Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

berny

Membres
  • Compteur de contenus

    7 538
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    26
  • Country

    France

Tout ce qui a été posté par berny

  1. Effectivement, je le peux, mais je le veux pas. Réveiller des morts n’a jamais fait bouger les certitudes de celui qui pense (à tort, je pense) tout maîtriser.
  2. Ce qui est radical, c’est l’issue fatale quand on ne sait pas, faute de maîtrise suffisante, répondre à une situation dégradée parce qu’on a fait l’impasse technique/de formation sur les combinaisons possibles. J’en connais au moins deux qui sont morts de l’utilisation de l’étanche comme moyen de flottaison. Là, on n’est plus dans la théorie.
  3. Exemple typique de ce que j’ai exprimé plus haut: Appauvrissement technique. La solution est simple: que ceux qui sont incapables de gérer les deux volumes dans les situations possibles s’abstiennent d’utiliser une étanche. Ils resteront en vie.
  4. Mal....... disons qu’à priori, la sécurité s’appuie sur la maîtrise (et le maintien du niveau de maîtrise) de l’outil sans le limiter à une configuration/utilisation. S’affranchir de cette règle (de base) ne peut que degrader le niveau de compétence du plongeur dans un premier temps, puis de la plongée en général si la pratique se pérennise.
  5. Alors c’est l’entretien des compétences qui est defaillant ou, pire, la formation elle-même.
  6. Le vêtement étanche est un vêtement, pas un moyen de stabilisation. Repris comme tel dans les notices d’utilisation des fabricants, d’ailleurs. Après, chacun est libre de respecter ou non les prescriptions des notices.
  7. Si on a bien compris, pas cher pour pas grand chose..............?
  8. berny

    Plongeur gendarme

    Les gendarmes plongeurs sont gendarmes avant de passer la spécialité plongeur. Ils sont donc plus qu’infomes de l’importance de leur action pour résoudre une affaire: ils sont tout simplement formés.
  9. L’outil digital immergé, pour naviguer. Je devrais pouvoir le toucher de près dans l’été. Certains ici l’ont peut-être déjà testé.
  10. berny

    Robinet gras

    Le savon dégraisse aussi?
  11. C’est ce en quoi le fait d’être rémunéré ne fait pas forcément le professionnel. Pour être professionnel, il faut être officiellement remunerable, mais ça ne fait pas tout.
  12. Je ferai l’inverse: À la retraite, j’arrêterai de travailler.
  13. Tu vas aller bosser à l’étranger, donc?
  14. Quelque soit le système et l’organisation, ce genre de dérive n’aboutit qu’à une baisse du niveau tant des certifications d’origine que de celles ainsi acquises de manière permissive.
  15. berny

    Humour Coronavirus Covid-19

    Les médecins enfin équipés pour intervenir.
  16. Oui, mais la dernière requalification est du 01/01/2016. Donc échéance À+6 au 01/01/2022.
  17. Jusqu’au 01/01/2022, sous réserve, comme indiqué plus haut, que les IV soient réalisées au plus tard à À+1. Le régime dérogatoire (6 ans) ne tient qu’à réalisation des IV dans les dates.
  18. Tu consommes les crustacés au fond, comme pour les violets Vous avez enfin compris en quoi un couteau est plus utile qu’une cisaille?
  19. C’est toute la différence entre le bordel et la liberté pédagogique. Agir librement ne signifie pas agir en l’absence de toute règle. Comme dit l’autre, c’est pas la fête du slip!
  20. @erics91En phase de formation, j’ai majoritairement besoin d’avoir les 2 mains libres jusqu’à l’espace proche, pour des (Vraies) raisons de sécurité. Donc ton largage de parachute systematique à 10 m, comment te dire? Tu comprendras le jour où tu formeras.
  21. Les organismes de certification demeureront toujours indispensables pour la cohésion et le reconnaissance/validité des certifications que les uns et les autres présentent sur site pour revendiquer un niveau x. Il faut donc dissocier la formation et la pratique. L’essor de l’individualisme largement exprimé plus haut dessine les contours de ce que commence déjà à être le cadre de pratique de l’activité, et cette tendance va se renforcer: Des nuclei de formation sous franchise d’un ou plusieurs organismes, dans lesquels les pratiquants viennent acquérir des certifications et/ou des refresh techn
  22. JE ne forme pas des sapins de Noël. Par contre j’en « dépouille » de leurs artefacts quand ils viennent me voir pour résoudre leurs problèmes techniques, afin de les recentrer sur les fondamentaux. Puis je réintroduis les éléments techniques complexes (Cette désignation semantique te siéra sans doute) dans une action de remédiation pédagogique situationnelle (Cela te conviendra davantage que le terme « Application »). J’en ai repris quelques-uns dans les 10 dernières années, discrètement en « cachette » de leurs clubs et/ou de leurs « groupes de potes ». Sapins de Noël ils sont arrivés chez mo
  23. Quand je forme du PE20, je ne vais que rarement larguer un parachute, et quand je vais le faire, ce ne sera pas en dessous des 6 m. Tout le monde ne pete pas les records de profondeur tek à chaque immersion. Le bon vieux parachute ouvert à sa base, gonflé avec le détendeur (Et parfois muni du fameux bout à plomb, mais oui) peut suffire à certains usages. L’emport d’un matériel en immersion se justifie par le type d’utilisation correspondant. A défaut, le plongeur se transforme en un arbre de Noël sautant d’un porte-avions.
×
×
  • Créer...