Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Inspiration Vision

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Inspiration Vision

    Bonsoir tous

    J'ouvre un nouveau fil , plus direct que le précédent . En effet j'entreprends l'examen ( pour l'instant une lecture cursive ) des 153 pages du manuel de l'Inspiration Vision
    J'ai eu la chance précédemment d'observer que quelques uns parmi vous avaient déjà expérimenté la nouvelle machine .

    Je vais donc avoir ( et peut être d'autres ici ) besoin de quelques précisions au fur et à mesure .

    Merci d'avance pour vos contributions ; je rappelle que pour l'instant je n'ai pas eu accès direct à ce nouvel Inspiration.

    Merci à David "Decodiver" pour les patientes explications qu'il pourrait fournir

    Ma première question aujourd'hui est :
    Il me semble que le compartiment des sondes (le couvercle du canister) a été complètement restructuré .

    Les sondes O2 paraissent beaucoup plus découvertes ; ça semble donc faciliter l'accessibilité et leur démontage . Est ce exact ?Voit-on quelque avantage/inconvénientà ce nouveau montage ( l'exposition ne fragilise-t-elle pas le bloc ?)

    Merci , à très bientôt .
    Bernard

  • #2
    Salut Bernard et Bonne Annee

    Envoyé par stranglerfig
    Ma première question aujourd'hui est :
    Il me semble que le compartiment des sondes (le couvercle du canister) a été complètement restructuré .
    En effet oui


    Les sondes O2 paraissent beaucoup plus découvertes ; ça semble donc faciliter l'accessibilité et leur démontage.
    C'est exact. Ils ont changes les connecteurs Molex, qui n'etaient pas trop solides.


    Voit-on quelque avantage/inconvénient à ce nouveau montage ( l'exposition ne fragilise-t-elle pas le bloc ?).
    Pour moi, c'est un grand avantage, pour changer les sondes avec l'electronique Vision, plus besoin de tout devisser et demonter. Les sondes peuvent-etres changes en quelques secondes. En plus les connecteurs sont beaucoup plus solides.

    Salut

    David
    Dernière modification par Decodiver, 02 janvier 2005, 15h46.
    Formation Tek de plongeur à l'instructeur OC/CCR
    Formation Recycleurs jusqu'aux melanges plongeur/instructeur sur Megalodon/KISS/Sport KISS/Evolution/Inspiration/Ouroboros/rEvo/Sentinel Mars 2008

    Commentaire


    • #3
      Bonsoir , tous

      Je reviens , moins ce soir pour la particularité "Vision" de la machine ( somme toute l'étude du manuel est pour l'instant assez , disons , "lisible" ...et je crois de toute façon que j'y verrai plus clair quand je pourrai démonter et visualiser l'appareil bientôt) .

      C'est bien en tant que débutant que je m'adresse à ceux qui ont franchi ce cap :
      Mes premières plongées avec l'Inspiration sont assez pénibles . Nous sommes 2 stagiaires à travailler : tous les deux , nous avons une réelle difficulté , essentiellement dans les premiers mêtres , parfois jusqu'à 10-15 m : c'est un effort respiratoire , qu'on qualifiera comme pénible .
      Une première fois , j'ai dû remonter de 5 m ( par une manoeuvre incompréhensible , j'ai switché le set point bas dès l'immersion à 1,3 !!...je n'ai pas compris comment j'ai pu faire ...mais bon , là , pas de problème, le solenoide débitant comme un dingue ...l'explication est lumineuse ) .
      Mais en dehors de cet incident de novice ; les plongées suivantes , y compris celles de mon binôme sont marquées par un effort respiratoire qui l'a conduit à , sinon un essoufflement , du moins presque , à 10 m .
      J'avoue que j'ai de la peine à me sentir bien avec la réduction d'amplitude de la capacité respiratoire ; ça ne vient pas de la gestion des faux poumons dont la marge est satisfaisante , mais avec la perte de cette espèce de liberté que l'on ressent avec nos détendeurs de circuit ouvert qui permettent une respiration pratiquement toujours maximale en amplitude .

