Annonce

Réduire
Aucune annonce.

CR Plongée au Honduras

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • CR Plongée au Honduras

    Les Caraïbes, je suis tombé dedans étant petit.

    J’y retourne tous les 2 ans.

    Jusqu’à ce que je me mette à la plongée, c’était voile/pmt/rando.

    Maintenant, bien sûr j’y vais avant tout pour plonger.

    Cette année, j’avais envisagé une croisière aux Bahamas. Fin janvier, voyant que finalement ça ne collait pas, j’ai cherché une alternative, et ni une ni deux, j’ai choisi le Honduras (3 jours entre « la plongée en Amérique centrale qu’est ce que ça vaut » et l’achat des billets). (Photo satellite/carte zoomable)
    <o:p></o:p>

    Départ 3 semaines plus tard, pour 3 semaines sur place, avec un aller Paris/New-York (American Airlines), New york/San Pedro Sula et San Pedro Sula/La Ceiba (Taca), et retour La Ceiba/San Pedro Sula, San Pedro Sula/Miami (Taca) et Miami/Paris (American Airlines)

    Les dates sont ajustées pour faire au moins cher (630 €) et avoir des correspondances raisonnables.
    <o:p></o:p>
    Pas de réservation préalable de quoique ce soit, juste un vague plan prévisionnel, et seul.

    <o:p> </o:p>Les 2 compagnies acceptent 2 bagages de soutes de 22kg + 1 de cabine de 10 à 18kg selon les cas.
    <o:p></o:p>
    Mon postulat de départ étant d’y aller pour plonger, j’ai décidé de partir avec tout l’équipement, ayant eu des déceptions l’année dernière sur ce plan là en mer de Cortez.
    <lien cr="" cortez="">
    Et vu les prix annoncés pour la plongée, je ne m’attends pas à un matériel exceptionnel sur place.

    <o:p> </o:p>J’ai changé des euros en dollars à Paris, ayant lu que seuls ceux-ci étaient facilement changeables sur place.
    <o:p></o:p><o:p></o:p>

    Le voyage : Départ le mercredi 20/02 de Roissy à 17h 50. Arrivée à La Ceiba à 11H le lendemain (7h de décalage horaire avec Paris). (Photo satellite</lien>/carte zoomable<lien cr="" cortez="">)

    Pas de soucis sur les différents vols. On n’est cependant loin du niveau de confort des compagnies que j’utilise habituellement (Air France, ou vers l’Asie, Emirate, Gulf Air, Malaysian Airlines, ..).

    Par contre à l’arrivée cela se gâte : mes bagages en soutes n’ont pas suivis sur le tronçon TACA (je les ai récupérés et redonnés à NY, après le passage en douane).

    Et bien sur, j’ai mis également en soute tous mes habits puisque j’avais droit à 2 bagages enregistrés…
    <o:p></o:p>
    Après signalement et demande d’envoi à Utila, ma première destination, en donnant le numéro de téléphone et adresse Captain Morgan Dive Center, centre que j’avais à priori choisi, je suis parti à la recherche de devises locales.

    Au troisième distributeur, j’ai réussi à retirer de l’argent (j’ai une visa premier).
    <o:p></o:p>

    Après ces formalités, j’avais 4 heures pour me rendre au port prendre le ferry pour Utila, j’en ai donc profité pour faire quelques courses (t-shirt, maillot, sous-vêtements, articles de toilettes, sandales). Heureusement, parce qu’à Utila, on ne trouve vraiment pas grand chose.
    <o:p></o:p>
    J’ai également prévenu le centre de mon arrivée et de mon problème de bagages.
    <o:p></o:p>
    A l’arrivée, j’ai laissé mes affaires chez Captain Morgan, le temps de trouver un hôtel. Ce fut Roses Inn, à proximité. Hotel budget mais correct. Et eau tiède.

    <o:p> </o:p>
    Je suis également allé chez Gunthers Ecolodge Dive Center pour réserver des plongées le lendemain. En effet avec Captain Morgan Dive Center, le principe est plutôt de loger non pas à Utila proprement dit (Grand Harbour, </lien>photo satellite/carte zoomable<lien cr="" cortez=""> ), mais à Jewel Cays, une petite ile au sud Ouest d’Utila, mais ou il n’y a pas le téléphone. Je préfère donc attendre pour y aller d’avoir récupéré mes bagages.
    <o:p></o:p>

    Le soir, la seule fois du voyage où je suis allé dans un restaurant non cité dans le Lonely Planet, mais ayant l’avantage d’être à <st1:metricconverter productid="40 m" w:st="on">40 m</st1:metricconverter> de l’hôtel [ça fesait quand même 43 heures que j’étais levé], j’aurais la seule « surprise » de facturation du séjour : un restaurant tentant de me faire payer un soda 10 fois son prix (alors que je ne suis pas encore habitués aux prix et que j’ai l’esprit tournant au ralenti).

