Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le sport le plus meurtrier est...

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le sport le plus meurtrier est...

    Le sport le plus meurtrier est...

    ENQUETE - L'Institut de veille sanitaire (InVS) recense dans une étude les décès par traumatisme liés à la pratique du sport. La discipline la plus meurtrière est l'alpinisme, devant la chasse, le ski de randonnée et la plongée.

    Vous tenez à votre vie ? Evitez la pratique de l'alpinisme. Avec 29 décès recensés en 2010, ce sport est en effet le plus meurtrier selon les conclusions de l'enquête conduite par l'Institut de veille sanitaire (InVS). L'établissement public a collecté de nombreuses données sur Internet auprès d'institutions, d'associations sportives et de médias pour déterminer quelles étaient les disciplines les plus meurtrières.

    La pêche, pas si tranquille que ça...

    Au-delà de l'alpinisme, les sports de montagne sont ceux qui présentent le plus grand risque avec un total de 99 décès sur l'année 2010. Les sports aquatiques (50 morts) et la chasse (27) complètent le podium. Dans le détail, l'alpinisme est donc la pratique sportive la plus mortelle devant la chasse, le ski de randonnée et la plongée (23 morts chacun). Parmi les grands sports collectifs, seul le rugby a eu à recenser un décès.

    Les décès à vélo (130 à 140 par an) comme les noyades (500 morts par an tous les étés en France) n'ont pas été pris en compte, la plupart des morts étant à déplorer en dehors de pratiques purement sportives. "En 2010, 246 personnes sont décédées suite à une pratique sportive en France métropolitaine", a précisé Bernard Thélot, le chercheur qui a mené l'enquête, dans un article publié en ligne dans la revue spécialisée Journal de traumatologie du sport. On y apprend notamment que la pêche peut être une pratique dangereuse : dix personnes sont en effet mortes en taquinant le goujon, la faute à la proximité de lignes électriques.

    Les sports les plus meurtriers :
    1- alpinisme, 29 morts en 2010
    2- chasse, 27 morts
    3- ski de randonnée et plongée, 23 morts
    4- ULM, 22 morts
    5- quad, 13 morts


    http://www.metronews.fr/sport/palmar...w!noK9tB7vlEA/

    Je n'ai pas trouvé la publication sur le site de l'INVS
  • Pub

  • #2
    Ah...je vais mourir donc...bon d'accord.


    (étrangement je crois me souvenir qu'on me l'avait déjà appris dans mes jeunes années )

    Mais une piqure de rappel n'est jamais inutile, et puis on l'oublie tellement souvent ce truc faut dire

    Commentaire


    • #3
      Perso, je vais arrêter la chasse en vélo...

      Commentaire


      • #4
        Il serait intéressant de savoir où ils placent la limite entre sport/pas sport.

        Parce que bon, la ballade domicale avec mamie pour faire passer le repas d'anniversaire du petit dernier, ok on peut classer ça dans "pas sport". Gravir l'Everest, bon, c'est "sport". Mais entre les 2?

        Aller à la piscine faire quelques longueurs. C'est "pas sport"?

        Puis bon, je suis pas spécialiste comme les gars de l'InVS, mais faudrait pas reporter ça au nombre de pratiquants (même approximatif hein!)?
        Les sidemounteux, c'est des mecs pas foutus d'avoir un bon trim en backmount

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par arno22
          Ah...je vais mourir donc...bon d'accord.


          (étrangement je crois me souvenir qu'on me l'avait déjà appris dans mes jeunes années )
          Pareil ! Il me semble me souvenir que je le sais depuis toujours.

          Alors, dans l'eau ou sur un lit d'hôpital avec Aloïs, ce n'est qu'une question de confort .... et de conditions pour que les héritiers touchent l'assurance.
          Aspirant - Laboureur - du "Lacs Sombres et Froids Diving Tour" canal hystérique. HS for ever

          Commentaire

          • Pub

          • #6
            Envoyé par chelonia
            HS c est du sport ou pas?
            Ben, pour les "sports" individuels, la plupart des gens les pratique hors structure.

            Sur les 6 sports décrits comme étant les plus meurtriers, ya que pour la plongée qu'on se pignole avec le HS/pas HS.

            Parce qu'ils écartent le vélo (trop de morts, c'est gênant je pense) parce ce n'est pas purement sportif. Mais pour moi, utiliser un vélo pour aller au boulot c'est "pas sport", faire une ballade à vélo pour le plaisir c'est "sport".

            Les noyades? Ils sont marrants aussi. On pourrait dire que se baigner à la plage, c'est "pas sport". Donc qu'est qui est sport? Les compétitions? Heureusement que les gars qui font de la compétition savent nager et ne se noient pas!

