Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Evènement chez Comex

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Evènement chez Comex

    Un grand événement chez Comex aujourd'hui. Cela faisait 15 ans qu'aucune expérience sur un plongeur n'avait eu lieu dans le mythique caisson du centre d'essai. Le plongeur de l'extrême Frederic Swierczynski a été placé en situation d'hypobarie, afin de simuler une plongée en recycleur en haute altitude à 21000 pieds (environ 6400m) dans une eau réfrigérée à 3°. C'est une première. Une séquence de dénitrogénation a été nécessaire avant de procéder à l'expérience. Il était accompagné dans le caisson par le Dr Mathieu Coulange, du personnel Comex (rescue et assistance) ainsi que le réalisateur et guide haute montagne Seb Devrient. Etaient présent sur place le Dr Gardette, Julien Hugon en charge des monitorings doppler (Azoth Systems), les représentants de l'AFP, de la Provence et votre serviteur pour "Plongez !" magazine
    Cette simulation était la 1ère étape préalable à l'aventure que se préparent à vivre Frederic, Julien Hugon, et Sebastien Devrient.
    Photos Marc Langleur
  • Pub

  • #2
    Envoyé par Diver-84 Voir le message
    Cette simulation était la 1ère étape préalable à l'aventure que se préparent à vivre...[/URL].
    Ca donne carrément envie de savoir laquelle !

    Commentaire


    • #3
      Hahaha, on fait du teasing mais la suite sera... trépidante !

      Commentaire


      • #4
        incroyable, une dénitrogénation ?!

        Commentaire


        • #5
          plus d'explication ici
           

          Commentaire

          • Pub

          • #6
            Et sinon c'est quoi un "plongeur de l'extrême" ? J'ai pas bien compris ...

            Commentaire


            • #7
              Bonjour,

              La marque de montres Akrone lui donne des sous
              Il a fait une plongée en -262m
              Il prépare une plongée dans un lac à 6500m

              Infos par Akrone Facebook

              Commentaire


              • #8
                C'est intéressant cette tendance actuelle à vouloir aller plonger de plus en plus haut...

                c'est assez logique en faut puisque la course à la profondeur est bâchée; aller au delà de 200m, c'est assez risqué et associer son nom à un mort n'intéresse pas forcément les sponsors, plonger sous glace n'a plus grand-chose de particulier même au Pôle Nord ), donc ça ne fait pas vendre...
                donc la seule solution : les lacs de montagne...

                Soyons positif, celui qui atteint le lac le plus haut est sûr que son nom restera sur les tabelles et il repartira avec une jolie montre à son poignet...


                l'avenir, c'était mieux avant !

                Commentaire


                • #9
                  Cela me rappelle un énoncé de théorie pour la préparation du MF2: Un plongeur s'immerge dans un lac d'altitude à 2000 m pour une première plongée (Prof réelle x et Temps fond x); 20 minutes après avoir fait surface, il s'immerge au bord du lac dans un tonneau d'huile d'une densité de x, en ventilant de l'O2 à 100%, durant une durée de x minutes. Déterminez la majoration à appliquer à sa deuxième plongée, sachant qu'il s'immerge de nouveau dans le lac pour une plongée à X m réels pendant X minutes, 1 h après sa sortie du tonneau.
                  Bientôt la réalité du challenge à la mode?
                  berny

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par nics Voir le message
                    C'est intéressant cette tendance actuelle à vouloir aller plonger de plus en plus haut...

                    Soyons positif, celui qui atteint le lac le plus haut est sûr que son nom restera sur les tabelles et il repartira avec une jolie montre à son poignet...
                    Oui, je vais contacter Elon Musk pour faire la première plongée en orbite. Dans le genre, truc super utile, ça va se poser là

                    Commentaire

                    • Pub

                    • #11
                      Envoyé par stef75 Voir le message

                      Oui, je vais contacter Elon Musk pour faire la première plongée en orbite. Dans le genre, truc super utile, ça va se poser là
                      Ou sur une des mers de la Lune...


                      l'avenir, c'était mieux avant !

                      Commentaire


                      • #12
                        "Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, Essayez la routine… Elle est mortelle ! » -Paulo Coelho

                        Le spéléonaute marseillais Frédéric Swierczynski a réalisé, le 19 février, une plongée à très haute altitude en Argentine. Un nouvel exploit pour ce plongeur de l'extrême.

                        Commentaire


                        • #13
                          Alors, c'est clair que si on met des citations de Paulo Coelho dans la balance...


                          l'avenir, c'était mieux avant !

                          Commentaire


                          • #14
                            ben oui, heureusement qu'il y a encore des idées d'explo, sinon on s’ennuierait non ?

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Diver-84 Voir le message
                              ben oui, heureusement qu'il y a encore des idées d'explo, sinon on s’ennuierait non ?
                              "Exploration" physiologique alors ?

                              Sinon, c'est juste la formulation "LE plongeur de l'extrème" qui me fait tiquer. Je connais (personnellement) au moins deux autres personnes qui jouent dans la même catégorie. Et les records en recycleurs, c'est plutôt dans les 300m si j'ai bien compris. Mais bon on s'en fout des records...

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X