Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

christophe 38

Membres
  • Compteur de contenus

    24 022
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    43
  • Country

    France
link1
link2
link3

christophe 38 a gagné pour la dernière fois le 18 janvier

christophe 38 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

935 Excellent

2 abonnés

À propos de christophe 38

  • Rang
    loaded,locked, rock !
  • Date de naissance 11/10/1958

Informations personnelles

  • Localisation
    près du coelacanthe
  • Passions
    euh, la plongée ?
  • Profession
    je travaille ? mais, c'etait avant... quoique

La Plongée

  • Niveau en plongée
    N 3, classe II B, trimix hypo, form TIV
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

1 126 visualisations du profil
  1. pas tout à fait : s'il y a 25 m de fond, je perdrais 25 m de fil ; j'attache cela à 2 endroits du mouillage (des fois que je fasse mal le premier noeud et qu'il se défasse, ce serait balot ; je le prend une fois sur la chaine et une fois sur l'ancre... avant de partir et, que si le bateau ripe, tu sais toujours où il est : il est au bout du fil (scénario vecu par un copain, sur l'imperial du large, Marseille : le mouillage était trop leger et le bateau partait) ; dans ce cas là, le repere, l'observation du site où se trouve le mouillage ne sert à rien : le bateau n'est plus là.
  2. j'ai fait de meme avec des bouées de filet : j'ai choisis (à Port Vendres) des grosses bouées de filet (peche au thons) que j'ai coupé en 2 dans le sens de la longueur. J'ai emmanché un morceau de manche à balai au milieu ; ça ressemble à une haltere. Sur ce manche à balai, j'ai enroulé 40, 60 et 90 m de bout' en polystyrène avec, comme lest, un vieux plomb d'un kilo ou un morceau de chaine. meme usage : un point remarquable ? envoi de la grenade (ou galitot en provencal) , un autre passage pour pointer au gps... voire, une descente le long du fil.... et
  3. un moniteur (qui a compté dans ma vie de plongeur), qui bossait sur la sécurité à EDF (niveau inge, pas vigile) m'avait dit ! un incident, tu gères deux incidents, tu peux gerer en alternance, trois incidents, c'est l'accident et le passage de 2 à 3 est tres rapide... d'où l'interet de planifier ce que l'on va faire et d'avoir des what if planifier peut etre un gros mot pour certains, mais, quelque part, quand on plonge ensemble, il y a des "trucs" à partager : à quelle profondeur maxi allons nous ? à combien de pression ou de DTR dé
  4. non, ça se fait ; ça peut se faire en cas de souci, ça se fait pour certains qui sont bien habitués simplement, ça fait une grosse bulle d'air dans le vetement, avec des transferts, quand tu changes de position, surtout en trilam ; c'est la raison pour laquelle je ne prefere pas. autre "détail" important : sous l'eau, on a froid et on a tendance à accumuler les sous couches... Il en est une dont il faut se mefier. C'est une polaire fine qui peut colmater la purge d'épaule : quand on purge, vu de l'interieur, c'est un peu comme un siphon d'évier ; l'air es
  5. christophe 38

    Salut !

    merci, je te tiens au courant ...
  6. je ne suis pas souvent d'accord avec toi, mais, là, malheureusement, je partage avec toi cette analyse.
  7. le test rapide ne matche pas avec les variants... ici, à Mayotte, PCR pour tout le monde, 72h avant le départ, pour envoi des tests à Paris et résultats avant le départ.. Nous avons le 501 sur l'ile et chez les voisins.. et l'antigénique ne fonctionne pas sur le 501.
  8. une question : sais tu quand tu vas avoir un malaise ? tu plonges avec un équipier ; il est équipé comme toi ; il fait un malaise ; tu interviens sur lui et commence à le remonter ; tu le chopes, tu assures son détendeur et tu démarres... et, tu crois que tu auras le temps de t'assurer que sa purge d'épaule est ouverte et que tu ne vas pas te faire embarquer ??? Ma réponse est simple ; dans le stress, avec la pression, penses tu que tu n'oublieras jamais, que ton équipier (encore plus s'il est en humide) y pensera ?? donc ? purge ouverte ! si l'air s'éc
  9. meme pas : le TIV est un sachant, mais, il ne peut se prévaloir de son savoir que dans le cadre fédéral ; hors de ce cadre, il n'est rien (par exemple, je suis TIV à la FFESSM ; si je tive des blocs d'un club FSGT, ça ne vaut rien : je n'ai pas la carte chez eux. Si je croise mon poto de ponton et que je tive son bloc... oui ; mais c'est quoi, tiver ? ce n'est pas que "ouvrir, regarder, et dire" c'est aussi et surtout inscrire la manip sur un site (fédéral), pour enregistrer l'operation. J'ai un copain qui a un bloc perso, à Mayotte ; je ne peux pas le tiver : il n'est pas ins
  10. tu as une drole de mentalité qui te fait comprendre à l'envers.. la reglementation EST ! (point d'exclamation) ; elle s'applique et ne s'interprete pas. que tu aies eu des problemes avec la fédé ou des petits chefs, on s'en fout ! tu n'es pas le seul et le seul moyen d'avancer, c'est d'aller au dessus de ces petits problemes. donc, en reprenant depuis le début, la reglementation est : pour un particulier, requalification tous les deux ans avec une visite annuelle faite par un sachant.. faut il te préciser que ce sachant pourra rendre des comptes en cas d'
  11. pareil : en gros, je ne prends pas de risques avec la météo ; c'est à dire que si le mouillage risque de riper, ce sera non. sinon, si je peux, je bloque le mouillage dans des enrochements.. sinon, cela m'est déjà arrivé d'amarrer (à 2 endroits) un moulinet et devider le fil pour explorer (moulinet de 130 m, et j'ai des spools sur moi, pour rallonger, au cas où)... bref, ça se fait.
  12. le profil de la fosse à requins de samedi dernier est là dessous la fosse à requins du 16-01-2021.docx
  13. Bonjour merci pour ces idées et le sang neuf que tu nous apportes. j'ai (quand même ) une question : pourquoi places tu une chaine mère, entre la manille qui réunit les deux plaques bétonnées et les bouées ? qu'est ce que ça t'apporte de plus ??? je vais le reprendre autrement : ici, à Mayotte, de plus en plus de mouillages forains, pour petits bateaux, sont composés d'une vis sans fin, prise dans le sédiment (ça remplace les plaques bétonnées (pour mon bateau, dans le mouillage sud, je suis à plus de 250 kg de poids apparent a
  14. et, donc, concretement, tu sors de ton avion et tu vas dans ta location. Tu as payé 1 000 balles pour la location, 300 balles pour ta bagnole (et je ne parle pas du billet d'avion) et tu vas t'enfermer dans un appartement dont le frigo est vide, pour 7 jours. ça fait tout de suite tres realiste.... et tu vas en sortir pour reprendre l'avion... c'est certain que tu reviendras.. autre possibilité : un test 7 jours avant le départ et celui de 3 jours avant... en tout cas, le tourisme va encore prendre une secousse
×
×
  • Créer...