    <o:p> </o:p>

    Lendemain - vendredi 22/02/2008:<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Premières plongées.

    <o:p> </o:p>

    2 le matin, 2 l’après midi.

    Je commence par une plongée un peu profonde : une épave à 30m de fond, l’Halliburton.

    Le matériel est correct, mis à part les palmes toute petites et sans aucune puissance.

    Il s’agit de mes premières plongées dans une eau si chaude 27°, et donc en shorty (3mm). Quelle sensation de liberté.

    L’épave proprement dite est correcte. Pas énormément de faune, y compris fixée : il s’agit d’une épave coulée volontairement il y a moins de dix ans. Son principal intérêt : elle est facilement pénétrable. Sur cette plongée, pas de soucis : la DM est suédoise, elle connaît globalement le système CMAS, donc N3 = CMAS 3 * ó DM. Elle me colle en binôme avec un de ses amis DM en vacances, et me dit que l’on fait ce qu’on veut. Bien sur j’en profite (mais raisonnablement : première plongée depuis 3 mois, pas mon matos, un seul premier étage, pas de lampe).

    Les 3 autres plongées seront peu profondes, sur le sud est de l’ile.

    Plongées correctes, sans plus. Plus précisément : bien sûr pas mal, mais en deçà de mes souvenirs de plongée à la Martinique.

    Et 4 plongées, à l’air, c’est beaucoup, surtout après un long voyage.

    En appelant la compagnie aérienne, qui n’a bien sur pas rappelée, après plusieurs interlocuteurs, je fini par apprendre que mes bagages sont arrivés à la Ceiba avec le dernier vol la veille (12h après moi). Mais qu’ils n’ont rien fait. Ils me promettent alors de me les envoyer le lendemain.

    <o:p> </o:p>

    Du samedi au Lundi<o:p></o:p>

    6 plongées de plus. Je suis passé à 2 par jour, je préfère.

    3 au sud est, du même type (je suis toujours déçu)

    1 au Nord est (mieux)

    2 au sud Ouest : nettement mieux : là on est au niveau de (mes souvenirs de) la Martinique (plongées à partir du centre UCPA de Saint-Pierre).

    <o:p> </o:p>

    Coté bagages appels réguliers à la compagnies aérienne, à qui je doit ré-expliquer le problème à chaque fois. Et on m’annoncera à plusieurs reprises que les bagages m’ont été envoyés sans que ce soit le cas. Quand j’arrive a avoir un interlocuteur, vu que bien sur, il n’y a personne à partir du samedi midi jusqu’au lundi matin…

    Finalement le lundi à 17h45, un seul de mes 2 bagages arrive à l’agence de voyage de l’ile (Morgan’s Travel, rien à voir avec Captain Morgan Dive Center). Je le récupère sans recevoir aucun document d’accompagnement ni signer quoique ce soit.

    ¼ d’heure plus tard, j’y repasse pour monter à un autre voyageur sans bagages rencontré chez Captain Morgan Dive Center où il les récupérera vraisemblablement, et je tombe sur : mon deuxième bagage « malencontreusement » resté dans la fourgonnette tout à l’heure. Je ne voit pas bien comment cela à pu ce passer légitimement, vu que la première fois, j’avais essayé de voir justement s’il n’avait pas été oublié, et on m’avait également affirmé qu’il n’y avait rien d’autre lors que je m’étais ému de son absence. Enfin bref …

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Je peux donc aller réserver chez Captain Morgan Dive Center, et régler les plongées effectuées chez Gunthers Ecolodge.

    Au total, j’y ai donc effectué 10 plongées. Staff sympa, international. Plongeurs américains, OW, AOW et AOW en formation, d’une moyenne d’age supérieure à 40 ans pour les plongées que j’ai effectuées. Les plongées de l’après midi, peu profondes drainent avant tout des OW et OW en formation, donc plutôt plus jeunes.

    A part le premier jour, je me suis retrouvé dans une palanquée avec un DM et plusieurs OW et AOW. Dès que le nombre de plongeurs hors DM était impair, j’étais sans binôme, donc avec plus de souplesse. Les plongées on toujours été facile, sans courant (sauf une fois), très bonne visibilité, j’avais mon ordi et de toute façons c’est de la plongée sans déco, donc on ne jamais embêté pour être resté un peu loin ou être régulièrement quelque mètres en dessous. Ceci dit, vu les sites, ça reste peut profond, maxi <st1:metricconverter productid="23 m" w:st="on">23 m</st1:metricconverter> en dehors de la plongée sur épave, et souvent sur un fond de <st1:metricconverter productid="18 m" w:st="on">18 m</st1:metricconverter> maxi, OW oblige.

