Annonce

Réduire
Aucune annonce.

CR : Menyelam di Sulawesi utara - plongées au nord Sulawesi

Réduire

Unconfigured Ad Widget

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • CR : Menyelam di Sulawesi utara - plongées au nord Sulawesi

    Un CR.
    Rien qu'un CR.
    Un CR de nos plongées au Nord Sulawesi. Au programme : Siladen, près du parc de Bunaken, à l'Onong Resort de Celebes Divers ; puis l'île de Bangka en villégiature au Murex et pour finir Lembeh la redoutée, via Divers Lodge. Un CR à l'arrière goût de naphtaline, le voyage datant déjà d'avril dernier !!!
    D'emblée, un constat s'impose : une fois que vous avez goûté à l'Indonésie, vous ne pouvez plus vous en passer. Après Bali et Komodo (et une infidélité commise l'an passé en nous perdant en Malaisie), d'autres projets se font jour : le Sulawesi, Alor, les Raja Ampat, les îles Moluques, Florès.... Si certaines régions sont touristiques, d'autres le sont moins et il est temps, pour nos projets futurs, d'élargir nos connaissances linguistiques indonésiennes pour aller au delà des formules de politesse et des multiples manières de dire bonjour ou au revoir.
    Quinze jours avant le départ, Éric arrive fiérot à la maison, une méthode Assimil en poche.
    Première leçon. "Pelajaran Kesatu". Les doigts dans le nez. Normal, c'était annoncé dès l'introduction : " c'est dans le plaisir que vous allez découvrir l'indonésien et constater que vous le maîtriser de plus en plus: plaisir à découvrir de nouveaux sons et à comprendre une nouvelle langue, plaisir de la découverte culturelle... "
    OK. Allons-y gaiement .
    Deuxième, troisième, quatrième leçon : tout va "bien, bien" . "Baik, baik" !
    Le temps du trajet en voiture jusqu'à Roissy, septième leçon , celle de la révision du premier chapitre de l'Assimil. Ça passe. Après, ça casse.Pour les leçons suivantes, l'avertissement de l'auteur au terme duquel "la grammaire indonésienne n'a rien d'insurmontable, elle vous semble peut-être un peu étrange, mais vous verrez que tout s'éclaircira rapidement" fait crier au scandale et à la publicité mensongère.

    Coupons court. Un CR. Rien qu'un CR.
    Cette fois, nous ne vous lançons aucune invitation à rire du ridicule de nos (mes) vicissitudes, aucun visa pour un voyage "quasi" anonyme d'un petit poisson en plastique. Rien qu'un CR, un CR froid et descriptif, agrémenté de photos, de photos, et encore de photos. Car le but était bien là. Après l'acquisition, largement amortie d'un grand angle, Éric se lance désormais dans le défi de la maîtrise de sa nouvelle lentille macro. Moi, dans celui de l'arrêt de la noyade de mes appareils. Après la disparition tragique de "Trésor" et la fin non moins attristante et définitive de "Numéro Bis", "Bis Répétita" déploie un tenace instinct de survie. Vainqueur des eaux bretonnes, revenu sain et sauf d’Égypte, il compte revenir en bon état de marche cette fois encore et, hors de question pour lui de se laisser voler la vedette par la GOPRO, dont les accessoires viennent alourdir le bagage à main. C'est fou comme vendre une caméra aussi microscopique, intérêt évident en terme de gain de place et de poids, permet au fabriquant de fourguer comme trucs en plus !! Un danger évident pour toute nana, car, comme dirait ma vendeuse de fringues préférée : "Vous avez la tenue, maintenant, il faut accessoiriser". Ben alors ... s'il "faut" accessoiriser !!! Accessoirisons ! Un écran LCD pour faire bugger la caméra, une platine en V pour laisser le champ libre à l'objectif hyper grand angle, des batteries, une perche .....
    Mince ! Je m'égare encore ! Un CR, qu'elle avait dit, rien qu'un CR.
    Aucune catastrophe en vue et le trajet Paris - Singapour se déroule sans anicroche, à peine gâché par le premier verre de Tiger entièrement renversé dans la première demie-heure de vol. Moi qui était pressée de gagner des eaux chaudes, me voilà partie pour baigner dans mon jus bien plus rapidement que prévu ! Un vol Singapour - Manado plus tard, le pantalon marqué d'un jaune pisseux, mais sec, le survol des côtes du Nord Sulawesi nous offre une vue aérienne de la côte de Manado, chargée d'une eau boueuse charriée par les rivières qui viennent s'y déverser. Les jours précédents ont été très pluvieux et cela laisse des traces évidentes. Mieux vaut un pantalon jaune pisseux et une rivière merdeuse que le contraire ! ( elle est pas fine celle-là ! )
    Manado. Coincée entre des sommets volcaniques, point de ralliement incontournable pour tous transferts, la ville à la circulation dense et bouchonnée montre sa couleur religieuse dès les portes de l'aéroport franchies. L'église protestante est partout. Sur l'axe principal, les églises se succèdent les unes aux autres, séparées de quelques centaines de mètres au grand maximum. Les panneaux célèbrent Pâques partout à grands coups de "Selamat Paskan" et les croix se répètent telles des bornes funestes au milieu des voies. Après une heure de circuit citadin, la côte est proche et le Resort côtier de Celebes Divers en vue.
    (ehhhh oui ! Un CR, pas de digression, rien qu'un CR : vous aller voir : je vais accélérer à fond après ! )
    "Je n'avais rien à vous dire; mais je tenais à vous le faire savoir." P.Geluk
    des CR de mon cru : Marsa Shagra - Réunion - Thaïlande - Safari Bali - Maldives - Bali/Komodo - Bornéo - le p'tit dernier : Sulawesi
  • Pub

