Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Comment sortir d'un sous marin en immersion?

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Comment sortir d'un sous marin en immersion?

    Bonjour à tous,
    Je me suis posé cette question et je suis tombé sur ce papier récent que j'ai trouvé très intéressant. Je voulais vous en faire profiter mais, c'est pas vraiment le cadre de la pratique "loisir" et je ne savais pas trop où le mettre sur le forum. Je crois que ça va surtout intéresser les Tekkies... mais à la limite on pourrait le mettre au bistrot
    Bonne lecture.
    Fichiers attachés
    Hier est derrière
    Demain est un mystère
    Aujourd'hui est un cadeau ... que l'on nomme aussi le présent.
  • Pub

  • #2
    Woooouuuuaaaahhhh!!!
    ça existe toujours la revue "Medico-Trompette"???
    Peu importe contre qui tu te bats; ton adversaire,c'est toujours toi-même NAKAMURA
    Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique de la moule!!!

    Commentaire


    • #3
      Merci pour ce partage, technique mais intéressant!
      Par contre, en enregistrant le fichier il faut ajouter l'extension .pdf qui est manquante.

      Commentaire


      • #4
        J'ai pas compris le sassement individuel: le mec doit brancher sa purge-pipi pour remplir le compartiment refuge? Z'ont intérêt à prévoir de la bière vu le volume

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Ulmo133
          Par contre, en enregistrant le fichier il faut ajouter l'extension .pdf qui est manquante.
          C'est corrigé!
          Le souci venait du nom de fichier qui contenait des "."
          Hier est derrière
          Demain est un mystère
          Aujourd'hui est un cadeau ... que l'on nomme aussi le présent.

          Commentaire

          • Pub

          • #6
            Ila
            été montré que le risque d’accident de désaturation
            augmentaitavecl’élévationdelapressioninternerégnan t
            dans le sous-marin, la profondeur d’immersion et le
            temps d’exposition.
            Noooonnn....
            Sans déconner ? ? ? ?
            (\ /)
            ( . .)
            c('')('')

            Commentaire


            • #7
              merci pour ce partage, très intéressant et pas si loin de nos préoccupations.

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par geronimo54
                Bonjour à tous,
                Je me suis posé cette question et je suis tombé sur ce papier récent que j'ai trouvé très intéressant. Je voulais vous en faire profiter mais, c'est pas vraiment le cadre de la pratique "loisir" et je ne savais pas trop où le mettre sur le forum. Je crois que ça va surtout intéresser les Tekkies... mais à la limite on pourrait le mettre au bistrot
                Bonne lecture.

                hé bien, tu sors par la porte
                il te faut un sas pour sortir.... sinon, c'est le sous marin, le sas.

                alors, un sas, c'est quoi ? c'est une piece étanche qui communique d'un coté avec l'interieur du sous marin et de l'autre, avec la mer, l'exterieur.
                Ton membre d'équipage rentre dans le sas qui est à la pression atmosphérique.
                La porte étanche est refermée derriere lui et le sas est rempli progressivement d'eau, à la pression ambiante. (donc, si ton sous marin est posé à 200m de fond, l'interieur est à la pression de la surface et le sas va monter à 20 bars.
                Une fois la pression équilibrée entre l'interieur du sas et l'exterieur, la porte peut s'ouvrir et le sous marinier sortir, avec sa combinaison http://www.lefigaro.fr/medias/2010/0...641039565e.jpg
                une fois sorti, la porte du sas est refermée, le sas vidé, et un autre équipage peut évacuer.
                des sas comme ça, il y en a au moins 3, un à l'avant, un à l'arriere et un sur le kiosque.... plus les tubes lance torpilles.


