Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Nitrox et vitesse de remontée

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Nitrox et vitesse de remontée

    Question de débutant : un plongeur Nitrox (pas 21) doit il respecter les mêmes vitesses de remontée qu'un plongeur à l'air ?
    Tigrou, webmaster de :
    Scubadata : carnet de plongée en ligne, sites de plongée, récits de voyages
    Scuba Channel la web tv de la plongée
    Logiciel de gestion d'association
  • Pub

  • #2
    Oui.
    A noter que tu aurais pu poser ta question directement dans le forum Nitrox qui est la pour ça

    Commentaire


    • #3
      La vitesse de remontée est une donnée qui dépend de ta décompression.

      A mon avis, nitrox ou pas, même vitesse de remontée pour un même modèle de déco.

      Par exemple, si tu plonges au tables MN90 "converti nitrox".
      Tu garde la même vitesse de remontée.

      Je ne pense pas que les ordis nitrox ont une différence de vitesse de remontée en fonction du mélange...
      Nitrox21, the best mix
      www.nitrox21.com

      Commentaire


      • #4
        Je suis assez d'accord. Ce n'est pas la quantité de l'azote qui importe, c'est sa désaturation. Même si tu satures moins en nitrox, la vitesse de remontée est là pour éviter que les bulles d'azote grossissent trop vite. En nitrox, tu as toujours des bulles d'azote, donc il faut toujours respecter la vitesse de remontée.
        Tu peux très bien faire un accident de décompression même si t'es moins saturé en azote.
        Je sais pas si je suis clair...

        Commentaire


        • #5
          Pourtant dans les exercices de tables pour le N4, on considère la profondeur équivalente et l'on calcule le temps de remontée a ^partir de cette profondeur équivalente. La profondeur réelle étant supérieure a la profondeur équivalente, la vitesse de remontée est donc supérieure.
          Philippe

          Commentaire

          • Pub

          • #6
            la vitesse de remontée est donc supérieure.
            Je crois pas que t'as intéret à faire ça.
            Tu remarqueras que la vitesse ne change pas en fonction des différentes entrées dans une table, elle est fixe pour toute la table.
            La saturation n'influence pas la vitesse, c'est uniquement le type de gaz (qu'on doit évacuer) qui détermine la vitesse. Donc comme dans le Nx c'est le même N2 que dans l'air qui détermine la déco, la vitesse ne change pas.

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par pmchoix
              Pourtant dans les exercices de tables pour le N4, on considère la profondeur équivalente et l'on calcule le temps de remontée a ^partir de cette profondeur équivalente. La profondeur réelle étant supérieure a la profondeur équivalente, la vitesse de remontée est donc supérieure.
              Désolé Philippe mais je ne pense pas que ce soit cela.
              En effet, pour les exos N4, on calcul avec une profondeur équivalente.
              Mais on garde toujours la même vitesse de remontée. Le piège est d'utiliser la colonne "DTR" de la table car on remonte de plus profond... C'est souvent l'erreur sur l'heure de sortie.

              Pour la plongée en altitude tu recalcul aussi ta vitesse de remontée.
              Mais dans tous les cas, elle sera inférieur ou égal au 15 m/min de la MN90.

              C'est d'ailleurs un bon moyen mnémotechnique pour savoir si dans la formule c'est Palt/Pmer ou Pmer/Palt...
              Nitrox21, the best mix
              www.nitrox21.com

              Commentaire


              • #8
                Attention pmchoix, c'est très dangereux ce que tu racontes là. La vitesse de remontée reste fixée à 10m/min quel que soit le nitrox utilisé !
                Traiteur hainaut

                Commentaire


                • #9
                  La vitesse de remontée est fonction du modèle de calcul utilisé dans l'ordinateur ou la table. Cela n'a aucun rapport avec le fait de respirer du nitrox ou de l'air. Si tu utilises les profondeurs équivallentes pour du nitrox avec une table air, ta vitesse de remontée sera la même que quand tu respires de l'air avec cette même table.
                  Avec les MN90 la vitesse de remontée est de 15 à 17 m/mn. Avec un ordi Suunto elle est de 10 m/mn, etc. Le fait de respirer du nitrox, plutôt que de l'air, va uniquement réduire tes paliers (à profondeur égale). Ta vitesse de remontée restera scrictement la même.

                  Pascal
                  Depuis l'arrivée du code du sport 2012 , j'ai décidé de me lancer dans une activité non réglementée... la trottinette !

