Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les recycleurs...

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • J'ai perso tendance à concevoir la lunette uniquement comme un mode de rechape scr en cas de panne d'O2.
    En gros un économiseur de BO, ça fonctionne assez biens et avec un ordi connecté qui du coup s'adapte à la ppo2 fluctuante, tu a une bon contrôle de la deco.
    Et la biens sur l'idéal et de pouvoir clamper un BO riche, sur le ccr.

    Commentaire

    • Pub

    • Envoyé par christophe 38
      http://www.plongeesout.com/sites/rou...lot/ressel.htm

      j'y ai passé mon nitrox simple, en ouvert, là bas (jusqu'au puits à 450 m de l'entrée
      http://www.google.fr/imgres?imgurl=h...ed=0CCIQrQMwAA
      Magnifique !
      Ok merci, donc effectivement jusqu'au puits n°3 en gros sur les 400 premiers mètres avec le Nx30 en diluant c'est tout bon ... après ... ben ... faut penser à passer sur BO si pic O2 au lieu de chercher à diluer ...

      Particulier quand même cette pratique sout CCR, d'adapter la bonne réchappe selon la profondeur à laquelle on se trouve ... Déjà que j'ai besoin de savoir qu'il y a toujours de l'air au-dessus de moi, çà donne pas trop envie (même si je reconnais que les photos sont magnifiques)

      Je vous laisse discuter sout' entre vous
      Tous mes neurones sont actuellement occupés. Veuillez me rappeler ultérieurement ...

      Commentaire


      • On peut utiliser un diluant Nx ... sur un SCR.
        Sur un CCR ça tient plus du profil anecdotique et très particulier que de la pratique saine.
        Stéphane Acounis

        Commentaire


        • Envoyé par Tino Corp.
          On peut utiliser un diluant Nx ... sur un SCR.
          Sur un CCR ça tient plus du profil anecdotique et très particulier que de la pratique saine.
          et pourtant je en suit pas le dernier a essayer quelques truc limite limite.

          Commentaire


          • Envoyé par Tino Corp.
            On peut utiliser un diluant Nx ... sur un SCR.
            Sur un CCR ça tient plus du profil anecdotique et très particulier que de la pratique saine.
            Entièrement d'accord.
            "Je plonge donc je suis." René De MAP

            Commentaire

            • Pub

            • Bonne Année à vous tous.
              Pour l'utilisation d'un Nx sur un ccr, cas particulier d'accord mais "pas sain" pas d'accord car justement c'est particulier
              Pour problème d'hypo avec "mccr sans fuite" pas vraiment car respiration vite impossible si non ajout de gaz.
              En descente, cela est vite évident.
              Au fond à profondeur constante, si on ajoute pas d'O2, la descente de ppo2 est graduelle et n'arrive pas à valeur critique avant que le volume respiratoire soit insufisant et force l'ajout de gas. Intéret aussi d'avoir un diluant utilisé en gaz directeur et non en gaz diluant.
              Au fond avec changement de profondeur (yo-yo) on retrouve la situation de la descente et de la montée...
              A la montée, pas de recherche de valeur de ppo2 constante. Cette remontée est divisée en phase où la ppo2 est augmentée avant de continuer jusqu'au stops où là la ppo2 est optimisée.
              Cela demande plus d'interventions aussi mais, pour moi, ces interventions sont justement la base de ma démarche basée sur le principe fondamental du "toujours connaitre sa ppo2" et sur le fait que le controle de l'unité doit être constant car "cette machine est là pour vous tuer".
              Je sais que tout ça cémal pour beaucoup d'entre vous et pas besoin de me le rappeler .
              Jale

              Commentaire


              • Envoyé par thierryfra
                Mais des fois en Cave, tu ne peux pas remonter, la PPO2 ne va pas baisser, tu vas respirer en mode Lunette pour avoir une PPO2 correcte, donc c'est comme si tu étais en CO sur BO. Si tu retournes sur le CCR (respiration hors mode Lunette), tu retrouves une PPO2 pas terrible non ? Alors qu"un vrai rinçage avec le diluant qui va bien aurait mis la PPO2 à une valeur correcte non ?

