Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Aide utilisation canister Ray

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Merci Sebastien pour ton partage d'expérience.

    Ne vous inquiétez pas pour mon post tant mieux qu'il vive et on est pas totalement hors sujet non plus. (De toute manière j'ai eu des réponses à ma question initiale, encore merci.)

    Donc ce serait un peu plus de deux heures pour le canistère du ray alors. Sachant que les constructeurs prennent 50% de marge à ce que l'on m'a dit donc 3h ne me semblent pas si énorme.
    Bon je ferai des tests avec et si il faut j'en prendrai un plus gros ou alors j'utiliserai ce petit volume pour la déco c'est à voir. De totue manière pour commencer mon projet je n'aurai pas besoin d'une grosse cartouche de chaux.
    "Je plonge donc je suis." René De MAP

    Commentaire

    • Pub

    • #17
      Envoyé par Seby
      J'ai écrit: 180min en SCR sur 1.5kg de sofno 797.
      Je précise: en semi-fermé, une partie du CO2 est évacuée de la boucle par une soupape côté expiration. Donc la cartouche n'a pas à filtrer l'ensemble du CO2 produit par le plongeur.
      Les 90min par kilo de chaux (ordre de grandeur mentionné par Jale) sont pour un CCR où la cartouche doit filtrer 100% du CO2 rejeté par le plongeur.
      En SCR on prend 120min/kg de chaux => 120min*1.5kg=180min.

      ça c'est pour la théorie avec un calcul de base sur cet ordre de grandeur. C'est un ordre de grandeur indicatif, seule la recommandation du constructeur du recycleur devrait être prise en compte.
      De mémoire le constructeur recommande de ne pas dépasser 90MN avec de la DRAGERSORB (un peu moins lourde car plus grosse que la SOFNO) mais c'est clair qu'il prend pas de risque, c'est sans doute moins de la moitié.
      Attention, le RAY est prévu pour 40M MAX et la hauteur de la cartouche est moins importante que le JOKI, son influence très importante pour l'épuration du CO2 en profondeur.

      Envoyé par Seby
      A propos de la marge de sécurité et de mon utilisation personnelle de ces autonomies:
      j'ai longtemps plongé mon ray sans sonde oxy. Le contrôle de la ppO2 étant assuré par un calcul en fonction de ma conso d'oxy (pire cas) et une vérification du débit de la buse d'injection avant plongée (débimètre) et pendant la plongée (vérification de la baisse du mano qui est constante).
      C'est une très bonne façon de faire en SCR, ajouter une sonde ne doit être qu'un élément de confort vis-à-vis de la déco, pas un moyen de le faire marcher.


      Envoyé par Seby
      Lors du changement de cartouche, je vérifie aussi le front de réaction maximum atteint par la cartouche. Je ne suis jamais arrivé au delà de la moitié de la cartouche dans ces conditions de plongée. Donc j'ai encore pas mal de marge.
      Comment fais-tu ? Tu mesures la variation de température sur l'extérieur du canister ?

      Commentaire


      • #18
        Envoyé par PASCAL44
        Comment fais-tu ? Tu mesures la variation de température sur l'extérieur du canister ?
        Quand je vide la cartouche juste après une plongée je peux constater l'endroit max de réaction avec l'humidité plus la chaleur. Je ne peux faire ça qu'après la plongée, pas pendant.
        C'est pas précis au mm mais vu que la marge est grande (mi-cartouche) c'est un indicateur utilisable.

        C'est un moyen de vérifier à posteriori seulement si 180min c'est ok dans mes conditions de plongées/chaux. Donc c'est plus dans le cas de longues plongées du bord à profondeur réduite avec faible activité.
        Quand je plonge bateau à plus grande profondeur (et parfois aussi plus grande activité) je passe pas les 120 min (2 plongées bateau dans la journée), ce qui va bien avec la logistique en plus.

        Bonnes plongées
        Sébastien

        Commentaire

        Chargement...
        X