Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

PierreD

Membres
  • Compteur de contenus

    401
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
  • Pays

    Belgique
link1
link2
link3

PierreD a gagné pour la dernière fois le 19 mai 2018

PierreD a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

86 Excellent

À propos de PierreD

  • Rang
    Respire sous l'eau

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. PierreD

    bonne nouvelle

    Pour les amateurs de plongée en centre francophone, Dune Safaga est autorisé à reprendre ses activités depuis le 12 juillet. source : CDWS
  2. PierreD

    Refus club ffesm

    Quand je vois que le post d'origine a provoqué 6 pages de discussion en 3 jours, je me dis qu'effectivement, la plongée en France, c'est compliqué. Tu es tombé sur un gars borné et on ne te veux pas ? Et bien tu vas ailleurs, là où il y a un peu plus de cervelle, c'est tout...
  3. Cà, c'est un crapuleux planning ! J'espère que tu peux te reposer en Haute Savoie, parce que ce que tu as prévu, çà va être un tantinet fatiguant... Tu es au courant qu'à Luxor, il fera probablement 40°c ? et que la vallée des rois, c'est encore plus chaud ? Même pas peur ?
  4. PierreD

    e-visa pour l'Egypte

    C'est ici : https://visa2egypt.gov.eg/eVisa/Home et çà fonctionne depuis un moment.
  5. Non, çà ne s’arrange pas, en effet : https://www.lemonde.fr/international/article/2020/06/05/egypte-les-medecins-entre-manque-de-moyens-et-repression_6041947_3210.html
  6. Ah çà, c'est pas faux non plus ! Ne soyons pas défaitistes, la déforestation s'accélère, la fonte des glaces s'accélère, le fossé riches / pauvres s'agrandit, le réchauffement climatique s'accélère, l'extinction des espèces s'accélère, j'ai l'impression qu'il a de plus en plus de chefs d'états cinglés.... mais on va pouvoir aller plonger ! ... pour voir les déchets de gants et masques au fond de l'eau. On est foutus, Autrichon....
  7. Ben oui, il a raison, on le sait, tout marche au bakchich, mais faut pas donner une trop mauvaise image....
  8. Juste, Caolila, on parlait d'une taxe de 100 USD, mais çà a été abandonné
  9. les Maldives vont de nouveau être ouvertes au tourisme, mais sous conditions bien entendu, c'est prévu pour début juillet https://raajje.mv/79935
  10. Autrichon, t'es vraiment une mauvaise langue....
  11. Des hotels ont rouvert, disposant d'une agréation sanitaire décernée par le ministère du tourisme suivant les recommandations de l'OMS. Ils peuvent aller jusqu'à 25% de capacité en mai et jusque 50% à partir de juin. Les autorités recommandent aux T.O. de négocier uniquement avec ces hotels. A ce jour, il s'agit de Steigenberger Aqua Magic, Steigenberger Golf Resort, Steigenberger Aldau Beach Hotel, Sunrise Aqua Joy Resort, Al Élysée, Cleopatra Luxury Resort, Hilton Plaza, Aly Pasha, Captain Inn, The Five, Mövenpick El Gouna, Jazz Aqua Marina, Sunny Days Plama De Mirette, Hawaii Ceaser, Palace Hotel Aqua Park, Royal Maqadi, Titanic Oasis, Seagull, Shams Safaga Resort, Fanadir Hotel, Mosaïque Hotel, Sheraton Miramar, Ancient Sand, Ocean View, Hawaii le Jardin Aqua Park, Garden Beach, Desert Rose Resort, The Old Palace Sahl Hasheesh, Coral Sun Beach, Golden Beach Resort, Turtle's Inn El Gouna, Tropitel Sahl Hasheesh, Cook's Club El Gouna, Casa Cook El Gouna, Three Corners Rihana Resort, Hawaii Riviera Aqua Park, White Beach Hurghada, Sindbad Aqua Park, Three Corners Sunny Beach, Marsa Shagra Village Après, les habitués de l'Egypte savent comment les certifications hotelières et autorisations diverses sont parfois quelque peu dépendantes du bakchich...
  12. PierreD

    Plonger après le COVID

    un élément de réponse à ta question 1. : Les microgouttelettes de salive générées par la parole peuvent rester suspendues dans l’air d’un espace fermé pendant plus de dix minutes, selon une expérience publiée ce mercredi dans la revue PNAS et qui souligne le rôle probable des microgouttelettes dans la pandémie de Covid-19. Le poids des microgouttelettes La propagation du nouveau coronavirus Sars-Cov-2 par la toux et l’éternuement est bien connue, mais lorsque l’on parle, on projette également des microgouttelettes invisibles de salive qui peuvent contenir des particules virales. Plus elles sont petites, plus elles restent longtemps en suspension dans l’air, tandis que les plus lourdes, par l’effet de la gravité, vont retomber plus vite au sol. La transmission par l’air expiré est bien étudiée pour des virus comme celui de la rougeole, qui est l’un des plus contagieux connus et est capable de se loger dans des gouttelettes microscopiques, mais les chercheurs tentent encore de quantifier ce mode de contamination pour le Sars-Cov-2. 12 minutes dans l’air Des chercheurs de l’Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales ont fait parler une personne dans une boîte fermée, à l’intérieur de laquelle un laser était projeté. Chaque gouttelette émise traversait le laser de façon visible, ce qui permettait de quantifier leur nombre au fil du temps. Dans l’expérience, la personne répétait, avec une voix forte, "Stay healthy" (portez-vous bien) pendant 25 secondes. Les gouttelettes sont restées dans l’air en moyenne 12 minutes. En prenant en compte la concentration connue du coronavirus dans la salive, les scientifiques estiment qu’une parole forte peut générer l’équivalent par minute de plus de 1000 gouttelettes contaminées capables de rester en suspension dans l’air pendant 8 minutes ou plus, dans un espace fermé. "Cette visualisation directe démontre que la parole normale génère des gouttelettes dans l’air qui peuvent rester en suspension pendant des dizaines de minutes ou plus, et sont éminemment capables de transmettre une maladie dans un espace confiné", concluent les chercheurs. Parler moins fort ? Dans des travaux publiés en avril dans la revue NEJM, la même équipe avait observé que parler moins fort engendrait relativement moins de gouttelettes. Confirmer le niveau de contagiosité de Sars-Cov-2 par la parole, et pas seulement par des postillons ou des gouttelettes de salive tombées sur des interrupteurs, des rampes ou des poignées de portes, aidera à justifier scientifiquement le port du masque, désormais recommandé dans de nombreux pays -- et à expliquer la forte contagiosité du virus. En ce qui concerne tes questions 2 et subsidiaires, je crois qu'aucun scientifique sérieux ne se risquera à donner une réponse définitive dans l'état actuel des connaissances du covid-19, hélas, donc faudra bien aller voir un psy pour soigner ton angoisse
  13. PierreD

    Fermeture des frontières

    Et pour rassurer tout le monde, voilà la position de la société belge de médecine hyperbare : http://www.sbmhs.be/2020 0412 Position de la SBMHS.pdf si après tout çà on veut toujours partir plonger, ben voir ci-dessus...
  14. PierreD

    Fermeture des frontières

    en fait il y a 3 questions : - où aller plonger ? - me laissera-t-on sortir de mon pays ? - me laissera-t-on rentrer là où je vais ? question bonus : - restera-t-il une compagnie aérienne pour m'y emmener à prix correct ? Ah, j'oubliais : avant tout çà : est-ce que je serai toujours en état pour plonger ?
  15. je mise 5 cacahuètes sur le mois de novembre...
×
×
  • Créer...