    Bateau avec une seule palanquée, sauf le premier jour. Plus de monde l’après-midi.

    <o:p> </o:p>

    Par ailleurs, à partir du dimanche soir, je suis passé au MargaritaVille Hotel, plus éloigné du centre, et donc nettement moins bruyant - c'est-à-dire silencieux avec des bouchons d’oreilles, accessoires de toute façon indispensable ici. Dans tous les hôtels où j’ai été au Honduras, cela s’est révélé indispensable, pour lutter contre bruits de ventilo, de la climatisation (de la chambre d’à coté), du générateur (de l’hôtel d’à coté), de musique boom-boom à Utila, de circulation (voiture ou motos), d’ascenseur à San Pedro Sula,…

    Hôtel bon marché et plus confortable, avec eau chaude, à 4 minute de mon centre de plongée, 10 du centre ville et 20 du restaurant le plus loin où j’ai été (à l’opposé de la ville).

    <o:p> </o:p>

    Malgré les produits anti moustique, j’ai été dévoré en ville par moustique et surtout sand flies.

    Midi et soir j’ai mangé dans des restaurant trouvés dans Lonely Planet, en général bons et peu chers (de 4 à 10 $. Langoustes dans 2 restaus différents, à 10 et 15 $ le repas, boisons comprises)

    Communication facile pratiquement partout en anglais.

    <o:p> </o:p><o:p></o:p><o:p></o:p>
    Du mardi 26/02 au mardi 4/03<o:p></o:p>
    <o:p></o:p>
    Plongées avec Captain Morgan Dive Center, logement dans leur hôtel, l’hôtel Keyla.

    Un peu rustique, très bon marché, douche eau froide. L’essentiel du temps, j’ai eu une chambre individuelle, sauf à la toute fin, ou elle avait été réattribuée alors que je devais partir et que je suis resté un peu plus longtemps. En bas de la chambre, la mer directement., donc vue du lit et sous la douche.

    Par contre vent et vagues bruyantes en cas de tempête (voir plus loin)

    <o:p> </o:p>

    Hôtel sur une petite île (photo satellite</lien>/carte zoomable<lien cr="" cortez="">), reliée à une autre par un pont. Sur l’ensemble des 2 îles 600 habitants, quelques hôtels, quelques restaurants bons marchés (moins de 5 $ avec une boisson), mais moins bon qu’à Utila.

    De kayaks gratuits à disposition des clients de Captain Morgan Dive Center.

    Un reef, qui sans être extraordinaire permet quand même de s’amuser en PMT (y compris langoustes, drumfish, tortues).

    Du pont, et du ponton d’un bar restaurant, à partir de la tombée de la nuit, il est possible de voir des raies aigles notamment. J’en ai vu à plusieurs reprises (mais photos ratés quand j’avais mon appareil avec moi).

    <o:p> </o:p>
    Matériel non utilisé par moi (sauf shorty), mais de bonne qualité apparemment (à part les mêmes petites palmes ridicules – pour protéger les coraux des débutants, peut-être). Et renouvellement important du matériel (combi, masques détendeurs au moins) en cours de séjour.
    <o:p></o:p>
    Staff très sympa, et ambiance plus jeune (majorité des plongeurs dans la tranche 25/30 maxi)

    <o:p> </o:p>14 plongées du bateau, 1 sur le reef le jour, une sur le reef la nuit.

    <o:p> </o:p>Mode normal pour les plongées du bateau une palanquée fun dive, une ou deux palanquées en formation OW ou AOW, bien sur pas ensembles.
    <o:p></o:p>

    Pour les fun-dives, la palanquée comportait en plus du DM de 1 (moi) à 4 plongeurs (sauf le dernier jour à 5 plongeurs)

    Comme chez Gunthers Ecolodge, dès que le nombre de plongeurs hors DM était impair, j’étais normalement sans binôme, et régulièrement plus profond que les autres, sans soucis.

    Par contre, lorsque qu’on a refait l’épave, on ne m’a pas laissé entrer dedans parce que je n‘ai pas la spécialité épave de Padi. et pour cause, je ne suis pas Padi.
    </lien> <o:p></o:p>C'est d'autant plus ridicule, que y étant allé précédemment, je sais pertinemment que je suis largement suffisamment expérimenté pour elle.