      Est ce que cette impression de liberté respiratoire se retrouve avec l'habitude ? Avez vous , à vos débuts ressenti ce travail respiratoire avec acuité ? Je précise qu'ici 2 couches de 2 types de chaux absorbante sont utilisées à granulométrie différente (une un peu plus grosse que la sofnolime pour améliorer le passage, placée au fond de la cartouche)

      Autre question : comment ça se passe quand au fond on a un travail à fournir ? Comment la dyspnée d'effort est gérée par le recycleur ? Est ce qu'il fournit la souplesse nécessaire ou est ce qu'il rajoute une demande d'énergie pour assurer l'accroissement de la fréquence respiratoire ?

      amicalement

      Bernard

      Commentaire


      • #4
        C'est fou, je me suis acheté un Dolphin il y a quelques temps avec dans l'idée de le kisser rapidement...
        mais j'ai pris tellement de plaisir dans mes plongées jusqu'à 40-50m (avec oxy2, nitrox 36 et injecteur 50 ou 60), que j'ai laissé tomber mon idée de base.
        Je continuerai de plonger profond en trimix OC, et je me garderai le recycleur pour les faibles profondeurs.
        Si de toute façon je dois prendre des blocs OC 'au cas où', je ne vois pas l'intérêt d'un recycleur trimix... à moins d'assurer une redondance recycleur, mais c'est trop pour mon usage.

        Alors, pourquoi t'entêtes-tu avec un engin dont la fiabilité a tué de nombreux plongeurs expérimentés... si en plus tu as des mauvais trips???
        Que cherches-tu avec un inspiration???
        La frime ou la mort?

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par uwsearch

          Alors, pourquoi t'entêtes-tu avec un engin dont la fiabilité a tué de nombreux plongeurs expérimentés... si en plus tu as des mauvais trips???
          Que cherches-tu avec un inspiration???
          Bonsoir , je te remercie de tes remarques au demeurant interessantes ; Ceci dit, les choix sont les miens .
          C'est pour toi pareil , j'imagine , donc ne jugeons pas du choix de chacun .

          Ce qui m'interesse ici c'est d'avoir une réponse ou des réponses les plus objectives ou rationnelles à mes questions concernant l'Inspiration et ceux qui le pratiquent .

          Ceci dit à bientôt peut-être sur une discussion relative au trimix OC, dont je n'ai nulle envie au point où j'en suis de me priver .

          amitié

          Bernard
          Dernière modification par stranglerfig, 11 janvier 2005, 23h48.

          Commentaire


          • #6
            Bonjour Bernard,

            Envoyé par stranglerfig
            Bonsoir , tous

            Mes premières plongées avec l'Inspiration sont assez pénibles . Nous sommes 2 stagiaires à travailler : tous les deux , nous avons une réelle difficulté , essentiellement dans les premiers mêtres , parfois jusqu'à 10-15 m : c'est un effort respiratoire , qu'on qualifiera comme pénible .
            Une première fois , j'ai dû remonter de 5 m ( par une manoeuvre incompréhensible , j'ai switché le set point bas dès l'immersion à 1,3 !!...je n'ai pas compris comment j'ai pu faire ...mais bon , là , pas de problème, le solenoide débitant comme un dingue ...l'explication est lumineuse ) .
            Mais en dehors de cet incident de novice ; les plongées suivantes , y compris celles de mon binôme sont marquées par un effort respiratoire qui l'a conduit à , sinon un essoufflement , du moins presque , à 10 m .
            J'avoue que j'ai de la peine à me sentir bien avec la réduction d'amplitude de la capacité respiratoire ; ça ne vient pas de la gestion des faux poumons dont la marge est satisfaisante , mais avec la perte de cette espèce de liberté que l'on ressent avec nos détendeurs de circuit ouvert qui permettent une respiration pratiquement toujours maximale en amplitude .
            Avez-vous les ADVs sur le recycleur?

            Est ce que cette impression de liberté respiratoire se retrouve avec l'habitude ? Avez vous , à vos débuts ressenti ce travail respiratoire avec acuité ?.
            Il est vrai que c'est une autre maniere de respirer qu'en circuit ouvert. Mais je n'ai jamais eu de probleme a respirer en recycleur en 15 ans.

