Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

mantapassion

Membres
  • Compteur de contenus

    270
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

19 Good

À propos de mantapassion

  • Rang
    Manta Passion
  • Date de naissance 27/12/1962

Informations personnelles

  • Localisation
    paris
  • Profession
    cadre

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM
  • Niveau en plongée
    3
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Comme dans toutes les mers du monde, il est possible qu'il y ait du courant sur une plongée, ou sur la semaine. Ceci dit, j'ai fait 4 croisières aux Galapagos, et je ne considère pas cette destination comme particulièrement difficile. Il peut y avoir du courant surtout sur Wolfe, mais alors ça amène des bestioles en quantité. Une fois, nous avons surtout subit le "surge", à savoir une sorte de houle sous-marine qui te précipite contre les rochers, puis t'en éloigne, puis te rapproche, etc.. Si tu maitrise bien ton matériel et ta flottabilité, ça ne devrait pas poser de problème. La seule chose, c'est que courir comme un fou après un requin baleine de 12m avec une tonne de matos photo, ça fatigue
  2. Quelle sont les leviers que l'on peut avoir sur un APN utilisé en manuel pour la vidéo ? A part débrayer l'autofocus et jouer sur le rapport ISO /Diaphragme, histoire de ne pas avoir trop de grain en basse lumière ou une image brulée (enfin je dis ça, je ne suis même pas sur de quoi il s'agit !) Et le résultat en terme de contraste colorimétrique est-il aussi bon en réglant la BdB plutôt qu'en gardant un filtre rouge ? En théorie il faudrait recalibrer la balance tous les mètres ou presque ? Il est vrai que le filtre enlève un peu de lumière, mais permet de donner du contraste, et je trouve que c'est plus facile à corriger en post prod que sans filtre ( ou alors je suis nul, ce qui est possible !)
  3. Merci de cette réponse et pour ces conseils précieux !!
  4. Justement, je pense que c'est devenu une question très pertinente !!! Depuis le temps que je fais de la vidéo, je n'ai utilisé que des caméras video, mais les appareils photo ont fait de tels progrès avec de gros investissements de la part des constructeurs, alors que, mon impression est que à la fois le smartphone et l'APN ont tué progressivement la marché de la caméra video stand alone. Alors bien sur, il y a eu l'érmergence des action cam, mais avec une priorité sur l'encombrement et grand angle, au détriment de tout réglage possible...
  5. Cool, merci pour les informations ! As tu constaté une progression significative en termes qualité de prises de vue dans le bleu avec ce genre d'APN ? Comme je l'expliquais plus haut, j'ai toujours été frustré par mes prises de vues dans un environnement type Polynésie, Coco, etc, où on se stabilise dans la zone respectivement de 40m et 25m (avec une luminosité à peu près identique) et ce qu'on voit sur la vidéo (par exemple le nombres d'animaux) varie du simple au quadruple entre la go pro et une caméra pro, sans parler de la réalité. Avec la taille du capteur désormais en 4/3, juges-tu qu'on peut dorénavant se trouver au même niveau que les caméra type Z1 ou équivalent? Je présume que la taille du capteur ne fait pas tout (avant c'était du CCR ou non du CMOS si mes souvenirs sont bons) mais que ça peut aider. De plus, qu'en est-il de l'autonomie sous l'eau ? Peut-on faire une immersion de 50mn avec une batterie, même si on a 50mn de manta, et donc un appareil allumé en permanence? Et je j'ose, qu'utilises-tu en ce moment? Cdt
  6. Hello Merlin Merci de ta réponse. Alors attention, j'aurais du préciser que je ne fais QUE de la vidéo. La partie photo ne m’intéresse que dans la mesure ou tout en filmant, une photo peut être prise simultanément et automatiquement toutes les 30s, comme sur ma Go Pro actuelle (3+ Hero). Concernant la Go Pro 7, il me semble avoir lu que la taille du capteur reste désespérément à 1/2.3 de pouce ce qui est pour moi, largement insuffisant pour filmer dans le bleu dans la zone des 25/50. En effet, quand je parle d'un grand capteur, cela permet de passer de 64000 à 200 000 iso (ce ne sont pas les chiffres exactes, mais un ordre d'idée). J'ai vu de mes yeux, la