Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

coquillage

Membres
  • Posts

    61
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

About coquillage

  • Birthday 04/22/1979

Personal Information

  • Localisation
    Mayotte
  • Passions
    danse, montagne, plongée
  • Profession
    anesthésiste-réanimateur

La plongée

  • Niveau en plongée
    3
  • Professionnel de la plongée
    No

coquillage's Achievements

Contributor

Contributor (5/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

10

Reputation

  1. bon je comprends rien il y en a qui l'a bien voulu intégrer... donc photo 1: le village photo 2:la tv publique pour le match de foot photo 3 un ilôt où l'on s'est reposés entre 2 plongées photo 4: un gros nudibranche (photo gopro pas top qualité)
  2. oh là là je suis trop nulle je n'arrive pas à inéser des photos, elles sont trop lourdes. Comment faire pour les comprimer pour les insérer?
  3. Je relance le sujet car 2 ans plus tard, après avoir eu pb de passeports puis de dates de vacances puis l'arrêt des vols directs Mayotte-Moheli..... AB aviation a repris ses liaisons et nous avons pû poser qq jours pour un grand WE!!! (notre famille de 2 adultes 2 enfants + un ami) Y aller: donc vol direct AB aviation Mayotte-Moheli (famille de 4 : 870€), AB aviation a enfin un site internet sur lequel on peut réserver et payer en euros. Si vous venez d'Europe, vous pouvez passer soit par Mayotte (il y 3 et bientôt 5 vols directs par semaine) soit par Madagascar ou Dar es Salam en Tanzanie. En tous cas bien prendre un seul billet d'avion conjoint vu le nombre de retards et changements de vols dans l'océan indien. Ou Métropole - Réunion ou Mayotte ou Mada - Gde Comore avec n'importe quelle cie, puis liaison vers Moheli soit par avion AB aviation, soit le laka lodge a investi dans 1 gros kwassa pour faire eux-même la liaison, bcp plus rapide et fiable qu'en avion. En + ils vous déposent directement à l'hôtel, alors qu'à Moheli il y a plus d'une heure de route de transfert depuis l'aéroport en saison sèche...je n'ose même pas imaginer en saison des pluies. Bref donc nous avons fait Mayotte-Moheli (mais au final nous avons dû faire escale à Gde Comore car avion parti trop tard = arrivée de nuit, or pas de lumière à Moheli....dc relogés express ds un motel à côté de l'aéroport, minuscule et cracra, eau froide- mais aux comores avoir l'eau courante c'est déjà un luxe) et surtout arrivée le vendredi à 13h au laka lodge au lieu de jeudi 17h!!! Le laka lodge: petit hôtel sympa, havre de paix au bord d'une plage, avec le confort européen standard. ils ont un site bien fait, et sont très réactifs aux mails. Possibilité de payer en euros par virement en amont ou en liquide sur place. Nous n'avons même pas fait de change de francs comoriens. Tout se prépare en amont avec Hans le propriétaire, sur place il ya Jon le gérant, très sympa, avec sa famille. Tous parlent très très bien français ainsi que le personnel. Ils ont été très honnêtes car ils ne nous ont pas facturé la première nuit et la première plongée que nous avions annulé au dernier moment à cause du détournement du vol. Je les avais prévenus dès l'aéroport avant que l'avion ne décolle vers 17h (heure à laquelle nous aurions déjà dû être arrivés, mais bon ils ont l'habitude). L'année dernière AB aviation avait tout simplement arrêté ses liaisons avec Mayotte du jour au lendemain, alors que plein de vols étaient prévus, sans aucun remboursement des billets déjà achetés! il y a des bungalows 2 places et un appartement de 2 chambres pour les familles, dans une "villa" dont les marches arrivent ds l'eau. avec une terrasse pour goûter et apéro, en laissant les enfants jouer en dessous....ma fille a dit "c'est le paradis ici!" et c'est vrai que nous avons passé un WE très très reposant. il y a l'eau courante, des douches et des WC, c'est propre, l'eau pas tout le temps chaude mais bon, la chasse d'eau pas tjs très fctelle