Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 11/19/2022 in Posts

  1. Bonjour, L'arrêté modifiant le code du sport est paru ce jour au journal officiel: https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046600414 Il permet désormais en France d'être autonome à 12 et 20m dès 16 ans (PA12 et PA20) et à 40m dès 17 ans (PA40). Je ne pensais pas que ce projet irait à son terme aussi vite, c'est une bonne nouvelle. (Je le mets dans la rubrique news mais ça touche à la fois la plongée enfants, les niveaux et prérogatives et les activités associatives).
    8 points
  2. Je note, je note. avec le confinement en Chine et les délais de livraison, tout ne sera pas possible votre Père Noël qui vous aime
    6 points
  3. De ce que je comprends, c'est "une méthode parmi d'autres", ce n'est pas LA méthode. Etait-ce la seule méthode enseignée au sein de la FFESSM ou la seule méthode enseignée par ton moniteur ou par ton club ? C'était il y a 30 ans. Les chose ont légèrement évoluées depuis... Quand j'a appris à plonger quelques dizaines d'années plus tard, on m'a présenter différentes méthodes en fonction des circonstances (comportement de l'assisté,...). Chaque formateur avait sa méthode préférée mais finalement, tant que le contrat était rempli, à savoir remonter l'assisté en toute sécurité, c'était bon.
    6 points
  4. Il n'y a pas de technique "padi" par dérriere. Le but, c'est de remonter la en surface de façon controlé. C'est l'instructeur qui propose une position ou plusieurs. Perso, je montre plusieurs techniuqe à mes éléves. Je fais pratiquer aux élèves, et ils en choississent une qui leur conviens et ensuite on approfondi. une nana de 50kgqui approche une victime de 120kg ne vas pas le faire de la meme facon que si c'est le balaise de 120kg qui intervient sur qqn de 50kg. C'est d'ailleurs pour ca que j'aime bien les cours rescue en couple, car souvent, ils font le cour pour secourir leur conjoint, et donc ils peuvent s'entrainer directement entre eux.
    6 points
  5. je comprends, c'est logique au vu de la tournure habituelle du fil Mon point de vue est très basique : - Lioson partage l'article d'un outil qui offre des perspectives à certains, pas à d'autres. - les autres ne sont pas concernés, pour tout un tas de raisons respectables, qui leur sont propres. - plutôt que de passer leur chemin, ils installent la mécanique traditionnelle du hater : "c'est d'là meeeerde !" (R.I.P. Jean-Pierre Coffe), - je passe rapide sur la remarque : "au vu des photos = pas la peine de lire l'article" du maître quiplonge (qui au passage, ne montre pas la queue d'une. Un minimum de respect pour le boulot du rédacteur de l'article ne nuirait pas.) - ce genre de com' & d'attitude m'agace, pour ne pas dire : me casse les couilles, (aussi, je ne le dit pas pour éviter d'être modéré.) - je pense que dans certaines conditions, les phones en caisson dédié peuvent faire d'excellentes photos soum', c'est déjà le cas en pas soum'. - en soum' ils se heurtent aux mêmes contraintes que des reflex haut de gamme (éclairage pour restituer les couleurs par exemple) - je pense qu'il est complètement débile de vouloir comparer un phone en caisson à un réflex haut de gamme + objectifs + dôme + flashs, car : à chaque tâche son outil. Un reflex full frame récent + 300mm 2.8 : ne peut pas téléphoner. (ben ouais, quitte à balancer des évidences, allons-y gaiement...) - je pense qu'à bon opérateur égal : un reflex + toute la panoplie, fera bien évidement de meilleures photos qu'une iphone, (est-il utile d'en débattre ?) - je pense que le pognon mis dans les joujoux n'a rien à voir avec la qualité des photos (idée préconçue qui revient souvent), - perso, je commence à envisager des possibilités intéressantes dans le cadre de certaines photos soum' que j'ai l'occasion de faire, - la nouveauté venant justement du fait qu'il semble maintenant possible d’accéder aux réglages (ou au tout auto) au travers desdits caissons. - je pense que plein de gens se contenteront des possibilités offertes par phone + caisson dédié, le tout auto notamment, - je serre moins les fesses à immerger mon iphone, chaque jour automatiquement multi-sauvegardé, que mes reflex pro et tout leur bordel associé, ( là aussi, chacun place le curseur ou ça lui chante), - j'adore l'idée de transporter un combo photo soum' qui tient dans la poche. Bis répétita : pour certaines séances, dans certaines conditions. Voilà. Simple En même temps, je me suis un peu emballé, et je le regrette, car je sais pourtant que quel que soit le domaine de nouveauté, tu as toujours un génie qui vient t'expliquer à quel point c'est nul. Toujours.
    6 points
  6. Résumé un poil rapide j'vais dire. J'ai eu/vu de très bons moniteurs, j'en ai eu/vu des pitoyables. P'têt une jolie courbe de Gauss à construire statistiquement. Dans le fond, @whodive n'a pas tort : Si tu ne sais pas faire, comment tu enseignes ? Et perso' les E2/E3 que je côtoie et croise, y'en a pas des masses qui ne maîtrise ne serait-ce qu'une trim correcte. Quand à savoir faire un back kick ou même un frog "propre", c'est la même chose. Donc enseigner ce que tu ne maîtrise pas, comment dire...
