter aujourd'hui que tout le monde plonge avec une stab c'est sans le détendeur et sans le masque.

      Commentaire


      • #48
        il y a aussi la version ou une personne ayant glissé de l'échelle et s'étant coincé la jambe s'est retrouver la tête sous l'eau sans détendeur et malgré la stab..

        perso je m'adapte à la mer, et si mon détendeur n'est pas en bouche, il est dans ma main au cas où
        La modestie des plongeurs n’a d’égale que la haute opinion qu’ils ont d’eux-mêmes

        on maitrise ce qu'on fait quand on sait de quoi on est capable

        Commentaire


        • #49
          Salut maudd, déjà en effet je suis un peu désolé de l'accueil qui t'a été réservé par certains, on essaie de limiter de genre de comportement mais on a encore du boulot.

          D'un autre coté, tu arrives en te présentant toi même comme une jeune plongeuse, tout en affichant beaucoup de certitudes. On peut comprendre que cela entraine des réflexions t'invitant a un peu plus d’humilité , mais sur la forme certaines n'ont pas leur place ici. Je ne me lance pas dans un nettoyage fastidieux du sujet mais les intéressés se reconnaitront.

          Sur le fond, dans ce que tu cites il y a en effet un certain nombre de comportements un peu limite niveau sécurité, mais il faut aussi comprendre qu'avec l'expérience il est sans doute plus facile de faire le tri entre les situations dangereuses dans lesquelles tes règles sont valides et celles un peu plus faciles ou on peut prendre un peu de marge.

          Par exemple :
          - ressortir à 50 bars : ça n'est pas forcément une règle absolue. Typiquement en mer rouge, si tu n'as pas de palier et que tu es sous le bateau dans moins de 10m de flotte, globalement tu ne risque pas grand chose à sortir avec 10 bars.
          - remonter avec le détendeur en bouche : Tout d'abord c'est un risque personnel, ensuite pour moi si l'echelle ne présente pas de risque de glissade, que la mer est calme et que ta stab est gonflée, franchement c'est du superflu. Après la ou c'est plus limite c'est de donner comme consigne de ne pas le garder en bouche, on peut bien laisser le plongeur faire ce qu'il veut.
          Par contre rester derrière quelqu'un qui monte, c'est une connerie.

          Tu découvres aussi que tous les N1 ou tous les N2 ne se valent pas, et c'est en effet important de le savoir.
          Globalement les niveaux "de complaisance" sont assez rare, mais même si on a manuel de référence son interprétation reste assez libre et les exigences peuvent varier grandement d'un moniteur à un autre.
          La dessus tu n'y peux pas grand chose, mais en revanche tu peux toujours refuser de (re)plonger avec qqun en autonomie, sans forcément avoir t'en justifier.
          Tant que tu es N2, tes plongées en autonomies seront limitées à 20m, ce qui veut dire qu'elle seront quasiment exclusivement dans la courbe de sécurité et a des profondeurs où le danger n'est pas très élevé, dans la pratique il n'y a que très peu de chance que tu rencontres des situations où tu auras un besoin "vital" de ton co-palanquée.

          Comme tu l'as identifié, ce qui arrivera peut être plus souvent c'est une différence d’état d'esprit : tu peux te retrouver avec un mec qui touche à tout, ou qui palme comme un malade devant sans te calculer, ou qui traine derrière à prendre des photos, etc...
          La aussi, si c'est insupportable il faut changer de palanquée, tout en restant quand même un peu ouvert au fait que tout le monde ne plonge pas de la même manière.

