Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Bloop

Membres
  • Compteur de contenus

    12 384
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    10
  • Pays

    France
link1
link2
link3

Bloop a gagné pour la dernière fois le 27 mars

Bloop a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

170 Excellent

À propos de Bloop

Informations personnelles

  • Localisation
    La Valette du Var
  • Passions
    BD - sm
  • Profession
    Exterminateur de l'anti-France

La Plongée

  • Féderation(s)
    « Vraies Valeurs de la Vraie France » VVVF
  • Niveau en plongée
    Suffisant second degré **
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

376 visualisations du profil
  1. Oui, c'est l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) du Québec
  2. Mes sources Québécoises qui ont la capacité d’avoir d’autres références que Facebook ou Asterix, heureusement il y en a, m’informent que même s’il n’y a pas aujourd’hui d’études cliniques abouties pour confirmer l’intérêt de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine des protocoles sont en place dans plusieurs pays, au moins 6 en comptant la France. Chine • Chloroquine (phosphate de) : o Adultes > 50 kg: 500 mg BID x 7 jours o Adultes < 50 kg: ▪ BID aux jours 1 et 2 ▪ 500 mg die aux jours 3 à 7 Corée • Si plus de 10 jours se sont écoulés depuis le début de la maladie et que le patient est âgé ou présente des comorbidités et que ses symptômes sont sévères, un traitement antiviral devrait être considéré et débuté dans les meilleurs délais. 2020-03-24 12:41 6 o La chloroquine est recommandée comme option de traitement à la dose de 500 mg par jour. o Comme la chloroquine n’est pas disponible en Corée, il est recommandé de recourir à l’hydroxychloroquine à la dose de 400 mg par jour. Belgique • Patients appartenant à un groupe à risque présentant des symptômes faibles à modérés o Envisager hydroxychloroquine ▪ 400 mg au moment de la suspicion/diagnostic 400 mg 12 heures plus tard ▪ puis 200g BID jusqu’au jour 5 • Patients appartenant à un groupe à risque avec symptômes o Débuter hydroxychloroquine ▪ 400 mg au moment de la suspicion/diagnostic ▪ 400 mg 12 heures plus tard ▪ puis 200g BID jusqu’au jour 5 Italie • Patient positif pour COVID-19 avec de légers symptômes respiratoires avec : âge> 70 ans et/ou avec des facteurs de risque (MPOC, diabète et maladie cardiaque) ou symptômes légers (fièvre > 37,5°C), toux, dyspnée (de légère à modérée) et radiographie thoracique évocatrice d’une pneumonie. o Chloroquine 500 mg BID ou o Hsydroxychloroquine 200 mg BID x 5-20 jours selon évolution clinique ▪ En association avec lopinavir / ritonavir 200/50 mg 2 capsules BID (ou 800 mg de darunavir + 100 mg de ritonavir 100 mg ou darunavir / cobicistat 800/150 mg die) 2020-03-24 12:41 7 o Patients dont l’état clinique présente une détérioration rapide ou nécessitant de l’oxygénothérapie ▪ Chloroquine 500 mg BID ou ▪ Hydroxychloroquine 200 mg BID x 5-20 jours selon évolution clinique ▪ En association avec le remdésivir : 200 mg IV sur 30 minutes puis 100 mg IV par jour pour 9 jours additionnels Pays-Bas • Infections sévères nécessitant une hospitalisation et ventilation mécanique ou une admission aux soins intensifs (avec ou sans ventilation mécanique) : o Chloroquine ▪ 600 mg (base), suivi de 300 mg 12h plus tard ▪ 300 mg BID aux J2 à 5
  3. Moi, Monsieur Nicolas Duray vous prouve par cet article que je suis compétent pour traiter le Professeur Raoult d’imbécile et tous ceux qui voit un espoir dans ce traitement de « pathétique » Alors j’utilise un article sur des mesures de précautions normales pour éviter l’effet PQ sur la chloroquine mais qui ne porte aucun jugement de valeur sur les travaux de Raoult afin de critiquer les autres. Je laisse le mot de la fin de ce post à Yolande Gannac-Mayanobe, psychologue clinicienne.
  4. Oui pardon... Mi mai pour les parisiens mais fin avril dans le sud, on a trop de choses importantes à faire en mai et en plus on aura la "raoultotorisation de sortie"
  5. La Chine d'où tout est parti...
  6. Et donc, quel est l'heureux pays qui a mit ces mesures en place et qui n'est pas touché par le virus?
  7. Oui, il suffit d'une personne, genre un Français qui rentre chez lui et n'est pas contraint par la fermeture des frontières...
  8. Pas certain que fermer les frontières sans confinement soit efficace...
  9. @caolila, un chien qui mord un Alsacien.., c'est le chien qu'il faut soigner...
  10. Si la France était entrée en confinement début février, j'aurais beaucoup aimé lire vos commentaires à chaud...
  11. Ils n'attendront pas la conclusion des études thérapeutiques. Six médecins de l’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Méditerranée Infection de Marseille traiteront directement les patients infectés à la chloroquine. Cette décision, officialisée dans un communiqué, va à l'encontre des recommandations des autorités.
  12. Je n’ai pas suivi le « débat » depuis le début et n’ai pas pris la peine de lire les échanges précédents mais d’après ce que j’ai lu aujourd’hui il semblerait que l’utilisation de la chloroquine divise et le professeur Raoult est vu comme un « fou » ou un « sauveur »… J’ai bien résumé l’essence de vos échanges enflammés ? En ce qui me concerne je n’ai aucune compétence pour apporter une réponse et je crois ne pas être le seul ici, sans manquer de respect à qui que ce soit, sinon qu’il se manifeste le pays a besoin de lui… Aux questions : « Aujourd’hui Raoult a-t-il causé le décès de quelqu’un ? » - Il me semble que non, corrigez-moi si je me trompe. « Aujourd’hui Raoult a-t-il soulagé des malades du virus ? - Il semblerait que oui. Le corps médical est en guerre, en guerre contre un ennemi invisible qui croit de façon « exponentielle » et l’allié du Covid19 c’est le temps. Pas besoin d’être une sommité pour comprendre que si on avait le temps on pourrait faire les choses dans les règles de l’art. - Soit on décrète STOP CHLOROQUINE, on fait les tests avec un résultat dans plusieurs mois en comptant uniquement sur le confinement pour endiguer la pandémie, en sachant que très vite nous n’aurons plus de place ni de matériel pour soigner les malades gravement touchés. - Soit, après avoir tenu compte de l’avis de spécialistes, on estime que les risques sont moins importants que les avantages et on encadre l’utilisation de la chloroquine. C’est le choix fait par notre pays. Il peut-être payant… S'il ne suffit pas d'essayer pour réussir, pour gagner il faut jouer et là le "jeu" est quand même vraiment encadré.
  13. Il est certain que mettre de l'huile sur le feu n'est pas le meilleure solution d'apaisement... Nicolas, je ne porte aucun jugement mais je constate que beaucoups de situations qui dérapent ont glissées sur un verglas Quebecois...
×
×
  • Créer...