Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

lili

Membres
  • Posts

    390
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by lili

  1. Salut, On envisage l'achat d'un booster, mais on hésite encore entre deux modèles (Haskell) ou le ROB qui a l'avantage d'être plus facilement transportable. Est-ce que tu en es content ? C'est tout de même un gros investissement et je n'aimerais pas le regretter après. Merci pour les renseignements que tu pourrais donner
  2. Les prix sont parfois plus élevés qu'ailleurs, mais, je n'ai jamais entendu de critique négative à leur sujet. Ce qui n'est pas le cas de nombreux autres magasins. En plus, ils ont un choix très important. Si tu vas dans ce coin, tu peux en profiter pour faire une plongée à Chillon; c'est tout près .
  3. Si le Dolphin ne convient pas, tu as le Scubashop à Villeneuve, un peu loin de Genève, mais je n'ai jamais entendu de critiques relatives à leur service !
  4. Trimix : oui, normoxique pour l'instant et faut que je retrouve mes marques en mCCR ! DIR : euh non, faut pas être sectaire
  5. Des recycleux y'en a pas mal ! Alain, Philippe, Nounours, Gastoon, Ebourzeix et moi en rEvo Philippe Chappot, Ebourzeix en Intruder Y'a plusieurs Inspis qui tournent etc... je ne les connais pas tous
  6. C'est certain que le côté pédagogique est beaucoup plus mis en avant par Padi que CMAS. Les ouvrages sont très bien faits, les explications aussi. Excellent marketing ! et cela a fait évoluer pas mal de choses ! Ce que j'indiquais précédement, dans le cas de Foraminifère, c'est que, vu que ses profils de plongées sortaient parfois des prérogatives PADI, il me semblait plus adapté de poursuivre dans un cursus CMAS, SDI/TDI ou similaire. Quoi qu'il en soit, il est tout à fait judicieux de suivre un DM et ultérieurement un cross-over P3; qui comprend un quelques cours théoriques et pratiques.
  7. Oooh, gâchez lui pas toute sa plongée Faire un peu de morale, ça ne dérange pas. Mais avec tous ses propos il semble que c'est un plus grand délit d'aller faire un tour plus bas qu'indiqué dans le réglement que de tuer sa belle mère. Profite bien de tes plongées ! et si en plus cela te motive pour entamer un Niv III pour mieux assurer, c'est sympa
  8. Je l'avais fait combiné avec le P3 FSSS (Niv IV FFESSM) donc : - une cacarte en plus - des sous en moins (frais de licence) mais pour le type de plongées que tu fais, un P3 me semblerait plus approprié Sinon, j'ai décidé d'entamer le P3 lorsque j'ai du remonter mon binôme de 25 mètres (niveau supérieur et plus expirementé) qui avait un gros vertige alternobarique au fond. Pas certaine qu'il serait remonté seul ! Je voulais être à même de pouvoir intervenir si nécessaire et pas de supposer que le binôme n'a jamais besoin d'un peu de mon secours. A la première plongée loisirs que j'ai effectuée à la fin de mon P3, j'ai accompagné un "plongeur en visite au léman" (niv. III) pour une plongée à 25 mètres, et tout d'un coup il était à genou au fond et ne bougeait plus, ne répondait pas à mes signes. J'ai pu mettre en pratique tout ce que j'ai appris ! Comme quoi, porter assistance est utile !
  9. eh non, la poupe de l'Hirondelle n'est pas au fond de l'eau : "M. Beat Arnold, Archéologue à Neuchâtel nous donne la description la plus intéressante des travaux de sauvetage, nous transcrivons son article paru dans AQUATICA: Le lendemain, les travaux de sauvetage commencèrent à s'organiser et même un associé de la maison Escher Wyss & Cie à Zurich, qui avait construit le bâtiment, vint pour diriger les travaux. On commença par mettre à l'avant des sapins couchés transversalement puis des chaînes furent placées sous la carène. Avec des crics on espéra le relever centimètre par centimètre et le mener dans un port du voisinage. Cependant de graves déformations de la coque se laissaient voir, et le fait que les plus graves d'entre elles se trouvaient sous les chaudières ne facilitaient guère le sauvetage. On restait ainsi, encore fort septique quant au renflouage du bateau. Pourtant quinze jours après l'accident, le vapeur avait été relevé de deux mètres, et l'on commençait très sérieusement à envisager le succès total de l'opération. Hélas, dans la nuit du samedi l3 juillet au dimanche 14, une tempête violente se leva sur le lac et le navire rompant ses, câbles et brisant les barques d'appui, vit les trente hommes, n'attendant que le lendemain pour le mener au port, l'abandonner. Au petit matin on ne voyait plus émerger que les bordages et les portemanteaux de l'arrière. Les pompes ayant été englouties avec le vapeur, les opérations de sauvetage s'annonçaient des plus difficiles. Et le mercredi 29 juillet, après qu'on eut récupéré la poupe qui s'était détachée du navire, le reste du bâtiment, soit la proue et les machines disparurent pour toujours dans les flots.Notons encore que sept années plus tard, un scaphandrier tenta vainement, pendant sept jours de retrouver l'épave. La photographie de la tentative de renflouage est un document très rare; la photographie instantanée date de 1880!" toute l'histoire : Rapport naufrage