          Commentaire


          • #50
            Envoyé par Youdivemecrazy Voir le message
            Beaucoup de moniteurs enseignent encore de remonter avec le détendeur car ils ont appris comme ça de moniteurs qui avaient appris comme ça et ne se posent pas de questions. La bonne façon de remonter aujourd'hui que tout le monde plonge avec une stab c'est sans le détendeur et sans le masque.
            Mouai, je suis partagé sur le fait de monter à l'échelle sans l'embout en bouche.
            J'ai vu ma binôme (E3, 700+ plongée, donc pas non plus débutante) tomber de l'échelle il n'y a pas si longtemps (Bateau pas hyper pratique, échelle compliqué à monter et mer formée).
            Sa wing avait beau être gonflé (suffisamment pour la maintenir en surface), sa jambe c'est coincé dans un barreau dans la chute, ben elle avait la tête sous l'eau jusqu'à ce que j'arrive à la décoincer (facile 20-30s, le temps de réagir après sa chute, gonfler à fond sa wing et décoincer sa jambe).
            Sans l'embout, je pense qu'elle aurais bu une sacrée tasse.
            Bon, le bi est plus lourd qu'un bloc classique 12/15L, et la mer était bien formé, mais franchement, je pense que ça aurait pu mal se passer sans l'embout en bouche.

            La stab/wing maintient le corps en surface, mais si le bas du corps/jambe est bloqué en haut de l'échelle, bah ya quand même un risque d'avoir la tête sous l'eau. Surtout que je connais personne qui gonfle à fond sa stab/wing avant de monter à l'échelle.

            Bref, je ne suis pas convaincu du gain en sécu de ne pas avoir l'embout en bouche versus l'avoir, donc je monte l'embout en bouche et je fais chier mes élèves quand ils le font pas

            Commentaire

            • Pub

            • #51
              Envoyé par iove Voir le message

              ...
              Bon, le bi est plus lourd qu'un bloc classique 12/15L, et la mer était bien formé, mais franchement, je pense que ça aurait pu mal se passer sans l'embout en bouche.

              ...
              Ca peut effectivement mal se passer. Un club Paca a ete fermé quelques années, après condamnation parce qu'un gars était resté coincé à l'échelle la tête dans l'eau.
              Le bateau en manoeuvre pour éviter les cailloux n'a pas permis des secours rapides.
              Gérard

              Peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse.

              Commentaire


              • #52
                Perso je remonte detendeud en bouche
                Par mer formee et avec une echellé glissante et pas pratique je suis retombé a l'eau deux fois de suite ; la troisième a été la bonne et heureusement car j'étais limite à gerber.

                Sinon, je n'aime pas les échelles avec un barreau sur deux (un barreau a droite, le suivant à gauche).

                En général j'enlève au moins une palme avant de grimper, voire les deux si la situation et les conditions le permettent.
                La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne; la pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi; si la pratique et la théorie sont réunies rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. Albert EINSTEIN

                Commentaire


                • #53
                  Envoyé par Youdivemecrazy Voir le message
                  En plus de tout ce qui a été dis je vais quand même revenir sur une chose que tu as écrit et je m'étonne que personne ne l'ai relevé.



                  Là sur le coup ils ont raisons. A l'époque on enseignait de remonter détendeur en bouche au cas où on tomberait de l'échelle, mais c'est une époque où tout les plongeurs n'avait pas ne serait-ce qu'une fenzy. J'imagine que tu plonges avec une stab et que tu remontes avec ta stab gonflée. Tu es donc avec l'équivalent d'un gilet de sauvetage, si tu tombes tu ne risques pas de te noyer ce n'est donc pas nécessaire. Par contre remonter avec détendeur en bouche te fais faire un effort assez important (tu transportes bloc et plomb) glotte fermée et augmente très fortement le risque d'ouverture d'un FOP et donc d'un ADD.

                  Beaucoup de moniteurs enseignent encore de remonter avec le détendeur car ils ont appris comme ça de moniteurs qui avaient appris comme ça et ne se posent pas de questions. La bonne façon de remonter aujourd'hui que tout le monde plonge avec une stab c'est sans le détendeur et sans le masque.
                  En faite étant bête et discipliné et surtout ayant une confiance aveugle en mes formateurs , je ne fais que ce qui m’a été appris !!

                  sauf si vraiment je juge que c’est Stupide!
                  et pour le coup je ne trouve pas cela stupide car même si pas de noyade boire une tasse d’eau de mer en l’occurence Celle de la mer rouge ça reste toujours très désagréable je trouve ...

                  mais je prends aussi en compte tes remarques qui ne me paraisse pas fausse ( le risque reste limité sauf cas particulier )

                  Commentaire


                  • #54
                    Au Royaume-Uni il n'y a pas obligatoirement un "organisateur de sortie". Sauf exception, tu plonges sous ta propre responsabilité et selon tes propres règles.

