Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 04/02/2022 in all areas

  1. Sur FB, les américains parlent d'un groupe équivalent à 100 000$ . Ils étaient une petite vingtaines donc 4000-5000$ le voyage. Personnellement je ne réserve en direct que lorsqu'aucune agence ne propose la prestation que je cherche. La différence de prix quand elle existe entre l'agence et la résa directe vaut largement le confort du transfert de responsabilité en cas de pépins (qui arriveront tot ou tard dès qu'on voyage un peu).
    3 points
  2. Mis à part tomber sur un bout de ferraille (ou autre) venant du coeur explosé, impossible vu les chiffres que j'ai trouvé et cité plus haut de s'irradier massivement. Et pour des effets biologiques purs, il faudrait quand même pas mal de césium ingéré avant de tomber gravement malade. Là avec l'isotope radioactif, et des calculs bruts et un peu à la louche, il y aurait 0.000000015 gr de Cs137 par m2. Rien pour tuer chimiquement un homme. PS. Il empêche quand même qu'envoyer des hommes dans un environnement aussi "extrême" montre le peu de valeur d'une vie humaine pour les décideurs.
    1 point
  3. Les chiffres commencent sérieusement a montrer une remonté dans le haut-rhin je n'en doute pas un instant... mais sans ils seraient pour la plus part encore en vie
    1 point
  4. Avec un peu d’habitude et en le pratiquant régulièrement, tu sais combien injecter en manuel que ce soit au palier pour être à 1.6 voir plus ou au fond à 1.3. Et comme on le répète souvent, ce n’est pas parce que tu passes dans le rouge que tu vas mourir instantanément. Le tout est de réagir correctement. Au début tu te cherches un peu sur la durée d’injection et la latence des cellules, mais comme dit plus haut, en pratiquant régulièrement, tu trouves vite le bon dosage. Par contre, il est sur que c’est moins lisse qu’avec une fuite constante. A+
    1 point
  5. C'est kikadi : "Keep It Simple, Stupid" ? Bisous ?
    1 point
  6. oui, mais avec un eccr dont le solenoide est en panne, le plongeur devra injecter régulièrement et manuellement de l'o2 pour maintenir sa ppO2. Et injecter juste ce qu'il faut d'O2 pour ne pas exploser la ppo2 quand il est en dessous de 9m. Alors qu'en mccr, la fuite constante permet de compenser la consommation métabolique. Du coup, le plongeur n'a pas (ou quasiment pas) à injecter d'O2 quand il est à l'arrêt au palier. Bien plus confortable quand on passe des heures au palier.
    1 point
  7. J'ai creusé plus grâce aux liens envoyés par l'un de vous et trouvé les données de l'IRSN. Extrait : "les zones interdites. L’activité surfacique en césium 137 est supérieure à 1 480 kBq/m2 (débit de dose supérieur à 40 millisievert par an, mSv/an). Elles ont été totalement évacuées et il n’y a aujourd’hui aucune résidence permanente ni activité économique dans ces zones". https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/Les-accidents-nucleaires/accident-tchernobyl-1986/2016-Tchernobyl-30ans-apres/Pages/4-Tchernobyl-2016-30ans-apres-accident-environnement-zone-exclusion.aspx#.YkczenFBy00 40 mSv par an. La dose instantanée est largement au dessus (faut compter environ 1 Sv sur un temps très court pour voir apparaitre des syndromes d'irradiation. Bref, méfidet.
    1 point
  8. J'ai commencé avec un mCCR, ça apprend bien la gestion de la machine. On plonge très bien en mCCr et ça ne me dérange pas de repasser au mCCr. Quand l'électronique est arrivée sur le rEvo, avant le Shearwater, j'ai sauté dessus parce que quand même, un truc qui s'occupe de gérer les injections à ta place, c'est quand même vachement bien. Et depuis je ne plonge qu'en électronique avec de temps en temps des injections manuelles pour rattraper les gros écarts de PpO2. On peut le voir comme électronique first mais pourquoi se priver d'une aide présente et ne l'utiliser qu'en cas de soucis? L'électronique pour moi n'est pas une roue de secours, elle fait partie de la gestion de la machine. Dit autrement, j'ai pas dépensé plus de 2000 boules pour ne pas m'en servir! La fermeture de la bouteille, ce n'est pas en fin de plongée qu'on l'évoquait, c'est en début quand tu attends Dédé qui retrouve pas son masque ou ses palmes. J'ai pour principe qu'une fois le détendeur O2 dans l'eau les bouteilles doivent être ouvertes. En début de plonger c'est avant de rentrer dans l'eau, en fin de plongée c'est une fois hors de l'eau (que ce soit bateau ou bord). Maintenant, dire quel est le meilleur mode de gestion d'un recycleur (e,h ou m), franchement, on s'en fiche, tout se plonge pour peu qu'on ait un peu de matière grise.
