Annonce

Réduire
Aucune annonce.

60 mètres à l’air, c’est pas un peu con?

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • whodive
    a répondu
    Envoyé par la philoche Voir le message
    Quand c'est occasionnel, tu n'as aucun réflex donc c'est dangereux. Quand c'est régulier, tu peux le prendre comme tu veux mais c'est dangereux aussi,
    cela est faux tout comme le reste de ta tirade.
    ça ne repose sur rien.

    le narcose est là...et puis ? je vois pas grand monde en mourrir.

    Dans la plongée y a aucune méthodes zéro risques.
    Et si t as peur de faire une 50 à l'air ne fait pas. personnes ne te force.

    Laisser un commentaire:

  • Pub

  • la philoche
    a répondu
    Envoyé par whodive Voir le message

    non c'est pas debile quand c'est occasionnel. C'est mesuré.
    Ceux qui le pratiquent en savent très bien les risques.

    Apres ravis que tu roule sur l'or et que tu as la possibilité de ne pas être un crève la faim.

    Et si on a peur de mettre la tête sous l'eau et bien on reste chez soi
    "on maitrise ce qu'on fait quand on sait de quoi on est capable"
    Quand c'est occasionnel, tu n'as aucun réflex donc c'est dangereux. Quand c'est régulier, tu peux le prendre comme tu veux mais c'est dangereux aussi, pour les 3 raisons que j'ai donné (et chacune d'elle est suffisante pour ne pas le faire.). Ma réponse était provocante et elle a tapé dans le mille. Je trouvais tout le monde un peut trop "facile" avec la profondeur . J'ai appris la plongée a une époque ou la profondeur était la règle(ma 7° plongée, explo -40, j'avais 14 ans c'était cool) , les Gers 65 servait de déco et ou le code du sport ne faisait pas chier. On ma toujours vendu le mythe que Maurice (ou Marcel, Dominique, ..) lui la profonde il gérait, la narcose connaissait pas et avec sa paire de couille inox il était équipé. Sauf, que c'est faux, tout ça c'est du pipeau : tout le monde narcose, beaucoup plus vite que vous le pensez et le pire c'est que vous ne le réalisez mêmes pas . J'ai tiré de cette expérience 2 conclusion : quand au fond ça va mal, un binome = 2 mort et que la plongée pardonne beaucoup de chose. Si ca peut vous rassurer je reste terriblement français : il m'arrive encore très rarement de tartiner à l'air, mais il me faut une très bonne raison;

    Laisser un commentaire:


  • Humuhumu
    a répondu
    Envoyé par la philoche Voir le message
    Je vais casser cette belle unanimité, plonger à l’air à 60 c’est debile : narcose, densité du gaz(essoufflement), deco pas optimale (l’azote c’est de la merde). C’est de la plongée de crève la faim et pourtant je peux vous garantir que 60 et largement plus bas j’en ai quelques unes .... Ça fait trop d’années que je plonge au trimix (depuis 97) pour revenir en arrière. Accessoirement je serais curieux de connaître le nombre de plongées entre 50 et 60 réalisé en structure ? J’ai tendance à penser que sur la masse des plongées ce doit être extrêmement marginal.
    Salut,

    J'adore le "déco pas optimale (l'azote c'est de la merde)". Cela prouve au moins que tu ne sais pas de quoi tu parles. L'azote nous en avons l'habitude, c'est 80% de ce que nous respirons 24/24 et 7/7... Les phénomènes de narcose sont peu étudiés scientifiquement et il n'y a pas de certitudes, de preuves de type A. L'hélium est un gaz rare, dont nous ne savons finalement que peu de choses. Dès que tu mets de l'hélium dans ce que tu respires, tu te mets aussi en danger (sa diffusion est beaucoup plus rapide). Je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas en utiliser, j'ai juste dit que prétendre que plonger à 60m à l'air, c'est débile, parce que l’hélium, c’est tellement mieux et blablabla, c'est tout aussi débile.