                Ceci dit je préfère avoir le diluant qui va bien plutôt que de passer sur BO, remonter pour baisser la PPO2 et repasser sur CCR. Je préfère avoir les 2 méthodes, plus de sécurité selon moi
                Oui, c’est comme ça... Les premières choses que j’ai faites en ecolage, c’était l’utilisation en mode dégradé (rinçage, lunette, scr, cellules divergentes)...


                Quand je plonge seul, je fais une petite balade et quelques éxos au fond. Je vais moins loin en ccr qu’en ouvert car encore débutant sur ma machine.

                Mon idée de base, c’était de ne rien changer à ma façon de plonger en sout’, donc sm et nitrox (pas d’air)... et un recycleur en plus , mon inconnue. .. donc oui fraction d’o2 inhabituelle. .. du fait que le diluant est aussi BO. ..

                Choix de cavités connues avec justement un profil adapté (ressel, ouisse, St sauveur, gdp)...

                Ça ne me paraît pas déconnant avec CE recycleur spécifique. ..

                Commentaire


                • Envoyé par jale
                  Intéret aussi d'avoir un diluant utilisé en gaz directeur et non en gaz diluant.
                  Jale
                  Bonne année à tous.
                  Je n'arrive pas à comprendre ou est l'antinomie gaz directeur/gaz diluant.
                  Lorsque je plonge avec un 7/66, c'est un parfait gaz diluant jusqu'au moins 130m et l'hélium est mon gaz directeur pour ma déco (choix GF, vitesse remontée et autres).
                  De la même façon, lorsque j'utilise l'air comme diluant jusque 40m, l'azote est mon gaz directeur pour ma déco.
                  Dans les deux cas, le mélange utilisé est à la fois diluant pour ma boucle et directeur de ma déco.
                  Mais je me méprends peut être sur ce que tu entends par gaz directeur?
                  Christian.

                  Commentaire


                  • Envoyé par jale
                    Bonne Année à vous tous.
                    Pour l'utilisation d'un Nx sur un ccr, cas particulier d'accord mais "pas sain" pas d'accord car justement c'est particulier
                    Pour problème d'hypo avec "mccr sans fuite" pas vraiment car respiration vite impossible si non ajout de gaz.
                    En descente, cela est vite évident.
                    Au fond à profondeur constante, si on ajoute pas d'O2, la descente de ppo2 est graduelle et n'arrive pas à valeur critique avant que le volume respiratoire soit insufisant et force l'ajout de gas. Intéret aussi d'avoir un diluant utilisé en gaz directeur et non en gaz diluant.
                    Au fond avec changement de profondeur (yo-yo) on retrouve la situation de la descente et de la montée...
                    A la montée, pas de recherche de valeur de ppo2 constante. Cette remontée est divisée en phase où la ppo2 est augmentée avant de continuer jusqu'au stops où là la ppo2 est optimisée.
                    Cela demande plus d'interventions aussi mais, pour moi, ces interventions sont justement la base de ma démarche basée sur le principe fondamental du "toujours connaitre sa ppo2" et sur le fait que le controle de l'unité doit être constant car "cette machine est là pour vous tuer".
                    Je sais que tout ça cémal pour beaucoup d'entre vous et pas besoin de me le rappeler .
                    Jale
                    Je ne me permet pas de juger ta façon de pratiquer, mais reconnais qu'elle ne s'adresse pas à un plongeur ccr lambda et qu'elle ne laisse pas le droit a l'étourderie.
                    Au fond l'adv peut te permettre de respirer sans sans ajout d'O2, et à la remontée c'est pire encore, ta ppo2 chute et tu continu a respirer sans riens faire.
                    Alors "toujour connaitre sa ppo2" ok c'est la base, mais qui ne s'ai jamais appercu au bout de plusieurs minute que le hud avait tourné et n'était donc pas visible et ca c'est généralement en même temps que tu te bat avec un merdié quelconque et que biens sur tu ne regarde pas l'afficheur.
                    La tu conviendra que l'hypo n'est pas loin.

