Annonce

Réduire
Aucune annonce.

tympan percé !

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • tympan percé !

    Bonjour,
    Suite a un sejour de plongée en Egypte je me suis rendu compte que mon audition avait veritablement baissé.Donc je suis aller chez un ORL et là à ma grande surprise il m'a annoncé que j'avais un tympan tres largement perforé !!!!!!!!
    Résultat je dois me faire operer prochainement pour faire "une greffe sur mon tympan " afin de le reformer, j'aurais droit a une anesthetie général. Cette operation est courante et courte (1 ou 2 jours d'hospitalisation) .
    J'emmerais savoir si parmi vous quelqu'un a deja plongé apres une telle operation.
    Mon ORL me dis que pour le moment il en est hors de question pour 1 an et qu' apres il faut voir avec un medecin du sport specialisé dans la plongée .
    A+
    Dernière modification par splashh, 17 octobre 2003, 02h41.

  • #2
    tympan percé pour la deuxieme fois

    Bonjour

    Comme Splash mon histoire est similaire...

    Après 120 plongées, j'ai eue une microperforation d'un tympan en effectuant une plongée sous glace (à 10m) dèbut mars.
    Après visite chez un ORL specialiste de la plongée et sur ses conseils d' un repos de 3 mois, j'ai repris la plongée en lac pour préparer mes vacances en mer rouge (en aout).

    En mer rouge : 1ère plongée impeccable
    2ieme plongée impossible de descendre, douleur dans l'oreille précedement accidentée. Je reste 24h sans immersion puis effectue encore 6 plongées avec douleurs, sensation de brulure et bruits à la descente comme à la remontée.

    Retour de vacances : consultation ORL diagnostiquant une nouvelle microperforation du tympan... Ce dernier me propose :
    1 ) d'arreter la plongée...
    2 ) d'effectuer une "greffe de peau sur le tympan" afin de le consolider.

    Comme Splash, j'aimerai savoir si qq'un a déja plongée après une telle opération?

    Catherine

    Commentaire


    • #3
      Salut,

      Je vous apporte mon témoignage sur le sujet même si je n'ai jamais eu de perforation de tympan.

      Par contre, lors de différents encadrements en club pro., j'ai rencontré des gens qui ont eu ce type de problème et qui se sont fait gréffés le tympan.

      A priori, après 1 année d'arret, ils ont replongé sans symptome particuliers. Toutefois, ils descendent et remontent très lentement, la descente toujours tête en haut. D'autre part, ils se préparent les tympans avec un produit pour assouplir ce dernier. Voilà, c'est une synthèse des "cas" que j'ai croisés, ce sont leurs points communs.

      L'autre témoignage est sur l'apparition apparament de + en + fréquente de perforation de tympan depuis l'apparition des ordinateurs. L'info me vien d'un ORL d'Ajaccio vers qui j'aivais envoyé un plongeur. La particularité de ces perforations est qu'elles se font sans douleur et provoquent "seulement" des vertiges. Y a-til un lien de cause à effet entre les ordinateurs et ces perforations ou est-ce de simples coincidences que cet ORL a rencontré,.... ????



      A+
      hhhuuuuuuuuummmmmmmmm!!!!
      Savoir + sagesse = vieux plongeur

      Commentaire


      • #4
        Deux reponses ... quel désespoire ! a croire que mon pb est exeptionnel. Personne n'a jamais eu un pb de tympan persé ?

        Commentaire


        • #5
          Un petit témoignage.
          apnéiste et plongeur de longue date, je n'avait jammais eut de problème d'oreille, usqu'au jour , en faisant le con je me suis perforé un tympant en plongeant dans une piscine avec quelqu'un sur mes épaule, le dignostic n'ayant pas été fait tout de suite, (je ne suis pas allé voir le médecin immédiatement, je me suis payé une autite carabiné.

          Depuis j'ai eu de nombreuse fissure du tympan. en divers occasion, pas nécessairement liée à la plongée sous marine, mais toujours en mer ou en piscine.

          Après mon autite, j'ai du me claquer l'oreille trois quatre fois dans les deux années qui on suivie.

          puis plus rien pendant 2-3 ans et re-problème très récemment.

