Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Équivalence automatique BPJEPS pour les moniteurs fédéraux

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Envoyé par Cap200
    j'aimerais qu'on accueille aussi les professionnels des autres compagnies (PADI, SSI...).
    S'ils ont les UC validés par équivalence oui.
    Sinon, non
    La modestie des plongeurs n’a d’égale que la haute opinion qu’ils ont d’eux-mêmes

    on maitrise ce qu'on fait quand on sait de quoi on est capable

    Commentaire


    • #17
      Envoyé par foxdiver
      Je me pose une question et les pros répondront pour moi:
      Admettons que demain je demande l'équivalence pour le BP qui va me donner des prérogatives d'enseignements comme rémunération et que après demain je me présente devant un employeur potentiel pour un CDD de quelques semaines (disons les choses tout net pour bosser pendant mes vacances d'été).

      Déjà hors de question de bosser au black, mon emploi devra être déclaré avec un salaire que j'estimerai le plus correct par rapport aux responsabilités, à la charge de travail et aux risques.

      Ensuite je vais me retrouver en concurrence avec des DE/BEES1 (ou plutôt ce sont eux qui vont se retrouver en concurrence avec moi), tant en terme d'expérience de l'enseignement que de pratique de l'activité et de niveau de rémunération.

      Que croyez vous qu'un employeur va faire comme choix ? Il va faire un arbitrage entre niveau de rémunération, niveau d'expérience et ressenti personnel, comme tout employeur quelque soit le domaine d'activité.

      Les MFXX qui ne chercheront qu'un emploi complémentaire sans apporter à leur futur employeur une valeur ajoutée resteront sur la touche. Mais ce n'est qu'un avis, vu de l'extérieur. Aux pro d'éclairer ma lanterne.
      Bah ça va être simple toi d'un coté en congés payé donc tu as déjà un revenu genre ne soyons pas fous 1300€

      Tu vas te présenter tu vas négocier, mais sans avoir le soucis des charges d'un pro qui doit en vivre.

      Donc le pro vas de mander 1500€ toi tu va demander 1200€ ce qui te semble pour un job d'été raisonnable ça paye tes vacances, ta loc sans grever ton budget.

      Qui crois tu que le patron va embaucher ?

      Celui a 1500 ou celui a 1200 ?

      on ne préjuge pas ici des compétences, ni des qualité humaines.

      Voila ce qu'il va se passer, on va tirer vers le bas pour toujours plus de profit, ou soyons moins communistes pour pérenniser la survie de l'entreprise.

      Et à la fin de tes vacance toi tu va retrouver ton taf content du plaisir que tu en aura retirer au mépris d'un mec qui va ramer pour joindre les deux bouts.

      A vomir .
      LSFDT APPROVED
      Je crois que je vais arrêter de prendre les cons pour des gens
      Breton génétiquement modifié

      Commentaire


      • #18
        Envoyé par whodive
        S'ils ont les UC validés par équivalence oui.
        Sinon, non
        Je comprends mieux pourquoi il fut une époque des BEES et/ou MF1 et autre qualif françaises, qui voulaient plonger à l'étranger, ne pouvaient faire qu'un baptême...

        Frenchies are the best... isn't it ?

        On est les meilleurs pour les complexités administratives, ça c'est sûr... pour la réalité et le pragmatisme, c'est autre chose.

        Que chacun s'accroche à son manche, on comprend pourquoi il est difficile de réformer dans notre pays,et pourtant, la plongée " n'est pas représentative d'une activité économique majeure"
        La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne; la pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi; si la pratique et la théorie sont réunies rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. Albert EINSTEIN

        Commentaire


        • #19
          ben faut que ce soit équitable pour tous. Les UC sont fait pour ça.
          Suffit de mettre en place des équivalences pour tous.
          La modestie des plongeurs n’a d’égale que la haute opinion qu’ils ont d’eux-mêmes

          on maitrise ce qu'on fait quand on sait de quoi on est capable

          Commentaire


          • #20
            Envoyé par whodive
            ben faut que ce soit équitable pour tous. Les UC sont fait pour ça.
            Suffit de mettre en place des équivalences pour tous.
            Excuse-moi, mais je rigole...