    <lien cr="" cortez="">
    Lorsque que pour la 3eme fois j’y suis retourné, j’ai dit donc que je ne voulais pas la faire dans ces conditions, je devais donc être lâché a proximité avec un DM. Au dernier moment, devant le ridicule de la situation, celui ci m’a indiqué que lui était qualifié épave, qu’il connaissait le système CMAS pour avoir passé son P1 en Allemagne, et donc qu’emmener un P3 à l’intérieur ne luis posait aucun problème. Donc banco, j’y suis retourné, et cette fois, je l’ai fait dans tout les sens, y compris passage d’un étage à l’autre par trous d’hommes, etc… Je précise cependant qu’on reste dans le cadre d’une épave facile (toutes les salles ont au moins une ouverture directement sur l’extérieur, d’au moins 1msur 2), il n’y a pas de filets et autre dangers de ce type, je n’ai pas vu de tôles coupantes, pas de faune dangereuse, et il n’y a aucun risque d’effondrement. [Incidemment, j’ai appris ensuite que cet « encadrant » faisait là sa 99<sup>e</sup> plongée, et qu’il avait commencé 4 mois plus tôt. Enfin, ce qui m’importe de toute façons, c’est d’avoir put plonger comme je le voulais. Sorti de là…]

    <o:p> </o:p>

    Près des 2/3 des plongées se sont déroulées sur la cote sud ouest, et un tiers sur la cote nord ouest et nord. Il s’agit essentiellement de tombants, de cayons, avec occasionnellement des tunnels. Ces sites sont en bon état, et soutiennent la comparaison avec (mes souvenirs de) <st1:personname productid="la Martinique. En" w:st="on">la Martinique. En</st1:personname> particulier la cote nord. C’est l’intérêt de plonger avec Captain Morgan, qui y va plus souvent. La, j’ai été un peu malchanceux, car il y a eu une tempête de 3 jours, peu après mon arrivée sur site, qui empêché pendant cette période et un ou 2 jours après les plongées au nord. C’est d’ailleurs pour cela que je suis resté plus longtemps que prévu chez eux.



    Ce centre est également très relaxant, sur cette petite île, et j’avais prévu quelque bouquins (pas de plongées l’après midi).

    J’ai également fait sur le reef une plongée du bord, un jour au à cause de la tempête, il n’y avait pas de plongée du bateau, et une plongée de nuit assez amusante avec une faune dans un état différent (notamment un poisson perroquet dormant dans une bulle de mucus). Curieuse également par ces larves/ juvéniles qui grouillent dans l’eau attirés par la lumière.

    <o:p> </o:p>

    Communication en espagnol (que je ne parle pas) dans la plupart des restaurants. Mais bon, on se débrouille, l’espagnol n’est pas compliqué pour dire quelques mots surtout avec un menu.

    <o:p> </o:p>

    Transfert Utila-Roatan

    <o:p> </o:p>

    Pas de liaison directe entre les 2 iles, il faut passer par La Ceiba, sur le continent. Mais les horaires de 2 navettes sont compatibles pour faire trajet d’une des iles vers le continent, attente d’une à 2 heures puis continent vers l’autre ile. C’est plus facile cependant dans le sens utila-la ceiba-roatan que l’inverse car le délai entre les 2 est plus important dans le premier cas, et les bagages enregistrés sont récupérés beaucoup plus rapidement.

    <o:p> </o:p>

    Avant de prendre la navette à Utila, j’ai cherché à retirer de l’argent. Les 2 distributeurs de l’ile ne fonctionnaient pas. Mais j’ai pu en retirer à <st1:personname productid="la banque. Fort" w:st="on">la banque. Fort</st1:personname> heureusement, car aucun des 3 distributeurs de West End, sur Roatan, ne fonctionnait pendant la période ou ‘y suis resté (d’après des gens qui avait le problème depuis une semaine avant mon arrivée).

    <o:p> </o:p>Roatan

    Sur Roatan, je suis allé à West End (</lien>photo satellite/carte zoomable<lien cr="" cortez="">), donc, à l’hôtel Milka’s. Hotel bon marché, pas terrible mais supportable (pas comme apparemment l’horreur appelé Valerie’s à proximité, dont certain à l’hôtel venaient, moins cher, mais sale, avec des fuites eau mouillant des lits néanmoins attribués sans que cela fasse ni chaud ni froid au staff, etc…

    Eau froide.

    Principal intérêt, une cuisine, ce qui permet d’éviter d’aller toujours au restau, ce qui au pout d’un moment est lourd et cher. Surtout que les tarifs de l’hébergement et des restaurants sont significativement plus élevés à Roatan.

    Et surtout, y ait rencontré une divemasteuse qui venait d’arriver, avec qui j’ai ainsi pu plonger en binôme.

    <o:p> </o:p>

    J’ai plongé avec Reef Gliders. Staff sympa. Bateau prenant au maximum 6 plongeurs (plus 2 DM).

    Etant en binôme avec une DM, il faut reconnaître que cela a été beaucoup plus agréable.