          Je pense donc, d'après mon expérience, que le traumatisme sur un tympan est très long à résorber, environs deux ans pour une bonne guérison, cela nécessite donc de prendre des précaution, car deux ans sans plonger c'est dure.
          Eviter tout traumatisme inutile des oreilles, et essayer de reprendre très progressivement, l'oreille sera très très fragiles au début, puis de moins en moins.
          Il semble en tout cas essentiel, de faire subir le moins possible de traumatisme au Tympan, tout d'abord, en ne sfaisant jamais Vasalva très fort, si l'oreille ne passe ne pas hesiter à remonter, même beaucoup.

          Le problème de passer une oreile qui déconne survient souvent dans la zoner de surface, au dessus de 5 m, un collègue m'a recemment conseillé de faire un vasalva léger et de maintenir la préssion avant l'immersion (attention de ne pas "souffler" trop fort) en descendant tête haute, cela passe sans problème.

          Un tas d'autre solution sont possible, utiliser une autre téchnique de dompensation.



          C'est un peu brouillons mes info, mais j'éspère qu'elle serviront.
          On est tellement bien sous l'eau...

          Commentaire


          • #6
            Je ne sais pas si mon témoignage de servira à qqc mais bon..
            Je n'ai famais eu de perforation par contre quelques otite externe barotraumatiques. Et j'ai ma petite expérience pour minimiser les traumatismes aux tympans.

            Outre les 1 ou 2 ans sans plongée que tu va avoir, si tu prend le risque de replonger, essaie de le minimiser
            (car avec ou sans feu vert de l'ORL il y a tjs un facteur risque du à tes antécédents)

            Dans la vie de tout les jours
            -nettoyer les fosse nasales avec serum physio régulièrement
            -maintenir toujours les conduits "huileux" ou "gras" mais jamais obstrué (va voir un médecin pour les nettoyer régulièrement) et surtout jamais secs
            -Eviter de trop utiliser les cotons tiges
            -Met toujours ton bonnet et ton écharpe dans ton sac de septembre à mai
            -Soigne toi dès les premier signes de rhume
            Tout ça pour favoriser la cicatrisation et garder un système ORL sain.

            Avant la sortie
            -percer 2 trous avec un clou chauffé ou un oeillet sur la capuche au niveau des oreilles
            -se protéger du froid en hiver (bonnet écharpe)
            -se protéger du soleil en été

            Juste avant la sortie
            -re nettoyage juste avant
            -passer une pomade décongestionnante (baume du scaph ou baume du tigre ou un truc pour chauffer les muscles avec du camphre) A L'EXTERIEUR de l'oreille (autour quoi) mais surtout au niveau du pli derrière le lobe.
            -ne pas sauter à l'eau descendre à l'échelle.

            A la surface
            -la tête dans l'eau retirer la capuche et remplir les conduits auditifs avec de l'eau (chasser l'air quoi)
            -Ajuster le masque en le serrant au minimum

            Dans l'eau
            -descendre la tête en haut (le long de la chaine de l'ancre) en faisant la manip dont parle yannick cad vasalva léger et maintenu
            -à la moindre sensation de pression stopper la descente et remonter jusqu'à ce qu'elle passe... puis remonter encore 1m
            -descendre au moins à 10 m (entre 0 et 10 les gradients de pression sont plus importants)

            Pendant la plongée
            -Privilégier à tout prix une prof constante
            -Eviter de franchir trop souvent les thermoclines (rester dans la chaude meme si c'est plus trouble)
            -expirer par le nez quelques fois (pas trop sinon on pourri le masque de buée)

            Remontée
            -La plus lente possible le long d'un tombant ou le long de la chaine pour éviter les varations trop violentes

            Sotie de l'eau
            -Oter la capuche doucement en évitant l'effet ventouse
            -Se rincer les conduits à l'eau douce 2 fois
            -sécher les conduits avec la serviette PAS COMME UN BOURRIN AVEC UN COTON TIGE. Si tu est un adepte du coton tige va y super doucement sans aller au fond et assis et calé sur le bateau. En effet l'eau a fragilisé la peau.
            -Remettre le bonnet tout de suite si c'est en hiver ou des que le bateau bouge en été (si tu trouve que tu a l'air bete, je te rassure tu as raison t'as bien l'air bete mais cousteau aussi avait l'air bete avec son bonnet rouge)

            Voilà la liste n'est pas exhaustive mais c'est tout ce que moi j'avais trouvé utile perso.

