Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Accident sur le France à Annecy

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Merci pour les infos.
    Espèrons que le troisième s'en sorte sans trop de mal.

    Commentaire

    • Pub

    • #17
      Envoyé par la philoche Voir le message
      Une question toute bête et qui n’a rien à voir avec la discussion, est ce son peut faire le France depuis le bord ?
      Certains souteux le font avec des scooters, mais il ne faut pas se trompe de cap

      Commentaire


      • #18
        avec une certaine légèreté sur les what if...


        l'avenir, c'était mieux avant !

        Commentaire


        • #19
          Reste à comprendre pourquoi une remontée panique des trois plongeurs ?
          Backmount is so DEAD

          Commentaire


          • #20
            Envoyé par Amore Voir le message
            Reste à comprendre pourquoi une remontée panique des trois plongeurs ?
            Manque d'expérience? de préparation? début de saison?

            Commentaire

            • Pub

            • #21
              Envoyé par bardass Voir le message
              Un peu plus de détails
              3 plongeurs francais ayant plongé la veille dans le lac pour s’accoutumer
              givrage au fond d’un plongeur, remontée panique de la palanquée (trois plongeurs).
              le plongeur arrive insconscient en surface avec du spum rosatre qui sort du nez, suspicion de supression pulmonaire
              évacuation des 3 plongeurs à Geneve (plus proche que Lyon)
              les deux plongeurs sortent le soir même, le 3e a un pronostic réservé
              Ca se termine (pour l'instant...) mieux que le givrage d'il y a deux ans à la GDF ou dans des circonstances proches, un des deux plongeurs était décédé au fond noyé, bloc fermé. Nous qui plongeons toute l'année à 40m dans cette gravière ou l'eau est invariablement froide au fond, nous savons que le risque de givrage est probablement le risque numéro un, décuplé en été quand viennent les plongeurs irréguliers qui on fait une formation en piscine, en combi 5 mm surpris par le froid passé les 10m et qui peuvent vite paniquer à défaut d'instructions claire et d’expérience sur le sujet du givrage.

              Commentaire


              • #22
                Sur le France, l'eau est invariablement à 5° au fond, quelle que soit la période de l'année.
                L'eau y est sombre, on ne voit l'épave qu'au dernier moment, le risque de narcose est important

                que des plongeurs, ayant effectué des plongées d’acclimatation la veille, partent en panique, avec une surpression pulmonaire à la clé, pour un givrage dont les procédures de gestion sont sensées être connues, "m'énerve" au plus haut point.
                Au vu de sa réaction, ce plongeur n'avait rien à faire sur cette épave.

                Je me dis aussi que nos formations, pour les plongeurs proches de lacs alpins, ou de gravières froides, sont totalement inadaptées ou incomplètes.
                C’est bien beau de passer du temps à faire des vidages de masque ou des lâchers reprise d'embout à 40m, à leur enseigner des calculs de tables qui ne servent à rien, à passer du temps à éplucher des lois physiques dont 90% des plongeurs les confondent, à leur enseigner des assistances sans réalisme, à leur inculquer le culte de l'équipier ...

                Qu'attendons nous pour les former au réel, leur faire travailler la gestion d'un véritable essoufflement, la respiration sur un détendeur fusant, la fermeture par eux même de leur robinetterie, le tout de manière stabilisée, avec ou sans masque ...
                En synthèse, leur apprendre l'autonomie dans le vrai sens du terme, que ce soit au niveau du matériel, physique et psychologique.
                Chuck Norris utilise un OSTC.
                Je n'oserais pas utiliser un autre ordinateur.

                Commentaire


                • #23
                  Envoyé par bardass Voir le message

                  Je me dis aussi que nos formations, pour les plongeurs proches de lacs alpins, ou de gravières froides, sont totalement inadaptées ou incomplètes.
                  C’est bien beau de passer du temps à faire des vidages de masque ou des lâchers reprise d'embout à 40m, à leur enseigner des calculs de tables qui ne servent à rien, à passer du temps à éplucher des lois physiques dont 90% des plongeurs les confondent, à leur enseigner des assistances sans réalisme, à leur inculquer le culte de l'équipier ...