                Une autre méthode existe aussi ; elle consiste à envoyer un mini sous marin, un DAVIS, qui vient se clamper sur le sas http://www.fxmodels.com/DSRVMystic/StbdSideSmall.jpg et qui permet d'évacuer du monde (jusqu'à 30 ou 40 personnes d'un coup). Ils passent au sec.

                et, pour le sas qui est le sous marin, c'etait par exemple le cas du Koursk.
                Si la décision d'abandonner le navire avait été prise, il aurait fallu noyer le compartiment où les survivants étaient réfugiés, pour, une fois les pressions équilibrées, pouvoir sortir et remonter.
                Il aurait fallu qu'ils aient des moyens de respirer autonomes en nombre suffisants et suffisamment d'autonomie..
                au fond, la forme
                Who dare dive

                Christophe 38
                bien faire et laisser braire

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par christophe 38
                  hé bien, tu sors par la porte
                  il te faut un sas pour sortir.... sinon, c'est le sous marin, le sas.

                  alors, un sas, c'est quoi ? c'est une piece étanche qui communique d'un coté avec l'interieur du sous marin et de l'autre, avec la mer, l'exterieur.
                  Ton membre d'équipage rentre dans le sas qui est à la pression atmosphérique.
                  La porte étanche est refermée derriere lui et le sas est rempli progressivement d'eau, à la pression ambiante. (donc, si ton sous marin est posé à 200m de fond, l'interieur est à la pression de la surface et le sas va monter à 20 bars.
                  Une fois la pression équilibrée entre l'interieur du sas et l'exterieur, la porte peut s'ouvrir et le sous marinier sortir, avec sa combinaison http://www.lefigaro.fr/medias/2010/0...641039565e.jpg
                  une fois sorti, la porte du sas est refermée, le sas vidé, et un autre équipage peut évacuer.
                  des sas comme ça, il y en a au moins 3, un à l'avant, un à l'arriere et un sur le kiosque.... plus les tubes lance torpilles.


                  Une autre méthode existe aussi ; elle consiste à envoyer un mini sous marin, un DAVIS, qui vient se clamper sur le sas http://www.fxmodels.com/DSRVMystic/StbdSideSmall.jpg et qui permet d'évacuer du monde (jusqu'à 30 ou 40 personnes d'un coup). Ils passent au sec.

                  et, pour le sas qui est le sous marin, c'etait par exemple le cas du Koursk.
                  Si la décision d'abandonner le navire avait été prise, il aurait fallu noyer le compartiment où les survivants étaient réfugiés, pour, une fois les pressions équilibrées, pouvoir sortir et remonter.
                  Il aurait fallu qu'ils aient des moyens de respirer autonomes en nombre suffisants et suffisamment d'autonomie..
                  C'est très gentil de me ré-expliquer mais ... tu as bien lu le papier que j'ai mis en pièce jointe au premier message? Sinon c'est que tu commence à radoter ( Mais c'est pas grave et bienvenue au club! )
                  Hier est derrière
                  Demain est un mystère
                  Aujourd'hui est un cadeau ... que l'on nomme aussi le présent.

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par geronimo54
                    C'est très gentil de me ré-expliquer mais ... tu as bien lu le papier que j'ai mis en pièce jointe au premier message? Sinon c'est que tu commence à radoter ( Mais c'est pas grave et bienvenue au club! )

                    j'ai bien lu (enfin, je viens de lire parce qu'il me semblait avoir des notions sur le sujet)..
                    et toutes les réponses à la question que tu poses sont dans le texte

                    bienvenue au club (je suis passé devant et je t’accueille)..

                    sinon, qu'est ce qui te choque ou te questionne ??
                    au fond, la forme
                    Who dare dive

                    Christophe 38
                    bien faire et laisser braire

                    Commentaire

                    • Pub

                    • #11
                      Pour ma culture perso : si tout va bien, la pression à l'intérieur du sous-marin est bien de 1b comme en surface ?

                      Merci
                      La sécurité coûte cher :non: ...tentez l'accident :fou: ...mais ça n'sera pas gratuit :D !

                      Commentaire


                      • #12
                        Christophe.....
                        Geronimo ne pose pas la question. Puisqu'après avoir lu l'article, il sait
                        il veut juste faire profiter du monde qui l'entoure de sa découverte, et fournir à d'autre les réponses qu'il a trouvé par lui-même

                        Xabi, qui se marre en voyant 2 gus d'accord s'engueuler sur leur point de vue commun
                        Bon, qui purge le fil ?