            A force d'exercice la peau du tympan s'assouplit avec le temps
            Je ne connait pas les produits dont parle diodon mais ca vaut le coup de se renseigner.

            Au début je prenais toutes ces précautions mais maintenant beaucoup moins mais les pbs ORL ne passent pas en 2 semaines c'est plutot au moins en 2 ans

            Bon courage
            Dernière modification par geronimo54, 26 septembre 2003, 10h49.
            Hier est derrière
            Demain est un mystère
            Aujourd'hui est un cadeau ... que l'on nomme aussi le présent.

            Commentaire


            • #7
              Merci pour vos témoignes et conseils interessants.
              Suite a mon problème j'ai subis une tympanoplastie il a 15 jours.Mon ORL ne se prononce pas encore sur mon avenir de plongueur mais est plutot septique.
              Peut-on plonger apres une tympanoplastie ? Y a t-il des personnes qui ont plongé apres une tympanoplastie?
              Des Medecins du sport ou des ORL specialisés dans la plongée existent-t-ils ?

              Commentaire


              • #8
                Dommage Splashh ...
                Mais il faut être réaliste et il va falloir faire des choix surement pas facile.
                1-La plongée est un sport connu pour être traumatisant au niveau orl
                2-Tu as eu de la chance, après une perforation et une greffe tu vas retrouver une audition normal
                3-Tu aurrais pu perdre une oeille donc pas de bol mais ouf !!!

                Pour l'expérience, ma femme (qui n eplonge pas) a eu une tympanoplastie et l'orl (un bon !) qui a effectué l'opération lui a dit "vous ne plongez pas ?" réponse "non, mais mon mari oui" réponse "qu"il continu tout seul et qu'il vienne faire une visite.
                Ce que j'ai fais dailleurs.
                Un tympan greffé est de toute façon toujours plus fragile qu'un tympan natif ...

                Pour faire simple, tu as eu de la chance de ne pas perdre une oreille ou plus grave; tu vas devoir attendre un à deux ans avant de replonger; il va falloir surement faire un choix entre risquer de perdre une oeille (au pire bien sur) et continuer une passion avec des risques à chaque fois.
                Ca c'est un choix perso ...

                J'ai continué à faire de la plongée après avoir vu un collègue, branché sur plein de tuyaux après un pneumotorax, parceque je n'aime pas le badmington et que les championnat de moto étaient trop cher pour moi

                Mais il faut parfois être philosophe : quand on a la santé on ne peut pas être malheureux.

                De toute façon, ton ORL ne te donnera pas carte blanche pour la plongée : au mieu il te dira un truc du genre "essayez mais c'est à vos risqueq et périls"; le juridisme aidant il ne va pas se mouiller (sans jeu de mot).

                Voilà, un avis que j'ai avec mon expéreince ...

                Pour finir quelques conseil si tu décides après ton repos obligatoire de rejoindre les aléas de Neptunes :
                1-Hygiène et soins particuliers des oreilles(geronimo a tout dit)
                2-Si tu ne sais pas équilibrer sans vasalva, effectue systématiquement ton vasalva poumon vide (moins de pression, passage plus lent et moins traumatisant), dès le début de l'immersion et régulièrement sans jamais faire claquer
                3-il existe des méthodes endeigné pas quelques spécialiste (Ex Pr Di meglio en Corse) qui consite à équilibrer sur une double expiration dans le masque; à toi de te renseigner sur ce genre de pratique.