non plus..mais bon c'est l'Afrique.... l'hôtel a l'électricité H24 (pas partout aux Comores), il y a des ventilateurs ds les chambres, mais pas de clim. En hiver austral ça va, mais je ne m'y risquerais pas en saison des pluies décembre/ janvier. les moustiquaires sont assez artisanales et pas totalement étanches L'hôtel fournit de l'eau courante potable grâce à un système de filtration aux UV. Nous n'avons pas été malades. Tout le monde mange sur une grande varangue ouverte, avec coin salon pour se poser à côté. Wifi (lent mais qui marche qd même) sur cette varangue. Pas de télé. Il n'y a aucun resto ni supermarché, le séjour est donc en pension complète avec menu unique. Il ne faut pas être difficile car unique c'est vraiment unique. à un repas on a demandé du riz pour les enfants...ben c'est pas possible... la nourriture est simple mais bonne, ça va pour un gd we, mais en bons français un peu limite pour plus longtemps. par ex le midi assiette unique, pas entrée/plat/dessert (pas même un fruit) . Nous sommes très gourmands dc nous avions apporté qq gâteaux pour les enfants et des gâteaux apéro. il ne faut rien oublier dans ses bagages car ici rien du tout, on ne peut rien acheter en complément ds le village à côté. Lorsque l'on vit à Mayotte et qu'on va régulièrement à Madagascar, on se rend compte des différences de vie, mais si c'est un premier voyage loin de l'Europe ou des destinations touristiques, il faut vraiment se rendre compte qu'aux Comores et surtout à Moheli, il n'y a rien de la vie habituelle française, l'île est très très sauvage, et les gens vivent de façon très traditionnelle (il y a qq habitats en dur mais bcp de constructions en bois). Tout l'approvisionnement vient en container, ou ramené par les familles des habitants pour ceux qui peuvent voyager. La plongée: centre sur place, formations et "philosophie" padi. Vu qu'on était à 3 niveaux 3 de plus de 200 plongées, et qu'on ne faisait que 2 plongées, il ne nous a pas fait de check-dive, mais gros briefing à terre puis sur le bateau. paperasseries obligatoires et pas de rigolade là dessus, c'est padi, surtout pour les polices d'assurance et les décharges à signer. par contre, à savoir, et ce n'est pas écrit sur la décharge padi habituelle: aux Comores le système de santé est quasi inexistant, pas d'hôpital à Moheli (et à gde comore je préfère ne mas y mettre les pieds non plus), et pas de caisson. et les plongées ne sont pas au nitrox. dc à savoir et à accepter en connaissance de cause qd on fait 1 semaine à 2 plongées par jour. les plongées (bon on n'en a fait que 2, et en hiver austral dc un peu plus de vagues): je dirai comme à Mayotte, donc plongées "océan indien" en eau chaude (26°C en hiver austral mais 26°C aussi à 40m), 30°C en été austral, bonne visi, plein de coraux et de poissons coralliens, des raies des nudibranches etc etc.... mais un petit peu moins joli que Mayotte; nous n'avons pas vu de "gros" mais ils ont l'air d'en voir régulièrement. Au choix, et en fct des autres plongeurs: soit 1 matin et 1 après-midi, soit une "2 tanks dive" avec pause sur un des ilôts du parc marin. Possibilité de plongée de nuit aussi. On part direct du centre sur un petit kwassa. par contre pas de taud, dc ne pas oublier chapeau et crème solaire + tshirt antiUV si on ne veut pas garder sa combi tout le temps. pas de possibilité de laisser ses affaires au sec. (mais le + souvent on rentre direct au centre après), prendre un sac étanche c'est mieux. Toutes les plongées sont encadrées. tarifs habituels comme à Mayotte et Mada, 45 € la plongée +15€/jour de matériel. Organisation et sécurité OK; je n'ai pas vérifié l'oxygène et la trousse de secours par contre. mais ils avaient pris de l'eau. Et surtout on est SEULS. Partout. A part qq pêcheurs en pirogue, on ne croise personne. Pour l'instant 1 bateau à 6 pers, mais ils vont augmenter les capacités et monter à 2 bateaux cette année. Sorties bateau: depuis le centre, à