Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Équivalence automatique BPJEPS pour les moniteurs fédéraux

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #91
    Envoyé par CMDC
    Excellente question et c'est avec plaisir que je lirais tous les avis !
    Pour moi, il est E2 de fait !
    C'était une question du berger à la bergère, enfin son contraire mais les réponses ne se précipitent pas.

    Vu la complexité administrative franco/française, j'aurais pensé plutôt N4, mais tout étant tellement alambiqué..... mais à part ça, le BP est particulièrement "vexant" pour les MF2...
    La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne; la pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi; si la pratique et la théorie sont réunies rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. Albert EINSTEIN

    Commentaire


    • #92
      Envoyé par CMDC
      Pour moi, il est E2 de fait !
      Je crois oui

      Sinon, personne peut me valider un PSE1 (vite fait contre bière) ?

      Commentaire


      • #93
        Envoyé par nico32
        Mais bon j'en suis loin de là il faudrait d'abord que je finisse mon MF1 et que je passe le MF2 (et ça c'est pas gagné).
        Mais non, c'est facile, c'est pour ça que les MFx sont tous des "amateurs", vils "bras cassés", face aux grands seigneurs BE/DE...

        Plus je lis ce fil, plus je m'amuse
        Bertrand
        Humuhumunukunukuapua'a
        No DIR, no bullshit, no problems...

        Commentaire


        • #94
          Envoyé par scubadam
          L'exemple type étant quand je suis amené à concevoir des progressions pédagogiques.... en 5 séance pour un N1, 8 pour un N2... Je sais très bien qu'a l'examen je devrait me mettre dans une autre logique et cette gymnastique n'est pas toujours évidente.

          Pas si certain que lors de ton examen tu sois amené à te mettre dans une autre logique: qu'est ce qui ferait qu'il te faille plus de 5 séances pour former un N1 ? Pour le N2 la question est la même, quels sont les acquis de ce futur N2: son profil d'entrée en formation, quelles sont ses prérogatives futures, comment sera-t-il formé (la forme: en groupe, plus individuellement, etc) ? Les réponses, tu les as (dans ton vécu de plongeur) ...
          Bertrand
          Humuhumunukunukuapua'a
          No DIR, no bullshit, no problems...

          Commentaire


          • #95
            Envoyé par LA LOUBINE
            le BP est particulièrement "vexant" pour les MF2...
            Passe le MF2, on en reparle après
            Bertrand
            Humuhumunukunukuapua'a
            No DIR, no bullshit, no problems...

            Commentaire


            • #96
              Envoyé par Humuhumu
              Mais non, c'est facile, c'est pour ça que les MFx sont tous des "amateurs", vils "bras cassés", face aux grands seigneurs BE/DE...

              Plus je lis ce fil, plus je m'amuse
              Cette réforme, c'est fait à la "petite semaine".

              Les encadrants bénévoles, comme ça a été dit, ont certainement plus envie de plonger pour eux que d'encadrer "professionnellement".

              En tant que N3, bien que cela ne m'intéresse pas, est-ce un moyen pour certains d'entrer dans la voie pro. ???
              La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne; la pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi; si la pratique et la théorie sont réunies rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. Albert EINSTEIN

              Commentaire


              • #97
                Envoyé par LA LOUBINE
                Cette réforme, c'est fait à la "petite semaine".

                Les encadrants bénévoles, comme ça a été dit, ont certainement plus envie de plonger pour eux que d'encadrer "professionnellement".

                En tant que N3, bien que cela ne m'intéresse pas, est-ce un moyen pour certains d'entrer dans la voie pro. ???
                Si le sujet ne t’intéresse pas, pourquoi poser la question ?

                Les brevets, "profesionnels" (entendre par là: protégés par l'Etat): ils n'existent qu'en France, ne faudrait-il pas se poser la question du pourquoi ?
                Bertrand
                Humuhumunukunukuapua'a
                No DIR, no bullshit, no problems...

                Commentaire


                • #98
                  Envoyé par Humuhumu
                  Si le sujet ne t’intéresse pas, pourquoi poser la question ?
                  Effectivement, vaut mieux hiberner...... ni s'intéresser à ce qui se fait ici ou ailleurs.... ou encore il vaut mieux aller voir ailleurs...

                  Tu n'es pas MF2 par hasard ?
                  La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne; la pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi; si la pratique et la théorie sont réunies rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. Albert EINSTEIN

                  Commentaire


                  • #99
                    Envoyé par LA LOUBINE
                    Au vu du tableau récapitulatif, un niveau 3 (P3) peut accéder au BP.
                    En supposant qu'il obtienne ce BP, quelles seraient ses prérogatives au sein d'un club associatif ? (il est devenu E1 ? N4 ? autre ?)
                    Envoyé par CMDC
                    Excellente question et c'est avec plaisir que je lirais tous les avis !
                    Pour moi, il est E2 de fait !
                    La réponse est dans l'annexe III-15b : un BP accède aux fonctions de GP en exploration et de E1 en enseignement.