    5 points
  7. Bonjour à tous, Voici un petit RETEX de mon retour de plongée en Jordanie en juin dernier ! Nous y sommes allés à 3, deux plongeurs N3 et un PA40 et c’était notre 1er fois en Jordanie ! Concernant la partie plongée, nous avons fait 8 plongées chacun avec 2 clubs de plongée différents : Aqaba International Dive Center et Coral Garden. Niveau prix Coral Garden est un peu plus cher (5€ de plus par plongée) mais ça se ressent niveau matériel, organisation etc …. Car ce n’était pas un voyage 100% plongée, nous avons fait d’autres activités dans le pays et nous ne souhaitions pas transporter notre matos plongée à travers tout le pays. Nous avons donc loué les équipements dans les clubs (excepté nos ordis et masque). Le matériel de Coral Garden est plus « neuf », plus sécurisant que le club Aqaba Int. dont le matos à un peu plus de vécu dirons-nous En termes d’organisation, nous avons aussi préféré celle de Coral Garden car étant des plongeurs autonome Coral Garden nous faisait plus confiance sur les explo. Nous avions un GP (car nous ne connaissions pas les sites lors des 1er plongées) mais sans plus il était surtout là pour nous montrer les petits coins cachés de chaque spot. Nous gérions tout le reste. Tandis qu’avec le club d’Aqaba Int. à notre grande surprise le GP qui était avec nous lors de notre 1er plongée nous a fait signe fin de plongée au bout de 28min !!! Nous sommes donc remontés avec 140 bars dans nos bouteilles grrr. Nous lui avons donc gentiment demandé si pour les prochaines il était possible de rester plus longtemps car bon à 20m de fond dans une eaux à 24°C excellente visi, pas de courant etc …. Il faut en profiter et au pire pour la seconde plongée de la journée on change de bloc hein ... Niveau spot de plongée c’est joli bon il n’y a pas de gros, nous sommes sur des récifs et le max en profondeur que nous avons fait c’est 28m. Mais l’eau est à 24°C, visi plus que correcte ! Pas de courant et de belles épaves ! Nous avons vu de très belles choses, derrière chaque patate de corail il y a quelques choses à voir ! Mais vraiment le coup de cœur va aux épaves car avec les bonnes conditions de plongée on a le temps de tout voir et de profiter ! Il faut dire que ma crainte était de voir pas mal de déchets sous l’eau car sur les plages et en ville niveau propreté ce n’est pas trop ça L mais ça va les récifs sont préservés ! Je pense que ça doit aider d’avoir un Roi qui s’intéresse à la plongée ! Niveau vie à côté, on mange très bien et pour pas cher du tout ! Si vous y allez en ce moment je pense que c’est surtout le prix de l’essence qui va vous faire du bien, mais bon c’est difficile à ramener en métropole hein Nous avons également bougés dans le pays : Wadi Rum, Mer Morte, Amman, et bien sûr Petra … à l’inverse Petra n’a pas été un coup de cœur pour nous. Pourtant nous sommes très « historique/musées » etc … C’est une ville très riche en terme de culture mais les gens qui y « travaillent » ne rendent pas la visite très agréable. Niveau condition animale c’est déplorable et malheureusement niveau restauration entretien de la ville c’est discutable. C'est malheureusement plus un attrape touristes où ils se font plaisir sur les prix! Mais bon ce dernier paragraphe ne concerne pas la partie plongée mais c’est pour dire qu’en Jordanie il n’y a pas que les récifs et les épaves à faire ! C’est un pays avec plusieurs facettes !
    4 points
  8. Incroyable !! le père Noel qui nous dit qu'il ne faut pas croire au père Noel ! à quand les bonnets rouges (du père Noel) dans les ronds points ?
    4 points
  9. Plus on avance dans cette discussion, plus la pensée que le pire ne se trouve pas dans les référentiels m’effleure!
    4 points
  10. parce que le black, c'est sombre, c'est mal
    4 points
  11. « Moi »………………………ça se confirme.
    4 points
  12. je préfère plutôt discuter ave toi. Tu sais tellement de choses... et que tu m'appelle "bichon", me comble et me rempli. Une proximité s'installe.
    4 points
  13. Je plussoie . Mon fils est N1 depuis ses 12 ans et piaffe un peu … d’autant plus que détenir une carte n’oblige pas à mettre en œuvre l’ensemble de ses prérogatives…. je ne m’amuserai pas à lui autoriser l’autonomie sur n’importe quelle plongée, même avec cette nouvelle règle . C’est encore une fois une affaire de responsabilisation individuelle . J’ajoute que , dans le N2, le plus formateur pour l’esprit de jeune plongeur c’est bien l’autonomie et non la profondeur . Suis bien plus impatient d’accompagner mon grand dans cet apprentissage là que de l’emmener à 40 m.
    3 points
  14. Comme quoi la liberté pédagogique n'est pas l'apanage de la FFESSM...
    3 points
  15. je ne jette pas la pierre, mais, je suis un vieux produit fédéral et j'ai déjà fait, dans le temps, des remontées assistées sur des plongeurs fortement narcosés (départ en dessous de 60, en lac, en eau froide) ce que j'ai retenu, c'est que je prefere assurer le détendeur dans la bouche de l'assisté (tout se discute, l'arrachage du dentier, comme le mec qui tombe dans les pommes) ; dans les criteres de la position, face à lui, j'aime bien voir son regard, j'aime bien essayer de le rassurer avec mes yeux, j'aime bien voir quand il commence à partir en live ; bref, des critères qui sont impossibles à interpreter quand on est de dos. 'fin, dernier "détail" : le buddy check qui se soucie de la position de la purge d'épaule, sur l'étanche ; ouverte ou fermée ??? qui se soucie de comment fonctionne l'air trim de la stab du binome ?? qui se soucie de savoir où se trouve la purge haute sur la wing (qui n'en a pas) et comment faire, alors ? qui se soucie de l'absence de pectorale (et comment se placer, sans) ? je n'ai pas dit "qui s'entraine, et combien de fois par an, pour maintenir la technicité du geste ?" donc, voui, s'assurer durant la plongée que l'on amène pas dans la zone rouge un équipier, mé, heu, s'il fait une hypoglycémie (et tombe dans les pommes) ? s'il fait un œdème pul.... (bref, si, malgré nos précautions, en amont, ça se passe mal, il faut quand meme savoir le sortir en bon état.)