            La France est très représentative dans ses écoles de plongée par rapport aux autres formations existantes... j'avais pas remarqué...

            Ce n'est pas pour autant que je dénigre la qualité des formations.

            Mais, force est de constater ici qu'un certain nombre de futurs plongeurs ont plus de demandes sur des formations étrangères...
            La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne; la pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi; si la pratique et la théorie sont réunies rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. Albert EINSTEIN

            Commentaire


            • #21
              Envoyé par Toudoux
              Tu vas te présenter tu vas négocier, mais sans avoir le soucis des charges d'un pro qui doit en vivre.

              Donc le pro vas de mander 1500€ toi tu va demander 1200€ ce qui te semble pour un job d'été raisonnable ça paye tes vacances, ta loc sans grever ton budget.

              Qui crois tu que le patron va embaucher ?

              Celui a 1500 ou celui a 1200 ?

              on ne préjuge pas ici des compétences, ni des qualité humaines.

              Voila ce qu'il va se passer, on va tirer vers le bas pour toujours plus de profit, ou soyons moins communistes pour pérenniser la survie de l'entreprise.

              Et à la fin de tes vacance toi tu va retrouver ton taf content du plaisir que tu en aura retirer au mépris d'un mec qui va ramer pour joindre les deux bouts.

              A vomir .
              Analyse parfaite de ce qui va arriver grâce à cette intervention abjecte de la FFESSM, qui une fois de plus, intervient pour mettre son nez dans le monde professionnel, qui à priori ne la concerne pas.

              "au mépris d'un mec qui va ramer pour joindre les deux bouts" et qui a déjà payé 10000€ pour passer son DEJEPS ou 7000 pour passer son BPJEPS.

              Scandaleux

              Commentaire


              • #22
                Envoyé par whodive
                S'ils ont les UC validés par équivalence oui.
                Sinon, non
                Bonjour

                Peu importe sous quelle forme. On peut leur casser les pieds avec des UC par équivalence, ça change quoi? En épluchant la formation d'un OWSI depuis ses premières bulles, on trouvera certainement dans ses expériences professionnelles de quoi lui valider ce qu'il faut.
                En revanche, dans un soucis d'égalité des chances, je propose de composer des jurys pros, expurgés des anti-PADI de base qui sévissent encore sous prétexte de deuxième degré fédéral.

                Commentaire


                • #23
                  Envoyé par FiSTONUS
                  Analyse parfaite de ce qui va arriver grâce à cette intervention abjecte de la FFESSM, qui une fois de plus, intervient pour mettre son nez dans le monde professionnel, qui à priori ne la concerne pas.

                  "au mépris d'un mec qui va ramer pour joindre les deux bouts" et qui a déjà payé 10000€ pour passer son DEJEPS ou 7000 pour passer son BPJEPS.

                  Scandaleux
                  Bonjour,

                  A priori, on peut estimer que ceux qui vont se présenter aux portes des employeurs, sont les mêmes que ceux qui filaient des "gros coups de main" l'été dans le "club" tellement convivial de Dédé Maching.
                  Surtout, ne rien payer. Ceux-là savent déjà que leur "disponibilité" fermait la porte à une éventuelle embauche. ("Mais tu sais, Dédé m'a bien dit que de toute façon, avec les charges et tout ça, la France, le gouvernement... Il ne peut pas embaucher").
                  Ce qui peut être rigolo, c'est de voir les même se présenter devant Dédé avec leur Certificat professionnel et... Demander de l'argent pour le "coup de main".
                  Il va payer, Dédé?