            Tout ça pour dire que, présenter comme dans l'article, elle est très con leur étude.
            Les sidemounteux, c'est des mecs pas foutus d'avoir un bon trim en backmount

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par Jenecplu

              Parce que bon, la ballade domicale avec mamie pour faire passer le repas d'anniversaire du petit dernier, ok on peut classer ça dans "pas sport". Gravir l'Everest, bon, c'est "sport". Mais entre les 2?
              Justement, c'est entre les deux que ça se passe! Les morts en montagne sont essentiellement des accidents de moyenne montagne/randonnée sur sentiers. L'alpinisme (le vrai) qui implique manoeuvre de cordes/assurages n'est pas particulièrement accidentogène. Un amalgame classique qui a la peau dure. Un peu comme les accidents DE plongée et EN plongée, souvent évoqués ici, mais pas discriminés par le statisticien.
              Vieux singe... vieux con... vieux sage... va savoir!!!

              Commentaire


              • #8
                j'ai toujours pensé que le sport était dangereux...c'est pour ça que j'en fait jamais !

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Chat Noir
                  avec Aloïs
                  c'est qui déjà, cet Aloïs, je me souviens plus? Remarque, çà pourrait être pire, je pourrais être dément grabataire incontinent et agressif...
                  On the loop again

                  Commentaire


                  • #10
                    mais 29 morts pour combien de pratiquants ? Et idem en plongée 23 morts pour combien de plongeurs ?

                    Il manque une donnée en % pour que ce soit plus parlant, non ?
                    Fred
                    Humilité, humilité !
                    One doesn't need to be an expert to share its experience.

                    Commentaire

                    • Pub

                    • #11
                      Envoyé par zorglub8433
                      mais 29 morts pour combien de pratiquants ? Et idem en plongée 23 morts pour combien de plongeurs ?

                      Il manque une donnée en % pour que ce soit plus parlant, non ?

                      Re

                      Bonjour Fred

                      Alain Foret parlait de 2.5 millions de plongées, en France, annuellement

                      et là dedans, tu enlèves l'hydrocution (le mec qui saute du bateau, en maillot de bain pour se rafraichir, mais, comme c’était un bateau de plongée et un plongeur...), l’arrêt cardiaque (pendant l'épreuve du N4, lors du capelé), tu enleves l'infarctus (parce que la moitié des victimes des accidents ont plus de 54 ans), tu enleves l'AVC... (bref, la moitié des chiffres)
                      et tu relativises

                      edit : si on part de l'etude socio economique de 2005 avec 350 000 plongeurs (j'arrondis à 360 000, tu vas voir pourquoi)

                      dans ce chiffre, 1/3 plonge moins de 10 fois par an, soit donc 120 000 personnes ; je prends 5 plongées, moyenne basse, par an soit 600 000 plongées pour cette catégorie
                      1/3 plonge moins de 20 fois par an, donc, 120 000 personnes, et je prends un chiffre bas, 10 plongées par an (c'est faux, sinon, ils seraient dans la catégorie précédente), soit 1 200 000 plongées
                      et le tiers restant plongeant plus de 20 fois par an, j'ai pris 30 fois, arbitrairement, soit 3 600 000 plongées

                      le total se monte à plus de 5 millions de plongées effectuées par la population ciblée par l'ESE, et encore en prenant des chiffres bas (par exemple, dans mon cas, je me compte à 30 plongées par an, dans le dernier tiers et je plonge plus de 100 fois par an...)
                      au fond, la forme
                      Who dare dive

                      Christophe 38
                      bien faire et laisser braire

                      Commentaire


                      • #12
                        enfin on reconnait, que le pécheur qui attrape une ligne électrique envoie plus de Watt, que le mec en vélo, ah c'est pécheur sont trop fort!! et en plus leur dopage est naturel, "villageoise ou houblon" lol!!!!!!!!
                        Acroplongee21

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par christophe 38
                          Re

                          Bonjour Fred

                          Alain Foret parlait de 2.5 millions de plongées, en France, annuellement

                          et là dedans, tu enlèves l'hydrocution (le mec qui saute du bateau, en maillot de bain pour se rafraichir, mais, comme c’était un bateau de plongée et un plongeur...), l’arrêt cardiaque (pendant l'épreuve du N4, lors du capelé), tu enleves l'infarctus (parce que la moitié des victimes des accidents ont plus de 54 ans), tu enleves l'AVC... (bref, la moitié des chiffres)
                          et tu relativises
                          Salut Christophe,
                          C'est exactement ce que je voulais signaler
                          Y'a combien de gus qui font le Mont Blanc tous les ans...
                          Fred
                          Humilité, humilité !
                          One doesn't need to be an expert to share its experience.

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par zorglub8433
                            mais 29 morts pour combien de pratiquants ? Et idem en plongée 23 morts pour combien de plongeurs ?

                            Il manque une donnée en % pour que ce soit plus parlant, non ?

                            heu, si tu pars du chiffre de l'ESE, tu l'as : 350 000 pratiquants
                            au fond, la forme
                            Who dare dive

                            Christophe 38
                            bien faire et laisser braire

                            Commentaire


                            • #15
                              En 2010, il estimait à 360 000 dont 149 000 licenciés FFESSM

                              En 2012, 324 accidents non mortels recensés dans les centres hyperbares dont 267 en structure.
                              Observatoire des Mammifères Marins de l'Archipel Guadeloupéen : www.ommag.info

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X