Annonce

Réduire
Aucune annonce.

bpjeps nouvelles moutures

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    radio Fédé ment

    Devant tant d’effronterie et de duplicité, je vole la parole à Berny.
    J’espère qu’il me pardonnera.

    Radio Fédé ment !


    Les acteurs de la plongée réunis en Copil en septembre 2015 n’ont pas validé ce projet de filière professionnelle, pour la simple raison qu’il n’y a pas de vote dans un Copil.
    Il n’y a que des expressions.
    La FNEAPL et la CGT se sont prononcées contre ce projet de filière, dont le premier niveau est un BP non autonome, comme le précédent.
    Sans autonomie, un BP ne peut être DP.
    Pour le faire travailler, il faut que la structure engage un autre moniteur BEES 1 ou DE.
    Pour les petites entreprises, commercialement, cette contrainte n’est pas supportable.
    Un BP non autonome n’est pas employable.
    Le projet n’a pas été validé par le Copil, mais imposé par le Ministère qui a nommé un Groupe Technique à la dévotion de la FFESSM pour développer le projet de la FFESSM !!! L’ANMP en a fait partie.

    Sous la férule « éclairée » de la FFESSM, le Groupe de Travail (GT) a mis 7 mois pour faire un copier-coller du BP précédent, en changeant la profondeur, et en inventant un BP sans scaphandre, autonome.
    Il est vrai qu’il lui a fallu, en plus, mobiliser ses neurones pour couper en deux le DEJeps actuel et revenir à un DE qui ressemble comme deux gouttes d’eau au BEES1, tout ce qui était en trop devenant le CC.
    7 mois ... pas moins ..un record fédéral !!!!.

    En mai dernier les membres du Copil n’ont pas validé le projet du GT, pour la même raison que précédemment puisqu’il n’y a pas eu vote.
    En revanche, la FNEAPL, la CGT et la CPNEF (CCNS-Branche Sport) se sont fermement opposées aux textes proposés par le Groupe Technique.
    Ce projet n’a donc pas été validé par la majorité des membres du Copil.
    Il a été imposé par le Ministère.

    Le projet de filière professionnelle plongée est passé en CPC, où contrairement au Copil, il y a eu vote. Concernant le BP, le jugement est sans conteste : 19 voix pour (les fonctionnaires du Ministère associés aux obligés de la FFESSM), 13 voix contre (toutes les organisations syndicales de salariés, et une partie des employeurs) et 3 abstentions.
    Ce texte est donc passé contre l’avis des professionnels.

    Belle victoire de la FFESSM et de l’ANMP, qui mérite une déclaration triomphale dans la Pravda fédérale !!!


    Au passage, il faut rappeler la petite phrase présente dans le compte rendu du Ministère du dernier Copil du 11 mai, concernant le nouveau BP :

    « S’il est également titulaire d’un brevet mentionné à l’annexe III-15 b du code du sport, attribuant des prérogatives d’enseignement ou d’encadrement bénévoles, pour une profondeur supérieure à celle du brevet professionnel, la possession ce dernier ne l’autorise pas à étendre son domaine d’intervention. »

    Ceci est l’aboutissement d’une revendication portée par la CGT.
    Cela implique qu’un BP, ayant un MF1, ne pourra pas prétendre encadrer professionnellement, en entreprise commerciale, selon ses prérogatives de E3 décrites dans le CDS, c'est-à-dire comme un BEES 1 ou un DE.
    Cette petite phrase anéantit la manœuvre tordue montée par la FFESSM, consistant à faire passer le BP à ses MF1, pour alimenter en E3 ses SCA pendant la saison.
    C’était une concurrence déloyale éhontée pour tous les collègues moniteurs salariés, BEES et DE.
    Raté !!!!

    Belle victoire de la CGT, qui aurait mérité une déclaration dans la Pravda fédérale !!!

    Commentaire


    • #17
      Tout ce temps et toute cette énergie dépensée pour en arriver là: le retour aux prérogatives d'un BEES 1°... Quel gâchis (et je ne parle même pas d'argent.)
      Tout ça sur fond de "c'est moa qui l'ai fait"...