  • #2
    Siladen - Onong Resort - Celebes Diver

    Ici nous est présenté Elin, Manager du resort posé sur l'île de Siladen. Originaire de République Dominicaine, ce grand costaud manie l'anglais comme l'espagnol, l'allemand comme l'indonésien. Mais vous y trompez pas, il comprend suffisamment le français pour comprendre vos plaisanteries qui ne demeurent pas privées très longtemps. A ses côtés, Marco, nouvel arrivé en attente de titre de travail. Venant de Suisse et retrouvant l'accent dès que des compatriotes sont à table, il donne une nouvelle note germano-italienne aux discussions de la grande table du resort. En leur compagnie, nous faisons cap sur Siladen, en glissant sur une eau mercure. Siladen, petite île ronde bordée de sable blanc, aux accents d'îlot Maldivien, paraît bien modeste comparée à sa voisine, la grande Bunaken. Dominée par le Manado Tua (le vieux Manado, volcan éteint), Bunaken abrite un parc marin naturel qui nous vaut le déplacement.
    Aux abords de la plage, bordée de grands arbres, Elin nous désigne le bungalow de gauche qui sera le notre pour les quatre jours à venir. En ces heures tropicales, la nuit s'annonce déjà et le courant s'est très visiblement installé sur le housereef, sur lequel nous n'arriverons d'ailleurs jamais à plonger. Nous attendrons donc le lendemain pour entamer nos neuf plongées sur site.
    Reste uniquement à prendre possession de notre nid douillet, sortir le matériel de plongée et se défaire du pantalon imbibé de bière. Ouverture du sac et mise à l'air libre du premier paréo venu. Tenue légère de circonstance : c'est ça les vacances ! Le paréo m'apparaît pourtant étrangement lourd. Et poisseux. Terriiiiiblement poisseux. De même que la petite jupe voisine... le short ... les trousses de toilettes... Et ce n'est rien comparé à la stab et aux chaussons calés dans le fond du sac et sur lesquels s'est très généreusement déversée la totalité de la bombe de mousse à raser de mon cher et tendre (quoique la plupart du temps très piquant) compagnon. A l'heure du nettoyage, les chaussons font de la résistance et de la mousse y reste indécrottablement collée. De quoi épiler le premier hairy frog fish venu et faire tomber les épines de tout bon poisson fantôme harlequin. Je crains les conséquences écologiques de mes passages sur la faune du Parc de Bunaken, tout en espérant hardemment ne pas vivre pour autant des plongées rasantes.
    En attendant, nous rencontrons Bee. Charmante, jolie, souriante et drôle, notre hôtesse veillera à notre confort, à mettre en valeur les plats du cuistot, avant que nous ne la désignions comme notre première professeur d'indonésien.
    Les bungalows sont confortables, la pièce commune simple, le sol entièrement recouvert de sable, la vue sur Bunaken et la chaîne volcanique du Nord Sulawesi pleine de caractère. Il est impossible de ne pas se sentir bien ici, où tout est fait pour le bien-être des clients. Encore plus important : la cuisine. Je l'affirme ici haut et clair : je n'ai JA-MAIS aussi bien manger en Indonésie (et je rajoute la Malaisie) qu'à l'Onong Resort de Siladen ! Une tuerie ! Rien que ça, ça vaut le séjour !!