la mi-journée, départ sur les ilôts du parc marin, avec un petit kwassa aussi, avec PMT dans les eaux turquoise de l'océan indien et sieste sur les jolies plages de sable blanc. il faut absolument mettre t-shirt antiUV et chapeau, le soleil tape très très fort même si le ciel parait couvert. nous avons pû aller à une cascade qui arrive sur un plage, un lieu très "pirate des caraïbes" très très chouette. en saison, possibilité de faire du PMT avec les raies mantas, ou les baleines (août et surtout septembre-octobre), dauphins toute l'année mais il faut tomber dessus. autres excursions: l'hôtel est juste à côté du village où l'on peut se promener à pied sans pb. Il n'y a quasi pas d'insécurité aux comores, par contre évidemment rester très simple et pas tape-à-l'oeil, ici la pauvreté est extrême. L'hôtel organise des sorties pour aller dans la forêt tropicale primaire, observer les chauve-souris de Livingstone, les lémuriens (que l'on peut voir dans les jardins de l'hôtel), et des soirées ponte de tortues. Nous ne l'avons pas fait car nous faisons déjà tout ça à Mayotte, mais pour ceux qui vivent en Europe c'est à faire absolument (la ponte des tortues au moins). Le + de notre séjour: nous y étions pour la finale de la coupe du monde....l'hôtel n'ayant pas la tv, nous sommes allés au village où il y a des tv publiques dans la rue, super ambiance! Voilà donc à faire si vous aimez les plongées en eau chaude, les jardins coralliens, les ilôts, les coins ultra-calmes et loin des sentiers battus, les séjours "nature" ou si vous voulez juste vous reposer en bord de plage déserte les pieds dans l'eau. A fuir si vous n'aimez pas les imprévus, les voyages en Afrique, si vous êtes accroc à internet, si vous avez peur des ADD, si vous êtes très exigeants en terme de qualité de service hôtelier (les prix sont quasi européens car il est difficile de tout faire approvisionner, mais si l'hôtel est propre, cela reste très simple et le service très limite, surtout si on l'habitude du service et de l'accueil à Madagascar ou à Maurice; par ex on ne nous a pas fait de ménage du tout pdt 3 jours, il n'ya des serviettes que pour la toilette, pas pour la plage, et elles ne sont pas changées, il a fallu aller demander des verres propres pour la chambre et on m'a rendu les même verres juste rincés ...etc etc) ou même si vous voulez juste sortir après le repas du soir. Ici le seul bar c'est celui de l'hôtel! et le choix est très restreint. par ex coca seul mais pas light, 2 bières, 1 seul vin... voilà, nous, nous avons adoré et nous avons passé un super WE au calme, entre plage, bateau et plongée
  4. 2° post pour l'hôtel: Hôtel le grand bleu à Andilana Séjour d'une semaine dans cet hôtel familial: très bien situé légèrement en hauteur sur la presqu'île d'Andilana, clientèle familiale et de plongeurs cherchant le calme loin d'Ambatuluk. Piscine à débordement avec vue magnifique, à côté d'une grande varangue où est situé le bar/ restaurant et un grand coin salon avec accès wifi. Une vraie pièce à vivre où tout le monde se retrouve dans le calme, et où les parents peuvent boire un cocktail en lisant ou surfant sur internet pdt que les enfants se baignent dans la piscine. Resto à la carte variée, plusieurs formules allant du à la carte au all incluse, avec service à table soigné et personnel aux petits soins. Vrai all incluse avec accès à toute la carte du restaurant et à une carte Jus de fruits / eaux/ bières/ cocktails à volonté et sans mauvaise surprise, très agréable de ne pas passer la semaine à compter toutes les consos. Bungalows allant du simple "bungalow randonneur" au bungalow familial climatisé. Propre et soigné, eau chaude, clim + ventilateur, coffre-fort. Electricité H24 (pas partout à Madagascar) et eau chaude grâce à des panneaux solaires. Literie de qualité nous ayant permis de vraiment bien nous reposer. Les petits + qui rendent le séjour agréable: Serviettes de toilette et de piscine