    Après la première plongée, ou le DM du club a pu constater notre niveau, et dans la mesure où j’avais évidemment apporté le matériel de base de sécu (safety saussage), à partir de la deuxième ça a été départ ensemble, puis à un moment ou un autre la palanquée éclate avec notre binôme d’un coté qui va plus loin / plus profond /plus longtemps et le DM et ses OW/AOW qui font une plongée plus courte /plus « simple ».

    <o:p> </o:p>

    Coté qualité des sites de plongées proprement dits : peut être coraux encore plus préservés qu’Utila, mais sans différence flagrante. Plus de gros,

    mais par contre pas de drumfish, que j’avais vu au moins une fois sur 2 à Utila.

    Je n’ai fait qu’une épave, El Haguila, en mauvais état, et que j’ai plutôt trouvé moins bien que l’Haliburton.

    Après ces aussi une question de gouts et couleurs : une des spécificités de West End, c’est « Texas » un grands plateau corallien, avec un courant significatif. Sympa pour la dérivante, mais je dois reconnaître que je préfère les tombants.

    Toujours est il que je n’ai pas un avis tranché entre ce qui est mieux pour la plongée entre Utila cote NO et SO d’un coté et West End à Roatan. C’est aussi une question de prix, et de tous les à cotés. Un des désagréments de Roatan est également les fréquentes coupures de courants. J’en ai eu tous les jours sauf un, pour une durée allant jusqu’à dix heures d’affilées. Et quand pas de courant, pas d’eau non plus.

    <o:p> </o:p>

    En définitive, je n’ai fait que 5 plongées à Roatan, sans doute un peu de lassitude, vu que ce que je voyais restait quand même similaire à Utila. Et surtout, alors que j’avais encore plusieurs plongées de prévues, j’ai été amené à changer significativement mes plans.

    Il y a eu de nouveau 2 jours de tempête, et là avec l’impossibilité de plonger.

    <o:p> </o:p>

    Et comme la semaine précédente pendant 3 jours, pas de circulation de bateaux avec le continent.

    La veille au soir, j’avais justement décidé de quitter l’ile dans un jour ou 2 ne voulant pas me rester coincé sur l’ile en cas de nouvelle tempête au moment où je devais partir, et surtout regrettant de faire l’impasse sur Copan, pour des raisons pratiques et de sécurité.

    <o:p> </o:p>

    Anglais courant mais Espagnol régulièrement nécessaire.

    <o:p> </o:p>

    Le continent


    <o:p> </o:p>

    J’ai donc pris le premier bateau après la tempête le lundi 10 matin, et attrapé de justesse le bus de 10H d’Hedman Halas, compagnie de bus de luxe (et donc assurant une bonne sécurité), dernier bus me permettant d’arriver à Copan Ruinas (photo satellite</lien>/carte zoomable<lien cr="" cortez="">) dans la journée (à 17h30).

    <o:p> </o:p>

    J’ai passé 2 nuits à Copan, à l’hotel La Possada de Bercy. Pas cher, plutôt bien, et avec enfin de l’eau chaude après 2 semaines sans. Avec le Margarita ville hotel, c'est l'hotel le plus confortable où j'ai été.

    <o:p> </o:p>

    J’ai bien sur adoré les ruines de Copan, et les 2 musées archéologiques. Je suis également allé à las Sepulcras, à <st1:metricconverter productid="2 km" w:st="on">2 km</st1:metricconverter> du site principal, dans la forêt, moins spectaculaire, mais désert (je n’y ai vu personne), alors que c’est quand même un site de plusieurs dizaines de batiments.

    <o:p> </o:p>

    Mercredi 12/3, départ pour San Pedro Sula (photo satellite</lien>/carte zoomable<lien cr="" cortez="">), où j’ai eu l’après midi pour visiter (essentiellement le musée archéologique/ethnographique).

    Hotel Terraza, essentiellement choisi pour sa proximité avec ce que je voulais visiter, son prix, et parcequ’il contient un restaurant également mis en avant par Lonely Planet. Pratique pour ne pas avoir à sortir la nuit dans San Pedro Sula, ce contre quoi j’avais été mis en garde.

    <o:p> </o:p>

    Jeudi 13 Retour à partir de San Pedro Sula (je n’ai pas utilisé mon coupon de vol retour entre la Ceiba et San Pedro Sula

    <o:p> </o:p>

    Arrivée le lendemain à Paris, à 8h .

    <o:p> </o:p>

    Budget :

    <o:p> </o:p>

    NB : Cela reste une destination bon marché une fois sur place, mais j’ai eu la surprise de constater que pratiquement tous les prix (en $) des transports, hôtels, restaurants, visites de sites et de musées, plongées, étaient de 25 à 50% supérieurs à ceux indiqués en $ également dans mon guide. Alors que j’ai jusqu’à présent toujours trouvé les Lonely Planet très fiable (plus que certains concurrents français/francophones bien connus), et qu’il s’agissait de la première édition, datant d’un an.