  10. Normalement pas, le 23 c'est le 50ème de la FSSS au Bouveret et je pense qu'on prolongera le w-e du côté du Valais.
  11. Tu as plus d'infos à ce sujet ? Pour avoir la double carte, il faut que l'instructeur soit TDI et CMAS ou TDI ou CMAS ? Vu les prix des licences pour les instructeurs par année, ça éviterait de passer 2x à la caisse. Merci d'avance pour les infos complémentaires que tu pourrais communiquer
  12. Tu peux acheter un ordi d'occase, un aladin pro (le gris) par exemple. Tu dois en trouver pour env. 100 euros. Pour les détendeurs, ça vaut le peine de prendre le temps de choisir un bon modèle, qui convient aux plongées que tu envisages de faire (eau froide, profondes... etc.), en tenant compte de l'avenir. Certains modèles comme le Apeks ATX ou XTX 50 (ev. 40) sont de bonne qualité pour un prix non-prohibitif et conviennent pour tous type de plongées.
  13. Tonio t'es hors sujet.... Schlueck va pas être content...
  14. Tu mets un octopus et le problème est réglé
  15. On a fait notre 'tite plongée hier, c'était très sympa, un peu sport... Y'avait pas mal de vagues pour la mise à l'eau, palmé un peu en surface, ensuite descendu à 3 mètres, y'avait comme un effet de houle, sympa pour le mal de coeur, 20cm de visi, on s'est cogné contre le toyo, on est descendu à tatons sur le toyo, le copain s'est ensuite cogné contre l'écrevisse Ca c'est éclairci à 22m, toujours descendu le long du toyo, maintenu le cap jusqu'à 36 mètres et après palmé quelques mètres sur la gauche pour découvir le Donator remonté à 30 et tiré direction Genève, à contre courant , une bonne dizaine de minutes, et on est tombé sur le ti'Jaune, on ne savait plus si on était sensé tombé sur le ti'jaune en premier ou sur l'Asterix, et vu que l'épave est entre 28.5 et 30 mètres.... ben, on a supposé que c'était celle qui était la plus éloignée et on a pas découvert l'Asterix Le retour jusqu'au tuyau était plus agréable, vu qu'on était avec le courant, on l'a rejoint en 2 minutes, mais la visi était à nouveau de 20cm arrivé à 20 mètres et le phénomène de "houle" pour le palier. On a bien rigolé et c'était sympa de découvrir une nouvelle épave et d'avoir un peu de sport durant la plongée on se réjouis de revenir pour trouver Asterix Merci pour les indications et le plan ! Config : 45 minutes de plongée, bi 2x10, Nx 32, 0 paliers, temp. 6°
  16. OK, merci ! On a des bidisse gonflé au nitrox + l'étanche et une bonne souris. On devrait tenir un moment. Le Col vert (le bateau CGN) n'est déjà pas très copain avec nous. On vient de temps en temps avec le bateau du Club de Nyon et ça ne lui convient pas.... s'il pouvait nous couler, il serait content !
  17. Salut, Merci pour le lien ! j'ai imprimé le 'tit plan et on va vérifier si les épaves se trouvent bien au bon endroit dimanche après-midi. Normalement pour l'ecrevisse cela ne devrait pas poser trop de problèmes pour le Donator, ça devrait jouer aussi et après on partira pour repérer l'Asterix et le Ti'jaune comme l'a indiqué cheilinus. Merci pour les renseignements !
  18. L'écrevisse : c'est le voilier qui est posé quasiment sur le tuyau ? et la Mimi, c'est le youyou qui est sous la bouée ? La petite barque sans nom... elle se situe où par rapport aux autres épaves ? Je suppose que tu ne passes pas en revue toutes les épaves durant la même plongée
  19. si quelqu'un est tenté(e), j'y ferais bien un 'tit tour dimanche, semble qu'il y ait quelques éclaircies
  20. en fait, vous z'embrouillez juste les pistes pour qu'on ne trouve pas les épaves...
  21. Salut, Merci pour les infos ! et pour la proposition la semaine prochaine. Si la météo est bonne, je serai probablement en rando à ski en fin de semaine prochaine. S'il fait mauvais... ou ev. ce week-end ??
  22. ah oui, j'en connais 5, j'avais oublié la cabine téléphonique, mais je ne me souviens plus où elle se trouve. Je connais (mais pas leur 'tit nom ) : - le voilier à 20m sur le tuyau - la barquette à 34 m à droite du tuyau - le bateau à moteur à 28 mètres un peu plus à droite (direction Thonon) en remontant - la barquette à côté de la bouée à 20 mètres - et le cabine qui est je ne sais plus où... Le Donator... je connais celui de Marseille et celui de Promonthoux à 25 mètres Merci pour les infos sur les autres...
  23. 8 épaves ??? j'en connais 4 .... s'il y en a d'autres quelque part.... je serais intéressée par les coordonnées
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.