    3 points
  16. Euh au moment ou tu as le plus de risque, puisque c'est le moment ou tu es en théorie le plus chargé en N2.... La technique .... n'est pas fédé mais une des techniques que peut t enseigner ton MF1 (ou autre) Perso j'ai principalement appris a remonter l'assisté en étant face a lui. Mais j'ai vu d'autre méthode et tout cela dans le cadre FFESSM
    3 points
  17. Alors là je suis sur le cul ... il se trouve qu'en Rescue et en Divemaster (RSTC) on apprend à remonter réellement un plongeur, qu'il soit conscient ou inconscient. Mais pour les exercices, on le fait une fois en fin de plongée pour éviter de faire des yoyo. Mais effectivement on n'en fait pas le centre du monde, l'alpha et l'oméga de la sécurité, on préfère passer plus de temps à prévenir en amont pour éviter d'avoir une accumulation de petits soucis au fond qui finissent par se transformer en gros problème. A commencer par maitriser sa vitesse de remontée, éviter les profils inversés, éviter les yoyo, plonger au Nitrox, etc.
    3 points
  18. C'est pas ce qu'on pourrait appeler les Yo-yos ? Ok
    3 points
  19. Pas tout à fait. C'est une extrapolation un peu rapide du MFT. Les 4 plongées en milieu naturel, c'est une précision qui ne porte que sur les formations réalisées en milieu artificiel. Ce qui implique donc qu'il a été formé sur plus de 4 séances. Le MFT ne précise rien quant au nombre minimum de plongées pour des formations en milieu naturel. Le problème n'est donc pas fédéral. Il est plutôt d'ordre commercial, avec une tendance lourde à proposer les formations les plus courtes possibles, pour capter la clientèle, très demandeuse de qualification "vite fait". Quitte à sacrifier parfois quelques compétences importantes ... C'et une réalité. Je la déplore également . Mais on ne peut pas la mettre sur le compte du MFT.
    3 points
  20. AMX 13, AMX 30, AMX 32, AMX 40 ? camouflage hiver, été, ou sable ?
    3 points
  21. Je ne connais pas ce moniteur, jamais eu à faire à lui. Quoi qu'il en soit c'est un moniteur français, fédé (mais pas que...d'où peut-être cette intervention ?) Ca, c'est ce que j'aimerai voir de tous les moniteurs (grosso modo)...apprendre les bases. Et ça, ben...moniteur posé sur les genoux au fond...magnifique. Curieusement quand tu cherches formation N3 sur youtube, tu ne trouves que des exercices de remontées assistées ! Et ça, un baptême Donc clairement 'faut arrêter de prendre les futurs plongeurs pour des débiles (l'impression que j'ai parfois), et commencer, pour certains, à ce remettre sérieusement en question, évoluer. Parce que si un moniteur arrive à faire ça en baptême, et qu'à la fédé, on trouve encore des N3, voir plus, incapable de se tenir stabilisé à l'horizontale sans bouger, c'est qu'il y a un problème quelque part...
    3 points
  22. si on parle de trim dans l'eau, on peut aussi leur montrer, en piscine, parce qu'il y a le temps, la différence entre une stab montée haut sur le bloc, une stab montée tres bas et donc une stab montée de sorte qu'elle procure une position à plat... et à prendre les reperes pour monter la fois suivante d'une maniere identique...
    3 points
  23. En première approche, je réfléchis à rajouter une ligne de plus sur nos autorisations parentales actuelles, du genre: "Si ses prérogatives le permettent, j'autorise mon enfant à plonger en autonomie" OUI-NON Qu'en dites vous?
    2 points
  24. Faut il être si sévère avec la ffessm ? J'ai plutôt l'impression qu'elle tente de faire plutôt bouger les lignes, certes parfois sous la contrainte (ouverture aux "Fédés" exotiques, place des femmes, inclusivité, dépoussiérage et adaptation des cursus (abandon des tables ou E3 enseignant >40m), et là, abaissement de l'âge requis pour l'autonomie des jeunes. C'est quand même pas si mal non ? Nulle part un vieux plongeur n'est forcement un bon plongeur. Mais un plongeur expérimenté et pratiquant est plutôt sur le bon côté de la balance "qualité", qu'importe son âge, c'est la régularité et la diversité des environnements pratiqués qui comptent.
    2 points
  25. C'est bien beau tout cela , le jour de l'accident les foudres vont tomber sur le DP et là lui sera seul face à la justice , les parents et avec lui même . Et pourtant suis pas le dernier à critiquer le code du sports .
