Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 10/05/2019 dans toutes les zones

  1. 2 points
    Je suis en train de me dire que le jour ou le RSTC s'imposera en france je pourrai fermer le site... Je vais devenir beaucoup plus pro FFESSM je crois
  2. 1 point
    Bonjour à tous, La nouvelle version du site est en cours de finalisation, la migration aura lieu dans les prochaines semaines. Au menu, pas mal de nouveautés : - Le forum quitte vbulletin pour aller chez IPS. ca na change pas grand chose sur le fond mais le look est plus sympa et l'utilisation plus intuitive. - La fusion avec plongee-loisir.com apporte plein de nouveautés, vous pourrez : -- vous pourrez gerer votre carnet de plongée sur le site, avec des fiches très complètes (site, structure, binomes, materiel utilisé, espèces rencontrées, etc...). -- voir une carte des sites de plongées, des centres etc... et trouver toutes les infos associées (espèces vues, etc...). -- retrouver une base bio avec les espèces sous marines, les sites sur lesquels on les a vues ... Vous pouvez déjà jeter un coup d'oeil ici : https://dev.plongeur.com même si ce n'est pas complétement fini. Il reste en particulier pas mal de boulot pour nettoyer la base de sites, centres, espèces etc... qui comporte beaucoup de doublons. Bien entendu si vous avez des commentaires ou des idées je suis preneur (dans la limite du raisonnable ).
  3. 1 point
    Ce jeudi un surfeur tué par un requin à la Réunion.....accident survenu dans une zone interdite au surf....
  4. 1 point
    ben mon gars:confused: faut prendre tes gouttes....
  5. 1 point
    En pratique plongée non; il n'y a que l'épreuve du mannequin à repasser. Pour le reste, c'est naturellement plus théorique : réglementation, organisationnel etc.. etc... J'ai réussi à le passer à 60 ans ! Donc non, physiquement ce n'est pas dur
  6. 1 point
    Ah M****!!! J'aurais dû mettre cette info au bistrot donc.... info qui pour moi a a plus d'importance que les elucubrations de N4 vs DM...j'ai dit pour moi...
  7. 1 point
    Un peu d'autosatisfaction ne fait jamais de mal ! Mais, personnellement j'ai un doute .... au regard des disparus !!! Parfois, il est bon de se poser les bonnes questions : Pourquoi ont-ils disparu ?
  8. 1 point
    Quelque soit les formations je pense que les moniteurs essayent de transmettre le max de choses. L'idéal reste, bien sûr, de se focaliser sur les conditions locales en relation avec ce à quoi sera confronté directement l'élève. Le reste n'est malheureusement que du blabla et risque de passer d'une oreille à une autre sans rester au milieu. En France on a cependant de quoi faire pour mettre en évidence certains préceptes entre la med, l'atlantique, la manche sans parler des carrières et gravières.
  9. 1 point
    Certains des points que tu développes sont du pur bon sens concernant les éventuelles interdictions ou obligations nouvelles qui "devraient" être ajoutées ou imposées aux formations existantes ou pratiques permises à ce jour. Je suis cependant curieux d'en savoir plus sur les statistiques que tu évoques. Peux tu nous en dire plus sur celles-ci ? Considérer la plongée sous les 40 comme une "pure folie" est probablement trop fort et incitera au contraire les gens à considérer cette pratique comme un exploit à réaliser. Les former et leur apprendre les bonnes procédures et les alternatives à l'air, qu'ils choisiront ou pas, en âme et conscience, seraient peut-être bien pour les considérer comme des plongeurs responsables.
  10. 1 point
    Tout à fait. Il est possible de former des N1 dans 12m d'eau (exercices dans la zone 0-6) , de valider un PE40 dans 30m d'eau.... Je n'ai jamais vu quelqu'un capable de réaliser un vidage de masque à 6m en difficulté pour le faire à 15..... On forme à un comportement qui va permettre l'accès à la profondeur et à une prise de conscience de ses limites propres (encore + important)
  11. 1 point
    Si je suis contre une interdiction pure et simple de la zone 40m-60m à l'air en France, je suis absolument contre de l'inscrire dans un programme de formation comme si c'était quelque chose de "normal" de plonger sous les 40m à l'air. Je forme mes N3 de telle façon que la plupart d'entre eux considèreront comme une pure folie de descendre à l'air à 50m ou 60m. Actuellement, personne ne peut dire que la plongée ultra-profonde ( 50 ou 60m) à l'air a atteint un niveau de risque compatible avec une pratique loisirs pour tous: il suffit de regarder les statistiques. Je suis donc totalement contre les programme de formation qui impose pour la validation des N3 de mettre en danger des plongeurs qui veulent peut être simplement accéder à l'autonomie complète (plonger sans DP) ou poursuivre vers l'encadrement (N4,...) ou encore s'inscrire dans un cursus trimix. Notre responsabilité c'est de dire << 50m ou 60 m à l'air = DANGER >> et pas d'encourager cette pratique (à titre personnel je plonge de temps en temps à l'air sous les 40, mais les risque que l'on peut choisir de prendre individuellement ne sont pas ceux que l'on doit imposer aux autres.
×
×
  • Créer...