Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Super Mérou

Membres
  • Compteur de contenus

    168
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de Super Mérou

  • Rang
    Rang du forum : Requin pointe blanche
  • Date de naissance 17/09/1976

Informations personnelles

  • Localisation
    Fontenay aux roses
  • Profession
    conseiller technique

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Super Mérou

    Tubbataha ou Komodo

    Fait les deux. Les différences : - Komodo est plus sportif avec des courants parfois forts à gérer (mes oreilles se souviennent d'un courant descendant ce qui demeure semble t'il exceptionnel). A Tubataha il y a du courant aussi, mais comme ce sont des dérivantes autour d'un lagon, c'est plus tranquille. - Komodo donne un aperçu plus global de la diversité de l'Asie du Sud est (du ghost- pipe à la manta). Tubbataha a été préféré par les non photographes de macro faune (comme moi) avec des plongées plus longtemps dans le bleu. - c'est un choix de riches car les deux sont assez fabuleux notamment par un sentiment de liberté en étant seuls sur les sites. C'est surtout la saisonnalité déjà évoquée qui est à prendre en compte. Le choix peut se faire également par rapport aux compléments possibles (terrestres ou non) assez sympas dans les deux cas.
  2. A Perpignan, le journal l'Indépendant avait hâtivement (avant de rectifier) qualifier de requin pèlerin le spécimen en photo dans le lien suivant. Le travail "journalistique" s'était poursuivi en citant Wikipédia. La seule bonne source du coin est le banyuls ! http://www.lindependant.fr/2014/05/11/un-imposant-requin-peche-en-catalogne-a-une-dizaine-de-kilometres-des-cotes-francaises,1881944.php
  3. L'éloignement est une question de point de vue. Pour les parisiens/nordistes, il y a notamment un vol Ryanair le jeudi soir retour le mardi en fin d'après midi. Tu peux plonger huit fois du vendredi au lundi. C'est pas vraiment plus long ou plus cher que d'aller à Port cros ou L'estartit. Et c'est notamment beaucoup plus chaud, sec et dépaysant. Ce spot m'avait été recommandé sur une croisière Egypte d'un bateau espagnol dont les plongeurs espagnols chevronnés y compris catalans étaient unanimes dans leur estimation du n°1 de l'Espagne continental.
  4. J'étais à Cabo de palos en juillet 2015 avec Rivemar (8 plongées) dont outre la spécialité Tek est d'avoir un grand catamaran avec un ascenseur. Effectivement la densité en mérous m'a également semblé supérieur aux Medes ou la Gabinière. Bien que frileux, j'étais obligé d'ouvrir ma 5 mm en fin de plongée tellement l'eau était chaude (28°). Vol Beauvais-Alicante et autoroute. A noter pour les accompagnateurs non plongeurs la très longue et belle plage, et son chiringuito, de l'autre côté de Cabo de Palos puis la très grand lagune fermée avec une eau > 30° (pas de plongées). Excellente et méconnue alternative à l'Egypte ou aux canaries surtout que les activités terrestres ne manquent pas.
  5. Super Mérou

    Plongeur débutant & KOMODO ?

    Komodo n'est pas pour les débutants. Bien entendu, si tu passes au moment où il n'y a pas de courant sur chaque site, il n'y a pas de problèmes. Je doute que cela arrive souvent au vu des expériences de croisière des uns et des autres. J'y ai fait mes plongées en eau chaude les plus compliquées dont une avec un courant descendant et une autre où j'ai perdu mon binôme en 2 secondes qui est parti en torpille au pallier et que j'ai retrouvé 2 km plus loin en surface. Le gestion du courant nécessite un peu d'expérience. En Indonésie, le choix est large et permet de commencer ailleurs.
  6. Je rejoins la conclusion même si ce ne fut pas un bémol pour moi avec une croisière de 7 jours. Tubbataha est le seul endroit (sur 450 plongées) où j'ai trouvé (2007) un atoll aussi grand et beau en faisant le tour sans avoir nécessairement besoin de cibler des endroits en particulier. Méthode ancienne à la convivialité toute suisse allemande : j'avais eu un seul briefing pour la semaine (sautez et suivez le courant).
  7. Super Mérou

    Philippines, mars/avril 2015

    Je pratique aussi le contournement de la franchouill' mais nous sommes très minoritaires. Je reviens de mer rouge sur un bateau espagnol non francophone (Rojodive) qui n'a pas de clients Français malgré un meilleur rapport qualité prix. Il est utile à la majorité qu'au moins un prestataire d'un top spot soit francophone. C'est pas avec un suisse allemand qui n'adresse pas la parole à son compatriote francophone (de mon groupe) que c'est forcément mieux. Le gars s'appelait Urs, j'étais prévenu ! J'imagine que son raffiot "Queen Anne" a dégagé.
  8. Super Mérou

