Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

jeanmarie1778

Membres
  • Compteur de contenus

    21
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de jeanmarie1778

  • Rang
    Autorisé au grand bain

Informations personnelles

  • Localisation
    Liège
  • Profession
    dessinateur

La Plongée

  • Féderation(s)
    Lifras , FFESSM
  • Niveau en plongée
    3* Cmas
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Bon ben finalement, je vais garder mon OSTC 2N
  2. Bon, au risque de me répéter pour la dernière fois, le balayage doit se faire rapidement et donc ne pas rester statique, tout comme les lasers de scène. si j'appelle un bateau c'est que je ne suis pas tout près, et à moins d'être ligoté à un rocher le rayon ne va pas rester statique, surtout qu'il vaut mieux effectuer des cercles pour montrer que tout va bien .
  3. @Netgear : Décidément t'es obsédé par les yeux, ne serais-tu pas sadique par hasard
  4. Je te demande pas de viser quelqu'un mais d'effectuer un balayage ... où cela ne risque rien pfffffffffffffffffff
  5. Parce qu'en dessous de 200mW, tu ne vois pas le rayon lumineux et le point est à trop petit donc à peine visible. 200mW en carrière où il fait sombre je précise. Pour ce qui est en mer ou il fait très lumineux, je pense à un 400-500mW minimum ...
  6. J'en ai vu au salon BOOT en Allemagne, des petits de 5mw qui doit être difficile à manipuler en plus de la faible puissance. J'ai pu voir des lasers assez fin de 200mW et 400mW sur des sites chinois mais je ne sais pas s'ils sont faciles à manipuler ... Sur le mien, pour l'allumer hors de l'eau la bague se tourne facilement, par contre dans l'eau c'est un peu plus dur, sans doute dû à la pression, ce qui n'est pas plus mal Non, je n'en vend pas, c'est pour cela que je montre la procédure pour en fabriquer un soi-même à moindre frais ...
  7. @NetGear, Ce que ton Wikipedia ne dit pas, c'est que : La puissance et la portée est FORTEMENT diminuée dans l'eau donc moins de danger que dans l'air, car je le précise encore et toujours, c'est pour l'utiliser uniquement en plongée comme le couteau qui est lui aussi interdit hors de la plongée ... Le pointeur n'est pas destiné à viser des plongeurs mais des sites "remarquables" et PRES des poissons entres autres ...
  8. Voilà, j'ai fait des tests en carrière jusque 30m ce matin. J'en ai fait une vidéo : http://ahp.li/f4d576d97767f2c74ac4.mp4
  9. En effet kalipok c'est interdit (soit-disant) HORD de l'eau, mais j'ai bien notifier "Pointeur laser étanche" donc à utiliser exclusivement pour la plongée. Je ne vise pas forcément les yeux des poissons, mais les choses intéressantes à voir en plongée ou signaler un problème au chef de palanquée, donc celui qui est devant ... Les armes à feu et les couteaux sont aussi dangereux et pourtant ...
  10. Elaboration d'un pointeur laser vert étanche d'une puissance de 200mW, utilisable en plongée Je pense qu'un laser peut rendre beaucoup de services en plongée en plus d'une lampe. 1) Généralités : J'ai souvent éprouvé la difficulté (en tant que serre-file) d'attirer l'attention du chef de palanquée avec ma lampe, même si je ne suis qu'à 3 mètres derrière lui (en plongée de jour). En poussant des cris de goret dans le détendeur, le résultat n’est pas plus encourageant. De fait, les solutions les plus utilisées sont soit : > un avertisseur sonore comme le tube muni d'une bille mobile. > un sifflet branché sur l'inflateur ... Le problème, avec ses moyens, c'est que tout le "quartier humide" est au courant, tout le monde dans les environs est averti aussi bien les plongeurs que la faune et ne permet pas ainsi de cibler certaines personnes. - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 2) Pourquoi un laser ? Mieux qu'une lampe, avec un laser on peut : > avertir un binôme éloigné (le rayon lumineux "perce" mieux qu'une lampe dans un environnement chargés en particules). > se signaler au binôme (via un balayage) en cas de perte de celui-ci. > montrer précisément et "rapidement" un endroit intéressant (plus précis qu'un halo de lampe) > signaler à une autre palanquée (éloignée) un point d'intérêt ou une demande d'aide en air, direction à suivre ... > se signaler ou "appeler" (en plongée de nuit) un bateau bien précis parmi plusieurs (Croisière Egypte, Maldives) - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 3) Pourquoi en monter un soi-même ? Produit commerciaux : J’ai rencontré plusieurs lasers en vente "prêt à l'emploi" dans les salons (Boot) et e-commerce, ils ont toujours une puissance maximale de 5mW, quand on voit le résultat dans l'air de tels pointeurs laser, on comprend vite l'inefficacité que cela peut avoir dans l'eau ... bref, un jouet. Le prix : Les prix des lasers nus devient abordable, pourquoi s'en priver Autonomie : Ayant pour fonction de pointeur laser pendant quelques secondes par utilisation, on peut espérer faire plusieurs dizaines de plongées avant de devoir recharger. De plus, maintenant on trouve facilement un accu de bonne capacité apportant une bonne autonomie à moindre prix. Taille : Malgré une puissance lumineuse élevée, le pointeur laser reste petit et maniable sous l'eau. NB : > le laser ne remplace pas une lampe mais peut en être un complément. > Le laser de couleur verte offre la meilleure luminosité à puissance égale (par rapport au rouge, bleu) La suite pour les schémas, explications de montage, photos, vidéos sur le site : Pointeur Laser étanche
  11. J'ai acheté le 2N, pas envie d'attendre le 3 au risque de me retrouver avec écran LCD et les 2 gros boutons ... En espérant qu'il tombe en panne que dans 2000 ans
  12. En effet : 30/01/13, il est en avance
×
×
  • Créer...