    2 points
  26. A une époque où le code du sport et l'arrêté de 98 n'existaient pas encore, ma première plongée encadrée sur le Donator, je l'ai faite à 14 ans dans une structure commerciale. 2 ans plus tard, j'étais en autonomie dessus. J'en suis pas mort et j'y suis retourné depuis un nombre considérable de fois. Un ado bien dans sa tête et conscient des risques est sans doute moins à risque qu'un plongeur plus agé dont la condition physique et la pratique ne sont plus adaptées (et ça j'en ai vu quelques uns)
    2 points
  27. La photo macro, c'est un autre monde. Les nudibranches et leurs cousins sont des monstres dignes d'un film de SF. Ils se battent avec des stratégies sophistiquées. C'est très violent (surtout la nuit). Bien-sur, il faut le temps et un peu de matériel.
    2 points
  28. Après avoir visité la péninsule du Yucatan l'an dernier, cette fois-ci destination la côte Pacifique du Mexique : La Mer de Cortez (surnommée "l’aquarium du monde" par notre Cousteau national) Destination un peu moins documentée que sa sœur caribéenne, nous avons tout organisé indépendamment par nous même (Avion, voiture, logements, plongées). L'idée est la suivante : Profiter des promos d'ouverture de la nouvelle ligne Orly-Cancun chez Air Caraibes, puis prendre des vols internes pour faire un petit tour de quelques destinations de plongée en Baja-Sur, à savoir : - 2 jours de plongées à Loreto - 2 jours de Plongées à Cabo Pulmo - 4 jours de Plongées à la Paz Au retour, 1 semaine d'escale à Playa/Cozumel pour re-profiter de ce qu'on avait adoré la bas...et surtout la jouer safe avec un tampon de quelques jours entre les vols intérieurs et vol international... Je vais essayer de donner le maximum d'infos, donc le CR sera au format "épisodes" pour ne pas faire de trop gros paté illisible (et j'ai pas trié toutes les photos....) Je ferai mettre tous les liens à la fin de ce post une fois le CR terminé pour que tout soit accessible sans chercher. Le transport: Air Caraibes (Paris - Cancun / Cancun - Paris) : Service tout simplement nickel. A350-900 confortable, repas avec apéro (ti-punch), et snack avant l'arrivée. Boissons en libre service pendant le vol. Pour 500€/personne avec le bagage de 23Kg en soute, presque rien à redire... Presque, car leur système de placement est soit bizarre, soit buggué : en s'enregistrant dès les première heures disponibles, aucunes places côte-à-côte ne sont proposées et pas de système de paiement pour y avoir le droit (ce qui devient courant, malheureusement....). Nous serons donc soit séparés par l'allée soit l'un derrière l'autre. Pas gênant pour nous mais beaucoup plus pour les familles dont les enfants sont loin des parents....et vu la valse des changement de place avant le départ des deux vols, ça concernait beaucoup de monde ! Viva Aerobus (Cancun - Mexico - La Paz) : En revanche beaucoup moins content de pour la desserte intérieure via cette compagnie ! Entre changements réguliers d'heures de vol pendant les mois précédant le départ... jusqu'au changement pur et simple de la date du retour 3 semaines avant le jour J Le retour vers Cancun se fera du coup chez Aeromexico..... et bien que Viva Aerobus m'ait annulé le vol retour avec remboursement, ça fait plus d'un mois que je ne vois pas d'argent venir A rajouter à celà des gros retards sur les vols de cette compagnie à Cancun (ça arrive, ok...) mais sans aucune indication du délai ou autre information...bref je déconseille ! Aeromexico (La Paz - Mexico - Cancun) : 737-800 très confortable en vols internes: fauteuils larges et place pour mes grandes jambes ! Aucun soucis niveau horaire. A noter que c'était un choix délibéré de notre part de passer par Cancun pour s'y arrêter. Il faut donc récupérer nos bagages, les réenregistrer et faire un changement à Mexico pour rejoindre La Paz depuis Cancun. (Et le budget est aussi un peu plus important) D'autres trajets existent pour se rendre plus directement la bas : de Paris par exemple (et peut être d'autres villes françaises/belges/suisses/allemande ?) via Mexico ou Los Angeles (avec une seule escale). Des guides espagnols nous ont même parlé de vols directs Madrid-Los Cabos, apparemment seulement en aout/septembre depuis quelques années...mais je n'ai pas trouvé le nom de la compagnie Etape N°1 : Loreto Une fois arrivé (à l'heure et avec les bagages ! ) il est temps de récupérer notre voiture de location et d'avaler les 4h nous séparant de Loreto, au nord de La Paz. Mais avant, nous avons été obligés (soit disant, je n'ai pas été vérifier sur place....) de souscrire une assurance voiture complémentaire demandée par le gouvernement mexicain pour avoir le droit de rouler sur autoroute (!!) C'est la loi, parait-il.... Je dis "parait" car cette assurance astronomique (500€ pour la semaine alors que la voiture en coutait 200) a soudainement fondu comme neige au soleil pour atteindre 180€ quand j'ai commencé à me renseigné sur les liaisons en Bus La Paz / Loreto...