Annonce

Réduire
Aucune annonce.

CR séjour Nouvelle-Calédonie nov. 2014

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • CR séjour Nouvelle-Calédonie nov. 2014

    Séjour plongée en Nouvelle-Calédonie

    Séjour de cinq semaines, de mi-octobre à fin novembre 2014. Chacun de nous a effectué 57 plongées, exclusivement sur la Grande Terre (chronologiquement : Nouméa, Poindimié, Hienghène, Koumac). Hébergement en appartement à Nouméa, en camping ailleurs (RAS, les nuits n'ont pas été trop chaudes : 22 à 25°, quelques moustiques le soir mais très supportable).

    GENERALITES : le lagon de la Grande Terre est large, et l'alizé du SSE très fréquent, calme le matin, puis se levant (force 3-4) à partir de midi. Donc mer souvent agitée et visibilité pas terrible dans le lagon (aggravée par la présence de rivières et par temps pluvieux). Les plongées s’effectuent par conséquent dans les passes ou sur le récif extérieur du lagon après 20 à 40 minutes de semi-rigide avec souvent du clapot (ça tape !). Sauf chez Amédée Diving Center (Nouméa) les plongées sont des "two-tanks" le matin (moins de vent) avec 1 heure à 1h30 d'intervalle. Ciré ou coupe-vent très utile, certains centres les fournissent gracieusement. Eau 22° (Nouméa en octobre) à 25° (Koumac en novembre), combi 5 mm minimum, cagoule utile. Visibilité 10 à 30 m, généralement plus de 20 m. Profondeur 20 à 30 m, voire moins, pas besoin de plomber pour voir la faune. Courants de marée qui influencent la visibilité dans les passes (meilleure par courant rentrant) et la présence de requins. Les courants que nous avons rencontrés ne dépassent guère 1 à 1,5 noeuds (sauf une fois) et la difficulté éventuelle des plongées vient surtout des conditions de surface (houle parfois...) et de la nécessité de bien maîtriser sa flottabilité pour ne pas abîmer la faune fixée (gorgones, acropores...). Plus spécifiquement, et en ne mentionnant que ce que nous avons vu de nos propres yeux :

    NOUMEA (8 jours de plongée, avec Amédée Diving Center) : départ vers 7h30 pour 45 minutes de semi-rigide jusqu'à l'îlot Amédée où se trouvent les locaux du centre. Plongée du matin dans la passe de Boulari, relativement pelée mais avec une foule de mérous, quelques tortues grosse-tête, deux ou trois raies mantas et une centaine de requins gris (nous les avons vus presque à chaque fois). Bon repas au centre sur l'îlot, puis plongée de l'après-midi (avec 3h d'intervalle), soit à nouveau dans la passe, soit sur le grand récif extérieur (ambiance sauvage, pas particulièrement poissonneux mais vastes pentes de coraux durs en bon état), soit sur une épave ou un petit récif dans le lagon. Puis retour en 45 mn au port, arrivée vers 17h30.

    POINDIMIE (7 jours, Tiéti Diving) : départ vers 7h30 du centre, mise à l'eau du semi-rigide puis 20 à 30 mn vers les sites, chacun disposant d'une bouée. Plus de 20 sites, assez variés, avec souvent un dédale de grosses structures coralliennes, formant petits murs, canyons et arches. Très beau corail de 5 à 20 m, en excellent état (très bien aussi pour la randonnée palmée). Plusieurs sites comportent d'extraordinaires forêts de gorgones très fournies (bonne flottabilité indispensable pour ne pas abîmer). Beaucoup de nudibranches. Quelques tortues, napoléons et petits requins de récif.