                    Il y a obligatoirement un responsable de sécurité des passagers sur le bateau, mais ce n'est pas forcément un plongeur et ses responsabilités n'incluent pas la plongée.

                    Envoyé par gerard95 Voir le message

                    Y a t-il un pays ou il n'y a pas un "organisateur de la sortie".
                    Cet organisateur (avec tout ce qui tourne autour de ce terme) est de fait le responsable.


                    Commentaire


                    • #55
                      Envoyé par Matt Voir le message
                      - ressortir à 50 bars : ça n'est pas forcément une règle absolue. Typiquement en mer rouge, si tu n'as pas de palier et que tu es sous le bateau dans moins de 10m de flotte, globalement tu ne risque pas grand chose à sortir avec 10 bars.
                      Pour le coup je n’ai pas expliqué totalement le déroulement entier de cette plongée ...
                      ma binôme à signalé sa mi pression ok nous faisons demi tour, le courant était assez fort étant de jeunes plongeurs nous avons beaucoup consommé en fin de plongée justement à cause de ce courant qui n’est pas habituel pour nous car nous manquons d'expérience dans ces conditions .
                      au moment de faire le palier de sécurité ma binôme était à 20bars, elle me le signale et le signale au GP
                      Je regarde ma GP qui je trouve est hésitante ce qui ne lui ressemble pas
                      en effet elle c'était Trompée de bateau , nous avions une pancarte au mouillage avec le nom de notre bateau et là elle c’est rendu compte que c’etait Pas le bon .
                      elle nous fait signe de rester dans les 5metres et de l’attendre , elle remonte seule à la surface pour visualiser ou était situé notre bateau .
                      puis elle redescend et repart dans la bonne direction sauf que entre temps ma binôme pour les derniers mètres restant à fini sur mon octopus le temps de l’emmener vers ma GP qui a pris le relais avec son octopus .
                      Elle a commencé a paniqué en voyant l’aiguille descendre de plus en plus Vite . ( ce qui je pense à aussi contribué à l’augmentation de sa consommation )
                      et à eu le réflexe de me le signaler (ma GP étant occupé à retrouvé notre chemin ) je lui ai tendu mon octopus le temps de la rejoindre ...
                      Certes nous aurions pu remonter sans danger à la surface mais vous pensez bien que pour des débutants comme nous cela est très anxiogène même si au final tout c’est très bien passé ...
                      donc nous aurions fait le palier avec 50 bars cela nous auraient permis d’avoir une marge de manœuvre plus importante et ne pas finir notre plongee totalement paniquées !!!
                      Ce fut une expérience quand même et nous avons tous appris de ce passage stressant mais si on avait plus évité ..

                      Commentaire

                      • Pub

                      • #56
                        Envoyé par Youdivemecrazy Voir le message
                        En plus de tout ce qui a été dis je vais quand même revenir sur une chose que tu as écrit et je m'étonne que personne ne l'ai relevé.



                        Là sur le coup ils ont raisons. A l'époque on enseignait de remonter détendeur en bouche au cas où on tomberait de l'échelle, mais c'est une époque où tout les plongeurs n'avait pas ne serait-ce qu'une fenzy. J'imagine que tu plonges avec une stab et que tu remontes avec ta stab gonflée. Tu es donc avec l'équivalent d'un gilet de sauvetage, si tu tombes tu ne risques pas de te noyer ce n'est donc pas nécessaire. Par contre remonter avec détendeur en bouche te fais faire un effort assez important (tu transportes bloc et plomb) glotte fermée et augmente très fortement le risque d'ouverture d'un FOP et donc d'un ADD.