(pour info il y a un Bus publique, il met 8h) Donc, point à vérifier avant d'arriver sur place pour quiconque tente la voiture Le compte-rendu côté plongée va être malheureusement très rapide : nous n'avons pas plongé à Loreto, la faute a un vent terrible qui a soufflé pile les 2 jours où on y était: marina fermée par les autorités. Nous avions été prévenu des risque par le centre avant de venir, au vu de la méteo annoncée....donc pas une surprise totale. Justement, parlons du centre de plongée : Blue Nation Je n’émettrai donc pas d'avis lié à l'activité en elle-même. Sur le principe ce sont des plongées en petit comité (6 clients max sur le bateau) Prise de contact par mail (réponse en Français,Monica qui était au shop quand on est passé le parle très bien), échanges agréables. Je n'ai pas rencontré le patron (Yago) mais je reste sur ma bonne impression initiale du club. Maintenant sous l'eau..... impossible pour moi de savoir. Je laisse ici tous les bons conseils qui m'ont été donnés par Monica pour rejoindre Loreto : - Il y a des vols directs depuis Los Angeles - Calafia Airline (une compagnie locale) opère une liaison aérienne entre La Paz et Loreto : 15mn de vols pour environ 30€ - Le top de la saison pour plonger à Loreto est en septembre/octobre : à ce moment la mer est normalement calme, il fait très chaud et le centre fait des sortie 3 Tanks à la journée (au lieu des 2 du matins habituelles) La ville en elle même est très agréable, calme avec plein de petits restos sympas et pas trop chers. Tout autour, canyons et reliefs sympathiques pour faire quelques balades, mais prévoir pas mal de route quand même à chaque fois (Les plages de Bahia Concepcion, Tabor Canyon, San Javier...) Tourisme essentiellement américain mais pas type "spring-breaker" Parmi les avis "objectifs" (i.e de personnes ne travaillant ni pour des centres de Loreto, ni pour ceux de La Paz) que j'ai obtenu sur place, la plongée à Loreto ressemble fortement à celles de La Paz, mais sans les quelques sites d'exception qu'on ne trouve qu'à La Paz. Petit plus pour Loreto par contre : peu de navigation pour accéder aux sites de plongée et beaucoup moins de bateaux/plongeurs là bas. En conclusion: Loreto vaut le détour pour son environnement et sûrement ses plongées, mais ça ne me semble pas une destination incontournable pour la plongée dans le cas où il faudrait économiser du temps lors d'un voyage. Bref.... De notre côté, après un peu d'exploration sur terre, petit coup d’œil sur Windy nous apprend que le vent soufflera moins à La Paz dans 2 jours ... donc après une prospection rapide sur Booking et WhatsApp, nous voilà avec un programme changé en urgence pour une journée de plongée à La Paz le surlendemain. En voiture ! Etape 1 (bis) : La Paz (passage éclair): Fini la tranquillité de Loreto, place à la ville. Ça bouge un peu plus sur le Malecon, les voitures défilent sono à fond, des buggys et décapotables vrombissement en paradant. Heureusement notre petit hôtel quelques rues plus haut reste loin de cette agitation. Demain matin donc, nous plongerons avec le Cortez Club, centre de plongée du resort "La Concha", avant de reprendre la route pour Cabo Pulmo au retour du bateau. Pourquoi ce centre ? Parcequ'ils avaient un contact WhatsApp, ont éte suffisamment réactifs pour répondre en 10mn et qu'à J-2 ils avaient encore de la place pour nous 2....tout simplement. Donc conscients que le service risque d'être plutôt plutôt "à la chaine" que familial, mais vu la situation on s'en moque. L’accueil sera en effet un peu brouillon: - il y a du monde (3 bateaux partiront ce matin là - on passe à la caisse mais on ne sait pas trop qui part avec qui, les guides arrivent une fois que tout le monde est équipé/installé. - et je dois quand même demander avant de partir vers le bateau si quelqu'un veut au moins voir nos cartes de niveau (!!!!) On partira sur le bateau qui fait seulement 2 plongées (nous avons un impératif horaire non compatible avec la 3e, à mon grand regret) avec un guide espagnol très sympa (qui n'avait aucune idée de nos niveaux) et 5 plongeurs expérimentés. Pas d'otaries au programme aujourd'hui...ce sont les deux autres bateaux (mélange de snorkeleurs et open water débutants) qui iront aujourd'hui. Mais à la place 2 autres sites reconnus : l'épave du Fang Ming et Swanny Reef. Nous sommes accueils à notre arrivée sur l'épave par des Poisson-Ange de Cortez : Ainsi que 2 tortues endormies. En fait, l'épave regorge de tortues vertes énormes. Nous en verrons pas moins de 8 ou 10 différentes. Quelques beaux mérou et pas mal de vie tout autour également sur le fond. Peu de photos potables, la visibilité était très très mauvaise à cause du vent des derniers jours (énormément de particules en suspension) Plongée un peu courte (40mn) malgré la faible profondeur de l'épave (sable à 20m) , eau 27°C Intervalle de surface.....rapide (38 mn !!!) puis 2e plongée sur le récif de Swanee qui se fera sur 7-8m max. Petit gout d'Egypte (coraux, murènes, diodons partout) On y trouve aussi de l'Hippocampe géant du pacifique : Du corail rempli de "petit" (mais j'ai pas d'objectif macro ) Et diverses rencontres plus ou moins locales : On passera 65mn très sympathiques.... d'autant que clou du spectacle, en trainant sous le bateau à la fin dans un banc sergent major, sera d'observer une chasse sous marine d'un cormoran particulièrement motivé ! Tant pis pour tous les autres qui sont déjà remontés Petit burrito en vitesse sur le bateau pendant le retour. Bateau par ailleurs confortable où l'on peut faire la sieste, avec 2 moteur neufs (contrairement aux avis que j'avais lu sur internet) et loin de se trainer ! Une fois arrivé au centre, on récupère le matos (non rincé sur notre demande, ils s'occupent de tout sinon) pour répartir vers notre étape suivante : Cabo Pulmo ! Je parlerai de la ville( La Paz) plus tard, pour le moment on n'y a passé que quelques heures pour y dormir. Pas assez pour se faire une idée correcte. Conclusion pour le Cortez Club : Fidèle à ce à quoi je m'attendais. On paie (cher 220$ par personne au final), on plonge, on repart. Il nous fallait juste un bateau et un guide (qui pour le coup fut pas mal du tout pour nous chercher des choses à voir) pour nous balader sous l'eau...rien de plus. Mission accomplie de ce côté là. Vu notre situation, ce fut 2 très belles plongées, au lieu de rester coincer à quai à Loreto... Voici ce qui conclut notre 1er épisode ! Ce premier aperçu de la mer de Cortez est plutôt très positif ! En tant que bon français je râle encore ( intérieurement ) de n'avoir toujours pas vu mes otaries... il nous restera 4j à La Paz pour y arriver () A suivre.....
