Annonce

Réduire
Aucune annonce.

bpjeps nouvelles moutures

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #46
    Envoyé par berny
    La CGT et la CFDT sont légitimes à discuter de l'évolution de la filière professionnelle, pas la FFESSM ou la FSGT.
    C'est quoi l'évolution de la filière pro ?
    Recréer la poudre et l'eau chaude pour se distinguer de la filière dite "bénévole" en nous faisant croire que vous les pros avez des besoins spécifiques et différents pour former vos clients ?
    Non merci, avec l'arrivée des BP/DE/DES cela a bien foutu le bordel dans une filière qui était déjà moribonde mais si de plus chacun fait ce qu'il veut dans son coin sans concertation aucune on sera, au moins, sûr de couler. Ceci dit je pense sincèrement qu'aujourd'hui la solution est peut-être là pour espérer enfin pouvoir faire cause commune.
    Avec tes copains de la FFESSM mets toi déjà d'accord pour créer un vrai cursus Français de plongée et essayez tous ensemble, pour une fois, de ramer dans le même sens pour un vrai développement de la plongée.
    Avec des organisations qui essayent chacune de leur côté de tirer la couverture et un état totalement incompétent sur le sujet, la partie n'est pas gagnée.
    Depuis l'arrivée du code du sport 2012 , j'ai décidé de me lancer dans une activité non réglementée... la trottinette !

    Commentaire


    • #47
      Finalement les diplômes d'état c'est super pour les jeunes étudiants qui n'ont pas envie de bosser à carrefour pendant les vacances et pour les seniors fraichement licenciés en attente de retraite. Maintenant en faire un projet de situation pérenne c'est plus compliqué et pas qu'en France. Si certains tirent leur épingle du jeu en revanche pour beaucoup c'est une profession de foi et de modestie ...

      Commentaire


      • #48
        Envoyé par berny
        La CGT et la CFDT sont légitimes à discuter de l'évolution de la filière professionnelle.

        Si ils sont aussi représentatifs que dans le restant du monde professionnel on n'est pas rendu.
        l'Humanité comporte deux sortes de personnes, les Marseillais et ceux qui rêvent de l'être.
        RSE Delenda est

        Commentaire


        • #49
          C'est peut-être dommage car à ce train la les acquis sociaux toutes professions confondues n'ont pas fini de s'effilocher...
          Mais là c'est un autre débat ( désolé pour cette parenthèse HS ).

          Commentaire


          • #50
            Envoyé par bardass
            Tu crois que le mélange des genres est une spécificité de la ffessm ?

            Parce que ce mélange existe aussi avec la fsgt ...
            Surement... Mais pas dans les mêmes proportions et je ne pense pas que la FSGT soit interresse pour encourager ce type de schéma...
            La FSGT n'a même pas la volonté de gerer les filières PRO (SCA) comme l'association FFESSM le fait ...
            www.tokyoeuropeandivers.com

            Commentaire


            • #51
              quand il y a un flou

              Envoyé par julient4
              Tout ça c'est dans la théorie mais dans la pratique un salaire de bees1 saisonnier se négocie plus près des 1500€ net voire plus, il suffit de regarder les offres d'emploi ici même pour s'en convaincre. A côté de cela un BP, en tout cas ceux que je connais sont bien rémunérés selon les chiffres que tu annonces.
              La différence est donc bien supérieure aux 100€ annoncés. Et puisque le black n'existe pas et n'a jamais existé, il serait bien de comparer, non pas les salaires nets mais bien le salaire brut employeur qui, dans ces conditions revient très largement à l'avantage du BP.
              Les charges patronales sont environ de 42% du salaire brut.
              Pour ce qui nous intéresse, la différence de salaire brut CCNS, entre BEES et BP, est peanuts au regard des frais d’une entreprise, .... et 42% de peanuts, c’est encore peanuts.
              A mon sens, ce n’est pas l’argument qui persuadera les patrons d’engager des BP.

              Quant au salaire des moniteurs, il faut relativiser les offres sur le forum.
              Une lecture attentive te montrera que les rémunérations proposées par la plupart des structures, sont calculées sur la base du salaire mensuel minimum brut CCNS (environ1700 euros). Il en est ainsi, par exemple de tous les centres UCPA.

              On peut lire également des propositions imprécises, avec un chiffre à côté de la rémunération (1500, 1800, ...), dont on ne sait s’il correspond à un salaire net ou brut.
              On lit également « selon expérience », expression consacrée qui laisse la porte ouverte à tous les espoirs, mais aussi à toutes les déconvenues.

              Sur le sujet de la rémunération, les annonces devraient être très précises.
              Il faut croire Marine Aubry, lorsqu’elle évoque une phase de sa grand-mère « quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup ».