    Je précise que les prix donnés sont approximatifs, car lors qu’ils m’ont été donnés en monnaie locale, je les convertis ici sur une base de 20 lempiras pour 1 $ et pas 18/19 pour 1.

    <o:p> </o:p>

    Hébergement :

    Roses 16$ par nuit

    Margaritaville 16$ par nuit

    Keyla 5$ par nuit

    Milka’s 18$ par nuit

    La Possada de Bercy 12$ par nuit

    Terraza 15$ par nuit

    Total, pour 22 nuits 267 $

    <o:p> </o:p>

    Plongées : sur Utila et à West End, le prix des plongées est globalement le même partout, cars les centre se son entendus pour ne pas se concurrencer <st1:personname productid="la dessus. Donc" w:st="on">la dessus. Donc</st1:personname> de l’ordre de 25$ la plongées par 10, plus en en faisant moins, matériel inclus (et je n’ai trouvé personne sur mes quelques tentatives me faisant un prix parce que j’avais mon matos – quand je l’ai enfin eu). Et rajoutant les frais divers (taxes reef), je m’en sors pour 821$ pour 31 plongées (moins de 18€ la plongée quand même).

    <o:p> </o:p>

    Transports locaux :

    Ferry Utila et retour 31$, Roatan et retour 51$

    Taxis variés : 53$ ( en 6 fois, après négociation en général, pour des trajet allant jusqu’à une demi heure : trajets de/vers aéroport, port, gare routière)

    Bus <st1:personname productid="La ceiba Copan" w:st="on">La Ceiba-<st1:city w:st="on">Copan</st1:city></st1:personname> : 24$, Copa-<st1:city w:st="on"><st1:place w:st="on">San pedro Sula</st1:place></st1:city> 15$<o:p></o:p>

    Taxe de sortie du pays à l’aéroport 33$

    Total tous transports intérieurs et sortie 207$

    <o:p> </o:p>

    Musées et sites 28$

    <o:p> </o:p>

    Internet 12$

    <o:p> </o:p>

    Repas, boissons et divers environ 350$ je pense (je n’ai pas noté, et je ne sais avec combien je suis parti qu’à 50$ près)

    <o:p> </o:p>

    Total : un peu moins de 1700$ , soit environ 1100€ + 630 de billets d’avion.

    <o:p> </o:p>

    Bien sur, il est possible de réduire les couts à la marge, en allant en dortoirs (/2), en partageant plus les taxis, en allant qu’à un des iles, et en prenant des bus de base (au moins 2 fois moins cher, plus longs, sécurité douteuse), et en réduisant sur les repas.

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Concusion

    <o:p> </o:p>

    Destination sympa, mais je n’ai pas vus certain des plus annoncés : requins baleines, ou à l’opposé, hippocampes. Pas de nudibranches non plus
    Faire très attention au rique d'annulation des ferry entre les iles et le continent. On a vite fait de se retouver coincer plusieurs jours, ce qui peut contraindre à annuler des choses ensuite, ou surtout faire rater l'avion. A envisager : arriver en avion dirrectement dans l'ile. A Roatan, il y a des vols internationaux.

    <o:p> </o:p>
    Sebach, plongeur N3, 224 plongées.
    <o:p> </o:p>
    ma selection de photos d'Utila plus de photos
    <o:p> </o:p></lien>ma selection de photos de Roatan plus de photos
    ma selection de photos de Copan (et musées) plus de photos
    <lien cr="" cortez="">
    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p></lien>
    Mes CR:
    Coron et Anilao 2016 Ambon 2015 Plongée à Scapa Flow 2014 Coron 2014 Retour au Mexique 2014 Nouvelle Calédonie 2013 En SM sur l'Exocet 2013 Mexique et Belize 2012 Bulgarie 2010 Philippines (Coron, Subic Bay, Puerto Galera) 2010 Honduras 2008 Malte 2007 Mer de Cortez 2007

  • #2
    Super CR!! En plus, les photos sont de qualité.
    Ca y est, à cause de toi j'ai envie d'aller là bas maintenant.
    Ha si, sur mon écran, les textes s'étalent en largeur, mais l'internet n'arrête pas de planter chez moi alors ça peut être ça aussi.

    Commentaire


    • #3
      Bien joli compte-rendu pour une destination originale...!

      Merci beaucoup !!
      Si tu pouvais juste rajouter une petite carte se serait parfait !
      Histoire qu'on suive bien ton périple...

      Peux-tu nous préciser quelle est (majoritairement) la nationalité des plongeurs rencontrés là-bas ?

      (Pas de problème pour moi par rapport à l'affichage...)


      Son site à nous : plongeuse.eu

      La plongée c'est coule !