                        Beaucoup de moniteurs enseignent encore de remonter avec le détendeur car ils ont appris comme ça de moniteurs qui avaient appris comme ça et ne se posent pas de questions. La bonne façon de remonter aujourd'hui que tout le monde plonge avec une stab c'est sans le détendeur et sans le masque.
                        Pour le coup que chacun Est un avis différent sur cette question je t’avoue être surprise.
                        je pense qu’il va falloir que je prenne mes propres décisions ou les conseils qui me paraissent cohérent !
                        merci de m’avoir apporté ton point de vue en tout cas

                        Commentaire


                        • #57
                          Salut maudd ,

                          Peut-être ai-je mal compris, tu étais en autonomie à El Gouna ? Car j'y étais l'an passé et on plongeait tout le temps encadré, bien que ma palanquée était full N3 (d'ailleurs c'est pas forcément déplaisant de se faire trimballer par un guide, mais c'est un autre débat :p ).
                          J'espère que ces mésaventures ne t'ont tout de même pas gâché le plaisir car de mémoire les plongées étaient quand même vachement chouettes

                          Quoi qu'il en soit je trouve que tu soulèves des questions que tu n'as pas la première à te poser: quid du niveau "des autres", sans forcément prétendre être soi-même un plongeur(euse) parfait(e).

                          En théorie il y a un standard à respecter pour acquérir un diplôme (que ce soit PADI, FFESSM ou autres). En pratique ça reste au bon vouloir de l'examinateur. On peut imaginer un examinateur laxiste ou même carrément nul. Je pense quand même que ce cas reste rare.
                          Dans tous les cas, le formateur examine les compétences du plongeur à l'instant t... ensuite le plongeur fait ce qu'il veut, et au bout d'un moment on tombe sur tout et n'importe quoi sous l'eau. Un copain de mon club m'a raconté une fois avoir plongé avec un mec qui refusait de mettre fin à la plongée alors qu'il (mon pote) était sur réserve. Résultat il a fait surface seul, l'autre l'a rejoint quelques minutes après en ayant le culot de lui faire une remarque sur sa consommation d'air (!!!)

                          Je pense que quiconque a déjà plongé avec un inconnu dans un club inconnu pourra te faire partager des expériences similaires (qui restent rares, heureusement).
                          Concentre toi sur ta pratique afin d'être toi en sécurité. Les "autres" sont malheureusement toujours une variable aléatoire. La plupart du temps ça va... parfois ça va moins bien

                          Et comme tu le dis, en principe le DP est "responsable" en cas d'accident (à voir au cas par cas).
                          C'est vrai qu'il "devrait" s'assurer que les personnes qui plongent sous sa coupe ont bien le bon niveau... mais imagine en pratique à quel point c'est difficile à évaluer, à moins de faire faire une plongée privé avec chaque personne qui arrive dans son centre, afin de l'évaluer... mission impossible quoi. Ils font bien ce qu'ils peuvent.

                          Moi perso je plonge avec des gens que je connais: mes parents, ma copine, les gens de mon club. Escorté parfois par un moniteur.
                          Comme ça, pas de problème, je sais avec qui je plonge et je suis au courant de leur "niveau"/

                          Commentaire


                          • #58
                            En tant que DP ici en Bretagne, il m'est arrivé d'imposer une remontée avec masque mis et détenteur en bouche en fonction des conditions méteo ( mer houleuse , bateau qui roule ...).

                            Par mer calme , c'est l'inverse

                            Netgear

                            Commentaire


                            • #59
                              C'est physiquement plus sain de remonter à l'échelle avec le détendeur en bouche, ça évite de faire un effort en bloquant la respiration... au sommet de la courbe de désaturation, ça fait du sens...


                              l'avenir, c'était mieux avant !

                              Commentaire


                              • #60
                                Envoyé par nics Voir le message
                                C'est physiquement plus sain de remonter à l'échelle avec le détendeur en bouche, ça évite de faire un effort en bloquant la respiration...
                                ben sans détendeur tu peux aussi faire un effort sans bloquer la respiration..
                                La modestie des plongeurs n’a d’égale que la haute opinion qu’ils ont d’eux-mêmes

                                on maitrise ce qu'on fait quand on sait de quoi on est capable

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X