Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Un mort de plus...: Décès d'un plongeur-démineur dans la Manche

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #46
    Envoyé par Harold_S Voir le message
    Au temps pour moi, j'ai fait une petite erreur. Il s'agit d'une soupape d'admission (un genre d'ADV quoi...) avec un injecteur qui est calibré selon le mélange, mais tout est mécanique, pas de solénoïde.
    Tu parles de quoi, quel appareil ?

    dan
    LMNT /ALKIN

    www.alkin.fr
    www.nitrox-trimix.com/fr/produits/

    Commentaire

    • Pub

    • #47
      Envoyé par nics Voir le message
      Au fait, puisque la machine est donnée pour un usage jusqu'à 80m, ils respirent quoi comme gaz au fond et aux paliers ?
      du TX ..et palier NX et O2 ....Un PSCR c'est exactement comme une plongée en OC ..Tu as des bouteilles avec les gaz adaptés aux profondeurs. Tu changes de bouteille à la bonne profondeur /tu fermes un robinet et tu en ouvres un autre.
      dan
      LMNT /ALKIN

      www.alkin.fr
      www.nitrox-trimix.com/fr/produits/

      Commentaire


      • #48
        Envoyé par dangue Voir le message

        du TX ..et palier NX et O2 ....Un PSCR c'est exactement comme une plongée en OC ..Tu as des bouteilles avec les gaz adaptés aux profondeurs. Tu changes de bouteille à la bonne profondeur /tu fermes un robinet et tu en ouvres un autre.
        Ok...
        merci !


        l'avenir, c'était mieux avant !

        Commentaire


        • #49
          Envoyé par dangue Voir le message

          Tu parles de quoi, quel appareil ?
          le CRABE. Selon la doc ils parlent d'injecteur spécifique selon le mélange

          Commentaire


          • #50
            Envoyé par Harold_S Voir le message

            le CRABE. Selon la doc ils parlent d'injecteur spécifique selon le mélange
            Sur un SCR, le débit et donc le diamètre de la buse est spécifique au mélange utilisé (% d'oxy).

            Commentaire

            • Pub

            • #51
              Envoyé par Harold_S Voir le message

              le CRABE. Selon la doc ils parlent d'injecteur spécifique selon le mélange
              La difference entre le CRABE et le DC55, c'est que sur le CRABE il n'y a qu'une seule bouteille de gaz "fond" . Donc c'est soit un NX soit un TX , et ce GAZ est enrichi dans la boucle, lorsque c'est nécessaire avec de l'O2 via un système d'injection automatique assujetti à la pression .
              Le DC 55 version armée a une injection automatique d'O2 qui fonctionne lors de la remontée pour ne pas passer en hypoxie lorsque le mélange fond est pauvre en O2..

              Nous enlevons ce systéme d'injéction sur les DC55 que nous utilisons , et on utilise des NX et TX comme pour la plongée en OC. Lors de la remontée, on fait "lunette" /rinçage de boucle pour garder une PPO2 correct.
              dan
              LMNT /ALKIN

              www.alkin.fr
              www.nitrox-trimix.com/fr/produits/

              Commentaire


              • #52
                OK, mais j'ai du mal à concevoir l'injection d'O2 pur à la remontée alors qu'il n'y a pas de moyen de connaitre la ppO2...

                Si tu dis que c'est comme plonger en OC, pourquoi la pp02 ne serait pas "stable" (attention, je dis pas constante) selon la profondeur comme en ouvert, vu que le renouvellement du mélange (Nx ou Tx) se fait régulièrement (renouvellement de 10% du volume de la boucle à chaque inspiration)? La ppO2 va en effet baisser à la remontée, mais au point que le mélange devienne hypoxique? Ça voudrait dire qu'au final les plongeurs en pSCR doivent faire régulièrement un rinçage de boucle au fond?

                Là y'a un truc qui m'échappe...

                Commentaire


                • #53
                  Un pscr est une machine hypoxique par nature. Pour un PSCR à 10 % (dc 55 par exemple) , pour respirer en surface, il te faudra minimum un N40. A chaque cycle respiratoire tu élimines le co2 et tu ne renouvelles que 10 % du sac inspiratoires, donc naturellement ta quantité d'oxy va baisser. A profondeur constante cette baisse se stabilise il faut juste injecter le bon nitrox, pour compenser cette chute de ppo2. A la remonté tu as un double phénomène : comme tu remontes ta ppo2 va chuter naturellement (comme sur un ccr), mais tu vas cumuler un deuxième problème, les faux poumons vont se dilater et rester bien plein, hors c'est un recycleur passif, l'injection de gaz ne se produit que quand les faux poumons se vide, tu te retrouves donc à respirer dans un sac poubelle qui certes va filtrer le co2 , mais ou il n'y aura plus d'injection de gaz "frais" et la tu as vrai risque d'hypoxie. Pour éviter ca : fuite à la lunette( on souffle par le nez) pour vider le faux poumon et forcer l'injection de gaz.