      Commentaire


      • #4
        Merci pour cet excellent CR

        Ah, le Honduras... que de souvenirs !!!

        Je vois qu'on est passés par les mêmes endroits : Captain Morgan's (mon coup de coeur malgré une otite et une vilaine dent creuse qui m'avait fait souffrir des heures jusqu'à dévitalisation... ), Milka's, Copan...

        J'avais personnellement préféré les plongées à Roatan, en trouvant les récifs mieux préservés, plus de gros, plus de tortues, plus de dauphins, tout autant de spotted drums ..

        J'avais pas eu de requin baleine non plus

        Le Honduras n'est pas AMHA le top du top en plongée pure mais...

        - une excellente destination backpacker's pour plonger et vivre pas cher dans les Caraibes.

        et

        - un très bon endroit pour combiner séjour plongée et découverte terrestre de l'Amérique centrale si on a du temps. En atterrissant à San Pedro Sula on peut rayonner facilement au Honduras, au Guatemala (que j'avais parcouru 3 semaines) et aussi au Belize, au Salvador et au Nicaragua.

        bref, excellent souvenir !!
        CR permanent : la Réunion d'Est en Ouest

        mes ptits albums photo Picasa

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Mare Nostrum
          Si tu pouvais juste rajouter une petite carte se serait parfait !
          Histoire qu'on suive bien ton périple...
          J'ai rajouté des liens vers google maps. Est-ce compréhensible?
          Envoyé par Mare Nostrum
          Peux-tu nous préciser quelle est (majoritairement) la nationalité des plongeurs rencontrés là-bas ?
          Je n'ai pas rencontré de Français.
          Globalement 2 types de profils : des américains du nord (Etats unis, Canada), venus pour une semaine.
          Des backpackers : venus pour quelques semaines dans un voyage plus long : Européens (Anglais, Suédois, Hollandais, Suisses, Allemands, Espagnols, ...) et Australiens.
          Mes CR:
          Coron et Anilao 2016 Ambon 2015 Plongée à Scapa Flow 2014 Coron 2014 Retour au Mexique 2014 Nouvelle Calédonie 2013 En SM sur l'Exocet 2013 Mexique et Belize 2012 Bulgarie 2010 Philippines (Coron, Subic Bay, Puerto Galera) 2010 Honduras 2008 Malte 2007 Mer de Cortez 2007

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par penti
            Je vois qu'on est passés par les mêmes endroits : Captain Morgan's (mon coup de coeur malgré une otite et une vilaine dent creuse qui m'avait fait souffrir des heures jusqu'à dévitalisation... ), Milka's, Copan...
            je crois qu'il y a des incontournables.
            J'ai vraiment apprécié Captain Morgan's et son atmosphère relaxante.
            Envoyé par penti
            J'avais personnellement préféré les plongées à Roatan, en trouvant les récifs mieux préservés, plus de gros, plus de tortues, plus de dauphins, tout autant de spotted drums ..
            C'est bien là que l'on constate que d'un site à l'autre, et aussi d'une saison à l'autre, on peut avoir des plongées bien différentes : si j'ai vu plus de mérous à West End, par contre, moins de tortues , et pas de dauphins (pas plus qu'à Utila , d'ailleurs)
            Mes CR:
            Coron et Anilao 2016 Ambon 2015 Plongée à Scapa Flow 2014 Coron 2014 Retour au Mexique 2014 Nouvelle Calédonie 2013 En SM sur l'Exocet 2013 Mexique et Belize 2012 Bulgarie 2010 Philippines (Coron, Subic Bay, Puerto Galera) 2010 Honduras 2008 Malte 2007 Mer de Cortez 2007

            Commentaire


            • #7
              Merci pour un CR à une destination peu connue.
              Tomek

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par sebach
                J'ai rajouté des liens vers google maps. Est-ce compréhensible?
                C'est super !
                Merci, mes connaissances en géographie du Honduras sont minimes...

                Envoyé par sebach
                Globalement 2 types de profils : des américains du nord (Etats unis, Canada), venus pour une semaine.
                Des backpackers : venus pour quelques semaines dans un voyage plus long : Européens (Anglais, Suédois, Hollandais, Suisses, Allemands, Espagnols, ...) et Australiens.
                "backpackers" ? Qu'es aquò ? Des routards ?
                C'est assez varié en fait ! J'avais peur qu'il n'y ait que des étatsuniens....


                Son site à nous : plongeuse.eu

                La plongée c'est coule !

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Mare Nostrum
                  "backpackers" ? Qu'es aquò ? Des routards ?
                  Euh! oui .
                  C'est un anglicisme auquel je me laisse souvent aller.

