Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Evènement chez Comex

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Diver-84
    a crée une discussion Evènement chez Comex

    Evènement chez Comex

    Un grand événement chez Comex aujourd'hui. Cela faisait 15 ans qu'aucune expérience sur un plongeur n'avait eu lieu dans le mythique caisson du centre d'essai. Le plongeur de l'extrême Frederic Swierczynski a été placé en situation d'hypobarie, afin de simuler une plongée en recycleur en haute altitude à 21000 pieds (environ 6400m) dans une eau réfrigérée à 3°. C'est une première. Une séquence de dénitrogénation a été nécessaire avant de procéder à l'expérience. Il était accompagné dans le caisson par le Dr Mathieu Coulange, du personnel Comex (rescue et assistance) ainsi que le réalisateur et guide haute montagne Seb Devrient. Etaient présent sur place le Dr Gardette, Julien Hugon en charge des monitorings doppler (Azoth Systems), les représentants de l'AFP, de la Provence et votre serviteur pour "Plongez !" magazine
    Cette simulation était la 1ère étape préalable à l'aventure que se préparent à vivre Frederic, Julien Hugon, et Sebastien Devrient.
    Photos Marc Langleur
  • Pub

  • stef75
    a répondu
    Je pense que sur l'aspect exploration il n'y a pas trop de solutions alternatives que les sponsors. Sur l'aspect scientifique plongée , dans un monde ideal, on pourrait rêver une subvention fédérale ? Ce serait plus intéressant que les distributions de médailles pour la psp...

    Laisser un commentaire:


  • Diver-84
    a répondu
    oui, il y a un peu de ça, ce genre d'expé à un coût, c'est évident. Il faut une visibilité, c'est un choix. je suis aussi d'accord avec le fait que d'autres plongeurs font des choses de leur côté sans médiatisation, c'est une autre approche avec d'autres moyens.

    Laisser un commentaire:


  • nics
    a répondu
    Envoyé par stef75 Voir le message
    Bah sereinement, je t'ai dis ? Je trouve décalé la course à la com dans ce milieu. 'le plongeur extrême'. J'ai du mal avec ça. L'extrême ce sont les limites que tu te fixe. On n'a pas les mêmes limites. Tu le dis toi même. Une plongée au delà de mes limites c'est un problème. Pourquoi je fais ça ? On n'a pas tous le même rythme de progression. J'ai mis longtemps à aller loin (dans les 1500m) et profond (dans les 100m). Ça s'accélère mais c'est lié au matériel. Scooter, recycleur, confiance dans ses propres capacités psychologiques.
    Je trouve par contre la course aux records (personnel ou homologué) juste débile. Question aussi de copains qui y ont laissé leurs os. Mais c'est mon opinion. J'ai l'impression qu'il y a un peu de concurrence dans la communication sur les trucs extrêmes.. Et je croise régulièrement des plongeurs engagés (très) qui n'ont pas ce besoin de communiquer de cette manière. J'ai sûrement naturellement plus de bienveillance avec cette façon de voir les choses ? Ce qui n'enlève rien aux qualités du plongeur que tu mets en avant ? Question de forme, de formulation et peut être d'approche. Bonne soirée
    Parce que "plongeur de l'extrême " (ou n'importe quel machin de l'extrême ), c'est vendeur...
    et derrière, il y a des sponsors et il faut pouvoir rentabiliser l'investissement.

    Laisser un commentaire:


  • Diver-84
    a répondu
    pparis sur la page Facebook de Comex Sa, plusieurs infos relayées les 21/01, 22/01, 31/01 et 20/02 (j'espère être aussi précis que possible )

    Laisser un commentaire:

  • Pub

  • CMDC
    a répondu
    Envoyé par Diver-84 Voir le message
    Je respecte cette opinion, moi, ça m’intéresse, et je ne suis pas le seul. On a besoin de se confronter, de se dépasser. En l’occurrence, il n'y a pas que l'exploit sportif, mais aussi un apport dans la connaissance physiologique, psychologique, une aventure humaine aussi. Un doc est en préparation qui amènera certainement des réponses à certaines interrogations.
    Exactement !
    Merci pour ce partage; n'en déplaise aux "Ronchonchons" du forum .