              Commentaire


              • #52
                Envoyé par foxdiver

                Si ils sont aussi représentatifs que dans le restant du monde professionnel on n'est pas rendu.
                Les OS déclarées représentatives le sont parce que les salariés des branches concernées ont voté pour elles. Les OS représentatives dans la branche sport le sont donc parce que les salariés de la branche ont voté pour elles. Le terme de représentativité n'est, par conséquent, pas galvaudé.
                Dans le fonctionnement normal du dialogue social dans une branche (Y compris dans la branche sport, eh oui!), seuls les partenaires sociaux représentatifs ont voix au chapitre. Un dysfonctionnement majeur et grave affecte la branche sport depuis trop longtemps: Les OS représentatives font leur travail, mais sont systématiquement court-circuitées par des parasites qui n'ont pas de légitimité dans le dialogue social (Les syndicats non-représentatifs et/ou devenus non-représentatifs, les organismes associatifs qui ne sont pas des partenaire sociaux).
                Quand on parle de représentativité, on parle de quelque chose de précis avec des conséquences très concrètes dans le fonctionnement des institutions officielles. Ejecter les parasites du champ professionnel dans la branche sport lui permettrait de fonctionner enfin correctement.
                berny

                Commentaire


                • #53
                  Envoyé par pparis
                  Maintenant en faire un projet de situation pérenne c'est plus compliqué et pas qu'en France. Si certains tirent leur épingle du jeu en revanche pour beaucoup c'est une profession de foi et de modestie ...
                  C'etait deja le cas, il y a quelques dizaines d'années
                  J'ai toujours eu un mal de chien à trouver du boulot payé réglo, souvent il etait payé au black ou du moins une grosse partie.

                  A+

                  Commentaire


                  • #54
                    Envoyé par nobubble
                    C'est quoi l'évolution de la filière pro ?
                    Recréer la poudre et l'eau chaude pour se distinguer de la filière dite "bénévole" en nous faisant croire que vous les pros avez des besoins spécifiques et différents pour former vos clients ?
                    Non merci, avec l'arrivée des BP/DE/DES cela a bien foutu le bordel dans une filière qui était déjà moribonde mais si de plus chacun fait ce qu'il veut dans son coin sans concertation aucune on sera, au moins, sûr de couler. Ceci dit je pense sincèrement qu'aujourd'hui la solution est peut-être là pour espérer enfin pouvoir faire cause commune.
                    Avec tes copains de la FFESSM mets toi déjà d'accord pour créer un vrai cursus Français de plongée et essayez tous ensemble, pour une fois, de ramer dans le même sens pour un vrai développement de la plongée.
                    Avec des organisations qui essayent chacune de leur côté de tirer la couverture et un état totalement incompétent sur le sujet, la partie n'est pas gagnée.
                    La FFESSM peut définir tous les cursus Français de plongée qu'elle veut, ce n'est pas un problème, et ce n'est pas l'objet d'un syndicat professionnel (Même si une OP peut faire valider son propre cursus au travers d'une structure spécifique en son sein). L'objet d'un syndicat professionnel est de défendre les intérêts d'une catégorie (Les Salariés pour les OS; Les employeurs pour les OP).
                    Le Quai de Rive-Neuve se mêle donc de ce qui ne le regarde pas en intervenant dans l'évolution de la filière professionnelle, et il a bien des leçons à prendre du coté de la FSGT qui ne pratique pas ce genre d’interventionnisme déplacé.
                    Tant que ce préalable ne sera pas respecté, la filière ne fonctionnera pas, y compris et surtout pour les OWSI PADI comme toi.
                    berny

                    Commentaire


                    • #55
                      Envoyé par berny
                      et il a bien des leçons à prendre du coté de la FSGT qui ne pratique pas ce genre d’interventionnisme déplacé.
                      pourquoi la FSGT, à la base émanation d'un syndicat, devrait-elle intervenir en tant que, alors qu'elle peut disposer d'autres moyens d'intervention ?
                      de plus, il s'agit d'une fédération multi-sports, dont il n'est possible d'extraire le nombre de plongeurs "seulement"
                      Sexa j'exagère Club

                      Commentaire


                      • #56
                        Envoyé par DuboisP
                        pourquoi la FSGT, à la base émanation d'un syndicat, devrait-elle intervenir en tant que, alors qu'elle peut disposer d'autres moyens d'intervention ?
                        de plus, il s'agit d'une fédération multi-sports, dont il n'est possible d'extraire le nombre de plongeurs "seulement"
                        La FSGT n'est pas l'émanation d'un syndicat; Elle est issue du mouvement ouvrier, c'est différent. En tant que fédération sportive, elle ne dispose pas de moyens différents de ceux des autres fédérations sportives.
                        C'est une fédération multi-sport, tu as raison, mais il ne faut pas oublier le caractère omnisport de la FFESSM qui n'est pas uniquement vouée à la plongée technique.
                        Rien ne s'opposerait à ce que la FSGT soit délégataire pour la plongée; Elle l'a d'ailleurs refusé, approchée par le ministère, il y a quelques années.
                        berny