                  Commentaire


                  • #24
                    Je ne suis pas du tout dans le monde de la plongée pro, mais il y a un élément que vous avez oublié : légalement, on n'a pas le droit de travailler contre rémunération pendant ses congés payés... Donc, exit le MF1 ou 2 qui met du beurre dans les épinards l'été pendant ses vacances, en tout cas de façon légale. Si c'est pour le faire au black, je pense que ça ne changera rien à ce qui ce faisait déjà...

                    Commentaire


                    • #25
                      Envoyé par mkp
                      Je ne suis pas du tout dans le monde de la plongée pro, mais il y a un élément que vous avez oublié : légalement, on n'a pas le droit de travailler contre rémunération pendant ses congés payés...
                      MDR

                      Tu as raison, et je ne me moque pas du tout, mais ce qui me fait rire c'est ton "légalement..."

                      comme si les chefs des SCA qui travaillent déjà avec des mecs au black en avaient quelque chose à faire de ce qui est légal ou pas...

                      Commentaire


                      • #26
                        Envoyé par nanobulle
                        J’espère que vous avez tous compris qu’à très court terme cette équivalence signe la mort professionnelle des BEES et des DE.

                        Dans le cadre associatif, les MF1 peuvent enseigner jusqu’à 40 m et sont autonomes.
                        Les BPJeps ne peuvent enseigner que jusqu’à 20 m. Ils ne sont pas autonomes.

                        Qu’en est-il des êtres hybrides MF1/BP ?

                        Sous la pression de la CGT, les prérogatives des MF1/BPJeps sont limitées à celles des textes définissant leur diplôme (20 m, pas autonomes).

                        Mais dans la réalité, comment cela va-t-il se passer ?
                        La dérive naturelle va faire que les MF1/BPJeps vont intervenir professionnellement avec leurs prérogatives de MF1, remplaçant ainsi en saison les nouveaux DE et les BEES 1.
                        Bien entendu c’est illégal.
                        On pourra toujours verbaliser les quelques MF1/BPJeps que l’on attrapera car ils enseignent hors des limites réglementaires. S’il y en a 10, ce seront 10 contrevenants, s’il y en a 20 ce seront 20 contrevenants … mais s’il y a en 100, alors ce sera un fait de société et cette situation sera admise.

                        La conséquence immédiate pour les moniteurs professionnels de plongée, qui sont des saisonniers avec des contrats de 7 mois au maximum et plus généralement de 2 à 4 mois, est qu’ils vont être remplacés en juillet et août par des MF1/BP en vacances.
                        Ces personnels interviendront uniquement pendant les mois les plus chargés en clientèle, ce qui était une demande récurrente des employeurs en particulier ceux liés à la FFESSM (SCA).

                        A très court terme, les BEES, DE de plongée vont disparaitre au profit d’une population d’encadrants « kleenex » (je te prends, je t’utilise, je te jette).

                        Je n’imagine même pas la manière dont ils vont être rémunérés, et logés.

                        Cette situation signe donc la fin de la profession de moniteurs de plongée.
                        Elle est l’aboutissement d’une politique ministérielle « d’aplaventrisme » devant la FFESSM.

                        Plusieurs d’entre nous se sont battus pour qu’il n’en soit pas ainsi en contestant la nouvelle filière professionnelle plongée, avec le soutien de la CGT, de la CGTG pour nos camarades guadeloupéens et du collège salarié dans les réunions paritaires (CPC).

