Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

mat_lev

Membres
  • Compteur de contenus

    2
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de mat_lev

  • Rang
    Petit baigneur
  • Date de naissance 20/02/1978

Informations personnelles

  • Localisation
    BUSSY ST GEORGES
  • Passions
    La plongée voyons !
  • Profession
    Attaché commercial

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM
  • Niveau en plongée
    N1
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Bonjour, j'ai mon N1 et je passe mon N2. Lors de ma visite médicale chez le médecin du sport en septembre j'ai indiqué que j'avais eu un pneumo médiastin avec emphysème sous cutané en 1997 suite à une forte toux, qui n'a pas nécessité d'hospitalisation et s'est résorbé tout seul sous 3 jours. Je n'ai depuis eu aucun problème respiratoire. Par précaution le médecin du sport m'a envoyé chez un pneumologue, qui m'a envoyé passer un scanner pour détecter un éventuelle emphysème. Mon examen clinique est normal, je ne présente pas de symptomatologie respiratoire, mon scanner thoracique est normal (le radiologue m'a même souhaité : "Bonnes plongées") Le pneumologue a tout de même contre indiqué la pratique de la plongée, avis que le médecin du sport à suivi. J'ai donc passé mon N1 (visite médical chez généraliste) et je suis habilité à plonger à 20 m en étant accompagné, j'ai 10 plongées derrières moi. Aujourd'hui je me retrouve à ne plus pouvoir pratiquer ma passion. Mes antécédents repésentent-ils un réel risque ? N'est-ce pas une simple application du principe de précaution (la technique du parapluie de la part des médecins) ? Ai-je un recour ? Cordialement.
  2. Pneumo médiastin il y a 10 ans Bonjour, j'ai mon N1 et je passe mon N2. Lors de ma visite médicale chez le médecin du sport en septembre j'ai indiqué que j'avais eu un pneumo médiastin avec emphysème sous cutané en 1997 suite à une forte toux, qui n'a pas nécessité d'hospitalisation et s'est résorbé tout seul sous 3 jours. Je n'ai depuis eu aucun problème respiratoire. Par précaution le médecin du sport m'a envoyé chez un pneumologue, qui m'a envoyé passer un scanner pour détecter un éventuelle emphysème. Mon examen clinique est normal, je ne présente pas de symptomatologie respiratoire, mon scanner thoracique est normal (le radiologue m'a même souhaité : "Bonnes plongées") Le pneumologue a tout de même contre indiqué la pratique de la plongée, avis que le médecin du sport à suivi. J'ai donc passé mon N1 (visite médical chez généraliste) et je suis habilité à plonger à 20 m en étant accompagné, j'ai 10 plongées derrières moi. Aujourd'hui je me retrouve à ne plus pouvoir pratiquer ma passion. Mes antécédents repésentent-ils un réel risque ? N'est-ce pas une simple application du principe de précaution (la technique du parapluie de la part des médecins) ? Ai-je un recour ? Cordialement.
×
×
  • Créer...