changées à la demande, terrasse avec transats et hamacs devant la chambre avec vue magnifique sur l'autre côté de la presqu'île, ménage fait tous les jours, service de lavage du linge sur demande (payant)... Coin bibliothèque en libre accès avec livres variés (romans, voyages, plongée et livres enfants) et qq jeux qui ont fait le bonheur de nos enfants qui ont bien joué avec dînette et poupée sur la varangue. Jardin avec mini « parc » avec qq balançoires et un jeu de dames géant. Concept assez « écolo » avec chauffe-eaux solaires, cultures locales avec potager et nombreux arbres fruitiers alimentant le restaurant. Aspect humain avec un hôtel qui fait vivre et aide le village local, employés manifestement heureux de travailler ici et esprit familial. Nous avons même eu la chance d’assister au Noël des enfants du personnel, un grand goûter avec au moins 40 enfants de 1 à 15 ans, qui a ravi tout l’hôtel –et surtout nos propres enfants !- Les propriétaires s’occupent aussi d’une association qui recueille pas mal de choses pour les enfants de Mada. Nombreux services : change euros/ aryaris sans commission et reprise des aryaris à la fin, appel des prestataires partenaires ou des restaurants extérieurs pour nous réserver une table, et le taxi qui va avec etc… Dans le tarif est inclus aussi les transfert depuis et vers l’aéroport, il est aussi possible de payer tout le séjour en avance par virement, ce qui permet de voyager sans trop de liquide et de bénéficier de réductions pour les excursions réservées à l’avance. De plus l’hôtel envoie des mails avec de nombreux conseils pour préparer le voyage, et aussi pour ne pas se faire avoir dès l’arrivée avec des douaniers qui demandent un bakchich (ça nous est arrivé) ou autres pièges courants. Coin massages, avec massage à 2 ou 4 mains, de 45 min, très reposant, dans une petite "cabane" à côté de la piscine. Prix 45€ les 5 massages ou gamme de prix de 10 à 15 €. Seul bémol on entend les bruits de la piscine, mais je pense que le lieu a été choisi justement pour éviter les dérives, l’hôtel s’inscrivant ouvertement pour la lutte contre le tourisme sexuel, véritable fléau à Mada et encore + à Nosy Be. Esthéticienne proposant une gamme de soins variée, qui vient à la demande (« vrai » cabinet d’esthétique en prévision) Nombreuses activités en partenariat avec des prestataires extérieurs : l’avantage étant que les propriétaires connaissent bien toutes les prestations, assurent aussi le transport par les taxis partenaires, donc du tout compris fiable et pas de mauvais plan avec les taxis ou les prestas. Au choix pêche au gros, rando, simple balades en taxi ou à pied, et excursions en bateau pour observer baleines et requin-baleines (en saison bien sûr), dauphins et tortues etc et excursions sur les îlôts voisins et Nosy Komba, ou la réserve de Lokobe pour les amoureux de la nature. Plongée sous marine avec Sakalav diving, très bon club tenu aussi par des français, qui proposent des sorties de 2 plongées sur la mi-journée. Pour les jeunes parents qui plongent ou qui veulent juste sortir en amoureux : garde d'enfants assurée par les employées de l'hôtel (14€ la 1/2 journée pour nos 2 enfants, avec enfants laissés endormis le matin, et récupérés à 14h, entre temps c'est jeux/ piscine, et ptit dej + repas de midi) du vrai repos, on rentre de la plongée les pieds sous la table/ enfants à la sieste. Seul bémol : pas d’accès direct à la plage, il faut marcher 10 min, le chemin est joli mais un peu boueux. Cela ne nous a pas dérangé plus que ça car nous allions plonger et faire du bateau, et nous avons bien profité de la piscine, mais à savoir pour ceux qui veulent juste faire des journées hôtel/ plage. Bref le top pour les familles, les plongeurs, les randonneurs et ceux qui veulent faire des sorties bateau et autres excursions, dans une ambiance calme et reposante. Merci à Jacques et Céline de continuer à construire ce havre de paix, où nous reviendrons avec plaisir