      Philippe.

      Commentaire


      • #18
        Amusant le BPJEPS sans scaphandre ! A quoi pourra t'il bien servir ? A valider les Niveaux fédéraux sous l'autorité d'un DE/BE lui même habilité à "enseigner la plongée subaquatique sous toutes ses formes "mais n'ayant pas nécessairement de réelles compétences en apnée

        Commentaire


        • #19
          de ce que je comprends sur cette synthèse, le bp sans scaph sera autonome dans sa specialité, surement que pour le cas de l'apnée, le bp sans scaph aurra les prerogatives du MEF1 apnée qui est autonome dans sa peda et en dp jusqu'à 25m
          http://www.coindespros-ffessm.com/wp-content/uploads/2016/legislation/BPplongee-2016-V1.pdf


          aprés il me semble que tous les bp ainsi quue les de on est des uc transversales uc1 et uc2, pour reprendre le cas de l'apnée, je connais pas mal de types qui sont bees natation ou bp natation et qui on un mef1 apnée voir un MEF2, à mon avis pour ce genre de cas le mef1 validera les uc 3 et 4 et leur bees validera les uc1 et 2, ils aurront trés rapidement leur bp sans scaph

          Commentaire


          • #20
            Envoyé par pparis
            Amusant le BPJEPS sans scaphandre ! A quoi pourra t'il bien servir ?
            Au moins à 2 choses :
            - Randonnée palmée
            - Encadrement de l'apnée

            OK, pour l'instant, c'est plus que marginal, mais peut-etre qu'un jour, ça se développera comme les randos VTT ou Jet-Ski
            (\ /)
            ( . .)
            c('')('')

            Commentaire


            • #21
              exact, ici en gwada il y a déjà des structures qui ont compris l'intérêt commercial de la chose et ne font plus que de la rando sub.
              Exit tout le matériel coûteux (compresseurs et scaphandres), 1 moniteur pour 8...les marges ne sont pas les mêmes !

              Par ailleurs, je ne suis absolument pas d'accord avec tous ceux qui prétendent que le BP scaph sera inemployable.
              Certes pour une petite structure qui n'embauche qu'un seul salarié, le profil du diplôme n'est pas adapté. Mais un grand nombres de structures ont besoin pendant la saison de plusieurs moniteurs. Dans ce cas précis, les SCA pourront n'embaucher que le minimum de BE ou DE et compléter l'équipe avec des BP, qui coûtent nettement moins cher, placés sous la responsabilité d'un directeur de plongée qualifié.

              C'est la raison pour laquelle je peux entendre la position des organisation syndicales de salariés (qui en France, sont contre tout, il faut bien l'admettre...) mais très franchement j'ai du mal à croire que les employeurs n'y voient pas une aubaine avec la possibilité de recruter à moindre coût.

              Les BAPAAT existent depuis belle lurette dans d'autres activités sportives (je précise que parmi ces activités, la plupart sont des activités à environnement spécifique comme la plongée !). Ces BAPPAT ne peuvent exercer que sous la responsabilité d'un BEES1 (à l'époque), ça n'a jamais ému personne, et je peux vous assurer que les employeurs y trouvent largement leur compte.

              Donc à un moment faut arrêter de braire et admettre qu'il y a du bon dans cette réforme.

              - Le BP n'était pas adapté avec des prérogatives d'enseignement à 6m, il passe à 20m.
              - Le DE n'était pas adapté, trop cher trop long avec des prérogatives supérieures à ce qui est nécessaire, c'est corrigé.

              Il faut être malhonnête et tordu pour affirmer qu'il n'y a pas eu d'avancées...

              Commentaire


              • #22
                Envoyé par Xabi
                Au moins à 2 choses :
                - Randonnée palmée
                - Encadrement de l'apnée

                OK, pour l'instant, c'est plus que marginal, mais peut-etre qu'un jour, ça se développera comme les randos VTT ou Jet-Ski
                OUI au moins ca.
                C'est nouveau (par rapport à il y a 10 ans) et ca évitera
                d'étre DE Plongée juste pour enseigner l'apnée ou faire de la rando.
                Activités qui se développent gentiment.
                Gérard

                Peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse.

