Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Fini la déco 100% O2

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #91
    Hello, hello,
    Envoyé par christophe 38
    Dans la premiere option, c'est à dire redescendre " seul" cad sans l'autre, plein de trucs me genent meme si c'est l'option qui me plait le plus :
    faut déjà que le DP soit d'accord
    Cela suppose donc qu'il soit sur le bateau, ce qui n'est pas évident
    faut ensuite que tout le monde soit à l'eau, cad un délai de sortie de l'eau qui te laisse le temps de faire tout tes paliers meme en envoyant un petard de rappel (ça c'est pas évident).
    Oui, en plus, il n'est pas évident que le pétard de rappel fasse sortir tout le monde ! J'imagine bien la palanquée qui termine sa plongée tranquille et qui dit en sortant de l'eau : "eh les gars, vous avez entendu, il y a eu un boucan tout à l'heure dans l'eau...". Idéalement, il faudrait que tous les plongeurs à partir du N2 aient entendu au moins une fois un pétard de rappel. Tiens, ça me donne une idée de sondage

    si l'autre naze ne veut pas se remettre à l'eau [...]
    avoir des sequelles pour un imbecile qui a fait une connerie ...
    Dis donc Christophe, tu as une haute opinion de tes binômes Bon, il est vrai que dans l'histoire initiale, c'était un sombre inconnu, fumeur et amateur de coca

    La seule réponse possible à la très bonne question de Super-Paul0 me semble : ça depend.
    - de la qualité et de la rapidité des secours
    - de l'accessibilité du caisson
    - de la présence du DP
    - de l'avis du DP
    - du profil de la plongée (ie : de l'importance de la déco)
    - de la rapidité avec laquelle les autres plongeurs réagissent au pétard de rappel
    - de l'état de la victime
    - du lien affectif que l'on a avec la victime
    Sachant que laisser la victime seule sur le bateau et redescendre faire ses paliers, même si c'est très séduisant, me paraît une mauvaise idée : il peut lui arriver n'importe quoi, par ailleurs plus égoïstement, cela pourrait t'être reproché (non assistance voire défaillance à l'obligation de moyens si tu es encadrant)

    Le mieux reste de discuter et d'avoir un max de retour avec des plongeurs qui ont vécu ce genre d'expérience et réfléchir à ce qu'on aurait fait, à leur place. Ainsi, si ça doit nous arriver un jour, on perdra moins de temps en tergiversation et ça fera peut être la différence...

    Commentaire

    • Pub

    • #92
      Envoyé par BlupBlup
      Moi je voudrais bien savoir quel est l'interret d'un bi dans le quel il y a pas plus d'air que dans un mono. Par ce que pour moi 1 X 12 et 2 X 6 c'est la même chose.
      La stabilité, un bloc mono, ca roule... Je connais plusieurs plongeurs qui ne jurent plus que par le bi tellement ils ne le sentent plus dans l'eau. Hors de l'eau, c'est une autre histoire
      Il y a une conséquence sur le lestage aussi, même volume, mais plus d'acier.
      Envoyé par Bluedeep
      Non, pas si le bi est séparé ou possède un volant d'isolation.
      Ben... si le mono a une double robinetterie, c'est quasi pareil non ?
      Ca change effectivement si le bloc se fend ou si la robinetterie décide de se faire la malle. Mais dans ces cas là, je ne voudrais pas être à la place du plongeur !

      Commentaire


      • #93
        salut Pellu,
        bonjour à tous,

        Pellu, je reprends tes propos : "

        Dis donc Christophe, tu as une haute opinion de tes binômes Bon, il est vrai que dans l'histoire initiale, c'était un sombre inconnu, fumeur et amateur de coca

        je te rassure, j'ai généralement une tres bonne opinion de mes binomes mais dans ce cas là, ce binome serait mort sans son équipier, entre la panne d'air, la vitesse de remontée et le non respect des paliers, cela fait beaucoup (trop).


        La seule réponse possible à la très bonne question de Super-Paul0 me semble : ça depend.
        - de la qualité et de la rapidité des secours
        Ouais, là il faut tabler sur 30 minutes au minimum : l'helico est en alerte 15 minutes et une vedette SNSM, c'est en coptant sa vitesse au moins pareil, à moins de coincer juste à la sortie du port....et si tu integres le temps perdu dans la circulation pour le VSAB... regarde presqu'ile de Giens en aout... combien de temps pour rallier le caisson à Toulon.

        - de l'accessibilité du caisson
        Oui, il faut aussi integrer le délai de route

        - de la présence du DP
        s'il est sous l'eau, ben tu prends seul ta décision : ne perd pas de vue les 3 minutes avant de te reimmerger

        - de l'avis du DP
        s'il te dit "on attend les secours " alors que tu viens de faire 57 m durant 15 minutes et que tu sais qu'il faudra au moins 30 minutes avant qu'ils ne soient là, tu fais quoi ? tu suis son avis et tu te retrouves paralysé ou tu tentes autre chose ?

