Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La validation du N1 et les 4 plongées en milieu naturel

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La validation du N1 et les 4 plongées en milieu naturel

    (split de la discussion depuis la salle accidents)

    Quant au N1 validé en piscine c'est, malheureusement, fréquent et légal. A nous les DP/GP de bord de mer d'en tenir compte quand quelqu'un débarque pour sa première immersion en milieu naturel.
    Je serais tout à fait pour exiger les 4 plongées MN avant de délivrer le N1, et même de demander une plongée au moins qui se rapproche de la profondeur autorisée avant de délivrer les niveaux, mais c'est un autre débat.
    Dernière modification par LGF, 06 décembre 2018, 21h11.
  • Pub

  • #2
    Envoyé par LGF Voir le message

    Je serais tout à fait pour exiger les 4 plongées MN avant de délivrer le N1, et même de demander une plongée au moins qui se rapproche de la profondeur autorisée avant de délivrer les niveaux, mais c'est un autre débat.
    Toi tu veux fâcher le comité Île de France de la 2F. Vu les circonstances, je plussois...

    Commentaire


    • #3
      Envoyé par stef75 Voir le message

      Toi tu veux fâcher le comité Île de France de la 2F. Vu les circonstances, je plussois...
      Je ne m'étendrais pas car rubrique "accidents" et pas "polémique" mais demander 4 sorties MN pour valider un N1 c'est à coup sûr diviser par 2 le nombre de licenciés.
      -vous savez que 70% des prétendants au N1 ne sont la que pour pouvoir plonger aux maldives 3 mois plus tard et ne reviendront pas ensuite en structure
      -soit tu leur fais faire 4 baptemes et ils ne mettront pas les pieds ds un club, soit tu fais 4 vraies plongées de validations et je ne vois pas la différence avec ce qui se fait actuellement
      -quand tu plonges avec un vrai débutant peut etre faut il seulement s'en occuper de manière exclusive : ma femme vient d'avoir son n1 piscine, elle adore l'eau mais n'est pas du tout a l'aise sur sa stab. Et bien je laisse évidemment l'instructeur agir, c'est le patron mais je ne suis jamais a plus de 2m d'elle et je check en permanence : je plonge pour elle quand elle est là.

      Commentaire


      • #4
        "Si on est obligé de former au minimum syndical plus personne va vouloir se faire former chez nous" est un bien pauvre argument pour ne pas former correctement, non ?

        Envoyé par cassenoisettes Voir le message

        Je ne m'étendrais pas car rubrique "accidents" et pas "polémique" mais demander 4 sorties MN pour valider un N1 c'est à coup sûr diviser par 2 le nombre de licenciés.
        -vous savez que 70% des prétendants au N1 ne sont la que pour pouvoir plonger aux maldives 3 mois plus tard et ne reviendront pas ensuite en structure
        -soit tu leur fais faire 4 baptemes et ils ne mettront pas les pieds ds un club, soit tu fais 4 vraies plongées de validations et je ne vois pas la différence avec ce qui se fait actuellement
        -quand tu plonges avec un vrai débutant peut etre faut il seulement s'en occuper de manière exclusive : ma femme vient d'avoir son n1 piscine, elle adore l'eau mais n'est pas du tout a l'aise sur sa stab. Et bien je laisse évidemment l'instructeur agir, c'est le patron mais je ne suis jamais a plus de 2m d'elle et je check en permanence : je plonge pour elle quand elle est là.

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par cassenoisettes Voir le message
          quand tu plonges avec un vrai débutant peut etre faut il seulement s'en occuper de manière exclusive : ma femme vient d'avoir son n1 piscine, elle adore l'eau mais n'est pas du tout a l'aise sur sa stab. Et bien je laisse évidemment l'instructeur agir, c'est le patron mais je ne suis jamais a plus de 2m d'elle et je check en permanence : je plonge pour elle quand elle est là.
          Dans ce cas la question se poser de : "A t'elle vraiment son N1 ???".
          Un/Une N1 sait gérer son matériel tout seul : stab, détendeur, masque, ..
          On demande pas à ce que le N1 soit le roi/renne de la stab et maitrise sa flottabilité au petits oignons... mais elle/il sait monter, descendre et se stabiliser sans aucune assistance extérieur et sans avoir a le/la surveiller comme le lait sur le feu. Sinon ça s'appel un baptême.

          Commentaire

          • Pub

          • #6
            Envoyé par cassenoisettes Voir le message
            je ne suis jamais a plus de 2m d'elle et je check en permanence : je plonge pour elle quand elle est là.
            Tu m'étonnes qu'elle soit stressée !! Tu la laisses respirer un peu ?
            Au moins tu mérites bien ton pseudo.

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par cassenoisettes Voir le message

              Je ne m'étendrais pas car rubrique "accidents" et pas "polémique" mais demander 4 sorties MN pour valider un N1 c'est à coup sûr diviser par 2 le nombre de licenciés.
              -vous savez que 70% des prétendants au N1 ne sont la que pour pouvoir plonger aux maldives 3 mois plus tard et ne reviendront pas ensuite en structure
              -soit tu leur fais faire 4 baptemes et ils ne mettront pas les pieds ds un club, soit tu fais 4 vraies plongées de validations et je ne vois pas la différence avec ce qui se fait actuellement
              -quand tu plonges avec un vrai débutant peut etre faut il seulement s'en occuper de manière exclusive : ma femme vient d'avoir son n1 piscine, elle adore l'eau mais n'est pas du tout a l'aise sur sa stab. Et bien je laisse évidemment l'instructeur agir, c'est le patron mais je ne suis jamais a plus de 2m d'elle et je check en permanence : je plonge pour elle quand elle est là.
              C'est plus une activité club dans ce cas. Chez nous les nouveaux N1 viennent faire leurs premières bulles en sorties avec nous (au moins 4 plongées pas 4 sorties). Ils s'inscrivent dans notre club pour ça. C'est dans le contrat "moral" qu'on passe avec eux. Il y a des exceptions mais on n'est pas l'UCPA...