                Commentaire


                • #23
                  Envoyé par nanobulle
                  ...
                  Cela implique qu’un BP, ayant un MF1, ne pourra pas prétendre encadrer professionnellement, en entreprise commerciale, selon ses prérogatives de E3 décrites dans le CDS, c'est-à-dire comme un BEES 1 ou un DE.
                  Cette petite phrase anéantit la manœuvre tordue montée par la FFESSM, consistant à faire passer le BP à ses MF1, pour alimenter en E3 ses SCA pendant la saison.
                  C’était une concurrence déloyale éhontée pour tous les collègues moniteurs salariés, BEES et DE.
                  Raté !!!!
                  Rien de nouveau.
                  Avant, toute la hiérarchie MF passait un BEES1 pour bosser et être rémunéré. ex enseignement N3 à 50m par un MF2-BEES1. C'est normal ?
                  Là c'est clairement non avec un BP.
                  Mais rien d'écrit pour le "nouveau" DE qui repasse en mode E3 et on est revenu comme avant.
                  Gérard

                  Peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse.

                  Commentaire


                  • #24
                    Envoyé par julient4
                    Par ailleurs, je ne suis absolument pas d'accord avec tous ceux qui prétendent que le BP scaph sera inemployable.
                    Certes pour une petite structure qui n'embauche qu'un seul salarié, le profil du diplôme n'est pas adapté. Mais un grand nombres de structures ont besoin pendant la saison de plusieurs moniteurs. Dans ce cas précis, les SCA pourront n'embaucher que le minimum de BE ou DE et compléter l'équipe avec des BP, qui coûtent nettement moins cher, placés sous la responsabilité d'un directeur de plongée qualifié.
                    Hello Julien,

                    ce que tu dis là est en partie faux !

                    La preuve nous l'avons eu à la réunion du CREPS l'année dernière, où étaient réunis les chefs d'entreprise du secteur, avant la mise en place du DEJEPS qui se fait actuellement.

                    A la base, le CREPS pensait faire un BP. Nous avons dit que c'était une mauvaise idée, et pour le prouver, nous avons demandé devant tout le monde, quel chef d'entreprise serait prêt à embaucher un BPJEPS si le CREPS mettait la formation en place...

                    Réponse des intéressés : PERSONNE ! à l'exception de Vinz qui avait eu l'honnêteté d'assumer le fait d'embaucher un BP/MF1 en le faisant bosser en tant que E3 (ce qu'il ne pourra plus faire désormais).

                    Comme tu l'as dit justement, les seules perspectives d'embauche pour des BP, ce sera dans des grosses structures, où il y a déjà beaucoup de BEES1 ou DEJEPS, et où les BP viendront juste renforcer l'équipe pour faire baptêmes et formation de débutants...
                    Des grosses structures comme celles dont nous parlons, il n'y en a pas tant que ça...

                    a bientôt mon vieux !

                    Commentaire


                    • #25
                      Envoyé par nanobulle
                      Au passage, il faut rappeler la petite phrase présente dans le compte rendu du Ministère du dernier Copil du 11 mai, concernant le nouveau BP :

                      « S’il est également titulaire d’un brevet mentionné à l’annexe III-15 b du code du sport, attribuant des prérogatives d’enseignement ou d’encadrement bénévoles, pour une profondeur supérieure à celle du brevet professionnel, la possession ce dernier ne l’autorise pas à étendre son domaine d’intervention. »

                      Ceci est l’aboutissement d’une revendication portée par la CGT.
                      Cela implique qu’un BP, ayant un MF1, ne pourra pas prétendre encadrer professionnellement, en entreprise commerciale, selon ses prérogatives de E3 décrites dans le CDS, c'est-à-dire comme un BEES 1 ou un DE.
                      Cette petite phrase anéantit la manœuvre tordue montée par la FFESSM, consistant à faire passer le BP à ses MF1, pour alimenter en E3 ses SCA pendant la saison.
                      C’était une concurrence déloyale éhontée pour tous les collègues moniteurs salariés, BEES et DE.
                      Raté !!!!
                      Merci de souligner ce point très important !