                  Qu'attendons nous pour les former au réel, leur faire travailler la gestion d'un véritable essoufflement, la respiration sur un détendeur fusant, la fermeture par eux même de leur robinetterie, le tout de manière stabilisée, avec ou sans masque ...
                  En synthèse, leur apprendre l'autonomie dans le vrai sens du terme, que ce soit au niveau du matériel, physique et psychologique.
                  Absolument.

                  Au passage le passage au SM permet une gestion optimisé du risque de givrage, tant il est aisé si on y est un peu formé, de respirer sur un bloc/détendeur en débit continu avec l'ouverture/fermeture dudit bloc avec une main.

                  Commentaire


                  • #24
                    Envoyé par caolila Voir le message
                    Manque d'expérience? de préparation? début de saison?
                    Début de saison ?
                    non...je ne marche pas dans la combine;
                    si tu n'as pas plongé depuis le début de l'hiver, tu ne vas pas faire une épave comme le France pour reprendre...


                    Envoyé par bardass Voir le message
                    Sur le France, l'eau est invariablement à 5° au fond, quelle que soit la période de l'année.
                    L'eau y est sombre, on ne voit l'épave qu'au dernier moment, le risque de narcose est important

                    que des plongeurs, ayant effectué des plongées d’acclimatation la veille, partent en panique, avec une surpression pulmonaire à la clé, pour un givrage dont les procédures de gestion sont sensées être connues, "m'énerve" au plus haut point.
                    Au vu de sa réaction, ce plongeur n'avait rien à faire sur cette épave.

                    Je me dis aussi que nos formations, pour les plongeurs proches de lacs alpins, ou de gravières froides, sont totalement inadaptées ou incomplètes.
                    C’est bien beau de passer du temps à faire des vidages de masque ou des lâchers reprise d'embout à 40m, à leur enseigner des calculs de tables qui ne servent à rien, à passer du temps à éplucher des lois physiques dont 90% des plongeurs les confondent, à leur enseigner des assistances sans réalisme, à leur inculquer le culte de l'équipier ...

                    Qu'attendons nous pour les former au réel, leur faire travailler la gestion d'un véritable essoufflement, la respiration sur un détendeur fusant, la fermeture par eux même de leur robinetterie, le tout de manière stabilisée, avec ou sans masque ...
                    En synthèse, leur apprendre l'autonomie dans le vrai sens du terme, que ce soit au niveau du matériel, physique et psychologique.
                    Question équipement, on a une idée de ce qu'ils avaient ?
                    volume des bouteilles, type de combi ?
                    parce que pour le plongeur "lambda" qui se met à l'eau avec le sempiternel 12lt et une humide, je peux concevoir que si on ajoute le froid à la narcose et qu'on rajoute un givrage par dessus, on débouche sur une panique...


                    l'avenir, c'était mieux avant !

                    Commentaire


                    • #25
                      au vu du club dans lequel ils ont plongée, double détendeurs obligatoires
                      pour le reste, je ne sais pas
                      Chuck Norris utilise un OSTC.
                      Je n'oserais pas utiliser un autre ordinateur.

                      Commentaire

                      • Pub

                      • #26
                        Envoyé par bardass Voir le message
                        au vu du club dans lequel ils ont plongée, double détendeurs obligatoires
                        pour le reste, je ne sais pas
                        C'était le même que nous l'autre jour ?

                        Commentaire


                        • #27
                          Envoyé par bardass Voir le message
                          Sur le France, l'eau est invariablement à 5° au fond, quelle que soit la période de l'année.
                          L'eau y est sombre, on ne voit l'épave qu'au dernier moment, le risque de narcose est important

                          que des plongeurs, ayant effectué des plongées d’acclimatation la veille, partent en panique, avec une surpression pulmonaire à la clé, pour un givrage dont les procédures de gestion sont sensées être connues, "m'énerve" au plus haut point.
                          Au vu de sa réaction, ce plongeur n'avait rien à faire sur cette épave.