                        NB : Tit0 : bonne question...
                        on pourrait effectivement forcer la surpression à 1.9 bar au max pour limiter les écarts int/ext, mais est-ce vraiment utile ?
                        (\ /)
                        ( . .)
                        c('')('')

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par Xabi
                          on pourrait effectivement forcer la surpression à 1.9 bar au max pour limiter les écarts int/ext, mais est-ce vraiment utile ?
                          Si tu avais lu l'article, tu verrais que dès qu'on est en surpression, il est impossible d'effectuer un retour rapide à la surface sans risque de probleme de déco

                          Je charie hein ;-)

                          Et c'est vrai que christophe j'ai pas trop compris pourquoi tu t'es emballé. qqun se pose une question, apporte un article (en plus vachement bien foutu qui aborde les pb de déco sur des expositions longue dans les 10 premiers mètres) pour partager et tu lui sautes dessus..... on avait pas dit qu'on arreter de se mordre au cou ?

                          Merci pour l'article moi je savais pas qu'on pouvait considérer qu'une immersion à 110m en 1min permettait de remonter comme une balle sans déco. (d’ailleurs la claque narcotique qu'ils doivent se prendre.....)

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par agronaute
                            Si tu avais lu l'article, tu verrais que dès qu'on est en surpression, il est impossible d'effectuer un retour rapide à la surface sans risque de probleme de déco
                            Ça je connaissais pas non plus! Du coup quand on dit retour rapide c'est pas juste une façon de parler!

                            Pas de soucis avec Christophe, je crois juste qu'il était enthousiaste à l'idée de partager ses connaissances... ce qui est plutôt très sain comme attitude.
                            Hier est derrière
                            Demain est un mystère
                            Aujourd'hui est un cadeau ... que l'on nomme aussi le présent.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par agronaute
                              Si tu avais lu l'article, tu verrais que dès qu'on est en surpression, il est impossible d'effectuer un retour rapide à la surface sans risque de probleme de déco

                              Je charie hein ;-)

                              Et c'est vrai que christophe j'ai pas trop compris pourquoi tu t'es emballé. qqun se pose une question, apporte un article (en plus vachement bien foutu qui aborde les pb de déco sur des expositions longue dans les 10 premiers mètres) pour partager et tu lui sautes dessus..... on avait pas dit qu'on arreter de se mordre au cou ?

                              Merci pour l'article moi je savais pas qu'on pouvait considérer qu'une immersion à 110m en 1min permettait de remonter comme une balle sans déco. (d’ailleurs la claque narcotique qu'ils doivent se prendre.....)
                              beuar

                              heu, moi, je ne gueule pas et je ne m'engueule avec personne...

                              simplement, je pense que si l'équipage en est à quitter le sous marin, c'est que ça pue...
                              Imaginons les quelques survivants à l'arriere du Koursk.
                              s'ils remontent comme ça, ils vont avoir un ADD
                              ah bon
                              et l'alternative, c'est ? la mort ??

                              bref, en effet, si l'objectif c'est zéro dégât, oui, il y a tout un tas de trucs à respecter.
                              s'ils en sont à la survie, ils doivent vivre ..

                              et, si vous avez bien lu les exercices d’évacuation avec la combi individualise, la vitesse de remontée arrive à 20 mètres par seconde... comme le fait de sasser (et tant pis si les tympans ne passent pas ; il s'agit d'une urgence vitale, que de quitter le sous marin)..

                              et, pour en revenir encore un peu au Koursk, l'évacuation par un sous marin n'était pas possible !
                              d'une part, les Russes n'avaient plus de sous marin de sauvetage en état,
                              d'autre part, le sous marin n'était pas à plat (et comme il y avait du courant, faire un stationnaire et prendre de l'angle aurait été très compliqué), bref, ça aurait été une complication de plus à gerer..

                              quant à l'OTAN... les points d'ancrage des sous marins OTAN sont différents de ceux des Russes et un sous marin Otanien n'aurait pas pu les secourir (si les Russes l'avaient bien voulu)..
                              (pour eux, les jeux étaient faits)


                              donc, dans une situation de survie, que choisiriez vous ? éviter l'ADD (et comment faire, s'il n'y a pas de sous marin pour évacuer le personnel) ou essayer de se sauver ???

                              Bref, le "confort" d'éviter l'ADD, je peux le concevoir en temps de paix et si le probleme n'est pas trop grave...
                              mais, dans un sous marin en feu, sur 150 m de fond et des sous marins de sauvetage à 72 heures.. je ne crois pas que la procédure la plus confortable sera choisie
                              au fond, la forme
                              Who dare dive

                              Christophe 38
                              bien faire et laisser braire

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X