    2 points
  29. Autour de 5600-6500K pour un phare vidéo c'est les valeurs courantes. Après, à moins qu'il y ait des mesures effectivement réalisées sur le produit assemblé, l'IRC indiqué relève souvent plus de la théorie que de la réalité... tout comme la puissance effective en lumen d'autant que le spectre de couleur n'est pas spécialement constant quand la diode ne fonctionne pas dans son régime optimal.
    2 points
  30. Tu penses a quoi ? Pour moi la question n'est pas au niveau du débat technique mais simplement au niveau de la réalité physique pour faire de la photo macro avec les petits détails il faut passer par des objectifs et/ou lentilles grossissantes afin de pouvoir faire une photo correcte ... (je ne parle même pas de piqué etc etc comme le ferait un photographe orienté "perfectionniste" ) A l'opposé pour la photo en grand angle il faut un objectif pouvant le faire Tout le reste ce sera l'oeil du photographe (avec tous les à côté que cela implique, parce que pour faire de la macro il faut une certaine habitude/savoir faire, l'oeil risque de ne pas être suffisant)
    2 points
  31. Les photographes c’est comme les audiophiles, à force de s’enfermer dans des débats techniques ils oublient la notion de plaisir. J’adore la photo au smartphone, je l’ai tout le temps avec moi et plein d’images sympa avec mes gamins , ma compagne, mes amis , ma famille etc … la vie quoi
    2 points
  32. 2 points
  33. Après 7 années de recherches, toute l'histoire du "Alain", épave qui repose par 75m de fond en baie d'Agay, vient de paraître chez Gap Editions, disponible sur https://langleur.com/boutique/
    2 points
  34. Une vieille question que la retouche https://www.slate.fr/culture/72421/laureat-world-press-photo-photoshop : ces affaires sont anciennes, et je fait mienne la conclusion ici : https://histoirevisuelle.fr/cv/icones/2640/ "’il faut désormais bannir les termes « retouche » et « Photoshop » du débat photographique. Sauf-conduits d’un jugement esthétique qui se cache derrière son petit doigt, ces termes renvoient aux premiers pas de l’image numérique, et deviennent franchement ridicules à l’ère des filtres et d’Instagram. Il est temps d’admettre l’expressivité de la photo, de même qu’il est urgent de réapprendre à débattre vraiment d’esthétique, et non pas seulement de pseudo-interdits techniques:"
    2 points
  35. La compétence et l’incompétence se mesurent dans l’eau, pas sur YouTube.
    2 points
  36. le risque de vol car il est plus facile à déplacer
    2 points
  37. @Xabi Quand tu plonges régulièrement profond en recycleur, tu te fixes souvent plus ou moins une limite . la mienne est à 110/120 , je suis confortable dans cette zone là et j'y passe généralement peu de temps. Toutes mes config, BO etc ... sont très bien calibré pour ça. Mais, dans la vie, il y a toujours ce jours ou va te proposer LA plongée, celle que tu ne feras qu'une fois dans ta vie (éloignement /condition/ autorisation/...) mais qui va un peu sortir de ta zone de confort 130/140 et celle là tu n'as aucune envie de la laisser passer parce-que t'on ordi de bakcup t'affiche "use your table " (les vieux comprendront). cette plongée peu ne jamais se présenter, mais la limite des 120 est beaucoup trop restrictive pour les plongeurs que cette ordi est censé viser.