                          Je me dis aussi que nos formations, pour les plongeurs proches de lacs alpins, ou de gravières froides, sont totalement inadaptées ou incomplètes.
                          C’est bien beau de passer du temps à faire des vidages de masque ou des lâchers reprise d'embout à 40m, à leur enseigner des calculs de tables qui ne servent à rien, à passer du temps à éplucher des lois physiques dont 90% des plongeurs les confondent, à leur enseigner des assistances sans réalisme, à leur inculquer le culte de l'équipier ...

                          Qu'attendons nous pour les former au réel, leur faire travailler la gestion d'un véritable essoufflement, la respiration sur un détendeur fusant, la fermeture par eux même de leur robinetterie, le tout de manière stabilisée, avec ou sans masque ...
                          En synthèse, leur apprendre l'autonomie dans le vrai sens du terme, que ce soit au niveau du matériel, physique et psychologique.

                          Pragmatisme et intelligence!!!!
                          Peu importe contre qui tu te bats; ton adversaire,c'est toujours toi-même NAKAMURA
                          Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique de la moule!!!

                          Commentaire


                          • #28
                            Envoyé par bardass Voir le message
                            Sur le France, l'eau est invariablement à 5° au fond, quelle que soit la période de l'année.
                            L'eau y est sombre, on ne voit l'épave qu'au dernier moment, le risque de narcose est important

                            que des plongeurs, ayant effectué des plongées d’acclimatation la veille, partent en panique, avec une surpression pulmonaire à la clé, pour un givrage dont les procédures de gestion sont sensées être connues, "m'énerve" au plus haut point.
                            Au vu de sa réaction, ce plongeur n'avait rien à faire sur cette épave.

                            Je me dis aussi que nos formations, pour les plongeurs proches de lacs alpins, ou de gravières froides, sont totalement inadaptées ou incomplètes.
                            C’est bien beau de passer du temps à faire des vidages de masque ou des lâchers reprise d'embout à 40m, à leur enseigner des calculs de tables qui ne servent à rien, à passer du temps à éplucher des lois physiques dont 90% des plongeurs les confondent, à leur enseigner des assistances sans réalisme, à leur inculquer le culte de l'équipier ...

                            Qu'attendons nous pour les former au réel, leur faire travailler la gestion d'un véritable essoufflement, la respiration sur un détendeur fusant, la fermeture par eux même de leur robinetterie, le tout de manière stabilisée, avec ou sans masque ...
                            En synthèse, leur apprendre l'autonomie dans le vrai sens du terme, que ce soit au niveau du matériel, physique et psychologique.
                            Ohh que j'aime ce post ….

                            Commentaire


                            • #29
                              Envoyé par nics Voir le message
                              Envoyé par caolila Voir le message
                              Manque d'expérience? de préparation? début de saison?



                              Début de saison ?
                              non...je ne marche pas dans la combine;
                              si tu n'as pas plongé depuis le début de l'hiver, tu ne vas pas faire une épave comme le France pour reprendre...

                              Tout a fait d'accord avec toi.. sans avoir plongé régulièrement dans des conditions plus ou moins similaires ou approchante les dernières semaines… t'y vas pas point barre

                              Commentaire


                              • #30
                                On y va encadré. Par contre, expliquer à un MF2 habitué à faire DP dans son club marseillais qu'il va être PE40 pour le coup c'est peut être pas trop dans les moeurs.

                                Envoyé par caolila Voir le message


                                Tout a fait d'accord avec toi.. sans avoir plongé régulièrement dans des conditions plus ou moins similaires ou approchante les dernières semaines… t'y vas pas point barre

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X