                Bon courage quand même, et sache que mon épouse ne plonge toujours pas mais pratique le snorkeling, et que parfois elle se régale plus que moi.
                @+
                Un plongeur solidaire ! Vincent
                L'humilité rend le plongeur vieux

                Commentaire


                • #9
                  Pas moi (quoiqu'en ce moment je flippe et touche du bois....).
                  J'ai un collégue qui a eu ça.
                  Cicatrisation fragile qui nécessite une parfaite attention de l'oreille pendant longtemps, y compris pendant les douches ou les bains. Son oreille a été regreffée deux fois.
                  C'est pas mon genre de dire ça mais face à un quitte ou double, il vaut mieux être raisonnable. Attendre la parfaite cicatrisation et en focntion de ce que dira le docteur y aller crescendo avec contrôles réguliers
                  "What if ?" ....... there is no pastis anymore ?
                  Préservons la couche d'eau jaune !


                  Site photo+biolo Searil

                  Commentaire


                  • #10
                    tympanoplastie

                    Je connais meme un moniteur ( patron de club) avec un tympano plastie..... il plonge enore avec des précautions mais il descend meme à 60 mètres..... donc il n' y a pas de règles mais le feu vert d'un ORL est indispensable.
                    plongeur STROKE ( Suréquipement Trainant au Racroc Occasionnant Kantité d' Emm......)

                    + puis = PAS BIEN

                    puis + = BIEN

                    Commentaire


                    • #11
                      Je ne pense pas que ce soit un problème de profondeur.

                      D'un point de vue purement mécanique:

                      Descendre à 60m ne pose pas de problème ... pourvu qu'on soit descendu sous 10m

                      en effet de 0 à -10m, P augmente de 100% soit un gradient (à la louche) de 7% par mètre ce qui est assez violent

                      par contre de -10 à -60, P augmente de 350% soit un gradient (toufours à la louche) de 2.5% par mètre

                      Si je vous le fait au sentiment et ben la variation de pression sur le tympan qui pousse le plongeur à équilibrer se fait de plus en plus rare en descendant.

                      C'est pourquoi les chasseurs en apnée risquent beaucoup plus les otites barotraumatique car on fait que transiter entre 0 et 20m donc on fait beaucoup de manoeuvres et on enflamme le tympan qui travaille en fatigue.

                      Maintenant il existe d'autres paramètres physiologiques que je ne sait pas expliquer (et/ou que je ne connais pas) qui font que l'équilibrage à forte profondeur est parfois plus difficile.
                      Hier est derrière
                      Demain est un mystère
                      Aujourd'hui est un cadeau ... que l'on nomme aussi le présent.

                      Commentaire


                      • #12
                        Je vais poser une question bête (je peux ? )

                        Est-ce que l'on risque plus facilement des problèmes ORL si on descend rapidement (j'entends par là (oui, oui, j'entends toujours très bien) par rapport à une descente lente, mais dans les deux cas en équilibrant normalement et régulièrement) ?

                        Commentaire


                        • #13
                          descente rapide

                          il est évident que la vitesse de la descente influe sur la rapidité de déséquilibre de l'oreille moyenne : en clair plus tu descend vite plus les temps entre tes manoeuvres d'équilibrage (VAlsalva ou autre) seront courts. Le risque d'avoir un déséquilibre de pression important (donc une éventuelle rupture du tympan) en cas d'echec de la manooeuvre d'équilibrage est ainsi augmenté. De manière pratique, il est plus sage de descendre à une vitesse modérée et de bien faire ses manoeuvres d'équilibration et de ralentir voir stopper la descente ou la remontée à la moindre gene (avant la douleur) pour réitérer une manoeuvre.... La zone la plus problématique comme l'a dit l'indien ;D est celle proche de la surface ( à cause des différences de pression) mais il a souligné (et c'est exact G testé) que la profondeur peut engendrer des difficultés ( stress du plongeur =contraction et impossibilité d'équilibrer), mais ce n'est pas le risque majeur.

                          moralité : prends ton temps protège ton typan sinon il risque d'en prendre plein les dents
                          a bon entendeur
                          plongeur STROKE ( Suréquipement Trainant au Racroc Occasionnant Kantité d' Emm......)

                          + puis = PAS BIEN

                          puis + = BIEN

                          Commentaire


                          • #14
                            J'étais sûr qu'elle était vraiment bête ma question

                            Merci quand même Tanche

                            Commentaire


                            • #15
                              Y a pas de question bête

                              Enfin . . . pas souvent
                              Préfère buller en bas que bosser en haut

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X