  5. 3 matinées de 2 plongées avec Sakalav Diving la semaine de Noël en partenariat avec l'hôtel Le Grand Bleu, et donc du tout compris avec taxi qui assure les AR entre l'hôtel et le centre de plongée, compris dans le forfait et garde d'enfants assurée par les employées de l'hôtel (14€ la 1/2 journée pour nos 2 enfants, avec enfants laissés endormis le matin, et récupérés à 14h, entre temps c'est jeux/ piscine, et ptit dej + repas de midi) du vrai repos quoi Centre de plongée situé en face de Nosy Sakatia, petite île magnifique avec de belles plages et des herbiers où l'on peut voir de grosses tortues vertes (soit avec eux soit avec un prestataire de sorties bateau et rando palmée) juste sous la presqu'île d'Andilana, donc accessible soit depuis le sud de l'île et Ambatuluk, soit depuis la côte ouest et Andilana, avec 2 gros hôtels juste à côté, le Vanilla Lodge avec qui ils travaillent, et le Lohorano (italiens) prix 370€ les 2 x 6 plongées autonomes équipés sachant que même en "autonome " (N3) les propriétaires du club plongent qd même avec nous, pour notre + grand plaisir car ils ont un super oeil, et ça évite de se prendre la tête pour l'orientation! Bateau puissant au départ de la plage du diving center, équipement géré par les employés du club, ainsi que l'aide à l'équipement sur le bateau, donc on a juste à enfiler la combi et clipser la stab! Même entre les 2 plongées ils se chargent de dégréer et re-gréer le matos… Matériel perso laissé au centre entre les journées de plongée, rincé, et retrouvé direct sur le bateau à la plongée d'après. Employés qui savent parfaitement quoi est à qui, pas de gag sur notre séjour ainsi que pour les autres plongeurs que l'on a rencontré. Matériel du centre en bon état et bien entretenu, régulièrement renouvelé. Oxygène sur le bateau avec kit de secours, propriétaires qui s'occupent du caisson hyperbare de Nosy Be avec un autre gérant de club. Nous avons eu la chance d'être en petit, voire très petit comité, pour nos plongées et c'était très agréable de pouvoir discuter avec Nathalie et Alain-Benoît. En + pas de formations sur le bateau pendant notre semaine, donc vraiment du loisir pur! RV 8h au club, puis départ pour 2 plongées entrecoupées d'une pause d'une heure avec thé/ café/ bananes et cake maison (merci Nathalie!), sites choisis en fonction des marées et de la météo Privilège du petit comité, sites choisis aussi en fonction de ce que l'on peut voir à Mayotte (où l'on habite) qu'Alain-Benoît connait bien aussi Nous avons fait de superbes plongées, en eau calme et chaude, sur des sites variés: 1 épave, des tombants, des plateaux coralliens, et même un "jardin de corail noir" et un "jardin d'éponges", le top et assez original. Faune et flore de l'océan indien abondante et variée, il y en a pour tous les goûts. Malheureusement décembre c'est la fin de la saison des requins-baleine, mais si vous y allez en octobre/ novembre c'est quotidien de voir les requins-baleine en navigation ou même pendant la plongée, Nathalie et d'autres amis à nous nous ont raconté de fabuleuses expériences de plongées accompagnées par ces gros poissons! voilà je n'avais pas fait de comparatif avec d'autres clubs et je n'en ai pas essayé, les prix paraissent similaire partout, mais en tous cas Sakalav Diving présente tout ce que l'on peut rechercher pour plonger à Nosy Be, et nous retournerons chez eux lors d'un futur séjour payement en euros ou en aryaris, effectué en avance par virement bancaire ce qui permet d 'éviter de se trimballer avec trop de liquide, ou de payer des frais de retrait ou de s'embêter avec le change
  6. chose promise chose dûe....voici mon CR de voyage à Nose Be nous habitons à Mayotte donc nous n'y sommes allés qu'une semaine (c'est à 1h d'avion), prix du billet 400€ en haute saison (vacances de Noël) voyage organisé par l'agence "MTV" de Mamoudzou (préfecture de Mayotte), que bcp de collègues m'avaient conseillé, le séjour ne nous a pas coûté plus cher que si on avait tout organisé nous même, et leurs conseils se sont révélés bons. par contre je n'ai pas du tout eu le temps de trier les photos, j'essayerai de compléter cela + tard...