    Pas mal, non ?
    "Je n'avais rien à vous dire; mais je tenais à vous le faire savoir." P.Geluk
    des CR de mon cru : Marsa Shagra - Réunion - Thaïlande - Safari Bali - Maldives - Bali/Komodo - Bornéo - le p'tit dernier : Sulawesi

    Commentaire


    • #3
      Ah oui ! Un CR de plongées, ça parle de plongées....
      Comme dit plus haut, les jours précédents ont été pluvieux. La qualité de l'eau et la force des courants renforcée par la pleine lune, s'en ressentent. De fait, cinq plongées uniquement seront consacrées au Parc de Bunaken, les quatre autres au Mainland, pour des plongées coralliennes ou des muck dive.
      Pour un Parc National, disons le tout de go, Bunaken est loin de fourmiller de vie. Malgré la présence indéniable des courants nous n'aurons guère vu de "gros", en dehors de quelques carangues, quelques tortues et un requin pointe noire qui nous aura bien surveillé en effectuant nombres allers-retours au cours d'une plongée sur "Lukuan IV". En revanche, les tombants sont bien colorés et préservés, (Lukuan I ) parfois percés de petites cavernes (Alung banua) et c'est sur ces tombants qu'il faut fouiller à la recherche des crevettes mimétiques, des candy crabs ou autres nudis étranges.
      "Pangalisang" est sans nul doute le site qui aura été le plus marqué par le courant. Devançant Éric et notre guide, en m'évertuant depuis un quart d'heure à faire des photos d'ambiance sans grand angle, j'arrive doucement vers un corner. Je me fais alors happée dans une langue de courant. Mes deux compagnons, à coup de gestes significatifs, me somment de ralentir, de m'arrêter, de me coller au récif, bref, de faire quelques chose d'intelligent ! Je les perds de vue, puis les voient arriver à leur tour au corner .... et prendre une accélération digne de "Space Mountain". Dans cette ambiance, Mickey et Dingo ne la ramènent plus et je vois Éric plier le bras de son flash et caler le caisson sur sa poitrine. Et ben alors ? On ne ralentit pas les gars ??On ne va pas se coller au récif ? Suivie par Mickey et Dingo, je vois le mur multicolore défiler à vitesse grand V, quand je remarque une grosse tortue gloutonne avachie sur le tombant. La tête tournée vers la gauche, elle nous regarde arriver. Pof, un coup de tête à droite.... comme le peloton un jour de Tour de France, on est déjà passé !!!
      "Fukui" est une plongée qui sort aussi du lot. Là, pas de tombant, mais des étendues de coraux, avec au commencement, quelques bénitiers géants démentiels. Les poissons cette fois sont bien la principale attraction : banc de platax, carangues, bancs de grondins jaunes, d'empereurs... sans compter un beau tricot rayé.

      Quelques pixels à suivre....
      "Je n'avais rien à vous dire; mais je tenais à vous le faire savoir." P.Geluk
      des CR de mon cru : Marsa Shagra - Réunion - Thaïlande - Safari Bali - Maldives - Bali/Komodo - Bornéo - le p'tit dernier : Sulawesi

      Commentaire


      • #4
        Dans ce contexte, j'essaye de commander à "Bis Repetita" de me sortir quelques photos d'ambiance :









        mais pas que :









        Bien évidemment, le meilleur reste à venir .... je passe donc le clavier à Éric pour ses oeuvres.
        "Je n'avais rien à vous dire; mais je tenais à vous le faire savoir." P.Geluk
        des CR de mon cru : Marsa Shagra - Réunion - Thaïlande - Safari Bali - Maldives - Bali/Komodo - Bornéo - le p'tit dernier : Sulawesi

        Commentaire


        • #5
          pffff ...


