Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Décathlon + Ffessm = Big Lové

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Amore
    a crée une discussion Décathlon + Ffessm = Big Lové

    Décathlon + Ffessm = Big Lové

    FFESSM (Fédération Française d'Etudes et de Sports Sous-Marins) et Subea by Decathlon

    Subea Plongée, nouveau partenaire de la FFESSM

    Feu ! Le champs de tir est ouvert
  • Pub

  • jeancri25
    a répondu
    Surtout quel est l'intérêt de cette info...en étant licencié, je ne vais pas être obligé d'acheter décathlon, ça ne fera pas augmenter le prix de ma licence, si décath file du pognon à la ff, ça apparaîtra au bilan... au pire, des offres pour les clubs ou les licenciés, c'est tout ce qu'on risque
    Alors la stratégie de décath qu'en a-t-on à faire???

    Laisser un commentaire:


  • doumes
    a répondu
    Bonjour

    Envoyé par benbulle Voir le message
    Le minibar version Decathlon... ça manque de panache .
    Il vaudrait mieux un partenariat avec le groupe Pernod Ricard : tu plonges, tu as soif... tu as soif tu plonges, voilà un partenariat facile et très réactif en plus .
    Tu bois plus souvent que tu achètes un détendeur .
    Vieille devise de moniteur " pour bien plonger plonger bourré "
    Une autre façon de se familiarisé avec la narcose .......................................

    Laisser un commentaire:


  • benbulle
    a répondu
    Le minibar version Decathlon... ça manque de panache .
    Il vaudrait mieux un partenariat avec le groupe Pernod Ricard : tu plonges, tu as soif... tu as soif tu plonges, voilà un partenariat facile et très réactif en plus .
    Tu bois plus souvent que tu achètes un détendeur .

    Laisser un commentaire:


  • berny
    a répondu
    Envoyé par la philoche Voir le message
    Ma réponse ne portait que sur le fait qu’il aller se substituer à l’état. Si ils sont là c’est que ça ne leur coûte pas cher.
    D'autant plus qu'il leur est possible de défiscaliser les investissements en passant par des fondations, par exemple. Les CDOS, CROS et le CNSOF sont en train de constituer des pools d'entreprises partenaires regroupées dans des structures dédiées (Club 92 en Isère, par exemple -> annoncé par le Pdt du CDOS Isère en réunion publique en décembre 2018).

    Laisser un commentaire:

  • Pub

  • berny
    a répondu
    Pour info, et par exemple, le VIEUX CAMPEUR propose une assurance multisport, avec accès à des évènement sportifs organisés en son sein; Pensez-vous que, si demain cette enseigne crée son propre cursus et le fait reconnaitre par l'ANS, les clubs et les plongeurs continueront d'avoir besoin des fédérations historiques? La réponse est déja non à cette heure, pour ceux qui ne veulent pas passer de certification, mais simplement pratiquer.

    Laisser un commentaire:


  • berny
    a répondu
    Envoyé par la philoche Voir le message
    Vu la très mauvaise année qu’est en train de faire Decathlon, je pense qu’ils ont autres choses à faire que d’investir dans une activité de loisirs marginale.
    Les grands équipementiers (Représentés par l'union sport et cycle dans l'ANS) visent l'ensemble des activités, dont les activités subaquatiques; L'idée est simple: Sécuriser l'écoulement de leurs produits en maitrisant le marché de bout en bout (De la définition du besoin - Donc du type de pratique - à l'approvisionnement du vivier de clientelle). C'est pour eux l'enjeu central.

    Laisser un commentaire:


  • la philoche
    a répondu
    Ma réponse ne portait que sur le fait qu’il aller se substituer à l’état. Si ils sont là c’est que ça ne leur coûte pas cher.

    Laisser un commentaire:


  • Amore
    a répondu
    Manifestement, eux, concernés au premier chef, pensent autrement
    Et c'est ce qui est intéressant d'essayer de comprendre.

    Laisser un commentaire:


  • la philoche
    a répondu
    Vu la très mauvaise année qu’est en train de faire Decathlon, je pense qu’ils ont autres choses à faire que d’investir dans une activité de loisirs marginale.

    Laisser un commentaire:

  • Pub

  • Matt
    a répondu
    Je suis peut être naif mais j'ai du mal a anticiper les mouvements en 4 bandes que certains évoquent ici.

    Laisser un commentaire:


  • CMDC
    a répondu
    Envoyé par berny Voir le message

    Tu aimes lancer des sujets politiques, toi.
    Mon bon berny, je vois que tu adores la valse toi.

    Envoyé par berny
    Temps1 = Partenariat simple; Temps2 =DECATHLON comble le déficit de subventions de l'Etat pour la pratique de masse; Temps3 = DECATHLON définit les objectifs fédéraux à atteindre en contrepartie du financement (On appelle ça un contrat d'objectif, un vrai); Temps4 = Voila la fédé D4.
    Nous en sommes au premier temps, pour les trois autres temps, ce n'est que .. politique fiction, non?
    Ou alors tu en sais plus que nous

    Laisser un commentaire:


  • nanobulle
    a répondu
    Les raisons de cette relation privilégiée peuvent être plus complexes qu’un simple accord commercial.
    On peut supposer que la FFESSM et D4 anticipent la prochaine organisation de l’Agence Nationale pour le Sport, (ANS) qui associera dans sa direction des fédérations et des équipementiers avec pour point de mire immédiat les JO de 2024.
    « Pour le monde économique et social, désormais associé à l’échelle nationale et régionale, une possibilité de contribuer au soutien des athlètes « médaillables », mais aussi au développement du sport notamment dans l’entreprise, ainsi que l’innovation en matière d’équipements et de méthodes d’intervention» http://www.sports.gouv.fr/accueil-du...du-sport-18553

    Dans ce contexte, la FFESSM avait fait une demande pour que deux de ses activités soient reconnues comme disciplines olympiques, « l’apnée en poids constant », et la « nage avec palmes en pleine nature ».
    Les instances décisionnaires olympiques ont refusé, préférant introduire la « Break dance ». https://ffessm.fr/pages.asp?p=434
    En coulisse, le « combat fût sans doute gigantesque », …. entre les lobbyistes.

    Cette évolution politique du sport en France, n’est pas sans conséquence, dans le sens où elle touche directement les financements alloués aux clubs, ce qui est très bien expliqué par J.L. Blanchard, https://ffessm.fr/pages.asp?p=435

    L’actuel Ministère des Sports verra son rôle se réduire à la réglementation et à la sécurité.

    Cet accord entre une fédération et un équipementier est donc une nouvelle très intéressante dans l’évolution politique actuelle.

    Laisser un commentaire:


  • brochet
    a répondu
    Moins de licencié et privatisations du sport en France, dans un future proche ou pas!!!!

    Laisser un commentaire:


  • doumes
    a répondu
    Bonjour,

    Envoyé par berny Voir le message

    Tu aimes lancer des sujets politiques, toi.
    Moi je n'aurais pas écrit politiques mais polémique avec ou sans sujet précis , du moment que sa fait causer, nous avons eu il y a quelques années un ou deux intervenants du même genre un avis sur tout, et toujours un mot ou un avis sur tout
    A ce demandez quand il plonge, l'un deux je tairais son pseudo était venu un weekend à Bécon plongé avec moi et mon binome, il sétait vu interdire l'accès au bassin pour l'a.m la fille de Monique était venu nous voir pour nous le dire !!
    Grande gueule sur le papier et en théorie , mais pour la pratique ........................................

    Un com back ou une pale copie ? ....................................

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X