Annonce

Réduire
Aucune annonce.

O2 Narcotique

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • O2 Narcotique

    On parle dès fois de l'oxygène comme ayant des pouvoirs narcotiques.

    Qu'en est-il ?
    Conséquence en plongée ?
    Nitrox21, the best mix
    www.nitrox21.com
  • Pub

  • #2
    Oui, ca se dit, mais bon c est pas encore vraiment demontre donc pour l instant c est plutot des observations ... Mais je peux me tromper !!!
    Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur les recycleurs sans jamais oser le demander !!!
    http://www.yeapa.com

    Commentaire


    • #3
      Laurent, bonjour

      Il en est que, à ma connaissance, la question n'est pas tranchée ...

      Rappelons les faits : le pouvoir narcotique d'un gaz(au sens de "narcose des profondeurs") est directement lié à sa masse moléculaire : l'azote est plus narcotique que l'helium (qui ne l'est pas de maniére mesurable), l'argon l'est plus que l'azote, etc ....

      Dans cette optique l'oxygéne devrair être plus narcotique que l'azote.

      Presque personne ne soutient sérieusement cette thése, car même les partisans de l'O2 narcotique (où on trouve, entre autres, Bill Hamilton, pour dire qu'il ne s'agit qd même pas de doux farfelus ), pensent qu'il l'est de toute maniére moins car métabolisé.

      Partant de là, pourquoi est-il si difficile d'obtenir unr réponse tranchée ?

      Plusieurs causes à cela :

      - il est difficile de faire des mesures de narcoses vraiment reproductibles. En dehors de la variation d'un individu à l'autre, cela varie aussi pour un même individu pris à des moments différents.

      -> corollaire : il n'existe pas de "burrachométre étalon"

      Pour contrer ce biais, il faudrait procéder àa de trés nombreux tests sur une population large et là on butte sur le deuxiéme probléme : le pognon

      En effet, les effets narcotiques des gaz ne sont pas vraiments un problèeme de santé publique, et ne sont pas non plus le probléme des plongeurs pro et des enreprises du type Comex : ces gens là n'utilisent pas d'azote et utilisent des ppO2 trés faibles,liées aux trés longues exposiitons subies par les plongeurs. Par ailleurs les crédits dont disposent ces boites ne sont plus les même qu'à la grande époque du pétrole off-shore dans les années 70, époque du "grand bond en avant"des technologies hyperbares.

      Par ailleurs, il n'est pas impossible que, si il existe, l'effet narcotique de l'oxygéne n'apparaissent qu'à des ppO2 où il serait suceptible de se confondre avec une sorte de pre-tox du gaz lui même, aux ppO2 limites

      Pour être bien, il faudrait bricoler des tests avec des "nitrox hypoxiques" pour voir si la narcose n'augmente pas : son absence d'augmentation permettrait de conclure à un pouvoir narcotique de l'O2, son augmentation ne permettant pas de conclure le contraire. Mais, là on se retrouve devant le premier point mentionné, à savoir la difficulté dans la "quantification" de la narcose

      Bon, j'arrête là et je laisse la parole aux spécialistes du forum, ma réponse n'apportant finalement pas grand chose

      Je terminerais quand même avec une chose : qu'en est-il de l'expérienc personnelle de chacun ?

      Personnellement il m'a touojurs semblé que, à 45m avec du Nx28, je sentais un poil de narcose que je ne sens pas vraiment à l'air à cette pronfondeur, mais encore une fois comment quantifier le poil ?

      A+

      :
      Dernière modification par Bluedeep, 13 janvier 2004, 14h40.
      François

      "If redundancy is not your epigraph, stupidity might be your epitaph" (Gary Gentile)

      Commentaire


      • #4
        François, t'as fumé tes blocs de déco ?

        Bon, pour le pb de narcose, ça se mesure avec des tests cognitifs (style genre test de QI).
        De plus, je ne suis pas persuadé que la modification de l'influx nerveux ait un quelconque lien avec la MMM du gaz.
        Enfin, un nitrox hypoxique augmente ta PPN2 => Y'a des chances que tu soit pété comme un coin à pas profond...