        - du profil de la plongée (ie : de l'importance de la déco)
        voir au dessus

        - de la rapidité avec laquelle les autres plongeurs réagissent au pétard de rappel
        Oui, encore faut il qu'ils sache ce que c'est

        - de l'état de la victime
        et du tien

        - du lien affectif que l'on a avec la victime
        oui

        Sachant que laisser la victime seule sur le bateau et redescendre faire ses paliers, même si c'est très séduisant, me paraît une mauvaise idée : il peut lui arriver n'importe quoi, par ailleurs plus égoïstement, cela pourrait t'être reproché (non assistance voire défaillance à l'obligation de moyens si tu es encadrant)"
        Je dois rester jusqu'à la paralysie avec mon binome qui nous a mis dans la merde en attendant l'arrivée du DP ou des secours ?
        Je ne te suis pas : je l'ai ramené vivant en surface, il ne veut pas redescendre, j'ai fait le maximum, je ne vais pas mourrir pour son choix. Tant pis pour lui. (et s'il n'a plus d'air et qu'il ne veut pas redescendre, sans moi, il ne pourra pas ) mais c'est son choix, pas le mien.

        bonnes bulles
        au fond, la forme
        Who dare dive

        Christophe 38
        bien faire et laisser braire

        Commentaire


        • #94
          Salut Christophe,
          je te rassure, j'ai généralement une tres bonne opinion de mes binomes mais dans ce cas là, ce binome serait mort sans son équipier, entre la panne d'air, la vitesse de remontée et le non respect des paliers, cela fait beaucoup (trop).
          Oui, bien d'accord, je plaisantais bien sûr.
          Ouais, là il faut tabler sur 30 minutes au minimum
          Et encore là tu es dans un cas idéal, que dire si on se trouve au milieu de la mer rouge... En plus, la profondeur max autorisée étant de 30m, les assurances risquent bien de se débiner en cas d'accident après une plongée profonde.
          Je dois rester jusqu'à la paralysie avec mon binome qui nous a mis dans la merde en attendant l'arrivée du DP ou des secours ?
          Si le binôme décède, il y aura enquête et si une procédure est entamée, c'est au juge qu'il te faudra défendre ton choix. Même si le mec est tout à fait conscient au moment où tu resdecends, que tu l'as mis sous oxy mais que tu le laisses tout seul et qu'il perd connaissance pdt que tu es sous l'eau, ton seul argument sera de dire que ta propre vie était en danger. Moi, ça me paraît tout à fait tenir la route, surtout après une profonde avec violation des paliers à 6m. Mais je ne suis pas juge... Je pense qu'il évaluera le risque que tu prenais à rester en surface (et tiendra aussi compte de ton niveau de plongeur). C'est bien pour cela que je disais que cela dépend du profil et de l'accessibilité du caisson.
          Des ADD que j'ai rencontrés, les symptômes se sont tj déclarés plusieurs heures après. Mais dans tous les cas, les paliers avaient été faits. Petite question donc : si on viole les paliers à 6m, mais avec oxy en surface sous combien de temps peut on s'attendre à voir apparaître les pbs ? 3min et 10 sec ? 10min ? 30min ? Ca dépend bien sûr de bcp de facteurs, mais c'est pour avoir une idée.
          Dernière modification par Pellu, 01 août 2004, 14h48.

          Commentaire


          • #95
            C'est quoi un VSAB??? ok
            Quel rapport poids/puissance exceptionnel!!!

            Tout ce que vous faites peut vous tuer
            Y compris ne rien faire du tout.

            Commentaire

            • Pub

            • #96
              Envoyé par pmchoix
              Il me semble qu'il faut toujours sauver le sauveteur en premier.
              Si ton type est en surface, ne veut absolumpent pas redescendre, je ne vois pas pourquoi tu risquerais toi le caisson a cause de lui. .
              Cela semble l'évidence même, en effet

              A+

              François

              "If redundancy is not your epigraph, stupidity might be your epitaph" (Gary Gentile)

              Commentaire


              • #97
                Envoyé par Tautaz
                C'est quoi un VSAB??? ok
                Un Van Bedford super tuné, avec des giros et pis des stores et un tutut d'enfer .... Par contre, dedans, y'a de l'O2 ...

                Commentaire


                • #98
                  Envoyé par Bluedeep
                  Cela semble l'évidence même, en effet
                  Le bon sens dit effectivement que c'est l'évidence même.

                  Maintenant, je crains que ce ne soit un peu plus compliqué que cela. Si le gars décède, le pb est qu'il n'y aura pas eu de témoin au refus de redescendre du gars. Le seul élément qui pourra confirmer tes dires, ce sont ton ordi et le sien.
                  Par ailleurs, si tu es guide de palanquée voire si tu as les prérogatives d'un directeur de plongée (même si sur la plongée, ce n'est pas toi le DP), tu as la responsabilité de tout mettre en oeuvre pour ramener en bonne santé les membres de ta palanquée. Il te faudra donc démontrer qu'il y avait pour toi un danger immédiat à rester sur le bateau et prévenir les secours. Ce qui devrait être possible s'il te restait gras de paliers à faire (ce qui est le cas ici), mais plus délicat si tu n'avais plus que quelques min à faire à 3m.