            Je précise qu'ici 2 couches de 2 types de chaux absorbante sont utilisées à granulométrie différente (une un peu plus grosse que la sofnolime pour améliorer le passage, placée au fond de la cartouche)
            Ca, c'est une grande connerie. Il ne faut pas melanger les chaux. Utilise simplement la chaux prescrite pour l'inspiration.

            Autre question : comment ça se passe quand au fond on a un travail à fournir ? Comment la dyspnée d'effort est gérée par le recycleur ? Est ce qu'il fournit la souplesse nécessaire ou est ce qu'il rajoute une demande d'énergie pour assurer l'accroissement de la fréquence respiratoire ?

            amicalement

            Bernard
            Si on metabolise plus d'oxygene, le recycleur maintient toujours le set-point. A savoir qu'a profondeur fixe, il prend longtemps pour metaboliser l'oxygene si on a un PPO2 de 1.3.

            Salut

            David
            Formation Tek de plongeur à l'instructeur OC/CCR
            Formation Recycleurs jusqu'aux melanges plongeur/instructeur sur Megalodon/KISS/Sport KISS/Evolution/Inspiration/Ouroboros/rEvo/Sentinel Mars 2008

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par uwsearch
              Alors, pourquoi t'entêtes-tu avec un engin dont la fiabilité a tué de nombreux plongeurs expérimentés... si en plus tu as des mauvais trips???
              Que cherches-tu avec un inspiration???
              La frime ou la mort?
              Merci d'avoir guarde l'esprit ouvert.
              Formation Tek de plongeur à l'instructeur OC/CCR
              Formation Recycleurs jusqu'aux melanges plongeur/instructeur sur Megalodon/KISS/Sport KISS/Evolution/Inspiration/Ouroboros/rEvo/Sentinel Mars 2008

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Decodiver
                Merci d'avoir guarde l'esprit ouvert.
                Heu pour ça faudrait qu'il en ait .... de l'esprit
                Jérôme

                Les Vidéos , Le site du NPSFQQA

                Caisson étanche -200m pour GoPro HD1 & HD2

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par uwsearch
                  Alors, pourquoi t'entêtes-tu avec un engin dont la fiabilité a tué de nombreux plongeurs expérimentés... si en plus tu as des mauvais trips???
                  Que cherches-tu avec un inspiration???
                  La frime ou la mort?
                  UN vrai blaireau celui la. Entre ses gaz a 5 fois leur prix et ses opinions ur un sujet dont il ignore le premier mot.

                  Tiens, ma liste d'ignorés va s'enrichir d'un gougnafier supplémentaire
                  |
                  |
                  |
                  |
                  |
                  |
                  |
                  |
                  |
                  |
                  V
                  PLONK

                  mmhhhh ... ça soulage
                  Dernière modification par Bluedeep, 12 janvier 2005, 13h38.
                  François

                  "If redundancy is not your epigraph, stupidity might be your epitaph" (Gary Gentile)

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Decodiver
                    Bonjour Bernard,

                    Avez-vous les ADVs sur le recycleur?

                    Oui , et bien sûr il délivre quand je suis en inspiration forcée ,ce qui pour l'heure n'arrange pas vraiment mes affaires :-)
                    Envoyé par Decodiver
                    l est vrai que c'est une autre maniere de respirer qu'en circuit ouvert. Mais je n'ai jamais eu de probleme a respirer en recycleur en 15 ans.

                    Je pense effectivement que c'est un pb d'adaptation : retrouver une respiration "naturelle" de surface (en contraste avec la respiration profonde controlée de l'OC ) . c'est d'ailleurs concomitant du deuil du poumon ballast . Les 2 remaniements conduisent à une régression au stade zéro de la plongée ; et dieu merci je n'ai jamais eu la mauvaise habitude d'expirer tant soit peu par le nez !!)