        Bon, arrètez la fumette et allez plonger, ça ira mieux
        (\ /)
        ( . .)
        c('')('')

        Commentaire


        • #5
          Provient du message de Xabi
          François, t'as fumé tes blocs de déco ?
          Je lui avait bien dis à Momo de pas fumer des trucs bizarres prés du compresseur


          Bon, pour le pb de narcose, ça se mesure avec des tests cognitifs (style genre test de QI).
          Ok avec cela, mais ce n'est pas facilement reproductible


          De plus, je ne suis pas persuadé que la modification de l'influx nerveux ait un quelconque lien avec la MMM du gaz.
          Il me semble, du moins avec sa solubilité qui ele est en rapport avec la MM


          Enfin, un nitrox hypoxique augmente ta PPN2 => Y'a des chances que tu soit pété comme un coin à pas profond...
          C'est précisément ce qui permettrait de faire la part O2/N2 sur la narcose

          A+

          François

          "If redundancy is not your epigraph, stupidity might be your epitaph" (Gary Gentile)

          Commentaire

          • Pub

          • #6
            Re: O2 Narcotique

            Provient du message de nitrox21
            On parle dès fois de l'oxygène comme ayant des pouvoirs narcotiques.
            L'ouvrage de Carl Edmonds et associés "Diving and Subaquatic Medicine" consacre un paragraphe à la "narcoticité" de O2. En substance, il concut que pour faire dire aux études souvent évoquées à cet effet (Thalmann, Weathersby) que l'oxygène est narcotique, il faut pas mal extrapoler, voire faire preuve d'un brin de mauvaise foi. Et aussi que si l'O2 avait une petite capacité narcotique cela n'aurait guère d'importance puisqu'on augmente son % dans les nitrox utilisés à moins de 40 m, là ou la narcose n'est pas un pb majeur.
            Pour ma part, je n'ai jamais constaté de différence à 40 à l'air ou au nitrox 30.
            Le même ouvrage évoque également une théorie suggérant que l'O2 participe à la formation des bulles (donc aux ADD) et devrait pour cela entrer dans le calcul de la décompression, et il conclut de la même nanière.
            Amitié.
            Jacques
            Jacques
            -------------
            Quiconque prendra ce post au sérieux sera immédiatement abattu, quiconque ne le prendra pas au sérieux sera enterré vivant par un bulldozer Mitsubishi
            (adapté de) Ed Abbey - Le retour du gang de la clef à molette

            Commentaire


            • #7
              Bonjour,

              Interessant cette notion de narcose à l'O².
              Sait-on à quelle PPO² elle intervient?
              Est-ce avant les troubles pouvant affecter le Système Nerveux Central? Car dans le cas contraire (si par exemple elle devait apparaitre à une PPO² supérieure à 2bars), elle apparaitrait à un stade auquel le danger de crise d'hyperoxie serait déjà grand...et ne ferait qu'ajouter au problème.

              Ou bien je n'ai rien compris...


              En plongée c'est comme dans la vie: vaut mieux être seul que mal accompagné.

              Commentaire


              • #8
                J'aime bien ton pseudo et ta signature

                A+

                François

                "If redundancy is not your epigraph, stupidity might be your epitaph" (Gary Gentile)

                Commentaire


                • #9
                  Cette notion d'O2 narcotique apparait dans GAP par exemple.
                  Sur une plongee a 60 avec une ppo2 max de 1.4 et une pen de 40m (je sais c'est pas DIR), on aura comme melange propose :
                  en standard un Tx19/25 et dans la version O2 narcotique un Tx19/29
                  Jérôme

                  Les Vidéos , Le site du NPSFQQA

                  Caisson étanche -200m pour GoPro HD1 & HD2

                  Commentaire


                  • #10
                    Provient du message de Captain
                    Cette notion d'O2 narcotique apparait dans GAP par exemple.
                    Sur une plongee a 60 avec une ppo2 max de 1.4 et une pen de 40m (je sais c'est pas DIR), on aura comme melange propose :
                    en standard un Tx19/25 et dans la version O2 narcotique un Tx19/29
                    Là, je ne comprends pas...les 2 versions ont la même fraction O², seule la fHe change. En quoi celà affecte-t'il la narcose à l'O²?


                    En plongée c'est comme dans la vie: vaut mieux être seul que mal accompagné.