                        Commentaire


                        • #57
                          Envoyé par berny
                          La FFESSM peut définir tous les cursus Français de plongée qu'elle veut, ce n'est pas un problème, et ce n'est pas l'objet d'un syndicat professionnel (Même si une OP peut faire valider son propre cursus au travers d'une structure spécifique en son sein). L'objet d'un syndicat professionnel est de défendre les intérêts d'une catégorie (Les Salariés pour les OS; Les employeurs pour les OP).
                          Le Quai de Rive-Neuve se mêle donc de ce qui ne le regarde pas en intervenant dans l'évolution de la filière professionnelle, et il a bien des leçons à prendre du coté de la FSGT qui ne pratique pas ce genre d’interventionnisme déplacé.
                          Tant que ce préalable ne sera pas respecté, la filière ne fonctionnera pas, y compris et surtout pour les OWSI PADI comme toi.
                          En tant que syndicats pros vous êtes également concernés par l'organisation des cursus de plongée Français au même titre que la FFESSM même si cela ne vous semble pas évident (et ne me parle pas de PADI car on parle bien des cursus Français et uniquement ceux-là). A vous en accord avec la FFESSM d'assurer des cursus cohérents pour l'ensemble des pratiquants. Il faut arrêter de se regarder le nombril. Cette démarche est un échec depuis de longues années et nous a malheureusement conduit dans la situation actuelle.

                          Tu penses ne devoir te soucier que de la filière pro mais les pros dépendent également de la filière bénévole aussi bien comme client que pour la pérennité et le renouvellement de ladite filière. Beaucoup de pros sont issus du monde bénévole, de la même façon que les bénévoles ont besoin des pros. Ceci dit les bénévoles pourraient facilement se passer des pros alors que l'inverse est faux. Il serait peut-être temps de travailler en bonne intelligence pour le bien de tous.

                          Quand au quai rive-neuve il se mêle aussi de la filière pro en tant que représentant de ces SCA et aussi comme fédération délégataire. Là aussi tu penses, sous le couvert du titre de pro, être le seul à pouvoir intervenir pour la filière. Dans ce cas il aurait fallu interdire à la FFESSM la création de SCA et de même pour son rôle délégataire.
                          Si tu interviens sur les contenus de formation que ce soit dans une filière ou une autre la FFESSM est automatiquement concernée que cela te plaise ou non.

                          En tant que pro on devrait te voir intervenir sur ce qui fait la spécificité d'une structure commerciale, sur ce qui la fait vivre et qui fait malheureusement gravement défaut chez beaucoup. Et bizarrement sur ce sujet on ne t'entends pas beaucoup. Pas étonnant que des centres périclites quand on voit la qualité et les compétences de beaucoup de brevets d'état en matière d'accueil client, de gestion d'entreprise, de proposition d'activités aquatique, de gestion des locaux pour l'activité, etc. De ce côté là au lieu de critiquer les organisations outre-atlantique il serait peut-être bon de s'en inspirer avant que ce ne soit ces derniers qui viennent vous damer le pion.

                          Comme le disais pascal44 la situation actuelle a au moins de bon qu'elle va assainir la filière par manque de combattants. Et moins de monde sur la place veut dire plus de place pour ceux qui restent.
                          Depuis l'arrivée du code du sport 2012 , j'ai décidé de me lancer dans une activité non réglementée... la trottinette !

                          Commentaire


                          • #58
                            bon, ben çà, c'est fait.
                            Sexa j'exagère Club

                            Commentaire


                            • #59
                              Envoyé par DuboisP
                              bon, ben çà, c'est fait.
                              Pas tout à fait mais Berny et ses copains de la FFESSM y travaillent ardemment .
                              Depuis l'arrivée du code du sport 2012 , j'ai décidé de me lancer dans une activité non réglementée... la trottinette !

                              Commentaire


                              • #60
                                Envoyé par berny
                                La FSGT n'est pas l'émanation d'un syndicat; Elle est issue du mouvement ouvrier, c'est différent. En tant que fédération sportive, elle ne dispose pas de moyens différents de ceux des autres fédérations sportives.
                                En effet, c'est l'émanation de 2 syndicat :

                                Envoyé par wikipedia
                                En 1934 dans la dynamique du Front populaire et anticipant d'un an la réunification syndicale, la FSGT est créée par la fusion de la FST, proche de la Confédération générale du travail unitaire (CGTU) et de l'USSGT proche de la Confédération générale du travail (CGT)
                                OK Wikipedia n'est pas la plus fiable des sources, mais séparer le "mouvement ouvrier" des syndicats qui étaient derrière me semble un peu facile.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X