                    Envoyé par Decodiver
                    Ca, c'est une grande connerie. Il ne faut pas melanger les chaux. Utilise simplement la chaux prescrite pour l'inspiration.
                    De toute évidence ici , la pratique est ancienne et bien rodée ( apparemment inspirée de pratiques issues de l'armée ?!) Dans les faits , il semble y avoir moins de conglomération de la chaux au fil de l'usage . Pour l'heure je ne peux pas avoir d'avis critique lucide , mais je retiendrais tout élément précis argumenté .Il n'y a pas de pb économique là dessous

                    Envoyé par Decodiver
                    Si on metabolise plus d'oxygene, le recycleur maintient toujours le set-point. A savoir qu'a profondeur fixe, il prend longtemps pour metaboliser l'oxygene si on a un PPO2 de 1.3.
                    Oui pour l'équilibre homéostasique ; je vois très bien la régulation en boucle en terme d'équilibre des dépenses ( conso-fourniture), mais j'en reviens à l'effort proprement mécanique de la force respiratoire , de la mécanique thoracique .La résistance liée à la circulation à travers le canistère s'accroit avec la fréquence inspiration-respiration ; et dans ces cas là , une bonne détente en inspiration des alvéoles pulmonaires , c'est comme un bon bol d'air !

                    bon merci d'être patient et de lire toutes mes premières sensations de débutant .Tu me confirmes qu'avec l'expérience tout ça devrait s'oublier ....


                    cordialement .

                    Bernard


                    S

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par stranglerfig
                      De toute évidence ici , la pratique est ancienne et bien rodée ( apparemment inspirée de pratiques issues de l'armée ?!)
                      Attention Bernard, l'Inspiration n'est pas un Oxygers 57, ni un autre recycleur a l'oxygene pur. Il n'a pas les memes problemes de respiration.

                      Le WOB (Anglais Work of Breathing-C'est-a-dire le travail qu'il faut faire pour respirer) est au minimum avec la chaux prescrite bien tamponne.

                      Je te deconseil de melanger les chaux. En plus ton Instructeur opere peut-etre dehors du cadre de son organisation de certification en te laissant melanger les deux.

                      Salut

                      David
                      Formation Tek de plongeur à l'instructeur OC/CCR
                      Formation Recycleurs jusqu'aux melanges plongeur/instructeur sur Megalodon/KISS/Sport KISS/Evolution/Inspiration/Ouroboros/rEvo/Sentinel Mars 2008

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Decodiver
                        .

                        Le WOB (Anglais Work of Breathing-C'est-a-dire le travail qu'il faut faire pour respirer) est au minimum avec la chaux prescrite bien tamponne.
                        Merci David

                        Tes avis sont précieux

                        Dès mon retour d'Asie, je vais reprendre ça sérieusement dans mon groupe .

                        à bientôt

                        Bernard

                        Commentaire


                        • #13
                          Je viens de commander mon Evolution - après étude sur le papier
                          vous avez des avis là dessus ?
                          J'ai quelques heures en Dolphin, je voulais + de liberté et un seul type de "combinaison de gaz" pour toutes les plongées ordinaires - atout de l'évolution - tu sais ce que tu respires et automatiquement couplé avec l'équivalent VR3 C4
                          benoit le mola

                          Commentaire


                          • #14
                            Mon Evolution est la dans sa boite depuis son arrivee il y a dix jours. Il a l'air pas mal, mais j'utilise mon Megalodon en ce moment. Dans deux semaines je suis en Bretagne et je vais l'essayer.
                            Formation Tek de plongeur à l'instructeur OC/CCR
                            Formation Recycleurs jusqu'aux melanges plongeur/instructeur sur Megalodon/KISS/Sport KISS/Evolution/Inspiration/Ouroboros/rEvo/Sentinel Mars 2008

                            Commentaire


                            • #15
                              C'est bien en tant que débutant que je m'adresse à ceux qui ont franchi ce cap :
                              Mes premières plongées avec l'Inspiration sont assez pénibles . Nous sommes 2 stagiaires à travailler : tous les deux , nous avons une réelle difficulté , essentiellement dans les premiers mêtres , parfois jusqu'à 10-15 m : c'est un effort respiratoire , qu'on qualifiera comme pénible .
                              Il est vrai qu'au début la ventilation avec un Inpiration est surprenante. Ce n'est pas immédiatement facile de trouver la bonne dose de gaz à mettre dans les faux poumons pour avoir une respiration convenable. Mais, en général, cela vient tout de même rapidement lors de la formation. En 3 ou 4 plongées on a, en principe, trouver le bon rythme ventilatoire et la bonne dose de gaz à injecter, ni trop, ni trop peu.
                              Je trouve la ventilation sur l'Inspi beaucoup plus facile que sur un détendeur. D'ailleurs maintenant quand je reprend un détendeur après l'Inspi j'ai comme l'impression que le détendeur déconne (résistance au déclenchement).
                              Ma femme qui n'avait jamais respiré sur un recycleur a d'ailleurs été agréablement surprise de l'aisance respiratoire. Le tout est de bien maîtriser le remplissage des faux poumons.