    Philippines, mars/avril 2015

    Je défends rarement les pros sur ce forum, mais le fondement de ce commentaire m'a échappé surtout quand on connait l'attraction de ce spot dans le monde avec des bateaux le plus souvent pleins d'asiatiques et d'européens. Nous avons un pro que je ne connais pas qui donne des infos sur un spot que je connais par une trop lointaine expérience (en 2008) CR : http://bmpp.org/voyages/cr_detail.php?archive=oui&lien=C131452338 A la fin de ce CR, je soulignais l'absence à l'époque d'offre francophone et de bateaux de confort intermédiaire sur ce spot sous-côté/connu par la clientèle française. Il fallait passer par des suisses allemands pour les budgets non américains. Aussi, je ne vois pas l'intérêt de vilipender un professionnel qui semble (une fois n'est pas coutume) pouvoir apporter une réelle valeur ajoutée aux passionnés de plongées. Les pros de Tubbataha peuvent aussi ne pas intervenir sur plongeur.com et laisser certains débats tourner en rond.
  9. Salut Catalan, je vais tous les ans à Calla Montjoi (à côté de Cadaques) et je n'ai pas de souvenir d'autant de barracudas. Est ce que tu sais si les locaux avaient noté que ce banc de 100 barracudas était une nouveauté 2014, restait sur un site, ou était présent seulement en fin de saison ? Sempre endavant ! (suis originaire des PO)
  10. Super Mérou

    Pulau weh (banda aceh) et autres

    Enorme ! Attention à l'accident de "travail" ! Il faut nous expliquer tout cela façon Germinal de Zola. Ou une réécriture philippine des corons de Pierre Bachelet.
  11. Si tu veux en rester là, tu pourrai au moins mettre le contenu du mail J-1 et le mot d'excuses sur ce post. Il n'y a pas d'éléments confidentiels (à part ton nom et ton adresse). Sinon, DST continuera de s'estimer en droit de planter un prochain groupe, y compris celui qui a un avoir. C'est également à nous de faire évoluer positivement les pratiques des TO. La transparence même a posteriori, c'est notre meilleure garantie vis à vis du professionnalisme.
  12. Il y a deux composantes sur ce gain : - la captation de la marge du TO qui doit correspondre grosso modo à ces 200 euros - un autre, qualitatif et quantitatif, via le contournement de l'inertie des catalogues des TO, avec d'un côté des clubs parfois "installés" pouvant se contenter d'une clientèle devenue captive, et de l'autre, d'autres clubs souvent "entrants" jouant la carte de la désintermédiation et devant démontrer sans discontinuité leur savoir faire pour renouveler leur clientèle. Pour Micko : j'ai déjà eu un vol Egyptair vide et annulé (celui du vendredi soir). Cela ne m'a pas congelé. J'ai eu le choix entre ceux du vendredi après midi, samedi après mi midi et samedi soir.
  13. C'est le dernier argument que mettent en avant les TO qui par ailleurs créent eux mêmes de l'incertitude comme pour l'initiateur du post. Je te rejoins sur le fait qu'il faut sécuriser son arrivée pré croisière. C'est gérable surtout lorsque comme tu l'indiques, la maitrise de la date de départ te permet par exemple pour l'Egypte de prendre un vol le vendredi à 21 h, de buller tout le samedi puis de voir arriver l'essentiel des troupes pas fraiches le samedi soir. Avec 400 euros d'écart, la tentation est grande de rester plus longtemps sur place ... et de pouvoir payer plus de bakchich !
  14. Eric, c'est dommage de m'interpeller de cette façon quand il semble y avoir un accord sur le fond du sujet. Le disque sera rayé quand la situation décrite ne sera plus aussi généralisée. Alain nous parle d'une pratique contestable. Autrichon la subit même depuis 1992. Les mêmes causes qui se répètent produisent les mêmes effets. Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent. Si tu avais lu le lien cité, tu aurais vu que mon approche du sujet ne s'appuie pas sur une suite d'expériences personnelles. Tu pourras vérifier que je viens défendre des professionnels, les passionnés qui travaillent bien, qui se rendent disponibles et qui parfois sont méconnus comme Rojodive. Cela fait 5 ans que j'ai posé des questions sur les composantes de la valeur ajoutée des TO. Je ne demande qu'à être convaincu. Rassures toi, je ne me suis senti contraint et obligé de lire aucun des CR de ta signature qui sont surement très intéressants. Je reçois parfois des messages privés à propos de ma signature. Sans en tirer aucune gloriole, l'un d'eux émanait de Le Guen qui m'invitait à intervenir dans un des mags, ce que j'ai fait avec Manta Passion. Faire vivre les débats, et souligner ce qui ressemble parfois à une rente de situation sur le dos des plongeurs, c'est l'objet d'un forum. Dans le lien que tu n'as semble t'il pas lu, j'expliquais (en 2009) que c'est effectivement très simple de se passer de TO. Il ne faut pas se sentir seul au monde. Sur l'Egypte sujet du post, j'avais compté 79 % de plongeurs avec TO. Tu fais parti des 21 %. Je lirais avec plaisir un de tes prochains messages si ils sont susceptibles de faire avancer le schmilblick pour 100 % des plongeurs. Alain n'a pas besoin de porte parole qui suppose pour lui. "ben loupé" n'était pas l'objet du post. L'existence soulignée d'une clause abusive servira à d'autres.
×
×
  • Créer...