                    Commentaire


                    • Envoyé par Pévégalerté
                      D'accord avec toi sur l'intérêt du buzzer sur l'Inspi pour les alarmes PpO2, c'est ce qui me manque sur mon SMS (j'aimerais bien bricoler un truc). Maintenant le reste (warning cellules, 1ère batterie faible ...), on peut s'en passer, trop d'alarmes tue l'alarme et on finit par ne plus y prêter d'attention
                      L'inspi qui bip en permanence c'est quand même un peu une légende, quand la machine est correctement préparé et avec de bonne cellules ca bip tres rarement et c'est justement tres sécu, l'alarme de pille qui bip toute les 5mn est tellement chiante que tu change la pile pour la prochaine plongee alors que sans le buzer, nombre de plongeur ferai au moins une plongee de plus.
                      Et ok, je connais au moins un plongeur qui bip beaucoup mais je sais pourquoi et lui aussi.
                      Après tu a raison pendant la longue période de cellules merdique, ca bipait tellement souvent qu'ont avait tendance à eteindre l'alarme sans même regarder pourquoi.
                      Mais la ont est pas dans une situation normal, avec les Apd 16 il y a biens longtemps que je n'ai pas entendu le buzer a un autre moment que lors du test cellule a 6m.

                      Commentaire

                      • Pub

                      • J'avait oublié de vous souhaiter de nombreuses et belles plongees a tous.

                        Commentaire


                        • Envoyé par poulpy23
                          Mais la ont est pas dans une situation normal, avec les Apd 16 il y a biens longtemps que je n'ai pas entendu le buzer a un autre moment que lors du test cellule a 6m.
                          Je plonge depuis la mi août avec un evo+ et je confirme. Je ne l'entends jamais sonné à part si je fais des tests ou exercices pour m'entrainer.

                          Commentaire


                          • Meilleurs vœux a tous !

                            Commentaire


                            • Envoyé par poulpy23
                              Je ne me permet pas de juger ta façon de pratiquer, mais reconnais qu'elle ne s'adresse pas à un plongeur ccr lambda et qu'elle ne laisse pas le droit a l'étourderie.
                              Au fond l'adv peut te permettre de respirer sans sans ajout d'O2, et à la remontée c'est pire encore, ta ppo2 chute et tu continu a respirer sans riens faire.
                              Alors "toujour connaitre sa ppo2" ok c'est la base, mais qui ne s'ai jamais appercu au bout de plusieurs minute que le hud avait tourné et n'était donc pas visible et ca c'est généralement en même temps que tu te bat avec un merdié quelconque et que biens sur tu ne regarde pas l'afficheur.
                              La tu conviendra que l'hypo n'est pas loin.
                              Oui c'est vrai que cela demande un peu de pratique mais la place à l'étourderie est aussi petite ou plutôt aussi grande qu'avec d'autres façons de faire. J'ai oublié de dire que la valeur du poumon minimun correspond aussi à la flotabilité neutre et que donc le changement de flotabilité entraine un besoin d'intervention sur les valves manuelles.
                              Je conviens que cette pratique n'est valable que dans un ensemble de paramètres (ppo2, volume de poumon, flotabilité, ppo2 de diluant) qui sont imbrigués les uns dans les autres.
                              En fait je rejoins Pévégarlé par le fait que le recycleur est une addition au co. Cela peut paraitre un non-sens mais perso je me sens mieux.
                              Mais Poulpy, tu as bien raison...ah c'est dur nos machines Souhaitons nous plein de plongées tranquilles
                              Jale

                              Commentaire


                              • Envoyé par Cris6880
                                Bonne année à tous.
                                Je n'arrive pas à comprendre ou est l'antinomie gaz directeur/gaz diluant.
                                Lorsque je plonge avec un 7/66, c'est un parfait gaz diluant jusqu'au moins 130m et l'hélium est mon gaz directeur pour ma déco (choix GF, vitesse remontée et autres).
                                De la même façon, lorsque j'utilise l'air comme diluant jusque 40m, l'azote est mon gaz directeur pour ma déco.
                                Dans les deux cas, le mélange utilisé est à la fois diluant pour ma boucle et directeur de ma déco.
                                Mais je me méprends peut être sur ce que tu entends par gaz directeur?
                                Christian.
                                C'est ma faute de dire "directeur" car en effet, quand on parle de gaz directeur on parle de déco et tu as tout à fait raison.
                                Je voulais plutôt parler de gaz "référant" (si je peux dire) et cela par rapport à la ppo2 de fond. Le diluant étant choisi pour sa ppo2 soit aussi "bonne" à la profondeur max. Je suis pour le changement de diluant par rapport à la profondeur mais je comprends parfaitement que l'on préfère n'en avoir que deux comme toi ou un (surtout un héliair 10/50) pour d'autres.
                                Jale

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X