                  Commentaire


                  • #54
                    la philoche Merci, explications super claires, je comprends à présent les choses qui m'échappaient

                    Commentaire


                    • #55
                      La Philoche a trés bien expliqué, rien a ajouter...
                      Ce que font beaucoup de plongeur DC55.... beaucoup est un bien grand mot, il y a trés peu de DC55 en circulation, et encore moins qui plongent....
                      On choisi les gaz en fonction de la profondeur .Le DC ayant 2 bouteilles de 3 litres, on prend souvent un NX50 à 60 utilisé de 0 jusqu'à 20/25 m qui servira aussi à faire la déco d'une plongée peu profonde. Lorsque l'on descend, arrivé à 20/25 m, on ferme cette bouteilles de NX50/60 et on ouvre la seconde,par ex un NX30 (qui serait au bot d'un certain temps hypoxique en surface) on rince la boucle en continuant la descente (lunette) ,. La boucle du DC55 va prendre environs 8% d'O2, donc lorsque tu respires sur le NX30, tu inhales a peu prés du NX 22 .
                      Pour aller plus bas, j'ai connecté une prise QC6 sur le circuit MP et je connecte des blocs annexes avec le TX adéquat..Ils me servent aussi de Bail Out . Lors de certaines plongée, je prends aussi un 2 litres d'O2 équipé en QC6 pour faire la déco ... Et comme en OC, il ne faut pas se tromper de bouteille....
                      dan
                      LMNT /ALKIN

                      www.alkin.fr
                      www.nitrox-trimix.com/fr/produits/

                      Commentaire

                      • Pub

                      • #56
                        Ouhlà, ça a l'air d'être une sacrée gymnastique de plonger avec ce type de machine. Le fait de ne pas connaitre la ppO2 n'entraine pas en plus un risque d'erreur de calcul de désaturation? Même s'il existe des tables spécifiques, la consommation métabolique et à l'effort en O2 varie selon les individus, donc ces dernières ne sont pas toujours exactes...

                        Commentaire


                        • #57
                          Envoyé par Harold_S Voir le message
                          Ouhlà, ça a l'air d'être une sacrée gymnastique de plonger avec ce type de machine. Le fait de ne pas connaitre la ppO2 n'entraine pas en plus un risque d'erreur de calcul de désaturation? Même s'il existe des tables spécifiques, la consommation métabolique et à l'effort en O2 varie selon les individus, donc ces dernières ne sont pas toujours exactes...
                          Tu plonges comme en OC. Tu connais toujours le gaz que tu respires.....Tu enléves 8% d'O2 au gaz de la bouteille connectée au circuit et tu ffais tes calcul de déco avec ça.
                          Si tu plonges avec un NX 60, puis un NX30 , tu rentres dans ton ordi NX52 et NX22 .Arrivé à 25 m, tu changes de bouteille/gaz, et tu le changes aussi sur ton ordi....lorsque tu remontes, arrivé à 25M , tu passe de la bouteille de NX30 ( gaz respiré NX22) à celle de NX60 (gaz respiré NX52) et tu changes le gaz sur l'ordi...rien de compliqué..
                          Sur le mien j'ai cellule connectée à l'ordi....donc en plus je vois exactement ce qui se passe, mais c'est juste pour le fun, vraiment pas besoin de lire ta PPO2 vu que tu sais quel gaz est dans ta bouteille, donc tu sais ce que tu respires et quelles sont les profondeurs haute et basse à ne pas dépasser..
                          Jamais de panne d’électronique, en fait c'est simple, jamais de plongée ratée à cause d'une panne du recycleur... le plus chiant sur un DC55 , c'est de vider et remplir le canister de chaux. Il faut le double de temps que sur un canister de recycleur moderne. Mais c'est vite oublié une fois sous l'eau , un vrai régal...
                          dan
                          LMNT /ALKIN

                          www.alkin.fr
                          www.nitrox-trimix.com/fr/produits/

                          Commentaire


                          • #58
                            dangue a parfaitement résumé la chose. Sur les miens j'ai mêmes enlevé les cellules oxy. C'était intéressant au départ pour m'assurer que ce que je respirais était conforme au table et excell de calcul que j'avais. Une cellule ça ne servait à rien, si c'est pour en avoir trois autant prendre un ccr. En pratique ce sont des machines hyper simple et hyper rustique. Je n'ai jamais raté une plongée avec les miens (ce sont des edo, mais ils fonctionnent sur un principe totalement identique)

                            Commentaire


                            • #59
                              Envoyé par dangue Voir le message

                              Tu plonges comme en OC. Tu connais toujours le gaz que tu respires.....Tu enlèves 8% d'O2 au gaz de la bouteille connectée au circuit et tu fais tes calcul de déco avec ça.
                              Ah OK, j'imaginais pas que c''était aussi stable.

                              Envoyé par dangue Voir le message

                              Jamais de panne d’électronique, en fait c'est simple, jamais de plongée ratée à cause d'une panne du recycleur... le plus chiant sur un DC55 , c'est de vider et remplir le canister de chaux. Il faut le double de temps que sur un canister de recycleur moderne. Mais c'est vite oublié une fois sous l'eau , un vrai régal...
                              Oui c'est le gros problème de l'électronique, j'en ai déjà fait les frais même si cela ne m'a pas empêché de plonger (problème mineur de cellule mais l'alarme d'un APD tape vite sur le système ), mis à part cette histoire de canister ça donne presque envie de plonger en pSCR


                              Commentaire


                              • #60
                                Ok, j'entends bien tout ça. Après dans notre pratique (tek, sout'), presque tous (presque), abandonne le SCR. @la philoche, il me semble que c'est pas ton choix habituel ? Je peux me tromper et je le reconnais volontiers

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X