    Laisser un commentaire:


  • pparis
    a répondu
    Je ne trouve pas de trace de cet évènement sur le site de la Comex ?

    Laisser un commentaire:


  • stef75
    a répondu
    Bah sereinement, je t'ai dis ? Je trouve décalé la course à la com dans ce milieu. 'le plongeur extrême'. J'ai du mal avec ça. L'extrême ce sont les limites que tu te fixe. On n'a pas les mêmes limites. Tu le dis toi même. Une plongée au delà de mes limites c'est un problème. Pourquoi je fais ça ? On n'a pas tous le même rythme de progression. J'ai mis longtemps à aller loin (dans les 1500m) et profond (dans les 100m). Ça s'accélère mais c'est lié au matériel. Scooter, recycleur, confiance dans ses propres capacités psychologiques.
    Je trouve par contre la course aux records (personnel ou homologué) juste débile. Question aussi de copains qui y ont laissé leurs os. Mais c'est mon opinion. J'ai l'impression qu'il y a un peu de concurrence dans la communication sur les trucs extrêmes.. Et je croise régulièrement des plongeurs engagés (très) qui n'ont pas ce besoin de communiquer de cette manière. J'ai sûrement naturellement plus de bienveillance avec cette façon de voir les choses ? Ce qui n'enlève rien aux qualités du plongeur que tu mets en avant ? Question de forme, de formulation et peut être d'approche. Bonne soirée

    Laisser un commentaire:


  • Diver-84
    a répondu
    pour poursuivre sereinement le débat , en quoi la forme est elle dérangeante ? c'est une situation hypobarique (haute altitude, donc moitié moins d'O2) Chez Comex l'essai était une 1ère, de l'inédit.

    Laisser un commentaire:


  • stef75
    a répondu
    Envoyé par Diver-84 Voir le message
    En l’occurrence, il n'y a pas que l'exploit sportif, mais aussi un apport dans la connaissance physiologique, psychologique, une aventure humaine aussi. Un doc est en préparation qui amènera certainement des réponses à certaines interrogations.
    On peut être d'accord sur le fond et dubitatif sur la forme. Oui un retour sur l'aspect plus scientifique sera à mon avis très intéressant.

    Laisser un commentaire:

  • Pub

  • Diver-84
    a répondu
    Je respecte cette opinion, moi, ça m’intéresse, et je ne suis pas le seul. On a besoin de se confronter, de se dépasser. En l’occurrence, il n'y a pas que l'exploit sportif, mais aussi un apport dans la connaissance physiologique, psychologique, une aventure humaine aussi. Un doc est en préparation qui amènera certainement des réponses à certaines interrogations.

    Laisser un commentaire:


  • jeancri25
    a répondu
    les exploits sportifs n'ont strictement aucun intérêt... d'un autre coté, si ça ne me coûte rien et que ça en amuse ou fait rêver certains, que les conquérants de l'inutile continuent à prendre des risques... de là à en tirer une quelconque fierté nationale... panem et circences, rien de nouveau...

    Laisser un commentaire:


  • Diver-84
    a répondu
    interessant, donc pour chaque tentative, chaque expé, chaque nouveauté il faudrait demander un avis, une opinion ? bizarre comme raisonnement, mais bon, c'est dans l'air du temps de revendiquer tout et son contraire

    Laisser un commentaire:


  • nics
    a répondu
    Fier d'un truc dont on ne peut rien, sur lequel on n'a pas la moindre influence et pour lequel on ne nous demande rien ?
    euh non, pas de quoi en tirer la moindre fierté...

    Laisser un commentaire:


  • Diver-84
    a répondu
    ben, moi je suis pas capable d'aller à -260, ni d'aller à 6000m , c'est cela dont on parle, de l'extrême, et comme tu dis , il n'y en a que 2 ou 3 à pouvoir faire ça (on parle de plongeurs français) on devrait être fier non ?

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X