    2 points
  38. C'est aussi a l'enseignant de verifier les prérequis de futur élèves.... et de refuser d'entamer la formation supérieur avant que le niveau soit "stabilisé" ... c'est pas ce qu'on appelait le redoublement à l'école... ah on me signale que cela ne se fait plus de nos jours.... et qu'ils ont simplement descendu le niveau général afin de faire passer tout le monde .... ahhhh je commence a comprendre
    2 points
  39. Le gain en taille/poids est surtout top pour le transport: Prend très peu de place dans la voiture Passe entièrement (hors bloc/chaux) en bagage cabine pour un vol plus serein Permet de porter les charges séparément en surface pour pas se flinguer le dos Quand tu es tout équipé, oui tu dois approcher des configs ccr dorsaux (forcément au final il faut les mêmes composants pour plonger: FP/boucle, canister/électronique, blox oxy/bloc dil) Par contre, tu gagnes forcément sur le poids vu que pour le triton tout est dans un sac en kevlar, alors que les autres tout est fixé sur des châssis majoritairement métallique (donc plus lourd) Le triton étant neutre dans l'eau (coule si FP vide, flotte si FP plein), il ne nécessite pas de lestage supplémentaire La config triton dorsale fonctionne très bien et est vraiment pas mal pour ceux qui veulent se lancer en triton: En restant proche de la config "classique" en ouvert ne connaissent rien au sidemount J'ai longtemps plonger comme ça (~150-200h), ça se fait très bien. Je gardait ma config ouvert et je rajoutais juste le triton devant. Ca donne ça sur ma binôme: Depuis je suis passé en Toddy et j'ai fais à peu près le temps temps dessus (~200h). C'est franchement génial: Je plonge beaucoup du bord ou dans très peu d'eau, donc je ne plonge qu'avec triton et la toddy avec 2x2L dessus: 1x2L pour diluant/stab, et 1x2L pour bailout (+ étanche quand en étanche). Il faut bien garder en tête que si tu passes sur BO, faut pas trainer car tu n'as que 2L, mais c'est ultra confortable Exemple ici: ou ici sur ma binôme: Quand je dois faire + profond / + long / avec palier, je rajoute 1 à 2 bloc de 6L en bailout en sidemount Comme là par exemple ou j'ai toddy + triton + 2x6L: Quelques points d'attention sur la toddy: le changement de lestage est pénible: faut dévisser le sandwich de plaque pour ajuster, bref ça se fait pas en 30s. Au final, je le change que 2x par an (hiver avec l'étanche et été en humide), mais du coup la toddy est un poil lourde (j'aurais préféré un système qui ne nécessite pas de dévisser tout le merdier) La fixation d'origine des blocs est merdique. Je les ai fracassé lors d'une bascule arrière un peu virile (depuis un chalutier, hauteur de chute ~2m-2m50). Mais j'ai trouvé un autre système fabriqué par un mec en Belgique, faut que je les achète mais ça a l'air top (pour ceux que ça intéresse: https://atxdiving.com/Plongee/produits.html) Au final, je garde ces 2 configs: Pour toutes les plongées que je fais en voiture, je reste en toddy car faut trimballer tout le merdier: la toddy, les 2x2L, les BO 6L, les détendeurs pour tout ça, .. Pour tout ce qui se fait en avion, je reprend ma config dorsale: juste la wing dans le sac en soute avec un détendeur, le triton en cabine, et sur place je prend un bloc "loisir" qui fait diluant/BO dorsal et un bloc oxy pour le triton. Beaucoup moins de merde à trimballer, par de matos spécifique à louer (les 2L surtout). Et si destination complexe niveau poids en soute, tu peux même envisager de pas prendre la wing et louer sur place une stab. En bricolant un peu (mousqueton/bungee à prendre), tu peux monter le triton sur une stab Je viens de l'ouvert, pas du CCR dorsal, mais je peux t'assurer que l'encombrement frontal s'oubli rapidement. Pour la position verticale, ce n'est pas la plus confortable avec le triton mais ça se fait vraiment sans problème tant que tu n'as pas la boucle rempli au max Pour le rex e/hccr, joker je connais pas. Mais sache que la PpO2 ne nécessite pas d'être touché en permanence, surtout quand tu fais de la photo (tu bouges pas, tu es calme --> la PpO2 est stable avec la fuite constante) Ne t'inquiète vraiment pas pour ça: quand tu veux faire ta photo (ou ta vidéo), juste avant tu t'assures bien que tu es à la PpO2 désiré et tu ajustes si besoin, après tu fais ta photo. dans 99% des cas ta PpO2 aura pas bouger après ta photo, ta faible activité est compensé par la fuite constante Au final au fond tu touches pas tant que ça à l'injecteur, les 2 phases "actives" sont la descente (pas trop) et la remontée (ou là il est indispensable d'être vigilant). Et c'est 2 phases ou normalement tu fais pas vraiment de photo/vidéos On est pas mal en triton à faire de la photo/vidéo, j'ai pas le sentiment que ça soit un problème
    2 points
  40. Je suis 100% d'accord avec @pmk , dans mon entourage également , tout le monde plonge à l'ordi à ces profondeurs . On en prend 2, parfois 3, pour un plongeur "classique" qui se focalise sur le prix de l'ordi ça parait hors de prix, mais quand tu as le recycleur, le scoot, les bo etc , tu n'es plus à ça prêt.
    2 points
  41. Que, si on part du point de vue que la prise de tête se situe pour des plongée au delà de 120m (oui, ca se fait, mais qui en fait ? Et qui en fait à l'ordi ?), La fiabilité du compas intégré (qui, dans ces quelques personnes, qui pourraient etre intéressées par cet ordi ET qui pourraient l'utiliser, va baser sa plongée sur cette feature) Le côté forum est sympa. Maitenant d'un point de vue marketting, qui va acheter cet ordi ? Et quelle est la proportion de "joueurs" par rapport à celle d'utilisateurs extrême ? Ca me fait penser aux voitures où on va avoir une version avec 3.1s au 0-100 au lieu de 3.3, mais manque de pôt, y'a pas la clim'.....