    Des plongées en structure au delà de 40m sont courantes en fonction des lieux, l'exemple du Roraima en Martinique (j'y ai fait 2 plongées en février et à l'air, je suis un grand malade, 20' de temps de fond avec un 15l, un vrai fou), n'est pas unique, il y a les Canyons de Badodi, La Citadelle, Le Donator, le Hellcat, le Wildcat, etc, etc. Les DP ne sont pas fous, ils sélectionnent les plongeurs qu'ils autorisent à y aller et font éventuellement encadrer ceux pour lesquels ils ont un doute.

    Amicalement

    Bertrand

    Laisser un commentaire:


  • whodive
    a répondu
    Envoyé par la philoche Voir le message
    Je vais casser cette belle unanimité, plonger à l’air à 60 c’est debile : narcose, densité du gaz(essoufflement), deco pas optimale (l’azote c’est de la merde). C’est de la plongée de crève la faim
    non c'est pas debile quand c'est occasionnel. C'est mesuré.
    Ceux qui le pratiquent en savent très bien les risques.

    Apres ravis que tu roule sur l'or et que tu as la possibilité de ne pas être un crève la faim.

    Et si on a peur de mettre la tête sous l'eau et bien on reste chez soi
    "on maitrise ce qu'on fait quand on sait de quoi on est capable"

    Laisser un commentaire:


  • pparis
    a répondu
    Un exemple: le "Roraima" à la Martinique connu du plus grand nombre. Je ne connais pas une structure qui ne le propose pas et à l'air bien sur ...

    Laisser un commentaire:

  • Pub

  • la philoche
    a répondu
    Je vais casser cette belle unanimité, plonger à l’air à 60 c’est debile : narcose, densité du gaz(essoufflement), deco pas optimale (l’azote c’est de la merde). C’est de la plongée de crève la faim et pourtant je peux vous garantir que 60 et largement plus bas j’en ai quelques unes .... Ça fait trop d’années que je plonge au trimix (depuis 97) pour revenir en arrière. Accessoirement je serais curieux de connaître le nombre de plongées entre 50 et 60 réalisé en structure ? J’ai tendance à penser que sur la masse des plongées ce doit être extrêmement marginal.

    Laisser un commentaire:


  • cosmosaure
    a répondu
    Pourquoi 60 m à l'air ?
    Ben, vu coût prix du trimix en CO et le prix d'un recycleur…

    Mais je reconnais qu'il faut une très bonne raison de descendre aussi bas.
    Pour ma part, passé les 55 m, je ne suis vraiment plus au top et je ne tarde pas pour remonter.

    Laisser un commentaire:


  • Humuhumu
    a répondu
    Envoyé par nobubble Voir le message
    Il est même étonnant que le MJS ne nous ait pas pondu un nouvel article sur la plongée profonde à l'air avec formation et matos spécifique. Prions le seigneur pour que cela dure. Le N3 a déjà été un peu remis sur les rail (40 sans DP). Que nous réserve demain ?
    40m sans DP, si le N3 est masochiste et plonge "en structure". Les N3 que je connais, ne s’embarrassent pas d'une "structure" quand ils veulent aller plonger entre eux... pas de DP, pas de règlement, pas de problèmes pour personne: il est interdit d'interdire et mort aux cons !

    Laisser un commentaire:


  • Humuhumu
    a répondu
    Envoyé par Nicolas Duguay Voir le message
    Ah! Ah! Titre volontairement provocateur, mais il n’en demeure pas moins qu’il exprime quand même plutôt bien un certain consensus, hors France, sur la réalité de la plongée profonde.

    Je peux bien croire que dans le temps de Cousteau, voilà plus d’un demi-siècle, on plongeait d’une certaine façon parce qu’on ignorait des trucs qui sont aujourd’hui beaucoup plus clair, dont le fait que la narcose gazeuse, à l’air, est grandement problématique en-deçà de 130 pieds.

    Je suis un pur produit des écoles de plongée nord-américaine que sont Padi et TDI et pour moi, plonger à près de 200 pieds avec de l’air témoignerait d’un hallucinant manque de jugement. Je constate toutefois, avec un plus que léger étonnement, qu’il n’en est pas de même en France.

    Expliquez-moi!!!