    1 point
  9. Les russes ont quitté Tchernobyl 2 fois plus vite qu’ils ne sont arrivés. forcément, avec 4 jambes. les russes de Tchernobyl ont été interdits de combat. Le vert phosphorescent est trop visible la nuit.
    1 point
  10. Soyons clair, je n'ai aucune compétence en eCCR/hCCR, je ne connais que le monde du mCCR Je dis pas que l'approche décrite par tous sauf moi est mauvaise hein (ni que la mienne est bonne ), juste que j'aurais naturellement tendance à faire l'inverse: l'utiliser en mCCR avec un garde fou électronique (pour la PpO2 trop basse - le risque qui, pour être tout à fait honnête, me fais le plus "peur" en CCR). L'analogie avec la voiture est intéressante: Tu peux conduire avec un régulateur de vitesse (eCCR orienté): tu règles la vitesse du régulateur, et tu laisses la voiture faire. Tu es là au cas où il y a un soucis avec le régulateur pour réagir "à la main" (changement de direction, ralentissement, ...) Mais tu peux aussi conduire avec un limiteur de vitesse (mCCR orienté): tu gères ta vitesse "à la main", mais tu met règle le limiteur en garde fou au cas où tu ne fais plus attention à ta vitesse (pieds lourd car occupé à faire autre chose par exemple) Ou alors t'as une voiture qui n'a ni limiteur ni régulateur, et tu gères tout à la main (mCCR) Il me semble (à tord peut-être) que les 2 approches sont tout aussi valable, et qu'au final c'est plutôt la façon de voir les choses de l'utilisateur qui décide. Et c'est là que, perso, je trouve l'approche hCCR intéressante, car au final elle permet d'avoir la possibilité de fonctionner dans tous les modes possibles nativement Ce qui m'a fais réagir est que vous aviez l'air d'être une majorité à privilégier l'approche électronique first, et la fuite constante étant principalement là pour "soulager" l'électronique en limitant le besoin d'injection par le solénoïde en compensant la conso métabolique Mais c'est probablement moi qui ai une logique différente de la majorité, enfin bon, je le vis bien jusque là La fermeture de l'oxy dans l'eau à la fin de la plongée en attendant la récup bateau est une fausse bonne idée qu'on semble un certains nombres à avoir eu Perso j'ai vite appris que c'était une connerie (et pas uniquement pour ça) vu que ça m'avait bouché ma buse Surtout quand le SAV M3S c'est gentiment foutu de moi en me faisant réfléchir au coût insignifiant de l'O2 qui passe dans la fuite pendant les 5' d'attente du bateau
    1 point
  11. Pour la bouteille j'ai un cerveau. SI j'attends hors de l'eau je ferme, si j'attends dans l'eau je laisse ouvert. Le coup de fermer la bouteille pour économiser un peu d'O2, j'ai fait à mes débuts... c'était pas ma plus brillante idée (mais à l'époque la gestion de l'approvisionnement d'oxygène était plus compiquée).
    1 point
  12. Toujours négatif test covid. Angine déclarée en présenciel par son toubib. Diagnostic en distanciel réussi, toubib @Scubaphil .
    1 point
  13. Tu as toujours la possibilité d'injecter l'oxy en manuel. Le circuit "manuel" ne passe pas par le solénoïde.
    1 point
  14. https://www.oisehebdo.fr/2022/04/01/thourotte-philippe-juillion-60-ans-na-pas-survecu-a-lexplosion-dune-bouteille-dair-comprime-a-la-piscine/?fbclid=IwAR3DgYDKgIGqaSD0Ex2I7_qXwSCCvg8JxJjws5jtFWUn-LGKxHof6yG4D8c
    0 points
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.