  7. OK merci de cette réponse on est en train d'étudier l'offre de notre agence de voyage et je ne manquerai pas de faire un CR à notre retour (mais ce sera après Noël!)
  8. hello on me propose un séjour à Noël à l'hôtel "le grand bleu" avec des plongées à sakalav diving, qqun a-til des avis? ou estc e que tout se vaut? merci!
  9. Ewa *alors inter-iles on me l'a fortement déconseillé (peut être à tort?), pb d'organisation et de sécurité * I]o[/i]ui l'aéroport ce n'est pas dur d'y aller, juste il faut se prendre la matinée pour faire l'AR et revenir pour 12h à l'école, pas grave mais on ne peut pas non plus verser les arrhes à l'hôtel tant qu'on n'a ps effectivement les billets * I]et oui après une mutation et un déménagement avec 2 enfants on a bien compris!!! mais ce n'est pas si pire que ça, on n'a pas eu trop de mauvaises surprises par rapport à ce qu'on nous avait dit[/i] Merci pour vos 2 réponses, et félicitations pour les vidéos qui sont magnifiques on a très envie d'y aller maintenant! sauf que changement de dernière minute: en réservant les billets, mon mari voit que son passeport s'est périmé....avant-hier!!!! donc bon le temps d'aller acheter un timbre fiscal (pour le mien on a dû faire la queue 1h30 au centre des impôts....) et de faire refaire le passeport, 3 semaines ça fait vraiment trop juste, surtout avec les menaces de grève générale, pas envie de stresser pdt 3 semaines et risquer de nous retrouver avec 2500€ de vacances payées et de devoir tout annuler On va rester à Mayotte où il y a pleins de choses à faire, et surtout commencer enfin à plonger!! RV sur les fils dédiés à Mayotte pour nos premières impressions mais je garde les Comores et particulièrement Moheli en réserve, soit cet été soit à l'automne
  10. merci, nous sommes en contact avec lui pour une pré-réservation, que l'on confirmera dès les billets d'avion réservés (et oui à Mayotte tout est compliqué, AB aviation n'a pas de site internet et ne répond pas au tel, l'agence de voyage de Mamoudzou prend une com exorbitante et n'est pas vraiment d'une grande aide pour l'organisation du voyage...mon mari va aller directement à l'aéroport pour prendre nos billets!) 2-3 précisions: y a-t-il des prises électriques dans les chambres? les mêmes qu'en France et à Mayotte? et pour la plongée (nous n'avons pas encore pu plonger à Mayotte), j'imagine que la température de l'eau est la même? On peut plonger en shorty? nous avons des shorties et des combis 3 mm que nous n'avons pas encore essayés, je prends les 2 ou juste le shorty? merci pour les infos, je ne manquerai pas de faire un retour après notre voyage (et sur Mayotte aussi quand on connaitra mieux cette île, et surtout qu'on aura essayé les centres de plongée)
  11. merci pour ces comptes rendus et infos! fraîchement arrivés à Mayotte, nous cherchons une destination de vacances pour début mai, et Mohéli nous tente vraiment Quelqu'un a-t-il des infos plus fraiches? Y a-t-il moyen de faire garder ses enfants (2 et 4 ans) pendant la plongée?
  12. effectivement on a fait à peu près la même chose seul regret ne pas avoirr évisé la bio avant de aprtir! tes photos sont superbes!
  13. hello ça fait longtemps que je n'étais pas venue.... magnifiques photos et super CR! merci!!
  14. nous on a passé les vacances en tongs j'avais des baskets pour l'avion et les jours de visite pour la majorité des sites les tongs suffisent pour la ballade de 2h dans les rizières, c'est bien d'avoir des baskets car ça grimpe, ça descend et ça peut glisser (mais en faisant attention c'est possible en tongs aussi s'il ne pleut pas) après si vous avez prévu une vraie rando dans les montagnes c'est différent, il vaut mieux être équipé bon voyage!
×
×
  • Create New...