Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Plongée en Guadeloupe

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Plongée en Guadeloupe

    Je reviens d’un séjour en Guadeloupe de 9 jours (juillet 2018).

    L’eau est parfaite : 28 à 29°celsius. Et je n’ai pas rencontré de thermocline.

    Excepté sur les façades ouest des iles, il y avait des sargasses en quantité un peu de partout. Ces algues brunes sont un obstacle physique depuis le bord, une présence en mer assez désagréable du fait de leur grand nombre lorsqu’on nage et surtout elles dégagent une forte odeur d’ammoniac lors de leur décomposition.

    Les 4 clubs de plongée que j’ai fréquentés s’inscrivent dans un standard international au regard de leurs équipements. A l’aune de mon constat, la législation est toujours scrupuleusement respectée notamment en termes d’hygiène.
    Par ailleurs j’ai trouvé que le prix des plongées est plus élevé qu’en métropole ; environ + 10 à + 30%.

    J’ai plongée à 6 reprises :
    • Bouillante : deux plongées sur la réserve Cousteau + 1 plongée sur l’épave Gustavia + 1 plongée sur le Franjack
    • Saint-François : une plongée
    • Port Louis : une plongée.

    Les fonds sous-marins de la Guadeloupe sont remplis d’éponges tubulaires de toutes les couleurs et de toutes tailles, des gorgones éventails et d’autres types de coraux. ; en bref la faune fixée est bien présente et remplie la tête de belles images. Les langoustes sont aussi très présentes ; belles et en nombre.
    Pour les poissons c’est autre chose. J’ai trouvé les plongées, autour de Bouillante, poissonneuses ; on vient pour cela et on trouve ce que l’on cherche que ce soit en scaphandre ou en PMT. Quelques tortues enrichissent ce tableau. Pour les autres lieux, le poisson d’une taille suffisante est assez rare voire très rare ; surpêche ?

    A l’aune de ce voyage, si l’on se veut caricatural, la plongée en Guadeloupe pourrait se limiter à sa façade ouest avec la réserve Cousteau come noyau….toutefois je n’ai pas pu plonger sur le sec pâté !



  • Pub

  • #2
    tu aurais pu faire les Saintes également

    L'impossible n'a simplement pas encore été tenté avec succès.

    Commentaire


    • #3
      Nous avions plongé en Guadeloupe en 2016 sur la réserve Cousteau et PMT également.
      Nous en avons gardé un super souvenir.
      Nous n'avions pas plongé ailleurs car les avis étaient mitigés...
      Nous avons dans un coins de la tête d'y retourner un jour, pour faire les Saintes pourquoi pas

      Commentaire


      • #4
        Bonjour jp

        Merci pour ton post.

        Commentaire


        • #5
          Il y a aussi le grand cul de sac marin , sainte rose , basse terre , les saintes , marie galante .. entre autres . et pour rester sur le coté Ouest : pointe ferry ,Morphy ,Deshaies , Kawan , tête à l'anglais ..
          Il y a encore de quoi faire

          Commentaire

          • Pub

          • #6
            Bonjour jp.diving ,

            Merci de ton retour d'expérience.

            Tu résumes assez bien les choses. En effet, les plongées les plus intéressantes sont du coté caraïbe, sur la côte sous le vent (c'est aussi là qu'il n'y a pas de sargasses). D'ailleurs, les 3/4 des centres de plongée se concentrent à cet endroit.

            Je voulais revenir sur quelques points de ton message :
            Envoyé par jp.diving Voir le message
            Pour les autres lieux, le poisson d’une taille suffisante est assez rare voire très rare ; surpêche ?
            Les poissons sont en moyenne un peu plus rares coté atlantique. La surpêche est très probablement un facteur qui joue sur ce paramètre.
            Néanmoins, méfie toi des caricatures tirées à partir de 2 plongées.
            Pour ce qui concerne le secteur de Port-Louis notamment, on y croise souvent de gros barracudas, j'ai pu y voir des tarpons ou des grosses raies pastenagues, les dauphins n'y sont pas si rares ...