                        Nous avons perdu … pour l’instant.
                        Nous avons eu suffisamment de discussions sur le sujet pour se rendre compte que les MF/N4 SAFR ne prennent que rarement la place d'un BE. En effet les MF/N4 ne sévissent que sur de courtes périodes (une semaine, 15 jours ou un mois au très grand max pour les plus disponibles) dans la saison.
                        Par définition la plongée est non seulement une prestation saisonnière mais aussi découpée de courtes périodes dans la saison. Beaucoup de centres recherchent des BE à la saison mais aussi des BE à la prestation, c'est à dire pour une formation ponctuelle (3 ou 4 plongeurs à former sur quelques jours).
                        C'est typiquement le cas des deux centres dans lesquels il m'arrive d’œuvrer occasionnellement ou les BE côtoient les MF/N4 SAFR. ET cette dernière main d’œuvre est inexistante ou quasi chez les BE qui recherchent à se faire embaucher pour 2 à 6 mois.
                        Et donc pour répondre à ce type de prestations les patrons prennent des MF/N4 car ils savent que si la semaine suivante le centre est vide cela ne leur coutera pas la peau des c... à payer inutilement un gus qui se tourne les palmes.

                        Sur ce point je rejoins tout à fait Cap200 à vous les (vrais) pros de vous adapter au marché et de prouver puis de savoir marchander vos compétences faces aux bénévoles professionnalisés. Vous nous avez suffisamment venté votre formation hautement qualifiée et vos compétences sans communes mesures avec celles des bénévoles que cela ne devrait être qu'une formalité.
                        Un centre embauche généralement un ou deux BE voire plus (fonction de sa taille) en permanent pour la saison entouré de petites mains qui seront disponibles pour aider de façon ponctuelle lors des pics de travail. Cela correspond à deux types de prestations qui ne font pas appel aux mêmes compétences/besoins. Aujourd'hui rare sont les BE qui acceptent de répondre à ce type de prestation ponctuelle.

                        Donc pour répondre à ton crie de détresse, NON je ne pense pas que les MF/N4(BPJEPS) pourront remplacer les BE à la saison, ils sont complémentaires. Cependant votre combat a toujours été de vouloir purement et simplement d'essayer d'interdire cette main d’œuvre ponctuelle en espérant que les patrons acceptent de vous embaucher même si la rentabilité n'est pas au rendez-vous. Au final qu'observe t-on ? Les patrons préfèrent ne pas embaucher quitte à perdre quelques clients par manque d'effectif plutôt que de se voir obligé de payer un BE inutilement.

                        L'accès au BPJEPS pour des bénévoles est donc une bonne choses et ceci permettra peut-être de régulariser une situation qui a fait couler beaucoup d'encre. Maintenant la question de savoir si les BP se feront rémunérés et sur quel base en est une autre.
                        Depuis l'arrivée du code du sport 2012 , j'ai décidé de me lancer dans une activité non réglementée... la trottinette !

                        Commentaire


                        • #27
                          Envoyé par FiSTONUS
                          Tu as raison, et je ne me moque pas du tout, mais ce qui me fait rire c'est ton "légalement..."

                          comme si les chefs des SCA qui travaillent déjà avec des mecs au black en avaient quelque chose à faire de ce qui est légal ou pas...

                          Dans mon jeune temps je ne compte plus le nombre d'années que j'ai passé à travailler avec mon BAFA durant les mois d'été ou lors des petites vacances (Toussaint, Pâques).
                          Soyons clair. Les employeurs s'en battent les c... du moment que tu ne vas pas chez le concurrent.
                          Depuis l'arrivée du code du sport 2012 , j'ai décidé de me lancer dans une activité non réglementée... la trottinette !

                          Commentaire


                          • #28
                            Envoyé par nobubble
                            Nous avons eu suffisamment de discussions sur le sujet pour se rendre compte que les MF/N4 SAFR ne prennent que rarement la place d'un BE. En effet les MF/N4 ne sévissent que sur de courtes périodes (une semaine, 15 jours ou un mois au très grand max pour les plus disponibles) dans la saison
                            Hallucinant ton argumentaire !

                            Donc si je te suis, même si c'est illégal, ce n'est pas grave puisque ça n'arrive pas souvent, ou du moins pas longtemps ?

                            Alors pour parler de la situation dans ma région, en Guadeloupe, la situation est bien différente.

