Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Question bête d'un pas tekeu sur les mélanges hypoxiques

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Question bête d'un pas tekeu sur les mélanges hypoxiques

    Bonjour,

    Depuis que j'ai passé mon nitrox bébé, j'ai de nouvelles questions liées aux pressions partielles comme ici.

    Si j'ai bien tout compris, les mélanges hypoxiques sont utilisés pour plonger à des profondeurs supérieures à 66m. Ils permettent de ne pas être limité par la PpO2. Ca en soit ça ne me pose pas de questions.

    Par contre, il me semblait qu'il fallait au moins 17% d'O2 dans l'air pour qu'il ne soit pas nocif. Si je ne me trompe pas, 17% d'O2 ça nous permet d'aller jusqu'à 84m environ à 1.6bar. Donc les mélanges hypoxiques poseraient problèmes. Or ce n'est pas vraiment le cas.

    Ma question est donc la suivante : a quoi sont sensibles les poumons ? Manifestement le pourcentage d'O2 n'est pas le bon paramètre.

    J'ai envi de dire à priori que c'est la pression partielle (tant qu'on y est ) Me trompe-je ? Quelqu'un peut-il confirmer ou infirmer cela ?

    Merci de votre attention et de vos réponses
  • Pub

  • #2
    Pour qu'un gaz soit respirable, il faut qu'il y ai au minimum une ppO²> 0.17b.
    Ce qui au niveau de la mer est équivalent par 17% mais a 90m 1.7%

    Je ne comprends pas ta seconde question
    Philippe

    Commentaire


    • #3
      Envoyé par mig86
      Bonjour,

      Depuis que j'ai passé mon nitrox bébé, j'ai de nouvelles questions liées aux pressions partielles comme ici.

      Si j'ai bien tout compris, les mélanges hypoxiques sont utilisés pour plonger à des profondeurs supérieures à 66m. Ils permettent de ne pas être limité par la PpO2. Ca en soit ça ne me pose pas de questions.

      Par contre, il me semblait qu'il fallait au moins 17% d'O2 dans l'air pour qu'il ne soit pas nocif. Si je ne me trompe pas, 17% d'O2 ça nous permet d'aller jusqu'à 84m environ à 1.6bar. Donc les mélanges hypoxiques poseraient problèmes. Or ce n'est pas vraiment le cas.

      Ma question est donc la suivante : a quoi sont sensibles les poumons ? Manifestement le pourcentage d'O2 n'est pas le bon paramètre.

      J'ai envi de dire à priori que c'est la pression partielle (tant qu'on y est ) Me trompe-je ? Quelqu'un peut-il confirmer ou infirmer cela ?

      Merci de votre attention et de vos réponses
      Comme son nom l'indique un mélange hypoxique à un % d'oxy inférieur à la normal donc c'est un gaz qui ne doit pas se respirer en surface .

      C'est pourquoi les utilisateurs de trimix hypoxique partent avec un travel mix ( N40 par exemple ) jusqu'à 30m puis ensuite ils passent sur leur gaz fond hypoxique .

      C'était la question ?
      Yucatan 2011

      Fontaine de Vaucluse

      Boulette vous avez dit boulette ?

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par mig86
        J'ai envie de dire à priori que c'est la pression partielle (tant qu'on y est )
        ne pas raisonner en pourcentage, mais en pression partielle, effectivement

        une PpO2 0.05 d'oxy en surface, ça fait une PpO2 0.25 à 6 bar (50m), c'est donc respirable
        Sexa j'exagère Club

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par DuboisP
          ne pas raisonner en pourcentage, mais en pression partielle, effectivement

          une PpO2 0.05 d'oxy en surface, ça fait une PpO2 0.25 à 6 bar (50m), c'est donc respirable
          c'est peut être ça la réponse à sa question en fait ....
          Yucatan 2011

          Fontaine de Vaucluse

          Boulette vous avez dit boulette ?

          Commentaire

          • Pub

          • #6
            Voici les deux grands gagnants à ma question :
            Envoyé par DuboisP
            ne pas raisonner en pourcentage, mais en pression partielle, effectivement

            une PpO2 0.05 d'oxy en surface, ça fait une PpO2 0.25 à 6 bar (50m), c'est donc respirable
            Envoyé par pmchoix
            Pour qu'un gaz soit respirable, il faut qu'il y ai au minimum une ppO²> 0.17b.
            Ce qui au niveau de la mer est équivalent par 17% mais a 90m 1.7%

            Je ne comprends pas ta seconde question
            Avec un avantage pour pmchoix qui a répondu plus vite.