différence de résultat à Coco entre ma HC7 puis ma Go PRo et un Sony Z1 ou équivalent du DM. C'était rageant !! J'ai déjà deux phares vidéo pour les close-up, et il me reste des objectifs macro en 67mm de mon ancien caisson Easydive. Cela fait 14 ans que je fais de la vidéo ss-marine, je connais la musique ! As tu des retours sur l'auto focus du RX100 ? Peut-on le débrayer manuellement ? En faisant des recherches, je suis tombé sur la Z-Cam E1 avec caisson Isotta. Là encore, il s'agit d'une cellule 4/3, mais je n'ai guère vu de retour d'expérience. Il s'agit une caméra avec une monture de type 4/3. Encombrement limité, grand capteur. Cordialement PS il y a aussi la nouvelle action cam de chez Sony, la RX0. Idem, gros capteur, balance des blancs ss marin, caisson Sony couteux (!)
  7. Hello Je relance ce post, suite à ma recherche d'une camera vidéo avec un grand capteur. Cela fait des années que j'attends de trouver le bon rapport encombrement / prix / capteur. Je suis parti plusieurs fois plonger en eau "bleue", type Coco, polynésie, etc, mais dans la zone des 30m/40m, quelques soient mes caméras successives amateures (Sony HC7 puis Go Pro 3+), le résultat a été médiocre, comparé à certains résultats que j'ai vu sur des caméras pro du dive master. Or cette RX100 semble intéressante, dans la mesure ou : - la frontière entre appareils photos et vidéo semble de plus en plus floue - les défauts initiaux résultants de l'utilisation permanentes en vidéo d"un APN ont disparus - les pb d'auto-focus ont, me semble-t-il, été résolus. - grand capteur - caisson Sony acceptable en terme de prix - faible encombrement. - sur le caisson possibilité de mettre des lentilles macro ou bien des filtres D'où la question : y a-t-il un retour d'expérience d'un plongeur sur ce type d'appareil en vidéo ? Merci d'avance Cdt
  8. Merci à tous Pour le CR, je crois en avoir fait un, faut rechercher dans les voyages!
  9. Bonjour A l'occasion d'un voyage en 2017 en Polynésie française, j'ai pu faire une croisière de Fakarava à Rangiroa. Outre le film complet, je viens de monter une vidéo qui reprend les moments - ou certains moments - les plus intéressants. C'est donc cette "bande annonce" que je mets à disposition sur mon site, et ci-dessous. Pour les amateurs de musique, ils auront 7mn pour découvrir de quel groupe il s'agit ! Je les ai vu en concert il y a peu de temps, d'où le morceau utilisé. Les images finales ont été filmées en profonde à Rangiroa (>50m) , ce qui explique leur qualité moyenne, mais étant donné ce qu'il y avait, j'ai quand même préféré laisser les images : à vous de juger ! Vous pouvez aller voir également sur mon site http://www.manta-passion.com Cdt
  10. Salut Je n'ai pas fait Sardine Run personnellement, mais j'y ai pensé fortement, j'ai étudié le sujet, j'ai rencontré des gens l'ayant fait, etc.. La première et unique chose que je mettrais en avant est : chance (bol, luck, baraka, fortune, hasard; bonheur...) En d'autres termes, c'est le facteur chance qui va être le plus déterminant. En effet, les rencontres Sardines Run deviennent de plus en plus aléatoires car le réchauffement des océans perturbent cette partie de la côte sud africaine (le Mozambique n'est pas concerné par SR, seule la partie sud-sud-est de l'Afrique du Sud est concernée). Si tu veux un peu plus de détails, tu peux jeter un premier coup d’œil sur le site de Walter, qui est à Umkommas : http://www.africanwatersports.co.za/index.php?option=com_content&view=article&id=3&Itemid=4 Le devis se fait sur demande, mais de mémoire il en coutait environ 3000€ la semaine, et encore, c'était il y a quelques années. Il y a des TO français qui organisent aussi cette expédition. Il faut donc avoir en tête que c'est l'hiver australe, que les sorties se font de 7h à 14h, que franchir la "barre" peut demander des heures, ou que le zodiac peut ne pas sortir pour cause de mauvais temps. Tomber sur le bait ball peut ne pas arriver en 8 jours, c'est même plutôt la règle. Donc si tu veux y aller, ce n'est pas vraiment une question d'optimisation en termes de timing, de choix du TO, etc, mais purement une question de chance. Cdt