                  Je délire total ou ça a un peu de sens ce que je dis ?

                  Commentaire


                  • #99
                    Salut

                    Envoyé par Pellu
                    Maintenant, je crains que ce ne soit un peu plus compliqué que cela. Si le gars décède, le pb est qu'il n'y aura pas eu de témoin au refus de redescendre du gars. Le seul élément qui pourra confirmer tes dires, ce sont ton ordi et le sien.
                    C'est déjà pas mal et c'est exactement une situation que j'ai vécu l'année dernière (j'avais qd même décidé d'interrom`pre mes palliers car il ne restait que 12mn, avec 3/4 d'heure, je ne l'aurais pas fait, c'est clair, et pourtant c'était quelqu'un que j'aimais bien, pas un illustre inconnu)

                    Par ailleurs, si tu es guide de palanquée voire si tu as les prérogatives d'un directeur de plongée (même si sur la plongée, ce n'est pas toi le DP)
                    Ton affirmation entre parenthéses n'a aucun fondement et elle disqualifie quelque peu le reste de ton propos, sans vouloir t'offenser

                    , tu as la responsabilité de tout mettre en oeuvre pour ramener en bonne santé les membres de ta palanquée. Il te faudra donc démontrer qu'il y avait pour toi un danger immédiat à rester sur le bateau et prévenir les secours.
                    Ton affirmation constitue une inversion de charge de preuve, encore une fois elle n'a aucun fondement, car c'est exactement l'inverse : il faut au contraire que le ministère public ou le cas échéant une partie civile démontre que tu ais commis une faute en redescendant.

                    Ce qui devrait être possible s'il te restait gras de paliers à faire (ce qui est le cas ici), mais plus délicat si tu n'avais plus que quelques min à faire à 3m.
                    Assez d'accord avec cela en revanche


                    A+

                    François

                    "If redundancy is not your epigraph, stupidity might be your epitaph" (Gary Gentile)

                    Commentaire


                    • C'est l'oeuf qui a pondu la poule???
                      Quel rapport poids/puissance exceptionnel!!!

                      Tout ce que vous faites peut vous tuer
                      Y compris ne rien faire du tout.

                      Commentaire

                      • Pub

                      • Envoyé par Tautaz
                        Autre chose, il me semble qu'en France l'encadrant est tenu d'avoir une reserve d'air supérieure aux plongeur encadrés... en cas de pépin
                        Mais comme il n'existe pas de plongée encadrée à 60m (sauf dans le cadre d'une formation trimix), le pb ne se pose pas
                        François

                        "If redundancy is not your epigraph, stupidity might be your epitaph" (Gary Gentile)

                        Commentaire


                        • Envoyé par Tautaz
                          C'est l'oeuf qui a pondu la poule???

                          ¿¿ ch'est à moi que tu répondais ??

                          Moi y'en a pas comprendre ...

                          A+

                          François

                          "If redundancy is not your epigraph, stupidity might be your epitaph" (Gary Gentile)

                          Commentaire


                          • Salut BlueDeep,

                            Arrête moi tout de suite si tu es juriste, sinon, voici ma perception des choses :

                            Envoyé par Bluedeep
                            Ton affirmation entre parenthéses n'a aucun fondement et elle disqualifie quelque peu le reste de ton propos, sans vouloir t'offenser
                            Je ne crois pas : ayant été formé pour assumer les fonctions de directeur de plongée, donc notamment mise sous oxy, rappel des plongeurs, appel des secours, tu es tenu de le faire, en l'absence du DP. Autre exemple : tu es médecin en vacances dans un centre sur lequel il y a un médecin traitant attitré. Si un gars fait un malaise à côté de toi, tu ne vas pas pouvoir te laver les mains en prétendant que ce n'est pas toi le médecin responsable...

                            il faut au contraire que le ministère public ou le cas échéant une partie civile démontre que tu ais commis une faute en redescendant.
                            La faute est constituée par la non mise en sécurité du plongeur ainsi que le non appel des secours. J'imagine que le "manquement à une obligation de sécurité ou de prudence" pourra être invoqué.

                            Mais je peux me tromper.

                            Commentaire


                            • Tautaz, c'est le bon sens qui implique que l'encadrant est une réserve supérieur mais je ne pense pas que ce soit ni la loi ni le règlement de la Fédé.
                              Philippe

                              Commentaire


                              • Pellu, il faudrait que tu précise le cadre de tes plongées. Ce que tu dis est vrai dans le cadres de plongées commerciales avec un encadrants qui a une obligatin de moyens et dans certains cas de résultats.
                                En revanche dans le cas d'une plongée en autonomie, on ne pourras jamais te reprocher de n'avoir pas voulu prendre des risques.

                                De même pour ton exemple sur la plage, on peut te repproché de n'avoir pas alerté les secours mais en aucun cas ne n'avoir pas faits un acte médical pour lequel tu n'est pas afficiellement formé. (le CFPS avec oxygénothérapie n'est pas officellement reconnu je crois)
                                Philippe

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X