            Merci, je voulais effectivement qu'on confirme qu'il ne faut pas résonner en terme de pourcentage mais en terme de pression partielle.

            Bonne journée !

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par mig86
              Bonjour,

              Depuis que j'ai passé mon nitrox bébé, j'ai de nouvelles questions liées aux pressions partielles comme ici.

              Si j'ai bien tout compris, les mélanges hypoxiques sont utilisés pour plonger à des profondeurs supérieures à 66m. Ils permettent de ne pas être limité par la PpO2. Ca en soit ça ne me pose pas de questions.

              Par contre, il me semblait qu'il fallait au moins 17% d'O2 dans l'air pour qu'il ne soit pas nocif. Si je ne me trompe pas, 17% d'O2 ça nous permet d'aller jusqu'à 84m environ à 1.6bar. Donc les mélanges hypoxiques poseraient problèmes. Or ce n'est pas vraiment le cas.

              Ma question est donc la suivante : a quoi sont sensibles les poumons ? Manifestement le pourcentage d'O2 n'est pas le bon paramètre.

              J'ai envi de dire à priori que c'est la pression partielle (tant qu'on y est ) Me trompe-je ? Quelqu'un peut-il confirmer ou infirmer cela ?

              Merci de votre attention et de vos réponses
              Salut, tu veux déjà griller les étapes? Bon je vais t'expliquer 2-3 choses. D'abord quel que soit le mix - air, nitrox, trimix, héliox - tu seras toujours limité par la ppO2. On calcule toujours la profondeur maximale d’utilisation d'un mélange avec une ppO2 de 1.6 bars. Ensuite pour un mélange fond on planifiera avec une ppO2 inferieure, par exemple 1.4 bars. Par contre pour les décos 1.6 bars est parfait. Pour une plongée à 100m, ton mélange fond n'excèdera pas 12% O2 (PMU = 107m à 1.4 bars ppO2), à 80m 15%, à 57m 21%, etc. Ensuite il te faut déterminer combien d’hélium ajouter pour avoir un seuil narcotique acceptable. On se base donc sur la ppN2. Question sécurité, on ne respire pas le trimix hypoxique en surface, car on risque une perte de connaissance au bout de quelques inspirations. Il faut donc soit utiliser un mélange autre – tel un nitrox ou un trimix contenant plus de 17% d’O2 - soit descendre en apnée de quelques mètres, afin que le mélange fond soit respirable. A+ PAUL S.

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par mig86
                Bonjour,

                Depuis que j'ai passé mon nitrox bébé, j'ai de nouvelles questions liées aux pressions partielles comme ici.

                Si j'ai bien tout compris, les mélanges hypoxiques sont utilisés pour plonger à des profondeurs supérieures à 66m. Ils permettent de ne pas être limité par la PpO2. Ca en soit ça ne me pose pas de questions.

                Par contre, il me semblait qu'il fallait au moins 17% d'O2 dans l'air pour qu'il ne soit pas nocif. Si je ne me trompe pas, 17% d'O2 ça nous permet d'aller jusqu'à 84m environ à 1.6bar. Donc les mélanges hypoxiques poseraient problèmes. Or ce n'est pas vraiment le cas.

                Ma question est donc la suivante : a quoi sont sensibles les poumons ? Manifestement le pourcentage d'O2 n'est pas le bon paramètre.

                J'ai envi de dire à priori que c'est la pression partielle (tant qu'on y est ) Me trompe-je ? Quelqu'un peut-il confirmer ou infirmer cela ?

                Merci de votre attention et de vos réponses
                Le bon parametre est la pression partielle.

                Tu dois garder une pression partielle au fond d'un maximum de 1.4 (preconise par les differentes organisations tech) et 1.6 en deco.

                Multiplie ton %O2 par la profondeur en ATA et tu as la pression partielle.