    HIENGHENE (5 jours, Babou Côté Océan) : un site superbe, la Cathédrale, à 40 minutes de navigation : vaste plateau corallien à 10 m avec arche, failles et très beau corail, bordant un tombant qui descend jusqu'à 50 m, avec de nombreux perroquets à bosse et du pélagique (thons, carangues, quelques requins de récif, parfois requin albimarginatus) selon le courant qui peut être fort. Plongée généralement couplée avec la Pointe aux Cachalots (belle architecture de canyons) après un intervalle d'une heure. Les autres sites (une demi-douzaine), plus proches, ressemblent à Poindimié (petits canyons ou tunnels, très beau corail de 5 à 15 m) mais avec un fond plus dénudé, moins de gorgones et une visibilité plus réduite par temps de pluie (rivière à proximité). Bateaux en aluminium plus confortables que les semi-rigides. Beau cadre terrestre (rochers et falaises marines de Lindéralique).

    KOUMAC (12 jours, Rêve Bleu Calédonie) : plongée sur le récif extérieur de la passe de Kendec ou dans la passe, selon le courant (visibilité dégradée dans la passe par courant sortant du lagon). Agréable intervalle d'1h30, souvent sur le petit îlot de Kendec. Dans la passe, plusieurs sites avec un fond sableux vers 30-40 m avec coraux mous et gorgones, surmonté d'un tombant avec quelques belles gorgones et des alcyonaires orangés. Corail sympa donc, et fréquentes incursions de raies aigles, parfois une manta, bancs de carangues, une trentaine de requins gris selon le courant. A la remontée, de 15 à 10 m, vaste plateau un peu pelé vec perroquets et mérous, parfois des raies aigles, une grosse pastenague ou des requins corail. A l'extérieur de la passe, tombants impressionnants avec belles gorgones et alcyonaires, thons, tortues, bancs de carangues variées, gros bancs de barracudas, quelques passages de raies ou de requins (gris, corail, albimarginatus, marteaux). Corail dur très beau aussi (acroporas exceptionnelles) sur le plateau (ou les pentes) bordant le tombant. Ambiance sauvage. La houle occasionnelle peut compliquer, voire empêcher la plongée, et plus qu'ailleurs les conditions de mer et de marée sont déterminantes, mais quand elles sont bonnes Koumac représente à nos yeux ce que pouvait être la plongée au top, avant la surpêche ou la surfréquentation. Vaut le voyage si on plonge au bon endroit au bon moment, ce qui a été le cas pour nous.

    Contrairement à d'autres, tous les centres indiqués sont des structures professionnelles, qui travaillent tous les jours (sauf pour certains un repos hebdomadaire d'une ou deux journées, se renseigner sur leur site internet). Réservation préalable conseillée.

  • #2
    merci pour le partage !

    ça me ramene en 2010... mais, je n'y étais pas allé pour plonger mais pour faire le tour du caillou.
    Tu as fait un sacré coup d'plonge !
    au fond, la forme
    Who dare dive

    Christophe 38
    bien faire et laisser braire

    Commentaire


    • #3
      Envoyé par hominal
      Contrairement à d'autres, tous les centres indiqués sont des structures professionnelles, qui travaillent tous les jours (sauf pour certains un repos hebdomadaire d'une ou deux journées, se renseigner sur leur site internet). Réservation préalable conseillée.
      J'avoue que j'ai du mal à comprendre cette phrase
      Tu veux dire que les seuls centres professionnels en Calédonie sont Amédée Divin, Babou Côté Océan, Tiéti Diving et Rêve Bleu?
      Ghünt
      __________
      Calembredaine ou billevesée eut été de bon aloi. © Capello
      C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases… © Audiard

      Commentaire


      • #4
        Ghünt :

        Non, ce ne sont pas les seuls structures professionnelles (je n'ai d'ailleurs jamais écrit qu'ils étaient les seuls centres professionnels).
        Mais, hors aléas météo, et d'après notre expérience pendant notre séjour, ils sont ouverts (ou fermés pour repos hebdomadaire) de manière régulière et prévisible, annoncée par exemple sur leur site internet.
        Toujours d'après notre expérience, ce n'est pas le cas d'au moins deux autres centres, avec lesquels nous avons envisagé de plonger, mais n'avons pas pu.
        Ces choses-là peuvent évoluer rapidement (dans un sens ou dans l'autre) donc je ne donnerai pas de noms, et je n'en dirai pas davantage.

        Commentaire

        Chargement...
        X