  11. Bonjour Petite information que je tiens d'une agence de plongée : si vous voulez aller aux USA (même en Transit, je rappelle qu'il faut tout de même passer par le contrôle des passeports), il n'est pas conseillé d'avoir une trace sur son passeport d'un voyage au Soudan. Il est maintenant fort probable que votre voyage s'arrête là, ou bien que l'entrée sur le territoire américain soit refusé. C'est arrivé récemment à plusieurs personnes (plongeurs). Si vous avez deux passeports, c'est de votre responsabilité au moment de remplir l'ESTA de mentir sur un possible voyage passé au Soudan... Mais maintenant avec l'informatique, il n'est pas dit que les ricains n'aient pas accès aux noms des passagers allant à Port Soudan, que ce soir du Caire ou de Dubai. il y a de plus en plus de bateaux dans cette partie de la Mer Rouge, mais si vous prévoyez d'aller rendre visite à votre tata Georgette à Atlanta, il va falloir choisir : les marteaux ou l'héritage !!!
  12. Exact. Là on est pas dans un film de Tarzan, où le crocodile serait remplacé par un requin !!! Il ne s'agit pas non plus d'un breach de type grand requin blanc dans une eau trouble. A Coco ou en Polynésie, la visibilité est suffisamment bonne pour voir correctement le fond ou en tout cas assez loin. On parle aussi que de deux ou trois types de requins que l'on peut rencontrer en plongée bouteille : Tigre, Bullshark, Longimanus.
  13. Eh bien, être conscient de son environnement, toujours être aux aguets, surtout quand on remonte en plein eau, sachant que la technique de chasse du Tigre est de remonter du fond et d'atteindre sa proie par le dessous. Aux Bahamas, on nous donnait comme instrument une sorte de stick blanc de 50cm de haut, à opposer verticalement à l'animal (surtout ne pas lui taper dessus, il n'aime pas trop!). Faire fuser le détendeur, ne pas fuir bien sur, faire face, être en groupe à plusieurs, former un ensemble impressionnant et bruyant est le meilleur moyen. Perso, au palier et au moment de remonter sur le bateau, je regarde toujours autour de moi, histoire de voir s'il y a des choses intéressantes.
  14. Oui, il s'agit de ce que les biologistes appellent "une morsure d'échantillon", à savoir que l'animal va venir tester ou gouter la valeur nutritive de la proie potentielle qu'il a repéré. Même le tigre qui est considéré comme un gros aspirateur à détritus aura tendance à ne pas revenir sur une proie qui ne correspond pas à ses goûts, sauf peut-être en situation de privation de nourriture sur longue période.
  15. Le 30 novembre dernier, une plongeuse américaine de 49 ans a été la victime d'une morsure de requin tigre, ainsi que son guide costa ricien. D'après le rapport officiel, l'animal les a suivi alors qu'ils quittaient le fond pour rejoindre les 5m pour effectuer le palier de sécurité, sur Manuelita. Le guide aura alors aperçu la bestiole et aura essayé de l'éloigner, mais tardivement, car la plongeuse avait déjà subie de nombreuses lacérations au niveau des jambes. Le guide a été également blessé aux membres inférieurs durant ce laps de temps. Malgré les efforts des parc rangers, ainsi que de plongeurs médecins, la plongeuse n’a pas survécu à ses blessures. Le guide est dans un état stable. J’ai pu voir à de nombreuses reprises les tigres sur Coco, puisque lors de dernier voyage, on les voyait quasiment toutes les plongées sur Manuelita. C’est un accident rarissime, puisqu’il n’a été référencé que 4 accidents mortels à Cocos depuis…1580 !!! Selon les dernières statistiques, il y a 75 fois plus de chances de se faire foudroyer, 139 fois plus de chance de se noyer en mer que d’être attaqué par un requin !! Toutefois, face à ce type de grand prédateurs, il faut à la fois être extrêmement prudent en permanence, mais également avoir ou acquérir certains réflexes. Cet accident apparaît typiquement comme une erreur d’identification, mais il y des comportements à adopter avec ces animaux, que les guides devraient apprendre auprès des spécialistes ou biologistes. Il n'y a pas de feeding à Coco, pas d'interaction autre que l'observation. Ceci dit, ces animaux ont été observés dès 2007 sur l'Ile, et année après année, ils se sont manifestement acclimatés. Faut dire qu'il y largement de quoi se nourrir dans le coin, étant donné la densité de la faune.
×
×
  • Créer...