    PS: Je suis volontairement provocateur, mais croyez-moi, je vous respecte quand même!!!
    Salut,

    Expliques nous donc pourquoi plonger à 60m te pose un problème ? Toi avec tes idées anglo-saxonnes, personne ne t'oblige à le faire: donc laisses nous tranquille !

    Arrêtons de vouloir faire du règlement de partout, laissez donc les plongeurs tranquille... Quant à ton "consensus", je me demande en combien de mots cela s'écrit.

    Amicalement

    Bertrand

    Laisser un commentaire:


  • nobubble
    a répondu
    Envoyé par Xabi Voir le message
    Après, on n'est pas obligé d'y aller. Mais laisser ceux qui veulent/peuvent le faire, je trouve ça sain.
    Il est même étonnant que le MJS ne nous ait pas pondu un nouvel article sur la plongée profonde à l'air avec formation et matos spécifique. Prions le seigneur pour que cela dure. Le N3 a déjà été un peu remis sur les rail (40 sans DP). Que nous réserve demain ?

    Laisser un commentaire:

  • Pub

  • shapeshifter
    a répondu
    La question n'est pas "est-ce que ça se fait" mais "pourquoi ça se fait". Apres tout, la plongée à l'air sans limite de profondeur est possible presque partout dans monde, mais au-delà de 40m est enseignée que dans les conditions bien spécifiques.

    Envoyé par Xabi Voir le message
    Réponse simple :
    la France est un pays de libertés. Si, si......
    Plonger à 60 à l'air se fait. C'est pas optimal, mais ça se fait.
    Comme conduire à 250 sur les autobahn en Allemagne. Risqué, mais ça se fait.
    Une formation N3 bien faite insiste sur ce fait.

    Après, on n'est pas obligé d'y aller. Mais laisser ceux qui veulent/peuvent le faire, je trouve ça sain.

    Bien plus sain que de certifier des OW pas autonomes qui croient pouvoir plonger en sécurité.

    (Pas provoc', juste factuel, et je connait et apprécié très bien les deux mondes)

    Laisser un commentaire:


  • whodive
    a répondu
    Envoyé par Xabi Voir le message
    Réponse simple :
    la France est un pays de libertés. Si, si......
    Plonger à 60 à l'air se fait. C'est pas optimal, mais ça se fait.
    Comme conduire à 250 sur les autobahn en Allemagne. Risqué, mais ça se fait.
    Une formation N3 bien faite insiste sur ce fait.

    Après, on n'est pas obligé d'y aller. Mais laisser ceux qui veulent/peuvent le faire, je trouve ça sain.

    Bien plus sain que de certifier des OW pas autonomes qui croient pouvoir plonger en sécurité.

    (Pas provoc', juste factuel, et je connait et apprécié très bien les deux mondes)
    toutafé
    après si certains cherchent Darwin tant pis pour eux.
    Mais au vu du peu de nombre de morts par an je pense qu'on est plutôt pas mal.
    Il y a bien plus de sports en milieu naturel où ça fini mal plutôt qu'en plongée
    faut relativiser et jouir de cette liberté plutôt que de jouer les gardes fous et pénaliser tout le monde pour pas grand chose

    Laisser un commentaire:


  • Amore
    a répondu
    Selon vous, statistiquement, dans quelle zone de profondeur, les accidents se produisent en plus grand nombre ?

    Laisser un commentaire:


  • Xabi
    a répondu
    Se faire une 60 a l'air en humide en conditions laurentienne n'est pas des 0lus judicieux, je te l'accorde.....

    Laisser un commentaire:


  • Xabi
    a répondu
    Réponse simple :
    la France est un pays de libertés. Si, si......
    Plonger à 60 à l'air se fait. C'est pas optimal, mais ça se fait.
    Comme conduire à 250 sur les autobahn en Allemagne. Risqué, mais ça se fait.
    Une formation N3 bien faite insiste sur ce fait.

    Après, on n'est pas obligé d'y aller. Mais laisser ceux qui veulent/peuvent le faire, je trouve ça sain.

    Bien plus sain que de certifier des OW pas autonomes qui croient pouvoir plonger en sécurité.

    (Pas provoc', juste factuel, et je connait et apprécié très bien les deux mondes)

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X