    2 points
  42. Je pensais aux capteurs... Plus le capteur sera grand plus l'image pourra être de meilleure qualité. Cela est une évidence en regardant les différents modèles d'APN donc le capteur d'un smartphone minuscule ne peut rivaliser avec un capteur de "full frame"
    2 points
  43. pour revenir sur ton assertion, c'etait mieux avant (non, je ne le pense pas) mais... entre mettre une année scolaire pour faire un N1 et mettre 4 plongées, c'est se dire qu'avant, on avait des bulots à qui il fallait répéter un an la même chose pour qu'elle soit assimilée et que, maintenant, on a des surdoués, qui en s'endormant avec le manuel sous l'oreiller se réveillent le lendemain en étant des experts. De zéro to N1, 4 plongées, qui dit mieux ? (et, en durée, ça donne quoi ? 2 heures de plongée ?) je sais bien que les temps changent et que maintenant, on positive ; on ne dit plus à quelqu'un qu'il est mauvais ou qu'il a une énorme marge de progression devant lui, on le bonifie.. c'est bien, il est bon... sauf que, ça ne tient pas forcément la route. et, souvent, l'élève est le reflet du professeur. Nous tous connaissons des bons, des tres bons moniteurs à qui l'on confierait nos enfants. et, il y a les autres (les inconnus, bien sur, qu'il ne faut pas jeter) et les moins bons ou les mauvais. Etre solidaire des mauvais, ce n'est rendre service à personne : ni à ceux ci qui ne comprendront pas pourquoi ils devraient se remettre en cause, ni à leurs élèves. Vous, vous etes des cadres. Moi, je ne suis qu'un plongeur, mais, je binome des plongeurs qui ne sont pas merveilleux sous l'eau... (entre trim et consommation, voire orientation...)
    2 points
  44. Avis objectif. Non. Je peux pas faire ça J'ai eu depuis 2014 deux compresseurs. Un coltri dont le bloc compresseur a serré (mort quoi...) au bout de 60h et mon bauer actuel qui est au delà des 400h. C'est pas le même prix. Il y avait un problème de conception chez coltri. je ne sais pas si c'est réglé... Bauer, c'est (beaucoup) plus cher. Mais ça dure. Mes deux roubles
    2 points
  45. Des anecdotes de ce genre je oense qu'il y en a partout Lors de ma prépa N3, une de mes monitrices (en plein cursus MF1) m'a refusé le vidage de masque stabilisé à l'horizontale. Argument : "à l'horizontale c'est trop facile de tricher pour être stabilisé" Son tuteur MF1 lui a appri à vérifier la stabilisation "debout" et elle ne veut pas faire autrement .... ( Et c'était en 2022.....)
    2 points
  46. Justement, avant de leur enseigner le back kick, faisons en sorte qu'ils sachent déjà faire ce qu'ils sont censés savoir faire... Comment dire... j'en connais qui ont été formé à l'époque glorieuse de la plongée à la française. Ce sont les pires sangliers que je connaisse. Et très clairement, ça ne fait pas partie de leurs préoccupations. Alors de là à l'enseigner. Mais comme toujours, c'était mieux avant
    2 points
  47. Je dois avouer que tu m'épates. J'aimerais être comme toi : catégorique, bien ancré des mes certitudes, sûr de sont fait, tout connaitre. Pouvoir écarter d'un revers de main les options qui ne sont pas les miennes, juger d'un seul coup d'oeil ce qui est bien ou pas. La classe. En fait, je crois que j'aimerais être toi. Et pourtant c'est pas faute d'essayer fort fort fort...mais j'y arrive pas. Je ne peux pas m'empêcher de réfléchir aux nouveaux trucs comme ces caissons smartphone, à ce qu'ils pourraient apporter comme possibilités. Quelle place ils pourraient prendre par rapport à ce qu'on connait déjà bien depuis longtemps. À qui ils pourraient convenir, est-ce qu'ils sont mieux que ceci ou cela ? etc.... C'est emmerdant parce que par moments, ça me frit-bouille la tête, alors que je pourrais être tout relax et tout savoir comme toi. En plus, je ne peux pas m'empêcher de me demander si avec un smartphone, j'aurais pu faire telle ou telle photo, sans déplacer le mètre cube de reflex/caisson/dome/flashs... Pour certaines, je sais que oui malheureusement. Et pour ne rien arranger, quand je vois des photos comme celles là par exemple, toutes faites au smartphone : Enfin heureusement, des fois ça va. Tout à l'heure par exemple j'ai réussi à me dire "pfff... c'est nul, comme Whodive moi, tout pareil", "et puis j'men fous d'abord... " et hop, 10 minutes après, à nouveau, je me disais que ça pourrait servir dans certaines situations... Et meeerde. Aahhhh misère, la vie n'est pas simple.... photos smartphone qui passaient pas dans le message : bon j'arrive pas à insérer 4 autres photos. tant pis
    2 points
  48. Bonjour à tous, je reviens sur le sujet car de retour de ce petit voyage !! Déjà merci à tous pour vos conseils et commentaires qui m'ont permis d'organiser tout ça ! C'était incroyable, et incroyablement dur de revenir surtout haha ! Nous sommes donc allés en Mer Rouge, à Safaga en Egypte pour passer notre Open Water avec FL Team, c'était top ! Les sites de plongée sublimes et le club (francophone) nickel. On avait en gros 15 minutes sur des exercices pour la formation et le reste en balade, le tout sur 5 jours de plongée. On faisait la théorie sur le bateau. On a même pu faire une visite de Louxor sur un jour off. Le problème maintenant, c'est qu'on a bien trop aimé et on a envie de repartir faire de la plongée ! Pour ceux qui sont curieux, j'ai fait un certificat médical avant mais j'ai gardé la surprise en sollicitant le médecin familial qui a gardé le secret lors de la visite médicale et fait les examens en restant très vague. Merci à tous et bonnes bulles !
    2 points
  49. Parmi vous certains sont ssi, padi et 2f, vous avez donc eu (normalement) l'occasion de comparer les divers formations, Peut-être que vous pourriez lister les différences et les points communs? Chaque méthodes à ses avantages et ses inconvénients.
    2 points
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.