                  Au fait, j'ai oublié de préciser que même s'ils sont très minoritaires, j'ai quand même vus quelques honduriens.
                  Mes CR:
                  Coron et Anilao 2016 Ambon 2015 Plongée à Scapa Flow 2014 Coron 2014 Retour au Mexique 2014 Nouvelle Calédonie 2013 En SM sur l'Exocet 2013 Mexique et Belize 2012 Bulgarie 2010 Philippines (Coron, Subic Bay, Puerto Galera) 2010 Honduras 2008 Malte 2007 Mer de Cortez 2007

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Mare Nostrum
                    "backpackers" ? Qu'es aquò ? Des routards ?
                    en gros, oui . type de voyageur généralement jeune mais pas toujours (on va dire à 80% dans la tranche 18-30 ans) qui voyage à petit budget, sans réserver, certains en itinérant sur un continent pendant plusieurs mois.

                    backpack = sac à dos, le verbe backpack existe aussi et désigne cette façon de voyager.
                    CR permanent : la Réunion d'Est en Ouest

                    mes ptits albums photo Picasa

                    Commentaire


                    • #11
                      Ok alors ! C'est donc exactement la définition du routard, quoi...!


                      Son site à nous : plongeuse.eu

                      La plongée c'est coule !

                      Commentaire


                      • #12
                        nous sommes allés a roatan et utila l'an passé (nov decmbre) et je confirme c'etait vraiment sympa : belles plongées d'ailleurs ideales pour les debutants, vie pes onereuse du tout, possibilté de pmt, bref le top, cette année on souhaiterait aller sur belize et panama, si qq un a des infos je suis preneur
                        a roatan je vous recommande le palm beach bon rapport qualité prix
                        et pour le transport san pedro sula je vous conseille le bateau plutot que l'avion aux departs incertains

                        Commentaire


                        • #13
                          Salut !

                          Je vais passer deux semaines dans les Bay islands le mois prochain avec un pote, on pense faire à peu près une semaine à Utila ou a Roatan, et une semaine dans un coin plus retiré/préservé genre Guanaja ou Cayos Cochinos.
                          Mon buddy doit passer son AOW la première semaine, moi (AOW +/- 60 plongées) je pensais traîner avec lui sur des plongées tranquilles histoire de me familiariser avec mon matos photo fraîchement acquis (on passe par NYC avant )

                          Ce qui m'amène à solliciter vos lumières sebach, penti et les autres, on hésite vraiment entre Utila et Roatan pour le début, Captain Morgan a l'air très sympa mais on a un peu peur qu'ils restent trop dans leur coin (S/O) pour les plongées, alors que les spots ont l'air bien répartis tout autour de l'île. Leurs bateaux sont assez puissants pour rayonner tout autour ?

                          Roatan a l'air bien cool niveau plongée aussi, mais le coin de West End me fait un peu peur, genre plages belles mais archi-bondées, jet-ski, boutiques, restos partout et tout le tralala... C'est pour ça que Cpt Morgan me plaît bien même si pas de plage, au moins ça a l'air tranquille leur petit coin, et puis il paraît qu'on peut leur piquer des kayaks pour aller sur les zolies plages désertes des Keys autour. Vous confirmez ?

                          Pour la deuxième semaine, quelqu'un a des infos sur Guanaja ou les Cayos Cochinos ? On pensait faire une semaine en "all inclusive", 3 plongées/jour, tout compris, y'à qu'à buller dans un petit coin de paradis...

                          Merci d'avance pour toute aide sur ce petit coin des Caraïbes qu'on va découvrir
                          "Bon écoute tu peux faire tout ce que tu veux, mais évite de marcher sur mes chaussures en suédine bleue..."

                          Commentaire


                          • #14
                            Pour ma part, j'ai préféré Utila à Roatan. Ceci dit, West End, ce n'était pas vraiment bondé quand même.

                            Concernant Captain Morgan, ne problème n'est pas vraiment la localisation des plongée : on va certes surtout à l' ouest (nord et sud), mais quand même de temps en temps à l'est. Par contre il n'y a pas forcément plus de 2 plongées par jour (le matin). Si tu veux plonger plus, ça peut être limitant.
                            Il y a 2 ans, on avait accès gratuitement à quelques kayaks (pas en super état) pour les keys.
                            Mes CR:
                            Coron et Anilao 2016 Ambon 2015 Plongée à Scapa Flow 2014 Coron 2014 Retour au Mexique 2014 Nouvelle Calédonie 2013 En SM sur l'Exocet 2013 Mexique et Belize 2012 Bulgarie 2010 Philippines (Coron, Subic Bay, Puerto Galera) 2010 Honduras 2008 Malte 2007 Mer de Cortez 2007

                            Commentaire


                            • #15
                              ...tres interressant pour les infos. Maintenant si un MOD pouvait mettre le CR au bon format ce serait plus facile a lire. Merci a toi

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X