Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 10/03/2017 in all areas

  1. Nous sommes très nombreux à avoir profité du système associatif pour nous former. Nous lui en sommes infiniment reconnaissants. Mais le fond de ma question avait trait, d’une manière indirecte, au recyclage des moniteurs. « Recycler » impose que le système a évolué, que de nouvelles techniques ont émergé, que la vision de notre discipline a changé. Alors, s’il en est ainsi, on reprend les dinosaures, et on leur explique que la plongée ce n’est plus comme avant, qu’il faut changer ses habitudes, son mode de pensée, et surtout qu’il faut se projeter dans le futur. Cette parce que cette démarche ne me semble pas évidente lorsque l’on évoque un éventuel recyclage des moniteurs de la FFESSM, que je te posais la question, « Qu’est-ce que la FFESSM a apporté à la plongée française en 50 ans ? Qu’a-t-elle fait évoluer ? » Je me permets une analyse manichéenne de la situation. Pour ma part, « depuis un demi-siècle la FFESSM est un frein puissant au développement de la plongée-loisir en France ». Je te donne quelques illustrations Elle a refusé l’emploi des gilets stabilisateurs, lorsque ceux-ci sont arrivés sur le marché français vers 1990. Pendant des années, les bouées n’étaient pas permises pour les baptêmes et strictement interdites aux examens. Partout dans le monde, ce matériel était commun. Mais pas de ça chez nous … village gaulois. Le Nitrox a été considéré comme un gaz Tek et déconseillé à la plongée-loisir de tout le monde. Pas de ça chez nous … village gaulois. L’octopus a mis des années à s’imposer, et pas encore partout. « Z’avez qu’à respirer à deux sur un embout »… village gaulois. La FFESSM maintient des exercices qu’elle sait pertinemment dangereux pour les plongeurs et les moniteurs dans ses examens, tel que la RSE, ou dans ses formations comme les yoyos. Oui mais nous on est des « zommes » ….village gaulois. Mais plus que tout, le frein le plus puissant à l’évolution de la plongée française est la volonté permanente de la FFESSM de s’exclure du contexte international en refusant de considérer les pédagogies outre atlantiques comme celles mises en œuvre par PADI, …. Pas de ça chez nous … village gaulois. Lorsque tu parles de recyclage des moniteurs, que signifies-tu ? Est-ce de leur montrer les errances passées de la « Vielle Dame » et de cadenasser la situation actuelle de la plongée française …. village gaulois.? ou bien de se placer dans le sens de la marche de la plongée internationale ? La première décision courageuse de la FFESSM, serait de faire passer systématiquement les brevets PADI (NAUI, SSI, etc..) aux MF et de reconnaître les instructeurs du RSTC.
    1 point
  2. Pour le plongeur il a tout à fait l'habitude de nos sorties. L'âge n'a rien à voir..Dans l'accessoirement tu parles d'un 2ème bateau?! Un 2ème bateau juste pour un pavillon? Mon post avait pour intérêt de dire que si on peut parfois juger en disant "mais comment cela a-t-il pu arriver?" ben de temps en temps on peut se rendre compte que ça peut ne pas arriver qu'aux autres...
    1 point
  3. Pour rebondir sur la performance en pédagogie on est confronté aux mêmes problêmes, le moniteur qui n'est pas confronté aux changements et aux évolutions peut tout aussi bien enseigné de la même façon qu'il y a 10,20 ou 30 ans. Pas de remise en cause, pas de contact avec les autres moniteurs et on se retrouve avec toute une population de formateurs aux méthodes obsolètes et au contenu théorique qui ne l'est pas moins.
    1 point
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.