                    Commentaire

                    • Pub

                    • #11
                      Provient du message de solo
                      Là, je ne comprends pas...les 2 versions ont la même fraction O², seule la fHe change. En quoi celà affecte-t'il la narcose à l'O²?
                      Les termes sont trompeurs, il ne s'agit pas de "narcose à l'o2" mais du fait que l'O2 participerait à la narcose, ce n'est pas tout à fait pareil.
                      Ici, dans un cas on veut obtenir à 60 m la même pression d'azote qu'en respirant de l'air à 40 m (c-a-d 4 b), et pour ce faire on réduit la ppN2 en ajoutant de l'hélium. Dans le second cas, on considère que l'O2 participe également à la narcose, il va donc falloir compenser cette ppO2 en ajoutant davantage d'hélium.
                      Là où le bât blesse, c'est que si on considère que l'O2 est narcotique au même titre que l'azote, la pression narcotique de reférence (de l'air) ne devrait pas être de 4 bars à 40 mètres mais de 5 bars...
                      Amitié.
                      Jacques
                      Jacques
                      -------------
                      Quiconque prendra ce post au sérieux sera immédiatement abattu, quiconque ne le prendra pas au sérieux sera enterré vivant par un bulldozer Mitsubishi
                      (adapté de) Ed Abbey - Le retour du gang de la clef à molette

                      Commentaire


                      • #12
                        Provient du message de Jacques Vettier

                        Les termes sont trompeurs, il ne s'agit pas de "narcose à l'o2" mais du fait que l'O2 participerait à la narcose, ce n'est pas tout à fait pareil.
                        Ici, dans un cas on veut obtenir à 60 m la même pression d'azote qu'en respirant de l'air à 40 m (c-a-d 4 b), et pour ce faire on réduit la ppN2 en ajoutant de l'hélium. Dans le second cas, on considère que l'O2 participe également à la narcose, il va donc falloir compenser cette ppO2 en ajoutant davantage d'hélium.
                        Là j'ai compris! La modification de la fraction d'azote compense le fait que l'on considère ou non que l'O² soit narcotique.

                        Merci !

                        En plongée c'est comme dans la vie: vaut mieux être seul que mal accompagné.

                        Commentaire


                        • #13
                          Provient du message de solo


                          Là j'ai compris!....
                          Bon tu peux maintenant passer a VPM et tu noteras la difference entre ead et end

                          step by step
                          Jérôme

                          Les Vidéos , Le site du NPSFQQA

                          Caisson étanche -200m pour GoPro HD1 & HD2

                          Commentaire


                          • #14
                            Provient du message de solo
                            Là j'ai compris! La modification de la fraction d'azote compense le fait que l'on considère ou non que l'O² soit narcotique.
                            [/B]
                            Voilà.
                            Pour la petite histoire, O2 narcotique et O2 dans les ADD ont été lancés au début du développement de la plongée nitrox par les détracteurs du nitrox. Comme il y a toujours des acharnés ou d'autres qui préfèrent brûler sur place plutôt que d'admettre qu'ils ont pu se tromper, l'affaire perdure en sous-terrain et ressort de temps à autres.
                            La présence de ce calcul dans Gap, mais aussi dans Abyss n'est à mon avis qu'une manière pour les concepteurs de ces logiciels d'avoir la paix, en renvoyant tout le monde dos à dos.
                            Amitié.
                            Jacques
                            Jacques
                            -------------
                            Quiconque prendra ce post au sérieux sera immédiatement abattu, quiconque ne le prendra pas au sérieux sera enterré vivant par un bulldozer Mitsubishi
                            (adapté de) Ed Abbey - Le retour du gang de la clef à molette

                            Commentaire


                            • #15
                              Encore une couche sur le sujet.
                              J'ai eu sous les yeux le manuel PADI de la formation nitrox.
                              Ben il disent que le nitrox ne permet pas de diminuer la narcose car l'O2 étant narcotique, remplacer l'azote par de l'oxygène ne sert à rien (ils citaient les travaux de Bennet je crois).

                              Marrant non car c'est un des avantages que l'on cite dans d'autres écoles...

                              Truc marrant aussi, PADI présente le nitrox comme le moyen de rester plus longtemps à profondeur identique et non comme étant plus sûr (surprenant pour des américains...).
                              Nitrox21, the best mix
                              www.nitrox21.com

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X