                    Il n'est donc pas E2 de fait, mais bien GP et E1.

                    Ca surprend un peu nos esprits formatés à l'équation "N4 + I = E2", pourtant cette dernière ne s'applique nullement au BP.
                    Fichiers attachés
                    Club associatif en Guadeloupe ?

                    Commentaire


                    • merci pour ce texte très intéressant.
                      Mais il me semble qu'il serait judicieux d'ouvrir une autre discussion sur l'avenir de la plongée en métropole, dans les départements et territoires d'outre-mer, à partir des éléments du débat : surveillance de surface (respect du Code du Travail), nombre de plongeurs par encadrant, et surtout permission aux instructeurs PADI d'enseigner comme professionnels.
                      Le coup de canif que la FFESSM porte actuellement au sacro-saint "environnement spécifique" avec la publicité donnée à l'équivalence MF1/BP devrait inciter PADI à demander sa reconnaissance sur le marché français.

                      Commentaire


                      • J'ai été professionnel pendant 17 ans, je suis BEES2 et franchement, j'ai un peu de mal à le dire, mais décidément, le modèle PADI est de loin le meilleure pour l'industrie de la plongée. Autant dans son cursus que dans sa mentalité, pragmatique, commerciale, et très orientée clients pour leur plus grande satisfaction d'ailleurs. En France, le problème est que l'on a encore beaucoup de profs, de médecins, d'ingénieurs et autres intellectuels qui ont des responsabilités et qui compliquent toujours tout... Chacun rempli sa vie et nourrit son ego comme il le peut...

                        Commentaire


                        • Envoyé par LA LOUBINE
                          Effectivement, vaut mieux hiberner...... ni s'intéresser à ce qui se fait ici ou ailleurs.... ou encore il vaut mieux aller voir ailleurs...

                          Tu n'es pas MF2 par hasard ?
                          Je ne m'en cache pas, c'est écrit dans mon profil.

                          Quand je vois que certains font de la désinformation en publiant un article provenant de Tahiti, qui est un TOM avec ses particularités législatives, ça me fait bien sourire aussi

                          Il faut bien comprendre que le protectionnisme à la française vit ses dernières heures. En tant que frontalier, je suis particulièrement bien placé pour le constater. En substance, ils peuvent bien continuer à "brailler", ça ne changera rien, mais cela participe à ma distraction
                          Bertrand
                          Humuhumunukunukuapua'a
                          No DIR, no bullshit, no problems...

                          Commentaire


                          • Envoyé par Olariuas
                            Popcorn salé ou sucré ?
                            Je te l'offre.
                            Non, non, pas de snacks, c'est pas bon pour mon entrainement, mais merci quand même. Il suffit de patienter, ça va repartir "en trombe", "on the hats of the wheels", ce soir au plus tard
                            Bertrand
                            Humuhumunukunukuapua'a
                            No DIR, no bullshit, no problems...

                            Commentaire


                            • Envoyé par Humuhumu
                              Il faut bien comprendre que le protectionnisme à la française vit ses dernières heures.
                              Malheureusement, ca fait longtemps qu'on entend ca...

                              Commentaire


                              • Envoyé par b-dumoulin
                                En France, le problème est que l'on a encore beaucoup de profs, de médecins, d'ingénieurs et autres intellectuels qui ont des responsabilités et qui compliquent toujours tout... Chacun rempli sa vie et nourrit son ego comme il le peut...
                                Ah ben voilà, je me disais aussi ... jamais 2 sans 3 :
                                Après le bénévole pique-assiette, le 2ème degré anti-PADI de base, me voici maintenant l'intellectuel de service qui complique toujours tout !

                                J'ai vraiment les épaules très larges. En fait, je dois être le mal absolu de la plongée. C'est sans doute par ma faute que le marché de la plongée loisir va si mal.

                                Qu'on me passe au bûcher sans attendre, avec tous ces affreux bénévoles intellectuels, que nous allions expier nos crimes en enfer ! Ainsi la sainte "industrie" de la plongée pourra prospérer sur l'hôtel du simplisme, lavée de ces hérétiques, apôtres de l'ignoble complexité.

                                Dites, sérieusement, vous n'en n'avez pas marre de désigner sans arrêt à la vindicte populaire des boucs-émissaires ?
                                (Je sais bien que c'est une méthodes très en vogue chez certains politiques très en vue, mais quand même ...)
                                Club associatif en Guadeloupe ?

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X