Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

berny

Membres
  • Compteur de contenus

    6 697
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    11
  • Pays

    France
link1
link2
link3

berny a gagné pour la dernière fois le 24 septembre

berny a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

976 Excellent

À propos de berny

  • Rang
    Rang du forum : Requin baleine
  • Date de naissance 09/07/1965

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Oui

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Restons carrés: Pas de déclaration => pas de personne morale => pas soumis au CDS qui ne concerne que les structures de plongées dotées de la capacité d'ester en justice.
  2. Pour la situer sur la carte, c'est pas gagné. Je me rappelle de mon correspondant (Echange étudiant) qui, lors d'un séjour à Washington DC en 1984, ignorait ou se trouvait le canal de Suez. Pire, il me demandait si je vivais loin de la frontière entre la France et la Hongrie.........Mais c'était une bête en math!
  3. J'ai suivi une bonne formation de plongée O2, avec les valeurs citées par Bloop.
  4. Nanobulle resitue précisément le contexte légal historique d'origine. La capacité des E1 est venue après, d'un point de vue chronologique.
  5. Le mieux serait de permettre à chacun de choisir en toute liberté. Donc de ne laisser dans le CDS que la référence aux PE/PA, et suppression des annexes et mentions castratrices et limitatives des annexes que nous connaissons tous. Si le système CMAS est bon, il s'en sortira comme les autres. Et en plus cela sera RSE, car propice au contrat de travail dans les entreprises qui pourront évoluer plus facilement (Pour rappel, les partenaire sociaux de la branche Sport défendent le contrat de travail).
  6. Il est toujours salutaire de considérer nos origines pour mesurer là ou nous en sommes. Pour compléter la très pertinente intervention de Nanobulle, quelques considérations: - Il faut clairement dissocier la capacité pédagogique de la connaissance. Une formation pédagogique ne fait que révéler et renforcer une aptitude naturelle d'un individu à transmettre le fruit d'une expérience et/Ou d'une connaissance à autrui. En d'autres termes, la connaissance ne se suffit pas à elle-même. Nous avons tous des exemples nominatifs de vieux plongeurs qui ne maitrisaient pas la dialectique ou la théorie de la décompression en tenant compte de la nature physique des gazs, mais qui ont toujours su expliquer simplement et limpidement les choses aux nouveaux plongeurs. Et nous connaissons aussi tous de brillants cerveaux incapables d'expliquer clairement ce qui se passe sous l'eau à un débutant. L'exercice de la pédagogie nécessite une aptitude innée que tout le monde n'a pas, et qui ne s'achète pas. - La dimension éducative de la plongée en tant que support propre à contribuer à l'éducation du citoyen est évidente, c'est d'ailleurs en cela que la conception de l'activité subaquatique se distingue au sein de la FSGT: L'apprentissage de la plongée en tant que support pour faire de l'individu un citoyen, par une éducation au civisme et à la solidarité, voire par la reprise de basiques tels que savoir écrire et compter. - Certains ont cité, dans leurs tirades, les CAPESIENS; Qu'en est-il des CAROLINGIENS?
  7. Situation classique: Tu prends un stagiaire péda (Vers le monitorat) équipé, prêt à sauter à l'eau tout équipé, et tu lui demandes de calculer son autonomie instantanée à une profondeur donnée à partir des informations physiquement disponibles (Profondeur visée, pression affichée mano). C'est compliqué, dans la plupart des cas. Je t'épargne la confusion mentale quand tu donnes un indice du style "C'est comme quand tu calcules la consommation de ta bagnole".
  8. IL y a aussi de stabs neuves et tout à fait correctes à 150€ chez Décathlon.
  9. Qui, ici, sait encore planifier ses plongées à l'air sans l'aide d'un ordinateur? Une feuille blanche, un jeu de tables et l'utilisation de la règle de trois. Allez, on vous autorise la calculette pour le calcul au sec. Mais vous ne l'aurez pas sous l'eau, ou équipé au bord avec un mano qui affiche 180b au lieu des 200 prévus dans la projection initiale.
  10. Cette année, un N4 venu de réunion (Formation entière sur la réunion + séjours en eaux chaudes zone pacifique) est arrivé chez nous. Son adaptation aux conditions de lac est encore en cours. Par contre, les OWD formés ici (Lac du Bourget) sont réellement autonomes à 20m y compris en hiver.
  11. Absolument pas. Personnellement, cela ne m'a jamais "gonflé". La qualité d'une plongée ne se mesure pas au temps passé sous l'eau, mais au plaisir que l'on a pris dans l'immersion.
  12. La semaine dernière, j'ai accueilli chez moi un AOWD canadien que j'ai intégré directement sur la fiche de sécurité sans chipoter sur son niveau. Tu viens quand tu veux.
  13. Le N4 FSGT est repris dans le CDS au même niveau que celui de la FFESSM ou de l'ANMP. Les chipotages de la fédération délégataire ne sont que des manœuvres politiques de bas étage.
  14. berny

    plongée en fosse

    Oui Cela résulte de l'énoncé de l'article cité dans mon post; Le CDS parle d'enseignement pour l'acquisition des compétences, et des niveaux d'encadrement correspondant aux espaces d'évolution concernés. Le CDS dit que tu es en plongée d'exploration ou en en plongée d'enseignement. Si tu n'es pas en phase d'acquisition d'une nouvelle compétence, tu es en exploration. C'est aussi simple que cela.
×
×
  • Créer...