                Lorsque tu plonges profond, une pression partielle minimum est recommandee. Des organismes comme la TSA preconise de ne pas descendre au dessous de 0.9 au fond.
                www.tokyoeuropeandivers.com

                Commentaire


                • #9
                  Merci à vous deux pour vos réponses.
                  Trimixeur, ne t'inquiète pas, je ne grille pas les étapes. Je profite dejà de mon N2 + Nitrox bébé flambant neuf avant de passer au Nitrox papa, au N3 puis puis Trimix. Je vais me faire un peu d'expérience.
                  Etant d'un naturel curieux, le fait de m'ajouter des paramètres à prendre en compte m'amène à me poser pas mal de question. J'ai déjà mitraillé les monos pendant le N2 puis plus tard pendant le nitrox mais apparemment pas assez. ^^

                  Ntokyo, merci d'avoir ajouté la pression partielle minimale. Ca m'a donné l'occasion de faire quelques calcules. Je me suis demandé quelle était la variation de profondeur que permettait les limites 0,9bars et 1,4bars pour la PpO2. Comme ça ne fait que 0,5bars, j'avais l'impression que la variation était faible. Finalement ce n'est pas le cas car la fraction molaire d'O2 est faible.

                  Pour faire des petits calculs :
                  - à 100m, on a 11bars donc on a une Pp02 = 1,4 si la fraction molaire d'O2 vaut environ 12%
                  - la PpO2 vaut 0,9bars quand la pression absolue vaut : 7,5bars donc 65m si je ne me trompe pas.
                  On a donc 35m d'amplitude avec un mélange prévu pour 100m (seulement du point de vue de l'O2).

                  Pour aller à 65m, il faut descendre à l'air où il faut prendre deux trimix ? (ou je me suis complètement planté dans les calculs ?)

                  Ca me plaît bien tout ça ! (j'aime bien faire des calculs...)
                  Ca donne envi de s'y intéresser pleinement.

                  Commentaire


                  • #10
                    Rajoute à cela l'END et la contre diffusion...
                    Winners say, "It may be difficult, but it's possible......" Losers say, "It's possible, but it's too difficult...."

                    La vie est belle... C'est sûr parce que avant et après c'est bof!!! (swann)

                    http://barbuzard.com
                    www.tekaroundeurope.fr

                    Commentaire

                    • Pub

                    • #11
                      Envoyé par mig86
                      Pour aller à 65m, il faut descendre à l'air où il faut prendre deux trimix ? (ou je me suis complètement planté dans les calculs ?)

                      Ca me plaît bien tout ça ! (j'aime bien faire des calculs...)
                      Ca donne envi de s'y intéresser pleinement.
                      Simplement, pour 65m

                      1.4 / 7.5 (65m) = 18.6%

                      Un mix de 18.6% te permet de respirer en surface et de garder un PPO2 convenable au fond. Pas besoin de mix pour le voyage.
                      www.tokyoeuropeandivers.com

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Barbuzard
                        Rajoute à cela l'END
                        La fin ? mais qu'est ce que cela fait là dedans ?









                        ok
                        Yucatan 2011

                        Fontaine de Vaucluse

                        Boulette vous avez dit boulette ?

                        Commentaire


                        • #13
                          Je vois ce que c'est l'END, la profondeur narcotique équivalente par contre la contre diffusion... Connais pas...
                          Kesako ?

                          Merci

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par mig86
                            Pour aller à 65m, il faut descendre à l'air où il faut prendre deux trimix ? (ou je me suis complètement planté dans les calculs ?)

                            Ca me plaît bien tout ça ! (j'aime bien faire des calculs...)
                            Ca donne envi de s'y intéresser pleinement.
                            Salut, pas d'air en dessous de 40m! On n'est plus à l'époque Cousteau!! ! ! ! Pour 65m, un seul trimix suffit: Tx20/30. Il est respirable de la surface jusqu'au fond, ce qui te donnera environ 15-20min au fond. Pour la remontée deux écoles s'affrontent: soit un nitrox soit un nitrox & de l'O2. Tu pourrais ausssi remonter intégralement sur ton mélange fond, mais tu mettrais plus de temps et ca augmenterait le cout de ta plongée. A+ PAUL S.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par trimixeur
                              Salut, pas d'air en dessous de 40m! On n'est plus à l'époque Cousteau!! ! ! ! Pour 65m, un seul trimix suffit: Tx20/30. Il est respirable de la surface jusqu'au fond, ce qui te donnera environ 15-20min au fond. Pour la remontée deux écoles s'affrontent: soit un nitrox soit un nitrox & de l'O2. Tu pourrais ausssi remonter intégralement sur ton mélange fond, mais tu mettrais plus de temps et ca augmenterait le cout de ta plongée. A+ PAUL S.
                              Pardon, j'ai dû mal m'exprimer. En fait, je voulais savoir quand on va à 100m. Le mélange fond a pour limite "basse" 65m donc je voulais savoir si on fait la descente à l'air ou sur un trimix ? Sur la fin un nitrox ne passerait pas.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X