                            Certains clubs ne fonctionnent qu'avec 1 ou 2 salariés professionnels, et ne constituent le reste de leur équipe que de "copains" "cousins" qui viennent passer 1 mois pour l'un, 3 semaines pour l'autre, 4 mois pour le suivant. Ils interviennent chaque jour dans les dites structures.
                            Ils réalisent le même chiffre d'affaires que le club d'à côté qui lui emploie 4 ou 5 pros....quelle équité !

                            J'ai bien envie d'inviter dans cette discussion les nombreux moniteurs professionnels, indépendants ou non, qui ont étés contraints de changer de voie ou de repartir d'ici en raison de cette concurrence déloyale.

                            Commentaire


                            • #29
                              Une autre conséquence, cette fois-ci sur le bénévolat, est à prévoir. Les MF/BP "Cadeau" vont-ils tous continuer à donner de leur temps gratuitement dans les clubs comme ils le font actuellement? Probable que non. Les clubs vont-ils accepter de payer? Cela m'étonnerait beaucoup.
                              En lançant son "appel au peuple", le président de la FFESSM a non seulement flingué la filière professionnelle, mais aussi probablement tué la plongée française pour les 15 ans à venir. Et dans 15 ans, il sera trop tard pour refaire surface.
                              Quand on veut jouer au billard, il faut maîtriser les coups à trois bandes.
                              Au passage, qu'en pensent les professionnels informés depuis longtemps déjà par le SMPS-CGT du risque annoncé qui se concrétise sous nos yeux? Si il est trop tard pour bloquer l'émergence du risque annoncé, il est encore temps de s'investir pour renforcer l'action collective des professionnels au bénéfice de leurs intérêts. Faut-il le répéter, les intérêts des professionnels ne sont les intérêts fédéraux, et leurs intérêts ne seront jamais défendus par la FFESSM (La preuve!).
                              Et que l'on ne parle pas de la possibilité de revenir en arrière, quand on imagine sans peine le nombre de dossiers montés en urgence en ce moment même pour un envoi dès lundi matin.
                              berny

                              Commentaire


                              • #30
                                Envoyé par berny
                                Une autre conséquence, cette fois-ci sur le bénévolat, est à prévoir. Les MF/BP "Cadeau" vont-ils tous continuer à donner de leur temps gratuitement dans les clubs comme ils le font actuellement? Probable que non. Les clubs vont-ils accepter de payer? Cela m'étonnerait beaucoup.
                                En lançant son "appel au peuple", le président de la FFESSM a non seulement flingué la filière professionnelle, mais aussi probablement tué la plongée française pour les 15 ans à venir. Et dans 15 ans, il sera trop tard pour refaire surface.
                                Quand on veut jouer au billard, il faut maîtriser les coups à trois bandes.
                                Au passage, qu'en pensent les professionnels informés depuis plusieurs longtemps déjà par le SMPS-CGT du risque annoncé qui se concrétise sous nos yeux? Si il est trop tard pour bloquer l'émergence du risque annoncé, il est encore temps de s'investir pour renforcer l'action collective des professionnels au bénéfice de leurs intérêts. Faut-il le répéter, les intérêts des professionnels ne sont les intérêts fédéraux, et leurs intérêts ne seront jamais défendus par la FFESSM (La preuve!).
                                Et que l'on ne parle pas de la possibilité de revenir en arrière, quand on imagine sans peine le nombre de dossiers montés en urgence en ce moment même pour un envoi dès lundi matin.
                                Pourquoi tu te prends la tête avec ça ..... c'est un coup d'épée dans l'eau avec une tentative politique .... curieuse

                                Regarde donc la circulaire du 13 Décembre 2016

                                Tu vas directement à la dernière page sur le tableau des équivalences .... MF1 ... et quoi qu'ils demandent, il reste l'UC1 à faire

                                JP
                                #Instructeur #Plongée Tek #OC #CCR #Trimix #Sout #Sidemount #Solo
                                plongeetek-lyon.com

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X