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par cassenoisettes Voir le message
                soit tu leur fais faire 4 baptemes et ils ne mettront pas les pieds ds un club, soit tu fais 4 vraies plongées de validations et je ne vois pas la différence avec ce qui se fait actuellement
                Je ne sais pas si nous parlons bien de la même chose: si tu fais 4 plongées de "validation", ce sont bien les 4 plongées en MN dont je parle.
                mais il est possible de valider des N1 après leurs séances piscine et sans avoir trempé aucune palme en milieu naturel, et ça c'est une peu court à mon avis.

                Commentaire


                • #9
                  Moi je veux bien qu'on se dise, pour un n1 qui fait ses premières bulles on l'encadre en 1 pour 1 et le surveille comme un baptême

                  Mais en sca ça veut dire que ça coûte cher, et la le plongeur va vite arriver a dire "non mais il reconnaît pas mon n1 juste pour me faire payer plus cher, c'est un scandale, je suis n1, j'ai le droit de plonger avec 3 autres n1 etc..."
                  ​​​

                  Commentaire


                  • #10
                    Quand tu es DP, tu t'adaptes au(x) client(s).
                    un n1 qui débarque dans carnet de plongée, tu le prends en 1+2. Et si milieu favorable avec d'autres n1 capés, tu augmentés le quota, mais tu le/la gardes a proximité immédiate.
                    Et que soit le premier MN ou les plongées de validation pré N1, ça change rien. Le contexte est le même.

                    Après, si les gus certifient des quiches..... C'est souvent parceque ce sont eux même des quiches.
                    (\ /)
                    ( . .)
                    c('')('')

                    Commentaire

                    • Pub

                    • #11
                      5 plongées en MN mini serait encore plus judicieux
                      Backmount is so DEAD

                      Commentaire


                      • #12
                        C'est pour cela que j'avais fait une proposition à l'époque du nouveaux codes du sport de créer un brevet piscine pour ceux qui ne pouvait pas faire des validations en MN.
                        Car c'est un vrais problème pour les pro même à l'étranger de ce retrouver avec des personnes qui n'était jamais en milieu ouvert.
                        Comme quoi les SDI/TDI , Padi ,SSI, eux valident en milieux ouverts, suffit de le vouloir, mais bon ont est pas français pour rien.( Suis fier d'être français)
                        Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une. Titre du livre de Raphaëlle Giordano.

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par brochet Voir le message
                          est pour cela que j'avais fait une proposition à l'époque du nouveaux codes du sport de créer un brevet piscine
                          D'ailleurs ils t'ont écouté mais pour l'apnée , il existe un brevet apnéiste indoor à la CMAS et à la FFESSM.

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par brochet Voir le message
                            C'est pour cela que j'avais fait une proposition à l'époque du nouveaux codes du sport de créer un brevet piscine pour ceux qui ne pouvait pas faire des validations en MN.
                            ça c'est une bonne idée...
                            J'habite dans le coin de France le plus éloigné de la mer, de toutes les mers et océans... pour le N1, c'est une journée dans une gravière (2 plongées MN) et 1 weekend vers Marseille (3 plongée MN dont une depuis un bateau). j'ai déjà vu dans gens parfaitement à l'aise en piscine être perturbés en MN même en gravière...

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par stef75 Voir le message

                              ...Chez nous les nouveaux N1 viennent faire leurs premières bulles en sorties avec nous (au moins 4 plongées pas 4 sorties). Ils s'inscrivent dans notre club pour ça. C'est dans le contrat "moral" qu'on passe avec eux. ...
                              Je suis tout à fait d'accord sur le "contrat moral" des Clubs. Il faut non seulement former mais aussi (et surtout ?) organiser des sorties Club - accessibles techniquement et financièrement - pour que les (notamment nouveaux) adhérents puissent exercer leurs prérogatives.
                              Avec la convivialité hors plongée de notre activité (pas seulement l'apéro ;o) c'est le meilleur moyen pour qu'ils reviennent l'année d'après.

                              S'ils réalisent ce que le MFT demande, pourquoi ne pas les valider en piscine puisque la réglementation le permet ? Est-ce qu'ils seront "mauvais" N1 ? De dangereux N1 ?

                              Bien sûr, passer un an à former un N1 en piscine, en tant que Moniteur ou Monitrice, faut être inventif... Mais si on se débrouille bien il n'y a pas de raison qu'ils soient mauvais.
                              L'accès à la profondeur ? pourquoi pas intégrer une plongée en fosse en fin de formation ? Même si bien sûr, ça n'est pas la mer...
                              Ainsi, ils ont un bagage technique et de sécurité suffisant pour leur premier saut droit en le milieu naturel (bien encadré bien entendu).

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X