                              Une première fois , j'ai dû remonter de 5 m ( par une manoeuvre incompréhensible , j'ai switché le set point bas dès l'immersion à 1,3 !!...je n'ai pas compris comment j'ai pu faire ...mais bon , là , pas de problème, le solenoide débitant comme un dingue ...l'explication est lumineuse ) .
                              On c'est tous fait surprendre au début.


                              Mais en dehors de cet incident de novice ; les plongées suivantes , y compris celles de mon binôme sont marquées par un effort respiratoire qui l'a conduit à , sinon un essoufflement , du moins presque , à 10 m .
                              C'est anormal. Soit vous avez encore un souci pour correctement doser la quantité de gaz dans les faux poumons, soit votre chaux est compacter à outrance.
                              Avez-vous la bonne taille de faux poumons (il existe trois tailles) ?

                              J'avoue que j'ai de la peine à me sentir bien avec la réduction d'amplitude de la capacité respiratoire ; ça ne vient pas de la gestion des faux poumons dont la marge est satisfaisante , mais avec la perte de cette espèce de liberté que l'on ressent avec nos détendeurs de circuit ouvert qui permettent une respiration pratiquement toujours maximale en amplitude .
                              Personellement, j'ai des faux poumons en taille médium et j'ai l'amplitude maximale disponible pour ma ventilation. En expiration maximale mes faux poumons commencent tout juste à opposer une résistance. Mais même avec du courant et dans des conditions difficiles j'ai toujours pu respirer correctement. Mais il est vrai que l'amplitude reste légèrement inférieure à ce que peu donner un détendeur (qui n'a d'ailleurs pas de limite de ce côté là).


                              Est ce que cette impression de liberté respiratoire se retrouve avec l'habitude ? Avez vous , à vos débuts ressenti ce travail respiratoire avec acuité ? Je précise qu'ici 2 couches de 2 types de chaux absorbante sont utilisées à granulométrie différente (une un peu plus grosse que la sofnolime pour améliorer le passage, placée au fond de la cartouche)
                              A priori, oui pour la liberté respiratoire. Par contre, je ne me suis pas encore amuser à tester d'autres chaux ni à faire de mélanges. J'utilise la chaux recommandée pas APD (granulométrie 1-2,5 mm) et c'est que du bonheur. Je la garde entre 4 et 6 heures sans soucis. Mais c'est là un choix personnel. APD recommande 3 heures (conditions extrèmes).

                              Autre question : comment ça se passe quand au fond on a un travail à fournir ? Comment la dyspnée d'effort est gérée par le recycleur ? Est ce qu'il fournit la souplesse nécessaire ou est ce qu'il rajoute une demande d'énergie pour assurer l'accroissement de la fréquence respiratoire ?
                              Comme expliqué précédemment je n'ai pas de souci de ce côté là. Pour l'apport en O2, pas de souci car c'est le recycleur qui gère et si la cartouche de chaux est opérationnelle le CO2 est transformé (éliminé). Donc l'effort est tout fait possible.
                              Comme je l'ai expliqué plus haut, je n'éprouve pas plus de difficulter à ventiler avec mon Inspi qu'avec un détendeur.
                              J'ai cependant eu, une fois, un problème ventilatoire certainement dû à un problème de joint de cartouche de chaux mal placé et qui a entrainé une augmentation du taux de CO2. Mais depuis, je fais hyper gaffe à la mise en place et à la lubrifictaion et depuis plus de PB.
                              Depuis l'arrivée du code du sport 2012 , j'ai décidé de me lancer dans une activité non réglementée... la trottinette !

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X