            Envoyé par jp.diving Voir le message
            si l’on se veut caricatural, la plongée en Guadeloupe pourrait se limiter à sa façade ouest avec la réserve Cousteau come noyau….toutefois je n’ai pas pu plonger sur le sec pâté !
            Le coeur de Parc National des ilets Pigeon ("réserve Cousteau") est très réputé et fréquenté, mais de nombreux autres sites sont tout aussi intéressants sur la côte sous le vent, que se soit sur Deshaies, Bouillante, Vieux-Habitants, Baillif, Basse-Terre ou Vieux-Fort, ou encore aux Saintes.
            Et puis ni sec Paté, ni Augustin Fresnel, il manque 2 fleurons de la plongée locale à ton palmarès ! Il va falloir que tu reviennes.


            Envoyé par jp.diving Voir le message
            Par ailleurs j’ai trouvé que le prix des plongées est plus élevé qu’en métropole ; environ + 10 à + 30%.
            Pour avoir longtemps plongé en métropole également (Méditerranée), je ne partage pas vraiment ce constat. A vrai dire, avec l'hyper-concurrence qui règne en Guadeloupe, je trouve même parfois que les prix des plongées sont inférieurs à ceux qu'on trouve en métropole, ce que je trouve plutôt aberrant dans la mesure où cela devrait être plus cher, ne serait-ce que du fait du coût de la vie de l'ordre de 30% supérieur à l'hexagone.

            Pour étayer mon propos, j'ai fait une petite comparaison rapide sur 5 centres en Guadeloupe et 5 centres en région PACA, en focalisant sur le prix d'une plongée d'exploration à l'unité, pour un plongeur autonome et équipé, sans bouteille :
            Guadeloupe : 35 - 26 - 43 - 35 - 35
            PACA : 37 - 35 - 36 - 40 - 30
            Ce n'est bien sûr pas exhaustif, ça vaut ce que ça vaut, mais on voit quand même que c'est à peu près similaire.
            Club associatif en Guadeloupe ?

            Commentaire


            • #7
              En fleuron de la plongée locale, si les conditions sont bonnes, il manque la Désirade. Du gros (barra, raies, requins parfois), poissons en abondance, les plus beaux coraux que j'ai vu pour le moment en Guadeloupe, des sites magnifiques et surtout ... personne dans l'eau
              Sinon étonnement aussi pour le prix des plongées que je trouve moins cher qu'en méditerranée globalement.

              Commentaire


              • #8
                Doliprane tu as un club sur la désirade ou plongée via un club de st francois ?

                Commentaire


                • #9
                  La seule structure de l'île, c'est l'îlot plongée (coordonnées sur google/facebook). Le matos prêté est nickel mais comme le bateau est un gros zodiac, si la houle est un peu forte, peu de sites sont accessibles. Olivier, le patron, est super sympa, et rien que la balade pour accéder aux sites (le long des falaises, sur une côte totalement sauvages) est magnifique. Les sorties se font en petit comité, c'est appréciable.
                  Après, il me semble que Noa plongée à Saint-François propose ponctuellement des sorties à la Désirade et à Petite-Terre, je n'ai jamais testé ce club, par contre il ne faut pas être sujet au mal de mer, ça brasse pas mal en bateau de plongée après la pointe des châteaux

                  Commentaire


                  • #10
                    Merci de ton retour doliprane
                    La traversée a partir de la pointes des châteaux - Désirade c'est du sport souvent effectivement. St françois - petite terre en speedboat aussi faut mieux avoir un mec qui "trim" bien sinon ça vole, j'ai souvent eu les conditions de mer les plus fortes dans ce coin voir le canal des saintes sportif aussi quand la houle est présente.

                    Commentaire

                    Chargement...
                    X