                  Commentaire


                  • #10
                    Champollion, je ne prétend pas dire ce qu'il faut ou ne pas faire.
                    Cependant, sur les tables M90, utilisées pour les examens en France, la vitesse de remontée est de 17m/mn.
                    Cette vitesse de remotnée est calculée en focntion de la tension des tissus afin que le gradiant de cette tension n'exède pas une certaine valeur. La tension étant definie par la différence entre la quantitée de gaz dissous et la PP du gaz en question.
                    Cette tension est proportionnelle a la PP du gaz respiré ainsi que le calcul du gradiant. Donc pour moi de la même facon qu'il faut calculer une profondeur équivalente pour les paliers, il faut calculer une vitesse équivalente pour la remontée.

                    Attention, je précise bien qu'il s'agit de calcul théorique. ensuite chacun fait comme son ordinateur le lui demande.
                    Philippe

                    Commentaire

                    • Pub

                    • #11
                      Envoyé par nobubble
                      . Le fait de respirer du nitrox, plutôt que de l'air, va uniquement réduire tes paliers (à profondeur égale). Ta vitesse de remontée restera scrictement la même.
                      Pascal
                      Le fait de respirer du nitrox modifie la profondeur des paliers.
                      Comme le fait de plonger en altitude pour la même raison:
                      La PP de N² devient différente de 0.79 en surface.
                      Philippe

                      Commentaire


                      • #12
                        Cette vitesse de remotnée est calculée en focntion de la tension des tissus
                        Mmmmh je ne pense pas, cette vitesse est calculée (ou déterminée de manière empirique) en fonction du gaz métabolisé respiré (l'helium étant un gaz plus 'rapide', la vitesse est réduite par exemple). Cette vitesse est indépendante de la saturation de tes tissus. Sinon on aurait des vitesses variables selon les couples temps/profondeur, et ce n'est pas le cas...
                        Si tu prends une formule simple de calcul des palier, la vitesse de remontée n'intervient pas, cette formule te permets juste de déterminer la profondeur minimum à laquelle un tissus ne sera pas en sursaturation critique, mais de ce que j'en ai vu, tu pourrais théoriquement remonter à cette profondeur instantanément...

                        Commentaire


                        • #13
                          Donc pour toi cela la vitesse de remontée de serait fonction que du différentiel de pression absolue.
                          Donc elle ne varie pas en focntion du mélange mais elle varie en focntion de l'altitude.
                          J'essaie de vérifier ca et je reprends la discussion.
                          Philippe

                          Commentaire


                          • #14
                            Il y a confusion entre plongée en altitude et plongée Nitrox:

                            En altitude, c'est la variation de pression entre le fond et la surface qui est plus importante qu' au niveau de la mer:

                            Exemple, à Marseille, à 40 m la PABS est de 5 bar, en surface elle est de 1 bar.
                            Donc à la remontée, elle a varié dans un rapport de 5

                            A Tignes à 2000m d'altitude, à 40m la PABS est de 4.8 bar, en surface, elle est de 0.8 bar.
                            Donc, à la remontée, elle a varié dans un rapport de 6

                            Au Nitrox, et à altitude égale, le plongeur ne subit pas de

                            variations de PABS différentes, selon qu'il utilise un mélange plus

                            ou moins enrichi.


                            Donc le raisonnement est différent dans les deux cas.


                            Je confirme donc moi aussi qu'au Nitrox, on se contente de prendre en compte la profondeur table qui correspond à la PPN2 qu'on aurait subie si on avait plongé à l'air, et on conserve la vitesse à lair, la profondeur et la durée des paliers figurant sur la table air.
                            En un mot: pas de recalcul de la vitesse!!
                            Bien amicalement - Jean-Luc
                            http://jlcaratelli.monsite.wanadoo.fr

                            et aussi http://www.watalibi.com/

                            Commentaire


                            • #15
                              Le fait de respirer du nitrox modifie la profondeur des paliers.
                              Comme le fait de plonger en altitude pour la même raison:
                              La PP de N² devient différente de 0.79 en surface.
                              Comme le dit ggourou, le fait de respirer du nitrox ne modifie en rien la profondeur des paliers. Il y a grosse confusion entre nitrox et plongée en altitude. Ce sont deux mécanismes différents.
                              Le nitrox diminue ta saturation en azote, ce qui veut dire que tu auras moins de paliers à effectuer (à profondeur égale faite à l'air).
                              Tes profondeurs de paliers resterons les mêmes (9, 6 et 3m avec une MN90).
                              En altitude on corrige la profondeur des paliers pour garder un gradient de pression, entre le palier et la surface, identique à celui que l'on aurait en mer. De cette façon on peut utiliser une table mer en altitude.
                              Depuis l'arrivée du code du sport 2012 , j'ai décidé de me lancer dans une activité non réglementée... la trottinette !

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X