          Bunaken, j'étais prévenu, mais quand même pas de quoi casser 2 pattes à un canard, surtout pour un parc national de réputation mondiale (et n'oubliant pas de prélever son du à chaque plongeur) ! peu de poissons et une vie fixée pas si exubérante que ça (à relativiser mais on est quand même dans le triangle de corail !), avec quand même une particularité : beaucoup d'éponges : les Antilles de l'Indonésie peut être ?


          m'enfin, c'était quand même plutôt pas mal pour commencer ce séjour, et l'Onong resort (et son staff !) mérite quelques étoiles (d'autant, qu'à partir de là les quelques muck dive qu'on a pu faire sur le mainland étaient, quand à elles, plutôt de bonne tenue, mais, chut ... laissons la narratrice vous en parler)

          1-



          2-



          3-



          quelques gorgones quand même :

          4-



          5-



          6-



          7-




          et quand même quelques poissons pour finir :

          8-
          des CR pour voyager un peu ? : le dernier : Nord Sulawesi L'amie Cléo à Bornéo, Croisière Bali-Komodo, Croisière grand sud "Amis des Maldives Bali, Des Similans à Ko phi phi, La Réunion entre terre et mer,Marsa shagra Soudan

          Commentaire

          • Pub

          • #6
            Ça commence bien les amis, vivement la suite...
            OLIVIER

            Matériel Photo :
            Canon Powershot G9 + Caisson Canon WP-DC21
            CMAS**/AOW + Nitrox 1

            CR Yes w'Ikan, Bali Toussaint 2012
            CR de Hin Daeng à Richelieu Rock, Thaïlande février 2011
            CR Pensée Azur, El Quseir juillet 2010
            CR Marmara Hurghada mai 2010
            CR Iles Medes, Estartit avril 2010

            Commentaire


            • #7
              Mainland, non loin de Bunaken

              Merci !!

              C'est donc à l'abri du courant que nous ferons quatre plongées sur le Mainland (les côtes de Manado), sur des sites de sables caillouteux bordés de patates coralliennes.
              Les découvertes s'y enchaînent assez rapidement, entre poissons crapauds adultes ou juvéniles, hippocampes par grappe, petites seiches et crabes étranges, poissons fantômes, poissons rasoirs.... Parfois, la surprise nous cueillera dès la descente. Lors d'un briefing, le guide nous donne pour consigne de nous regrouper sur une bouée avant d'entamer la plongée. Pas de problème ! Sauf, qu'il a fallut bien du temps pour nous faire décoller de ce point de départ, malgré les recherches menées par le guide aux alentours ! La bouée était recouverte d'ascidies, de petites éponges et d'autres filaments coralliens. Entourée de poissons de verre, elle servait aussi de refuge à de nombreuses crevettes cavernicoles .... et un couple de poissons fantômes passaient d'un côté à l'autre des bouts jusqu'à nous faire tourner la boule ....
              Une bien heureuse surprise que ces plongées "de rattrapage", organisées en compensation des mauvaises conditions sur Bunaken. Un heureux présage, nous semblait-il pour la suite de notre séjour. Avec un tel départ, que nous pouvait donc nous réserver Lembeh ???

              Des tofs de mon cru (pas toutes bonnes mais qui illustrent les plongées ) :

              la bouée magique :









              sur les coraux, non loin :








              et sur le sable :





              "Je n'avais rien à vous dire; mais je tenais à vous le faire savoir." P.Geluk
              des CR de mon cru : Marsa Shagra - Réunion - Thaïlande - Safari Bali - Maldives - Bali/Komodo - Bornéo - le p'tit dernier : Sulawesi

              Commentaire


              • #8
                quelques pixels supplémentaires pour illustrer tout ça :


                des juvéniles :

                poisson crapaud :

                9-



                un devil dragonnet :

                10-



                voici l'adulte :

                11-




                un couple de fantômes arlequins :

                12-



                13-



                dans les anémones pour finir :

                14-



                15-
                des CR pour voyager un peu ? : le dernier : Nord Sulawesi L'amie Cléo à Bornéo, Croisière Bali-Komodo, Croisière grand sud "Amis des Maldives Bali, Des Similans à Ko phi phi, La Réunion entre terre et mer,Marsa shagra Soudan

                Commentaire


                • #9
                  merci


                  normalement la suite (Bangka) ce soir
                  des CR pour voyager un peu ? : le dernier : Nord Sulawesi L'amie Cléo à Bornéo, Croisière Bali-Komodo, Croisière grand sud "Amis des Maldives Bali, Des Similans à Ko phi phi, La Réunion entre terre et mer,Marsa shagra Soudan

                  Commentaire


                  • #10
                    Ici, s'achève déjà notre séjour à Siladen...