                      Commentaire


                      • #26
                        Que vient diantre faire la FFESSM dans le champ professionnel?
                        En faisant cela, elle abandonne totalement les intérêts du domaine associatif. Quid de la défense des petits clubs, des clubs de l'intérieur, sans parler des licenciés?
                        Pour rappel, le quai de Rive-neuve se félicite de la stabilisation de la baisse des effectifs.......il n'est plus question d'avancer, mais de défendre le territoire.
                        berny

                        Commentaire


                        • #27
                          Envoyé par berny
                          Que vient diantre faire la FFESSM dans le champ professionnel?
                          It's a dirty job but somebody has to do it.

                          EDIT : la nature a horreur du vide
                          Sexa j'exagère Club

                          Commentaire


                          • #28
                            Envoyé par berny
                            Que vient diantre faire la FFESSM dans le champ professionnel?
                            En faisant cela, elle abandonne totalement les intérêts du domaine associatif. Quid de la défense des petits clubs, des clubs de l'intérieur, sans parler des licenciés?
                            Pour rappel, le quai de Rive-neuve se félicite de la stabilisation de la baisse des effectifs.......il n'est plus question d'avancer, mais de défendre le territoire.
                            Le mélange des genres d'une fédération délégataire, associations et pro. Ça montre les limites
                            La stabilisation de la baisse des effectifs c'est comme le chômage... lol..

                            Il serait peut-être temps d'ouvrir le marché aux professionnels étrangers
                            La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne; la pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi; si la pratique et la théorie sont réunies rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. Albert EINSTEIN

                            Commentaire


                            • #29
                              Envoyé par FiSTONUS
                              Hello Julien,

                              ce que tu dis là est en partie faux !

                              La preuve nous l'avons eu à la réunion du CREPS l'année dernière, où étaient réunis les chefs d'entreprise du secteur, avant la mise en place du DEJEPS qui se fait actuellement.

                              A la base, le CREPS pensait faire un BP. Nous avons dit que c'était une mauvaise idée, et pour le prouver, nous avons demandé devant tout le monde, quel chef d'entreprise serait prêt à embaucher un BPJEPS si le CREPS mettait la formation en place...

                              Réponse des intéressés : PERSONNE ! à l'exception de Vinz qui avait eu l'honnêteté d'assumer le fait d'embaucher un BP/MF1 en le faisant bosser en tant que E3 (ce qu'il ne pourra plus faire désormais).

                              Comme tu l'as dit justement, les seules perspectives d'embauche pour des BP, ce sera dans des grosses structures, où il y a déjà beaucoup de BEES1 ou DEJEPS, et où les BP viendront juste renforcer l'équipe pour faire baptêmes et formation de débutants...
                              Des grosses structures comme celles dont nous parlons, il n'y en a pas tant que ça...

                              a bientôt mon vieux !
                              Je me souviens très bien de cette réunion, je maintiens toujours aujourd'hui qu'un BP enseignant à 6m et un DE enseignant à 60m avec rien entre les 2 est un non-sens.
                              Les 2 diplômes ont évolués mon avis sur la chose aussi, autant pour le BP que pour le DE.

                              Refais la même réunion avec les mêmes protagonistes et le projet de réforme d'aujourd'hui, tu verras que l'avis des employeurs, et plus précisément celui de ceux qui savent compter, va évoluer dans le même sens que le mien

                              HS : sinon FISTONUS c'est qui ? Max ?

                              Commentaire


                              • #30
                                Et si ce changement avait tout bêtement pour objet l'intégration directe des BEES1 vers le DE en s'affranchissant de cette imbuvable UC4 !
                                Autre chose : Sachant que la plupart des BE/DE ont des salaires proches du SMIC , à combien peut on estimer le salaire d'un BP et donc le gain pour un employeur potentiel ?

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X