                    "Je n'avais rien à vous dire; mais je tenais à vous le faire savoir." P.Geluk
                    des CR de mon cru : Marsa Shagra - Réunion - Thaïlande - Safari Bali - Maldives - Bali/Komodo - Bornéo - le p'tit dernier : Sulawesi

                    Commentaire

                    • Pub

                    • #11
                      Bangka - Murex resort

                      Question organisation, le transfert entre le Celebes Divers et Bangka se déroule royalement et nous offre un passage par les terres du Sulawesi, striées de villages allongés, de larges rivières, de rizières et de jungles, jusqu'à notre point d'arrivée : une grande baie au sable noir, creusée par de fortes vagues, à la plage bordée de warungs.
                      Quitter Alin, Bee, notre îlot rond de Siladen, notre vue imprenable sur la chaîne volcanique s'était révélé difficile. Nous craignions alors d'y avoir consacré trop peu de temps. Nous quittions trop tôt un petit paradis. Mais l'arrivée sur l'île de Ganka fait tout oublier. Un seul pied posé sur le sable blanc fin teinté de rouge et ....
                      et...
                      et pas le temps de réfléchir ni de se pâmer !! L'arrivée est speed et tout s'enchaîne : installation, repas et première plongée sans réelle "introduction briefing". Nous voilà sur le site de DEMAK, au sortir de la plage où est installé le Murex. Herbert, guide du jour, annonce une plongée en deux temps sur deux pinacles à la recherche de "petits" notamment de "sea horse pygmee". Remarquant la présence de deux équipements photograhiques, Herbert se montre rassurant : nous allons prendre notre temps et y aller pianissimo. Priorité donc aux "petits" et aux clichés. Sous l'eau, surprise : Herbert fonce sur le pinacle (en fait une grosse patate) couverte d'éponges et d'acidies. Au pied de celle-ci, un beau platax juvénile s'est réfugié en séance de nettoyage au creux d'une éponge. Séance de bien-être vite écourtée par un coup de palme du guide fouineur. Le bel enfant s'en va se faire reluire ailleurs. Cinq petits tours et le fouineur sans va sans plus de prévenance. A nous de suivre. Heureusement le corail est très beau, avec une multitudes de petites patates aux éponges multicolores. Il faudra 20 minutes au guide chaussé de palmes bigarrées aux couleurs de l'Espagne pour attirer Éric vers un Pink Squatt Lobster. Première trouvaille, c'est qu'on commence à être exigeants ! 13 minutes plus tard, petit signe du stick de Speedy Gonzalez, vers un petit bouquet d'ascidies. Un minuscule hippocampe se fait la malle, fouettant de sa queue, la tête tendue en avant, pour gagner un groupe d'ascidies voisin. Je m'attendais à une gorgone avec un pygmée rose, Herbert me désigne là notre premier Pontohi.
                      Speed Herbert est pardonné.
                      Bien sûr, je cède la place au porteur de lentille macro et m'amuse à zieuter sur l'autre versant de la patate. Là, surprise, une petite tête blanche, attire mon attention. Un second Pontohi se tient là, plus camouflé, pour la photo c'est certainement pas top, mais il demeure à ce jour ma plus belle trouvaille !!



                      C'est piti hein ????

                      A 42 minutes, Herbert se tient déjà en position stationnaire sous le bateau. A 45 minutes, il se tient à l'échelle. Euh.... on n'avait bien dit pianissimo et bottom time 60 minutes ?
                      "Je n'avais rien à vous dire; mais je tenais à vous le faire savoir." P.Geluk
                      des CR de mon cru : Marsa Shagra - Réunion - Thaïlande - Safari Bali - Maldives - Bali/Komodo - Bornéo - le p'tit dernier : Sulawesi

                      Commentaire


                      • #12
                        Heureusement, la suite n'aura pas la même saveur.
                        Bangka est un rêve.
                        Bangka est un Eden.
                        Plonger ici, c'est se garantir des plongées d'une étonnante variété. Mais aussi, des trajets en bateau et des mises à l'eau dans des sites d'une grande beauté. En quelques miles, la côte réserve bien des surprises : pointes déchirées, falaises, petites criques, longues plages et méandres se succèdent. Des dentelles volcaniques sortent de mer. La jungle borde les côtes, les crêtes de l'île passent du vert profond de la rainforest au vert lumineux des herbes rases.












                        Et que dire de ceux qui vous accueillent ?
                        Murex fonctionne comme une communauté familiale où chacun a sa place et veille à votre confort. Tout en discrétion et respect. A vous de créer le lien, c'est facile et les conversations peuvent s'enchaîner sur des sujets bien différents : des nombreuses langues parlées par les indonésiens jusqu'au résultats du PSG !!! Grâce à Beckam, la notoriété française est arrivée jusqu'à Bangka !
                        Mais attention, ils peuvent aussi quitter leur réserve car ici, chacun à sa place, son rôle.... et son instrument de musique ! Fatigués par les plongées, l'estomac calé avec les grillades du barbecue, l'esprit flottant après deux bières fraîches ... ce n'est pas encore l'heure d'aller ronfler. Trois guitares, une batterie, une contrebasse faite maison, des chanteurs : les gens de Murex n'hésitent jamais à s'installer dans la partie salon pour vous offrir un concert de leur cru. Et c'est parti pour un spectacle où se mêlent chants traditionnels et airs de John Lennon.



                        Là encore, méfiance ... et joie ! Quand le capitaine sort sa petite bouteille en plastique, la tournée d'alcool de palme commence et la soirée peut s'embraser !!!!





                        Le lendemain.... attention à la mise à l'eau, si vous continuez encore à chanter "I'll be there for you" Lalaaaaa lalalala, laaaalaaa lalala, laala lalalalaaaaaaaaaa...... faîtes gaffe à n'avoir rien oublié sur le bateau : dans ces conditions, le respect n'empêche pas les moqueries du capitaine !!!
                        "Je n'avais rien à vous dire; mais je tenais à vous le faire savoir." P.Geluk
                        des CR de mon cru : Marsa Shagra - Réunion - Thaïlande - Safari Bali - Maldives - Bali/Komodo - Bornéo - le p'tit dernier : Sulawesi

                        Commentaire


                        • #13
                          Dans l'ambiance ? Alors remettons la tête sous l'eau : de la variété on a dit, de la variété il y a bien eu : des crevettes queue de paon aux crevettes cavernicoles en passant par les périclimines et autres étrangetés, du poisson fantôme haliméda aux syngnathes halimeda, des hippocampes pygmées Barbiganti aux pygmées Pontohi ; des petits nudis aux gros nudis en passant par les flabellines ; des scorpions aux indian walkers, des poissons feuilles aux cacatoès ; des seiches communes aux seiches flamboyantes; des crabes orang-outang aux xeno-crabes..... voilà pour la faune et la liste n'est pas exhaustive !
                          Pour trouver tout ceux-là, il suffit de suivre les guides expérimentés sur les étendues sableuses de Peter Sponge, ou sur les défilés de petites patates bariolées, telles celles de Sabora. Mais cela n'est rien à côté des rocks massifs et des larges pinacles de Tiga Batu, des étendues de gorgones rouges au bord de Demak , des coraux en mille-feuilles de Tangjung, des alcyonnaires orangés de Sahung, des coraux fouets rouges et larges gorgones de Sahung II, des éponges aux couleurs variés, des pinacles encerclés de poissons de verre.....
                          Se lasser ici, tant en surface, qu'en plongée est mission impossible.
                          Voyez par vous-mêmes, avec pour commencer quelques photos d'ambiance.

                          1-



                          2-


                          3-


                          4-


                          5-


                          6-


                          7-


                          8-


                          ç-


                          10-
                          "Je n'avais rien à vous dire; mais je tenais à vous le faire savoir." P.Geluk
                          des CR de mon cru : Marsa Shagra - Réunion - Thaïlande - Safari Bali - Maldives - Bali/Komodo - Bornéo - le p'tit dernier : Sulawesi

                          Commentaire


                          • #14
                            ambiances (et sur Bangka y'a de quoi faire) :

                            16-



                            17-



                            18-



                            19-



                            20-



                            21-



                            22-



                            23-
                            des CR pour voyager un peu ? : le dernier : Nord Sulawesi L'amie Cléo à Bornéo, Croisière Bali-Komodo, Croisière grand sud "Amis des Maldives Bali, Des Similans à Ko phi phi, La Réunion entre terre et mer,Marsa shagra Soudan

                            Commentaire


                            • #15
                              quelques gorgones pour finir la série :

                              24-



                              25-



                              26-



                              27-



                              28-
                              des CR pour voyager un peu ? : le dernier : Nord Sulawesi L'amie Cléo à Bornéo, Croisière Bali-Komodo, Croisière grand sud "Amis des Maldives Bali, Des Similans à Ko phi phi, La Réunion entre terre et mer,Marsa shagra Soudan

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X